Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 23:06

 

Tunnel

 

 

Fin de la première saison de Tunnel, malheureusement bien décevante. Les épisodes de la semaine passée n'annonçaient déjà pas du bon, dommage que cela se soit confirmé, surtout que la série était auparavant plutôt bonne.

 

Le méchant est donc bien le mec qui se rapprochait de la femme de Karl. Les scénaristes n'ont absolument pas jouer la surprise donc sur l'identité de l'assassin, l'ont juste introduit d'un coup en fin de saison...

Le gros problème c'est que finalement ce méchant est incroyablement mauvais et ses motivations paraissent stupides. Franchement pourquoi avoir fait tout ce qu'il a fait jusqu'à présent alors, qu'au fond, il ne voulait que s'en prendre à l'amant de sa femme ?!

J'ai toujours trouvé les "vérités" énoncées complètement débiles, mais là ça prend une nouvelle dimension vu que ça n'a, en fin de compte, aucun sens.

J'ai l'impression que le tueur de la fin n'était plus le même qu'au début... Et puis sincèrement comment pouvait-il deviner que Karl serait le détective précis engagé sur l'affaire des cadavres retrouvés dans le tunnel ?

 

Je dois alors dire qu'avec tout ça il m'a été difficile d'apprécier quoique ce soit de ces deux épisodes. D'autres événements m'ont paru idiots, comme la femme de Karl qui se retrouve le pied sur le déclencheur d'une bombe. Je ne vois pas où était la difficulté à mettre un autre poids dessus... Ou au moins à détruire les faux murs de la maison pour qu'elle ait un moyen plus simple de s'échapper... 

Même la fin, dans un style vue et revue depuis Seven, m'a laissée indifférente. L'attitude d'Elise envers Karl était touchante, mais la stupidité du tueur m'a vraiment achevée.

Je trouve néanmoins que la série a été courageuse en tuant réellement le fils. Un bon point. 

 

Sinon je dois dire que je n'ai absolument rien compris à cette histoire de Peloton. Ca n'est jamais développé, il faut tenter de lire entre les lignes. Doit-on lier cela à l'histoire du maquereau de la première partie de saison ? On ne sait pas. Parce que tout ce qui concerne le proxénète était réellement sans intérêt en fait.

Donc peut-être que c'est laissé ouvert pour une éventuelle saison 2, mais je ne suis même pas sûre...

 

Bref, une fin malheureusement mauvaise d'une série qui aurait pu être bien meilleure. Dommage.

 

 

Typh. 

Repost 0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 23:16

 

Tunnel

 

 

Je dois malheureusement dire que ces deux nouveaux épisodes de Tunnel m'ont un peu déçue. Enfin surtout le second, le premier étant proche dans la forme des précédents, mais un peu limité dans ses propos...

 

Le premier épisode est une histoire vue et revue dans les séries télé : le tueur enlève un bus d'enfants. Il les filme ensuite, et demande aux internautes de faire certaines actions pour pouvoir sauver tour à tour les gamins...

J'avoue toujours trouver assez ridicule les épisodes où les tueurs utilisent internet et les internautes pour commettre des horreurs. Je trouve toujours que les scénaristes ont des visions vraiment limitées et clichées de la communauté d'internet. Je ne crois pas une seule seconde par exemple qu'une grande partie des gens écriraient face à une situation aussi atroce les horreurs sur le petit garçon Noir. Oui internet a ses déviances mais face à des événements aussi extrêmes j'ai du mal à croire à ces commentaires.

 

Le second épisode était, lui, pas mal ennuyeux... J'ai décroché de temps en temps, trouvant que l'on s'éloignait bien trop de l'histoire de base. Je veux bien qu'il y ait des fausses pistes, mais là ça m'a paru bien trop développé, surtout si près de la fin de saison. Puis bon, l'histoire en elle-même n'était pas bien passionnante.

Sinon, le journaliste meurt. Mais il aura fallu cela pour que les flics commencent à s'intéresser à son passé. Pourquoi n'ont-ils pas fouillé son ancienne identité dès le départ ? Pourquoi n'avoir jamais cherché à savoir jusque là pourquoi le tueur avait choisi ce journaliste en particulier ? Finalement on découvre une histoire (franchement clichée là encore) de jeunes ayant tués femme et enfant en voiture car alcoolisés, mais n'ayant pas eu de peine de prison grâce à papa...

 

Bon sinon la femme de Karl rencontre un nouveau mec, très bizarre dès le début, ce qui se confirmera par la suite. Il se fait en effet passer pour l'ancienne petite amie du fils de Karl sur internet... Bref, on sent tout venir 3 kilomètres à l'avance, c'est un peu dommage.

J'espère que les scénaristes auront néanmoins une résolution béton, et qu'on ne restera pas à un niveau aussi bateau...

 

Bref, Tunnel se révèle un peu décevante cette semaine... En espérant qu'elle se rattrape la semaine prochaine, pour ses ultimes épisodes.

 

 

Typh. 

Repost 0
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 21:40

 

Tunnel

 

 

Encore deux épisodes plutôt bons. La série se regarde vraiment très facilement, fait bien son boulot. L'écriture est loin d'être parfaite, certains trucs me semblent un peu gros, mais c'est tout de même un très honnête divertissement.

 

Deux histoires bien différentes dans ces épisodes. Le massacre au sabre dans le premier, et des gens brûlés vivants dans le second. J'ai trouvé la première intrigue un peu plus intéressante, même si ça se termine assez brutalement finalement (la fille est sauvée à tout jamais à présent ?).

La seconde ne m'a pas totalement convaincue, j'ai trouvé l'histoire de vengeance du frère un peu grosse. Qu'on pense à tuer l'assassin d'un proche d'accord, mais qu'on puisse l'imaginer en foutant carrément le feu à la personne... Et puis j'ai trouvé que l'acteur qui jouait le kidnappé était vraiment très mauvais, on a l'impression qu'il n'a rien à faire de ce qu'il lui arrive, il ne stresse pas du tout...

La toute fin, ironiquement tragique, fonctionne bien. Le tueur est donc sans trop de doute un homme, et peut-être un des membres de la police.

 

Du côté des histoires annexes je me demande bien à quoi servait l'histoire du maquereau et du beau-frère qui jouait les héros. Les deux sont morts à présent... A voir dans la suite si le Terroriste a un lien quelconque avec eux, ou si c'était une pure fausse piste...

Quant aux personnages principaux je n'ai pas grand chose à dire en dehors du fait que la tromperie de Karl me semble sortir d'absolument nulle part (et sa femme comprend tout de même super facilement ce qu'il s'est passé !).

 

Bref, la série n'est définitivement pas sans défaut mais reste agréable à suivre.

 

Typh. 

 

Repost 0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 23:14

 

Tunnel

 

 

Même si ce n'est toujours pas follement original, je dois dire que Tunnel me convainc plutôt. J'ai trouvé ces deux épisodes réussis, encore plus que ceux de la semaine dernière. L'enquête est efficace et les deux protagonistes principaux ont tout de même leur charme.

 

Déjà je voudrais revenir sur ma comparaison entre Elise et Carrie de Homeland, ça ne tient plus vraiment cette semaine. Si Elise ressemble à un autre personnage de série ça serait limite... Sheldon de The Big Bang Theory. Elle  ne m'avait pas semblée si socialement inadaptée dans les deux épisodes précédents. Elle a clairement des problèmes mentaux, mais ça n'a pas l'air de se rapprocher de la bipolarité de Carrie.

C'est déjà une bonne chose parce que l'impression de copié/collé disparaît un peu. Je trouve tout de même que les séries (surtout les policières) ont toutes tendances à nous montrer des personnages vraiment chelou, mais au moins ils essaient un peu de varier les maladies mentales...

 

L'enquête continue son cours et elle demeure toujours intéressante à suivre. Plusieurs pistes tendent à se recouper (autour du maquereau de la prostituée dont les jambes ont été retrouvées notamment). On nous présente quelques nouveaux personnages, tout en nous annonçant une tragédie à venir (on sent bien le petit massacre au sabre).

C'est plutôt bien fichu il n'y a pas à dire. J'ai trouvé le coup des vibrations de l'image qui donnent les sons de trains vraiment too much par contre. C'est sans doute possible, mais ça m'étonnerait que cela soit faisable en un si court laps de temps...

 

Bref, il n'y a pas grand chose à dire de plus. Ce n'est certainement pas la série du siècle mais ça se regarde avec intérêt.

 

 

Typh. 

Repost 0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 19:29

 

Tunnel.jpg

 

 

Hier soir débutait sur Canal + Tunnel, un remake de la suédo-danoise Bron (les américains ont également eu le droit à leur adaptation avec The Bridge).

Je n'ai néanmoins pas vu les deux séries précédentes donc je ne vais pas faire de comparatifs. Je pense de toute façon que seul le point de départ (un meurtre à résoudre qui nécessite l'entraide de deux pays) a dû être gardé. Je n'aime généralement pas l'idée d'un remake mais là je dois dire que ça s'y prête vraiment très bien, puisque ça met en avant les spécificités de deux pays différents à chaque fois.

 

Un cadavre est retrouvé dans un tunnel de service du tunnel sous la Manche, sur la ligne de démarcation entre la France et le Royaume-Uni. Alors que le cadavre semble être celui d'une députée française, les enquêteurs découvrent vite qu'il s'agit en réalité de deux moitiés de cadavres mis bout à bout (source : Wikipédia)

 

Je vais commencer par le principal défaut de la série selon moi : son manque d'originalité. J'ai l'impression d'avoir vu les deux personnages principaux par exemple déjà plein de fois. Clémence Poésy ressemble déjà énormément physiquement à Claire Danes mais le caractère de son personnage est vraiment très très inspiré par celui de Carrie de Homeland (le fait qu'elle couche comme ça avec le barman par exemple, je verrai bien Carrie faire exactement la même chose).

Evidemment le duo principal doit être improbable, donc la fille est froide et très investie dans son travail, tandis que le mec est drôle et plus humain. Des faux airs de Linden et Holder de The Killing, mais on pourrait trouver sans doute encore d'autres duos de ce type.

La mise en scène et le jeu des acteurs font bien série qui se veut "travaillée". Tout est hyper sombre (il y a des moments où on ne voit rien), tandis que tous les personnages ont l'air anesthésié... Bon, c'est peut-être une critique facile mais je trouve que tout commence à se ressembler à la télé, j'aimerais bien un peu de renouveau.

 

Ne crachons tout de même pas sur tout, parce que je dois avouer avoir trouvé ces deux épisodes plutôt efficaces. L'intrigue pour le moment donne envie de continuer la série, et on ne tardera sans doute pas tous à commencer à élaborer ses théories sur l'identité de l'assassin.

Et puis même si les personnages ne brillent pas par leur originalité ils sont quand même loin d'être désagréables. Et cette mise en avant de la vision des Anglais sur les Français, et inversement, est plutôt intéressante.

 

Bref, pas grand chose à dire de plus pour le moment. Ces deux premiers épisodes sont dans l'ensemble tout de même réussis, c'est bien fichu. L'histoire est réellement prometteuse, en espérant donc ne pas être déçue par la suite.

 

Typh. 

 

Repost 0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 22:22

 

Un Village Français

 

 

On nous avait promis que cette saison 5 de Un Village Français serait la plus sombre. On ne peut pas dire qu'on nous ait menti. Ces deux derniers épisodes sont aussi beaux que tragiques, élevant définitivement la saison au niveau de la troisième, la dépassant même peut-être. En tout cas je pense que s'il y a une série française à voir, c'est bien celle-ci.

 

Ces épisodes sont chargés en événements et émotions. Ils sont particulièrement tendus et bouleversants. Tout ce que j'attendais de cette fin.

Je ne vais pas vous cacher que ce qui m'aura le plus touchée est évidemment la mort de Marcel. Jusqu'à la on ne veut pas croire à sa mort (Suzanne essayant encore vainement de trouver de l'aide). Les scénaristes sont néanmoins allés au bout de leur idée, et c'est tout à leur honneur. C'est la guerre, et Marcel avait sans doute eu bien trop de chance jusque là. 

Les scénaristes ont eu la très bonne idée de mettre Chassagne dans la même cellule que Marcel. Il sera alors fusillé en même temps que lui. Très forte image de la réunion des deux France sur le peloton d'exécution : Marcel étant l'icône même de la Résistance, Chassagne celle de la collaboration.

Toutes les scènes découlant du décès de Marcel sont extrêmement émouvantes. Suzanne embrassant le corps sans vie de l'homme qu'elle aime, Daniel s'effondrant suite à la mort de ce frère avec qui il ne se sera jamais vraiment entendu. Gustave n'est pas oublié, Marcel lui ayant fait parvenir cette simple lettre : "Je t'aime. Sois un homme".

 

Marcel n'est pas la seule victime de l'épisode (c'est tout de même un grand massacre). Il faut dire que le défilé a énervé les Allemands et l'autorité française, qui cherchent donc sans répits des coupables.

Marguerite y passera, mais assassinée par un résistant après sa traitrise. En effet, afin de sauver Lucienne et Jules, elle a passé un pacte avec Marchetti, lui révélant alors la localisation du maquis.

Comme toujours dans la série, les scénaristes arrivent avec succès à montrer comment les personnages sont avant tout dictés par des motivations personnelles que davantage politiques. Afin de sauver la femme qu'elle aime, Marguerite, pourtant résistante, en vient à trahir.

On notera au passage que Lucienne est vraiment infâme dans son comportement. Je n'ai jamais aimé ce personnage, mais c'est de pire en pire.

 

La cible principale des Nazis étaient donc le maquis, mais, un peu étonnamment, seuls quatre des membres semblent être pris à la fin. Belle fin d'ailleurs où les quatre maquisards, se sachant sans espoir, décident de faire une dernière représentation de la pièce de théâtre que Claude a écrite.

Les autres membres du maquis paraissent eux s'en sortir, mais rien n'est vraiment sûr. Il faudra attendre la saison 6 pour en avoir le cœur net.

 

Ce qui m'a un peu surprise dans cette fin de saison c'est le fait que certains figures emblématiques de la série n'apparaissent pas, ou alors très peu. Daniel est assez mis de côté, tout comme Hortense. Raymond et Marie, eux, ne sont pas là du tout. Ces quatre personnages auront d'ailleurs eu une présence très limitée dans la saison. Connaissant la série ils peuvent très bien redevenir centraux l'an prochain.

 

Je vais terminer pour un court bilan de cette excellente saison. Je n'ai pas grand chose à en redire. Avec le recul je trouve la saison 4 quelque peu décevante, mais je crois qu'elle a beaucoup souffert d'être coupée en deux scénaristiquement.

Cette année le scénario m'a semblée bien plus ambitieux et fourni. J'ai réellement retrouvé la magnifique série que Un Village Français était en saison 3.

D'un niveau formel je n'ai pas non plus grand chose à reprocher. C'est toujours bien mis en scène et rythmé. L'interprétation est toujours de bonne qualité (enfin, j'ai encore du mal avec l'actrice interprétant Lucienne je dois dire...).

 

Bref, arrêtons-nous là. Un Village Français se termine brillamment, après une saison de haute volée. Maintenant il faut subir l'attente jusque l'année prochaine, où l'on découvrira la sixième, et sans doute avant-dernière, saison des aventures des habitants de Villeneuve.

 

 

Typh. 

Repost 0
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 15:23

 

Un Village Français

 

 

Un Village Français fait tout de même preuve d'une constance remarquable, nous offrant cette semaine encore deux épisodes assez parfaits. La saison est d'ailleurs passée incroyablement vite, et je suis triste à l'idée de la voir se terminer la semaine prochaine.

 

Cette semaine, l'événement principal est le 11 Novembre. La Résistance se réunit autour de ce jour symbolique et veut marquer le coup. La pièce de théâtre de Claude est finalement écartée au profit d'un défilé à Villeneuve, idée que l'on doit à Antoine.

Je crois qu'Un Village Français n'avait jamais joué autant sur le suspense jusque là. La partie sur Lucienne qui doit s'occuper de la radio était ainsi particulièrement stressante. A peu près tous les personnages principaux de la série se retrouvent autour de cette même histoire. Je regrette un peu par contre les absences de Jules et Suzanne.

Le défilé permet donc d'affaiblir symboliquement les Nazis, qui se sont fait berner plutôt facilement. On sent derrière tout ça l'idée que la défaite des Allemands est à venir.  

La répression s'annonce tout de même dure pour la semaine à venir. J'ai peur que le personnage de Marcel soit victime des retombées...

 

Avec cet événement majeur les scénaristes n'oublient cependant pas de développer les relations entre leurs personnages. D'ailleurs ce défilé semble découler de la jalousie d'Antoine, qui découvre que Marie est retombée dans les bras de Raymond.

Daniel et Marcel se retrouvent, eux, dans la même cellule de prison, avant que Daniel ne soit libéré grâce à Müller (j'aime d'ailleurs beaucoup ce qu'ils font entre Gustave et Müller). Ca faisait un baille que les frères ne s'étaient pas parlés, c'était donc une bonne chose qu'ils se retrouvent (malgré les circonstances...). Peut-être que je suis trop pessimiste mais ça ne m'étonnerait pas que les scénaristes aient concocté ce dernier face-à-face entre les deux frères pour pouvoir éliminer Marcel dans la suite, qu'il ait donc le droit à un adieu quoi...

Je suis moins convaincue du rapprochement Lucienne/Marguerite. Je veux bien y croire dû aux événements exceptionnels de la semaine, mais je ne vois pas les choses se poursuivre au delà.

 

Bref, pas grand chose à redire sur cette définitivement excellente saison. Voyons ce qu'on nous réserve pour les deux derniers épisodes de l'année, mais je ne pense pas être déçue.

 

 

Typh. 

Repost 0
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 00:43

 

Un Village Français

 

 

Encore deux bons épisodes d'Un Village Français, qui nous délivre donc définitivement une excellente saison (on est très proche du niveau de la saison 3, que je considère comme la meilleure).

 

Deux épisodes bien remplis cette semaine, il n'y a pas à dire. Le plus gros vient bien sûr de l'évasion des prisonniers, avec une attaque étonnante d'Antoine et Raymond dans la Kommandantur. Raoul et le fermier s'en sortiront, tandis que Marcel restera enfermé.

Sincèrement je le sens très très mal pour Marcel cette année. Ce personnage a eu énormément de chance depuis le début de la série, et s'il venait à s'en sortir encore une fois cela serait peut-être de trop. Après tout c'est quand même la guerre, il est normal que certains personnages y passent. D'un côté j'espère donc que les scénaristes oseront le tuer, mais d'un autre c'est tout de même mon personnage préféré de la série (puis pauvre Suzanne...). Attendons de voir où tout ça nous mène. Peut-être sera-t-il rejoint par son frère en prison, Daniel étant arrêté après être retourné chez lui...

Au passage j'ai bien aimé le fait que l'on revoit le père de Te Quiero. Je pensais au début qu'il s'agissait d'un homme chargé de récolter des infos sur Marcel, je n'avais pas du tout imaginé ça. Très triste destin par contre...

 

Le mystère Marguerite se résout cette semaine. C'est un peu une déception puisque l'on découvre l'homosexualité du personnage. Ca me paraissait tellement gros depuis le début que j'avais écarté cette piste, pensant qu'on nous menait juste en bateau. Ca me semble donc avoir traîné en longueur un peu pour rien. Reste que j'aime beaucoup la réaction de Jules, la même que celle du spectateur, et les scénaristes l'ont sans doute fait exprès : "ah, ce n'est que ça ?". Et sans surprise Jules est très tolérant. Le personnage le plus sympathique depuis le début de la série assurément.

 

Jeannine était vraiment mise de côté, et ça depuis un moment. J'aime bien ce qu'ils nous font d'elle cette semaine. Elle demande carrément, en contrepartie de son rachat de la scierie, d'être considérée comme une donatrice à la Résistance. Elle sent le vent tourner et veut assurer ses arrières, après avoir fricoté avec les collabos. Elle est ignoble, mais ça montre un visage assez nouveau de la "résistance" comme on nous la décrit habituellement. Finalement elle était faite aussi de parfaits opportunistes.

 

Bref, Un Village Français reste une valeur sûre. La série ne déçoit pas et prend des risques.

 

 

Typh. 

Repost 0
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 17:00

 

Un Village Français

 

 

Comme je le pressentais la semaine dernière, l'introduction est finie et l'action est lancée. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j'ai trouvé ces deux épisodes assez parfaits et m'ont rappelée la haute qualité de la saison 3. 

 

Ces épisodes sont particulièrement noirs et durs à voir.

C'est la partie sur Marcel, incarcéré, que j'ai sans doute préféré. Je l'ai déjà dit mais ce personnage est pour moi l'un des plus intéressants et sa relation avec Suzanne l'une des plus belles choses que la série nous ait offerte.

Tout ce qui concerne le couple est traité avec beaucoup de justesse (Suzanne recherchant le bonheur en ayant l'espoir de fonder une famille, tandis que Marcel continue de vouloir avant tout sauver le pays). La scène dans la prison était particulièrement jolie et m'aura fait lâcher la première larmichette de la saison.

Cet axe est aussi l'occasion de nous faire revoir Raoul, le fils de Marie, qui se trouve dans la même cellule que Marcel. Nous allons donc vers une alliance entre Marie et Suzanne pour faire libérer les hommes de prison. Très hâte de voir la suite de tout ça.

 

Du côté des Larcher ce n'est franchement pas plus gai. Sarah et le Juif que Daniel hébergeait sont arrêtés. Daniel est, lui, retenu par Antoine et sa bande. Gustave et Te Quiero se retrouvent livrés à eux-mêmes...

Malgré ce qu'on pourrait en penser, on n'est qu'au milieu de saison. La série n'a pas peur de placer ses personnages constamment en danger et de faire monter la tension aussi vite dans sa saison. Rien à redire sur toutes ces intrigues, en dehors peut-être de l'histoire d'Antoine et ses comparses qui ne me passionne pas plus que ça. Notons tout de même le destin tragique de la soeur d'Antoine...

 

Hortense aussi est un personnage qui ne m'intéresse pas vraiment. Je l'aimais beaucoup en début de série, mais je pense que les scénaristes auraient peut-être dû avoir le courage de la tuer en fin de saison 3.

Elle se résout ici à coucher avec Philippe, le maire de la ville, pour avoir de la morphine. On se souvient qu'elle avait déjà agi de manière assez semblable avec Marchetti en saison 3 pour aider Daniel (il me semble). Ca ne choque donc plus autant que la première fois.

Je pense néanmoins que la suite devrait être plus intéressante, Muller allant sans doute découvrir ce qu'Hortense a du faire. J'attends donc la confrontation directe entre Philippe et Muller.

 

Je suis également dans l'attente du côté des professeurs d'école. La nouvelle, Marguerite, cache à n'en pas douter quelque chose. Reste à savoir ce que c'est (je vois bien une histoire de vole d'identité par exemple). Pour l'instant on ne comprend pas trop pourquoi les trois instituteurs sont autant mis en avant.

 

Bref, deux épisodes franchement excellents. Vivement la suite.

 

 

Typh. 

Repost 0
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 23:43

 

Un Village Français

 

 

Encore deux bons épisodes d'Un Village Français. On sent que l'on est encore dans l'introduction et que les quelques pistes lancées la semaine passée viennent à s'affirmer.

 

L'un des points importants de la saison sera de toute évidence la rivalité entre le nouveau maire et Muller. Face à face donc entre deux des personnages les plus infects de la série.

A vrai dire je ne sais pas trop lequel sortira vainqueur de tout ça. On nous laisse penser que le maire a davantage les cartes en main (et il confirme sa "supériorité" en laissant Hortense libre après son marché noir) mais je pense que Muller n'a pas dit son dernier mot.

 

Antoine, et les autres jeunes cachés dans la forêt pour éviter d'être envoyés en Allemagne, restent assez clairement l'histoire principale pour le moment. Mais bizarrement ce n'est absolument pas celle qui m'intéresse le plus. Antoine est assez insupportable il faut dire. J'espère que ces jeunes prendront vite de la vraie importance, notamment en s'engageant auprès de Marie.

 

D'autres intrigues sont développées. Ainsi la nouvelle professeure de chant continue d'être mise en avant sans que je ne parvienne franchement à comprendre qui elle est. J'ai l'impression qu'elle cache quelque chose, c'est bizarre.

Daniel est, lui, toujours mis de côté même si quelque chose de gros semble se dessiner pour lui par la suite : il héberge en effet l'homme qui a tiré sur le maire (un Juif que l'on avait déjà vu dans les saisons précédentes).

Quant à Marchetti, tout le monde semble à peu près au courant qu'il est responsable de la mort du garde Allemand... Une info qui permet au maire de se mettre le policier dans la poche (connaissant en plus sa relation avec Rita).
Sinon déception : pas de Suzanne et Marcel cette semaine. Dommage !

 

Bref, deux bons épisodes encore une fois pour Un Village Français. On devrait passer à la vitesse supérieure dorénavant.

 

 

Typh. 

Repost 0

Twitter


Rechercher