Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 21:07

 

Un Village Français

 

 

Retour d'Un Village Français, soit de l'une de mes séries préférées actuelles. Après une très bonne saison 4, mais qui a un peu souffert d'une intrigue en deux parties, la série nous revient en grande forme. Les enjeux de la saison se posent efficacement, de nouveaux personnages font leur apparition tandis que des figures importantes sont mises de côté. Un certain renouvellement se fait donc sentir.

 

Un des grands points de départ de la saison est le STO, qui vient d'être mis en place. On suit alors le beau-frère de Swarchz qui part en fuite pour éviter de partir en Allemagne (et s'étant surtout fait avoir par un jeune homme de son âge qui l'a empêché de passer en Suisse).

On a donc le droit à une galerie de nouveaux personnages de ce côté, qui seront liés, comme le cliff de fin de l'épisode 2 nous le suggère, à Marie. Ces jeunes, qui ne voulaient jusque là que rester en France, prendront peut-être part à la Résistance active.

 

La Résistance active passe aussi toujours par le parti communiste, représenté dans la série par Marcel et Suzanne.

Je crois que c'est les personnages qui m'intéressent le plus dans la série et j'avoue être grande fan de leur histoire d'amour. Evidemment, cette année encore, les choses vont être difficiles pour eux (ici le mari de Suzanne fait sa réapparition)...

Au delà de cette intrigue privée, les agissements des communistes mettent à mal les allemands et surtout Müller, auprès de ses dirigeants.

D'ailleurs Müller va de plus en plus mal, complètement accro à la morphine. Le personnage n'a plus la force qu'on lui connaissait auparavant et il ne m'étonnerait pas que l'on assiste à sa chute cette année.

 

D'autres intrigues se mettent également en place. Ainsi l'école reçoit une nouvelle professeure de chant, elle aussi résistante.

Le meurtre qu'a commis Marchetti en fin de saison 4 pour permettre le passage de Rita en Suisse devrait, lui, revenir à la surface...

 

Bref, deux premiers épisodes réussis d'une excellente série. Espérons que la suite soit donc de ce niveau, mais je n'en doute pas trop.

 

 

Typh. 

Repost 0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 15:57

 

Borgia

 

 

La première saison des Borgia façon Canal + ne m'avait pas passionnée des masses et il en va malheureusement de même pour la seconde. La version Showtime des histoires de la famille Borgia me paraît sans contexte bien supérieure.

 

Le gros problème de cette série vient à mon sens de ses personnages très peu charismatiques, alors que Cesare et Rodrigo notamment devraient logiquement en imposer pas mal. Ici rien de ça, les intrigues n'intéressent pas, et le casting n'est pas le meilleur qui soit.

 

Comme en saison 1 je trouve que les événements vont réellement vite et ne sont pas traités de la meilleure manière qui soit. On prendra néanmoins plaisir à voir des épisodes connus, comme l'exécution de Savonarole, et à voir des figures célèbres (Machiavel, Michel-Ange, Leonard de Vinci...).

Au delà de ça je trouve qu'on s'ennuie quand même pas mal, rien ne prend, c'est dommage.

Je dois quand même avouer que la réalisation, même si pas extraordinaire, reste tout de même supérieure à ce qu'elle n'était en saison 1. Les décors font par contre toujours aussi cheap.

 

Bref, pas grand chose à dire de plus sur cette seconde saison qui n'a pu su être meilleure que sa précédente. Dommage.

 

 

Typh.

Repost 0
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 00:02

 

Maison Close

 

 

Maison Close saison 2 c'est déjà fini. La saison est passée incroyablement vite et aura été dans l'ensemble supérieure à sa précédente. Tout n'est pas parfait, il y a encore des problèmes d'écriture, mais je ne vais pas bouder mon plaisir.

 

L'intrigue Mosca prend donc logiquement fin quand la saison se termine. Les filles décident de prendre les choses en main et de le dénoncer à la police. Celui-ci décide de ne pas fuir et se laissera abattre.

Avouons que tout ça n'est pas très éloigné de la saison 1. Les femmes décident de se rebeller contre l'homme qui tient la maison et devraient logiquement en prendre la tête ensuite (Véra détient des infos compromettantes, ce qui va leur permettre de ne plus être embêtées par la police). J'espère donc que, si saison 3 il y a, nous ne retournerons pas encore une fois en arrière. Néanmoins il faut dire que toute cette histoire a été mieux gérée qu'en saison 1. Les personnages ont su rester un peu près toujours les mêmes. La seule chose qui m'a véritablement dérangée est les sentiments que Rose a développé pour Mosca. Tout ça a été trop rapide et m'a semblée sortir de nulle part (je ne comprends pas pourquoi le médecin a été mis ainsi de côté, surtout que j'imaginais que son aspect révolutionnaire allait être un point important de la saison).

 

La saison est dans l'ensemble plutôt bonne donc. Les épisodes ont été raccourcis il me semble par rapport à la première saison et c'était assez judicieux. On n'a jamais eu le temps de s'ennuyer.

L'autre grande amélioration de la série aura été au niveau de la mise en scène, qui est vraiment impeccable je trouve. Et la photographie est vraiment belle.

Maintenant j'espère que les scénaristes oseront des changements pour la saison 3 (même si je ne suis pas convaincue du renouvellement de la série) et que l'écriture s'affinera encore. Il y a clairement du progrès, mais c'est toujours loin d'être irréprochable (les scénaristes ne pensent pas assez leur saison comme un tout je trouve, du coup des pistes sont lancées sans aucune conclusion).

 

Bref, deux derniers épisodes qui concluent de bonne façon cette saison 2. Maintenant j'espère que la série nous reviendra pour une troisième fournée.

 

 

Typh. 

Repost 0
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 00:39

 

Maison Close

 

 

Deux épisodes encore bons (surtout le premier) qui confirment la qualité de cette saison. Je la trouve bien meilleure que la première, le scénario tient plus la route, même si on regrette toujours le manque de suivi de certaines histoires...

 

L'épisode 5 est très surprenant dans sa structure, et assez intense. Il aurait très bien pu convenir pour une fin de saison je pense. Nous avons le droit à une sorte de prise d'otages dans la maison, qui finit en bain de sang. La réalisation était encore une fois de bonne qualité, il n'y a pas grand chose à redire.

 

L'épisode 6 m'a un peu déstabilisée par contre je dois avouer. Je l'ai trouvé assez décousu et certains points me paraissent étranges... La relation Mosca/Rose n'est absolument pas amorcée auparavant, elle semble ici très forcée. Certes Mosca a toujours eu des sentiments pour Rose, mais celle-ci semblait bien plus intéressée par le jeune médecin (je croyais même qu'ils étaient en couple). On n'en reparle en fait pas du tout, et Rose et Mosca jouent tous deux à Bonnie & Clyde. Alors certes c'est pas mal fait, mais c'est très déroutant.

Le reste est plutôt bon, je n'ai pas grand chose à redire. Je suis très curieuse de voir ce qu'on nous réserve par la fin de saison (série ?) qui devrait logiquement se centrer sur Hortense, vrai protagoniste de la saison.

 

Bref, deux épisodes encore une fois réussis, malgré des défauts d'écriture.

 

Typh. 

 

Repost 0
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 00:37

 

Maison Close

 

 

Deux bons épisodes de Maison Close, plus limpides que les deux précédents. Il est extrêmement bizarre de se dire qu'on est déjà à la mi-saison ceci dit. J'ai l'impression d'être toujours dans l'introduction.

 

Hortense s'allie avec la police pour faire tomber Mosca, mais n'y parviendra pas. Au contraire celui-ci n'hésite pas à montrer qu'il ne faut pas l'embêter, tuant les deux frères de Corentin (l'homme qui se chargeait de la protection des prostituées étant dans la rue) en plein jour et à la vue de toutes les filles.

Bref, Hortense va avoir du pain sur la planche si elle veut que Mosca disparaisse et il voudrait mieux pour elle qu'elle ne se fasse pas prendre.

J'ai trouvé le personnage de Mosca d'ailleurs un peu plus intéressant que la semaine dernière. Mais je regrette tout de même que tout cela fasse quelque peu redite de la saison 1, où il s'agissait d'éliminer le frère d'Hortense.

 

L'histoire de Véra se poursuit aussi. Elle met au courant sa fille de sa véritable identité, et les choses tournent évidemment mal.

Un axe toujours très plaisant à suivre, même si Véra s'est un peu affadi par rapport à la première saison... On remarque d'ailleurs que son histoire avec Hortense a complètement disparu ce que je trouve assez étrange (mais c'est peut-être pas plus mal vu que les scénaristes ne savaient vraisemblablement pas comment gérer cette "romance" en saison 1).

 

En clair, Maison Close ne déçoit pas pour le moment, même si la série n'arrive pas toujours vraiment à être excellente. Ca reste néanmoins une série de plutôt bonne qualité donc je ne m'en plains pas.

 

 

Typh. 

Repost 0
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 14:15

 

Maison Close

 

 

Maison Close nous revient pour une saison 2, réalisant au passage une audience très faible (600 000 téléspectateurs).

La première saison avait été dans l'ensemble plutôt réussie, malgré des défauts évidents. L'enjeu de cette seconde saison est donc de conserver les qualités de la série, et de tenter d'en gommer les erreurs. Pour le moment ce n'est pas tout à fait réussi dans ces deux premiers épisodes.

 

Déjà il faut parvenir à se remettre dans le bain. Le résumé de la saison précédente qui nous est offert est très très court et assez incompréhensible. Difficile au début de se replonger vraiment dans l'atmosphère du show.

 

Deux grandes histoires se dessinent néanmoins pour le moment.

La première concerne la maison en elle-même, qui rencontre des problèmes de finances et est surveillée de près par la police. Hortense à sa tête (Rose, elle, a décidé de se retirer) se voit contrainte de s'associer à Mosca, un homme pas des plus nets (on découvrira qu'il trempe dans des histoires de vol).

Je vais être honnête, j'ai trouvé toute cette histoire assez incompréhensible. L'ensemble était très très décousu, et j'ai eu vraiment du mal à comprendre toute leurs affaires financières (je n'ai pas compris non plus ce que la police leur voulait véritablement). J'attends donc de voir la suite de la saison pour me faire une vraie idée sur tout ça. Pour le moment le personnage de Mosca ne me plaît pas des masses, on verra si ça change.

 

L'autre grande histoire concerne Véra et sa fille. Sa sœur, qui l'élevait, est envoyée en hôpital psychiatrique. Véra doit donc s'occuper d'elle, tout en protégeant sa véritable identité.

Ici aucun problème de clarté. L'histoire est intéressante, et je suis contente que Véra ait sa propre histoire puisqu'il s'agit à mon avis du personnage le plus intéressant de la série. J'ai donc hâte de voir où tout ça va nous mener, et surtout si la fille découvrira que Véra est sa vraie mère.

 

On entrevoit aussi très brièvement ce que Rose a vécu entre les deux saisons. Elle aurait visiblement tué un homme qui aurait tenté de la violer. Je ne sais pas trop si on en saura bien plus, ou si on se contentera à présent de suivre la romance qui s'installe entre elle et le nouveau médecin (qui tient des propos assez révolutionnaires).

 

En bref, un début de saison plutôt bon mais qui manque tout de même grandement de clarté. L'ambiance de la série reste toujours assez unique, et j'ai trouvé la mise en scène bien plus jolie qu'en saison 1.

 

 

Typh. 

Repost 0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 19:10

 

Les Revenants

 

 

Les Revenants de Canal + nous disent déjà au revoir. Ils nous quittent sans doute de la meilleure façon qui soit. Ces deux ultimes épisodes sont brillants. La série est plus que jamais captivante, mystérieuse, prenante, et émouvante. Comment est-on censés pouvoir attendre la saison 2 ?

 

L'épisode 6 se finissait sur Léna dans la forêt, tombant sur un grand nombre de revenants. Ces deux derniers épisodes vont donc tourner autour de ça, sur l'idée qu'ils arrivent (viennent-ils se venger de leur mort suite à la rupture du barrage ?). Les deux épisodes sont donc particulièrement stressants puisque l'on attend avec impatience le moment de la confrontation entre les habitants de la ville et les revenants.

Cela interviendra donc logiquement à la toute fin de la saison, dans une scène très "Rencontre du troisième type". Les revenants viennent chercher les leurs (Victor, Camille...) en échange de Chloé. La scène est probablement la plus marquante de toute cette première saison. Ce n'était peut-être pas extrêmement original, mais c'était vraiment réussi, et très émouvant (Julie décide de partir avec Victor, Claire avec Camille). Difficile de ne pas lâcher une petite larme face à tout ça...

 

La saison 2 devrait se focaliser particulièrement sur le bébé d'Adèle, qu'elle a eu avec Simon (être enceinte d'un mort... humm...). Les revenants veulent récupérer l'enfant. Là encore rien de follement original, mais ça marche parfaitement. Ca donne particulièrement envie de voir la suite.

 

Tout ce qui précède ces événements étaient dans l'ensemble très bons. La série parsème encore son univers de mystères ci et là (par exemple l'impossibilité pour Julie, Laure et Victor de quitter la ville, le fait que les revenants semblent "pourrir", ou encore la confirmation que Victor peut créer des hallucinations).

Je regrette un peu que toute l'histoire autour de la cicatrice de Léna ait disparu, et le comportement encore une fois assez incompréhensible de ses parents (ils ne lui demandent pas où elle était passée, et comment elle a guéri...).

Tout ce qui concerne La Main Tendue était très bon. Je trouve le personnage de Pierre très intéressant (et flippant). Il me fait un peu penser à John Locke de Lost, persuadé qu'il peut jouer au leader et qu'il doit avoir une grande destinée... Finalement c'est à peine si Lucy (à la tête des revenants) prend la peine de lui parler...

 

Cette première saison des Revenants est donc particulièrement réussie (je serais tentée de dire qu'il s'agit de la nouveauté de l'année, mais j'en ai regardé bien trop peu pour émettre ce jugement). La série a réussi à captiver dès ses premières minutes, et ne nous aura jamais lâché tout du long.

La réalisation est magnifique, l'atmosphère est fascinante. Les mystères s'accumulent mais ne nous perdent pas. Comme Lost en son temps c'est la série dont on discute avec son entourage, chacun y allant de ses théories. Une série de ce type manquait un peu au paysage audiovisuel actuel il faut avouer. Et puis une série avec les toujours fantastiques Céline Sallette et Clotilde Hesme ne pouvait qu'être bonne.

 

Bref, ces deux derniers épisodes concluent brillamment cette très bonne première saison, et ouvre sur une saison 2 qu'il me tarde de voir. Prenons notre mal en patience, celle-ci ne devant pas débarquer avant 2014...

 

 

Typh. 

Repost 0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 19:27

 

Les Revenants

 

 

Deux épisodes encore particulièrement réussis des Revenants. C'est assez fascinant de voir à quel point la série parvient à mettre en place une mythologie aussi énorme, accumulant subtilement les détails les plus troublants qui soient. Chaque année les chaînes américaines tentent de trouver leur nouveau Lost et à vrai dire il aura fallu attendre Canal + et cette série pour retrouver une histoire aussi complexe et fascinante, poussant le spectateur à se remuer constamment les méninges.

 

Cette semaine ce sont les frères Toni et Serge et la victime de ce dernier, Lucy, qui vont particulièrement nous intéresser.

Serge n'a finalement pas fait de mal à Léna, et prend soin d'elle chez lui. Ne voulant pas que son frère le sache il lui fait croire que leur mère est revenue à la vie mais ne souhaite plus le voir... Bref, une situation des plus tordues, mais très intéressante dans ce qu'elle dit de cette famille complètement brisée.

 

Le cas Lucy est lui bien curieux, le mystère entourant le personnage est plutôt épais. Il semblerait (mais je ne crois pas que cela soit sûr) que son assassinat par Serge ne soit pas sa première mort. Elle semblait déjà être morte avant ça, ce qui expliquerait qu'elle guérisse si vite, mais aussi sa capacité à dialoguer avec les personnes décédées.

 

A côté de ça nous retrouvons Julie qui se pose bien des questions. Les scénaristes ont réussi à nous faire douter la semaine dernière (est-elle morte ?), et ce doute gagne cet semaine le personnage. Malheureusement le seul moyen pour elle de savoir si elle est déjà morte ou non est de tenter de se tuer... Ce qu'elle ne fera pas évidemment.

Je pense que Julie est un personnage central de cette série, le fait que Victor la suive partout n'étant à mon avis absolument pas anodin. Peut-être doit-il parvenir à lui faire comprendre qu'elle est morte pour qu'elle aille de l'avant...

 

J'ai un peu de mal avec tout ce qui concerne Camille et ses parents, tant je trouve leurs attitudes plutôt incompréhensibles. C'est plutôt le trio amoureux entre les deux sœurs et Frédéric qui apporte le plus d'intérêt de ce côté.

On notera aussi le passage profondément triste où deux parents se donnent la mort pour pouvoir rejoindre leur fils, à qui Camille a dit avoir parlé. Je trouve Camille des plus étranges (un peu comme tous les revenants en fait) et je me méfie vraiment de ses intentions.

 

De l'étrangeté encore avec la toute fin de l'épisode 6, et Léna qui tombe sur une multitude de personnes (probablement tous des revenants) dans la forêt. Voilà ce qui a donc dû effrayer les pauvres bêtes, venues se suicider dans le lac...

Un cliff qui lance très bien les deux derniers épisodes de la saison en tout cas, l'histoire risquant de prendre des proportions plutôt inattendues.

 

Il y aura encore sans doute encore une multitude de choses à évoquer (toute l'histoire avec Simon par exemple) et d'autres détails mystérieux (ce fameux barrage) mais il serait peut-être fastidieux de faire le point sur absolument tout. La série met en place un univers immense, qui se dérègle progressivement (le pilote de la série paraissait bien "normal" à côté d'où on est dorénavant !). Espérons que les scénaristes sachent d'avance où aller. Ils ont en tout cas tout en mains pour nous offrir une très belle fin de saison.

 

 

 

Typh. 

Repost 0
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 22:03

 

Les Revenants

 

 

La série de Canal + continue sur sa bonne lancée en nous offrant une nouvelle fois deux épisodes très réussis. La série devient de plus en plus troublante et il est très difficile d'établir des théories sur la suite...

 

Le plus troublant de ces deux épisodes vient sans problème du personnage de Victor. J'étais partie dans l'idée qu'il était peut-être tout simplement une sorte de personnification de La Mort (vu que l'on sait qu'il a causé l'accident d'autocar dans lequel Camille est décédée) mais il est en réalité lui aussi un revenant. On découvre sa mort, réellement affreuse, 35 ans plus tôt.

Maintenant reste à savoir pourquoi il semble être revenu avant les autres, pourquoi il est aussi attiré par le personnage de Julie et ce dont il est capable de faire. A-t-il poussé la voisine de Julie à se suicider ? Lorsque Julie se croit attaquée par le psychopathe dans le hall de son immeuble était-ce une hallucination, et Victor y est-il pour quelque chose ?

On découvre d'ailleurs aussi que Pierre était l'un des hommes ayant agressé la famille de Victor grâce à une phrase identique qu'il prononce. Encore un fait troublant...

Et puis même le personnage de Julie amène à se questionner. Ne serait-elle pas aussi revenue à la vie ? Peut-être qu'elle n'a pas survécue à son agression 7 ans plus tôt, ce qui ferait d'elle une revenante... 

 

Un autre élément très étrange se déroule durant ces épisodes : Léna voit une cicatrice apparaître sur son dos, qui grandit progressivement...

Je n'ai aucune idée de ce que cela signifie, mais il paraît clair que ceci est en lien avec la réapparition de sa sœur. Celles-ci sont d'ailleurs "connectées" puisque Léna se retrouvent à avoir des sensations que Camille vit (quand Frédéric lui touche le bras dans le bar Léna le ressent à l'hôpital). Je me demande si Léna ne meurt pas progressivement, comme une sorte d'échange contre la résurrection de Camille.

Et puis Léna est laissée réellement très mal en point en fin d'épisode 4 puisqu'elle s'effondre au sol et est rejointe par le serial killer du coin... (il faudrait d'ailleurs leur dire de penser à mettre une caméra dans ce tunnel, toute la ville est filmée, sauf l'endroit où des filles se font massacrer...)

 

L'histoire d'Adèle est toujours l'une des plus jolies de la série puisqu'elle continue de voir Simon dans un premier temps comme un fantôme. Elle lui parle, se balade avec lui, avec la conviction que personne d'autre ne le voit.

J'aurais aimé d'ailleurs que tout ceci dure encore un peu, mais finalement Adèle prend conscience que Simon est bel et bien revenu. Son fiancé aussi d'ailleurs le découvre, ce qui pose évidemment quelques soucis...

Les circonstances de la mort de Simon reste assez floue. On sait néanmoins que son décès n'avait rien d'accidentel (il est mort renversé par une voiture). 

 

La série se permet aussi de parsemer ci et là son univers de faits étranges "mineurs" sans les appuyer, comme par exemple le niveau d'eau du barrage qui descend de manière inexpliquée, ou encore les insectes qui envahissent la maison de Claire et Jérôme.

 

Difficile de résumer ces deux épisodes qui, sans en avoir l'air, sont pourtant très remplis. Les Revenants parvient parfaitement à placer ces pions subtilement en nous embarquant dans son monde étrange. On se demande bien où tout ça va nous conduire en fin de compte, mais le voyage est pour le moment toujours aussi captivant.

 

 

Typh. 

Repost 0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 23:11

 

Les-Revenants.jpg

 

 

Voilà une série sur laquelle Canal + comptait énormément, ne lésinant ainsi pas sur la promotion. Les critiques presses très positives sur la série aidant, ces deux premiers épisodes ont su réunir 1,4 millions d'abonnés soit le second meilleur démarrage historique pour une série sur la chaîne câblée (le record étant détenu par Borgia avec 1,7 millions de téléspectateurs).

Disons-le de suite : ces deux premiers épisodes ne m'ont absolument pas déçue. Mieux que ça, ils sont même particulièrement excellents et n'annoncent que du bon pour la suite.

 

Les Revenants, basé sur le film éponyme de Robin Campillo (que je ne connais pas) narre le retour de plusieurs personnes décédées (dans des circonstances différentes) dans une petite ville de montagnes.

 

Le synopsis de la série rappelle de suite The 4400, et les similitudes ne s'arrêtent pas là. Chaque début d'épisode nous présente un personnage (qui donnera d'ailleurs son nom au titre de l'épisode), et les circonstances de son décès. De plus l'environnement même où se déroule la série rappelle le Seattle de la série américaine, comme notamment ce lac entouré de montagnes.

La série n'est néanmoins pas un copié-collé, elle parvient de suite à se créer son univers propre, celui-ci se révélant de suite captivant. La mise en scène de la série est absolument magnifique, la photographie est à tomber, et les musiques d'ambiance accompagnent parfaitement le tout.

 

Au niveau du récit il faut accepter le comportement assez étrange de certains personnages comme notamment Claire et Jérôme qui acceptent sans trop de mal le retour de leur fille, ou encore Julie qui héberge le petit Victor chez elle sans poser trop de questions.

Mais à côté de ça la série a de très belles idées, comme d'avoir donné au personnage de Camille une sœur jumelle, Léna. Cette dernière a évidemment continué de grandir et est donc âgée de 4 ans de plus que sa sœur décédée dans un accident d'autocar. Leurs retrouvailles étaient d'ailleurs particulièrement réussies.

Très belle scène aussi à la médiathèque entre Simon et son ancienne fiancée Adèle. Celle-ci croit voir un fantôme, qu'elle accepte auprès d'elle après avoir tenté pendant tant d'années d'oublier.

 

La série installe également quelques fils rouges. Le grand mystère de la saison sera sans doute celui de l'identité du jeune Victor. Celui-ci est responsable de la mort des enfants dans le car (et peut-être même de tous les cas de morts revenus à la vie), ne dit pas un mot, et ne veut pas s'éloigner du personnage de Julie.

Nous avons aussi une histoire de serial killer. Le tueur est aussi revenu d'entre les morts et recommence son travail, en poignardant à de multiples reprises une jeune femme, et tentant de lui manger son foie.

Le cliff du second épisode est particulièrement efficace puisque l'on découvre de nombreuses cicatrices sur le ventre de Julie, révélant qu'elle a elle-même été victime de ce psychopathe.

 

Au niveau du jeu des acteurs tout n'est pas du même niveau alors que sur le papier le casting est quand même assez extraordinaire : on retrouve ainsi les formidables Céline Salette (Julie) et Clotilde Hesme (Adèle) mais aussi Anne Consigny (Claire), ou encore Frédéric Pierrot (Jérôme). C'est avec ce dernier que j'ai sans doute eu plus de mal, son jeu me paraissant assez à côté de la plaque. Le meilleur vient sans doute de Clotilde Hesme, réellement bouleversante, qui parvient de suite à imposer son personnage comme le plus touchant de la série.

 

En bref, Les Revenants réussit parfaitement son arrivée. Peu de défauts et beaucoup de qualités : me voilà déjà pressée de retrouver la série la semaine prochaine.

 

 

Typh. 

Repost 0

Twitter


Rechercher