Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 19:25

 

Après une saison complément ratée et tout simplement interminable, j'avais hâte de regarder ce Season Finale afin d'en finir avec la série jusqu'à la série. Et comme les producteurs sont gentils, ils ont décidé de m'offrir un double épisode final. Je crois que c'est la première fois que Once Upon A Time s'offre ce privilège, et, sans vouloir faire ma mauvaise langue, je trouve que cela n'est pas du tout adapté à la série. Explications.

 

En lançant l'épisode de 1h27, je m'attendais au pire et sentait déjà mon âme se faire aspirer dans le néant scénaristique dans lequel la série nage depuis maintenant un an et demi. Heureusement, ce ne fut pas le cas. En effet, j'ai trouvé l'épisode relativement bon dans l'histoire qu'il tentait de développer, mais, malheureusement, entâché par tous les défauts de la série. Une histoire sympa ne fait pas du tout.
Suite à la mort de Zelena,  Emma et Hook se retrouvent aspirés dans son portail et voyagent donc à travers le temps. En soi, l'idée est bonne. Et le début était, d'ailleurs, assez prometteur, car la série s'est directement inspiré de Back To The Future, puisqu'Emma empêche la rencontre de ses parents. Une idée simple, pas originale pour un sou, mais qui donnait le ton pour l'épisode, c'était bien parti.
Malheureusement, c'était beaucoup trop long. Tout aurait pu être traité dans un seul et même épisode, pas besoin d'étendre celui sur 1h30. D'autant plus que le durée de l'épisode n'est pas son seul défaut : c'est aussi super mou. Je n'avais même pas l'impression d'être devant un Season Finale, d'ailleurs. Du coup, j'ai regardé l'épisode sans jamais trop rentrer dedans et en me demandant quel était le but de tout ça, mais sans jamais détester. C'est donc un énorme progrès par rapport au reste de la saison !
Il n'y a pas grand chose à retenir, de toute façon. Emma et Hook font tout pour forcer la rencontrer entre Snow et Charming, et puis c'est tout.

 

Néanmoins, j'ai bien aimé la fin de l'épisode, lors du retour d'Emma et Hook dans le présent. Tout le monde est heureux, et c'était sympa à voir. J'ai même trouvé la scène de l'annonce du prénom du bébé de Snow émouvante (il s'appelle Neal). Je retiens notamment le plan sur Gold à ce moment-là.
L'épisode s'offre même le droit de nous offrir un petit twist ! En effet, dans le passé, Emma a sauvé la vie d'une jeune fille censée mourir. Comme il ne faut pas modifier le passé, on se dit que cela va forcément avoir une conséquence. Et c'est le cas, puisqu'Emma décide de ramener la fille dans le présent. Sauf qu'il s'agit de Marianne, la femme de Robin Hood. Pauvre Regina, elle n'a vraiment de chance. Snow a détruit son premier amour, et Emma en fait de même avec Robin. Peut-être un retour vers un personnage méchant en saison 4 ?

 

Enfin, la série propose un cliff. Et oui, Elsa, alias la Reine des Neiges débarque. J'ai beau adorer le dessin animé Disney, je trouve l'idée vraiment mal exploitée. Qu'ils le fassent, ok, mais pas comme ça, et surtout, pas maintenant. Les audiences de la série sont tellement en bernes, qu'ils n'attendent même pas un petit avant de surfer sur le succès du film. Et puis, le personnage est habillé exactement comme dans le film... Je trouve l'idée bonne, mais c'est bien trop maladroit. Du coup, j'ai trouvé la scène complètement ridicule et sortie de nulle part. Dommage.

 

En clair, un épisode tellement mou qu'il ne m'a pas passionné, mais ça partait d'une bonne intention, c'est déjà ça.

 

Alex.

Repost 0
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 14:39

 

Après l'épisode 12, j'avais la série de côté. D'abord en ne la regardant pas volontairement, puis, en la faisant tomber dans l'oubli le plus total : j'avais complètement oublié l'existence de la série. Je me suis donc fait un petit rattrapage express de cette seconde partie de saison 3, et ce n'est vraiment pas fameux, voire tout bonnement abominable.

 

Je ne pourrais pas vous parler de chaque épisode individuellement, car je ne m'en souviens pas, mais aussi car cette seconde partie de saison n'a que très peu de choses à raconter. En fait, elle suite le modèle de la saison 3A, à savoir : un méchant qui sème la terreur dans chaque épisode. Bien entendu, le méchant ne pouvant pas être abattu avant le Season Finale, on attend patiemment que la saison se termine, en sachant pertinemment que le reste ne servira que de remplissage. Le remplissage est, d'ailleurs, une tâche connue de toutes les séries, mais certaines s'en sortent mieux que d'autres. Ici, nous parlons de Once Upon A Time, donc la qualité n'est pas de mise, loin de là.
Les personnages sont antipatiques, les histoires sont au pire complètement nazes, au mieu transparentes et la série souffre toujours d'une palette d'acteurs franchement mauvais, le tout servi par des effets spéciaux proches du ridicule.

 

En fait, cette saison 3B est un copier-coller de la 3A, sauf qu'on remplace Peter Pan par Zelena. Bon, si je devais choisir, je dirais que je préfère Zelena, puisque le monde d'Oz m'a toujours attiré depuis que je suis enfant. Malheureusement, en 7 épisodes, le tout n'a pas franchement avancé... Zelena est méchante, elle vient embêter nos héros à chaque épisode, mais repart bredouille. Car oui, le grand combat va devoir attendre. Alors, il y a bien quelques éléments parsemés ci et là, comme la mort de Neal (dont je me moque complètement) ou la naissance du bébé de Snow. Autant dire qu'il n'y a pas grand chose à retenir. Je note tout de même l'effort des scénaristes d'avoir voulu développer le passé de Zelena via quelques flash-backs. Malheureusement, c'était bien trop long, on ne faisait que se répéter. Puis, pourquoi la série ne creuse-t-elle jamais ses personnages ? Ils sont tous méchants à cause d'un accident dans leur passé... On ne frôle plus le cliché, on nage dedans.
Et puis, l'actrice (Rebecca Mader) est incroyablement mauvaise dans le rôle. Elle n'a aucun charme et n'offre rien au personnage, si ce n'est quelques sourires de temps en temps tant son jeu est surjoué. Quand je repense à Margaret Hamilton dans le film culte de 1939, je suis bien gêné par ce que je vois là... 

 

L'épisode 20 dispose d'une fin ridicule, on ose nous faire croire que Zelena est enfin battue. Si ce n'est pas prendre les téléspectateurs pour des cons... Bien sûr qu'à deux épisodes de la fin, le personnage va disparaître, on y croit tous... On se retrouve donc avec un combat réglé en trois minutes (alors que le personnage nous gonfle depuis 8 épisodes...) et une résolution qui sort de nulle part. Bien entendu, la blague ne s'arrête pas là. Il fallait bien trouver une raison pour que le personne revienne à la vie, on nous sort donc un ultime twist devant lequel j'ai hésité à rire ou à être sidéré. Mon choix a été vite fait : c'était atterant. En effet, Gold (ah oui, il n'est pas mort, mais je reviendrai sur ça après) tue Zelena, ce qui a pour effet de faire sortir la magie de son collier. Non, mais franchement... Sa magie est hyper puissante, mais personne ne pense à détruire le collier qui la contient ? Autant garder ça dans un petit tiroir, c'est bien plus sûr... Les scénaristes ne se prennent clairement pas la tête pour relancer l'histoire pour le 2-Hour Season Finale... Imaginez-les dans la salle de réunion : 

- Tiens, on va leur faire croire que Zelana est détruite et qu'on en parlera plus !
- C'est super, ils vont tomber dans le panneau ! Mais attends, on va faire quoi pour les deux derniers épisodes, du coup ?!
- Oh, ne t'inquiète pas, on va trouver un moyen pour que sa magie refasse surface !
- Ça va être dur à expliquer...
- Mais non, Gold la tue et hop !
- Tu es brillant. Mais pourquoi ils n'auraient pas détruits son collier ?
- Tu poses trop de questions...

 

Comme mentionné plus haut, Gold n'est pas mort. Quelle surprise ! Ce qui est vraiment drôle, avec Once Upon A Time, c'est qu'ils ne vont jamais au bout de leurs actions. Ils ont eu le courage de l'audace de tuer Rumple à l'épisode 11, mais dans quel but ? Et le pire, c'est que pas mal de fans croient à ce genre d'artifices... Du coup, ça me détache encore plus de la série, puisque n'importe qui peut mourir, là-dedans, si le personnage est apprécié et/ou important, il reviendra à la vie deux ou trois épisodes après (encore une fois, avec une explicaiton en béton...). Une honte.

 

Maintenant, je me demande comment ils vont remplir le double épisode final (rien qu'à l'idée de passer 1h20 devant cette série...) et surtout, quel énième twist ils vont nous sortir en fin d'épisode pour tenter de faire croire que la série va évoluer.

 

En clair, Once Upon A Time, c'est un peu comme les films Disney. Les premiers sont bien, mais les suites sont laborieuses.

 

Alex.

 

Repost 0
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 14:08

Once Upon A Time

 

S'il y a bien une série dont je n'attendais pas le retour, c'est bien Once Upon A Time. Même si la dernière partie de l'épisode précédent était plutôt sympa, il était assez évident que cela ne changerait rien à la série. Preuve en est avec cet épisode. C'est un peu dommage de voir que la série n'ose rien et qu'elle s'engouffre continuellement dans la même médiocrité depuis bientôt deux ans. 

 

Il n'y a, d'ailleurs, pas grand chose à dire sur retour, l'épisode étant assez vide vu que tout revient très rapidement à la normale. Nous avions laissé les personnages des contes disparaître et retourner dans le monde et Emma ayant tout oublié se retrouver nez à nez avec Hook un an plus tard. Pourquoi pas. Sauf que les scénaristes, ne souhaitant vraisemblablement pas changer leur routine, décident de tout remettre comme au départ : Emma se souvient de tout, retourne à Storybrook et tout le monde est déjà revenu. Les scénaristes, s'étant certainement rendus compte qu'ils tournaient en rond au niveau des flash-backs, ont donc décidé d'adapter leur travail en fonction de leur incompétence... Ainsi, ils vont pouvoir nous montrer ce qu'il s'est passé durant l'année écoulée dans leur monde pendant de nombreux épisodes. Génial... Nous en sommes donc au même point depuis la saison 1.

 

La structure de la série n'est vraiment pas claire : on saute une année, mais certains personnages sont dans le futur, sauf qu'ils sont déjà revenus au temps présent, et le passé (qui était le futur) sera montré en flash-back... 
Le seul aspect intéressant, c'est l'apparition du personnae de la Wicked Witch du Magicien d'Oz. Une histoire que j'adore, donc je suis assez content, même si j'ai bien peur que la série ne dénature complètement l'oeuvre. Néanmoins, cela rajoute un nouveau méchant à l'histoire et le personnage a l'air assez drôle. 

 

Ce qui est fort dommage, c'est que la série promet des choses avec son cliff du 3x11, mais n'a pas le courage d'aller au bout de ses idées. La série, n'évoluant jamais (ou alors dans le mauvais sens), ne m'intéresse donc plus. On attend aussi le retour de Rumple, puisque les scénaristes ne vont pas assumer sa mort et le faire revenir bien vite (quelle audace...).

 

En clair, la série est franchement mauvaise.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 


Repost 0
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 01:12

 

Once Upon A Time

 

 

Dernier épisode de l'année 2013 pour Once Upon A Time, qui ne reviendra sur les écrans américains qu'en mars. On ne peut pas dire que je sois triste à l'idée de voir la série en pause. Cette troisième saison est une horreur à chaque instant, ce qui est encore prouvé avec cet épisode.

 

Les 3/4 de l'épisode sont centrés, une fois encore, sur Peter Pan, qu'il faut parvenir à éliminer. Je ne sais même plus trop ce qu'ils font, mais au final Peter Pan est tué par Rumple, qui néanmoins doit se tuer en même temps (je ne sais même pas pourquoi en fait...).

Tout ça été réellement atroce, mais je suis heureuse de voir Peter Pan partir. Le pire méchant que j'ai vu depuis bien longtemps à la télé. Aucun charisme, un jeu d'acteur plus que limite, des motivations pas claires et une histoire étirée à n'en plus finir. Contente que l'on passe à autre chose.

 

Vu que les scénaristes de Once Upon A Time ne prévoient strictement jamais rien en amont, on découvre en fin d'épisode que, pour contrecarrer le sort lancé par Peter Pan, Regina doit effacer Storybrooke de la carte. Tous les personnages nés dans le monde des contes doivent y retourner, sauf Emma (parce que c'est comme ça...) et évidemment Henry, né dans notre monde. Les deux personnages oublient l'existence même de la ville et de ses habitants, et Regina trafique leur souvenir pour qu'Emma pense n'avoir jamais abandonné Henry.

Déjà je dois dire que je ne comprends pas trop pourquoi on nous fout un truc pareil en milieu d'année, et traité aussi à l'arrache. L'enjeu est énorme non ? Ca méritait d'être une fin de saison, voir carrément l'enjeu de la fin de série. Là on nous balance ça comme ça, comme n'importe quelle autre histoire sans intérêt... Preuve en est de la scène d'adieu complètement bâclée et ridicule. On aurait pu avoir la même chose si Emma et Henry avaient dit qu'ils partaient en week-end... Personne n'en a rien à faire de la séparation, alors que c'est ultra dramatique narrativement. Je comprends pas... Et je crois sincèrement que c'est la série la plus mal jouée que je connaisse. C'est pire que The Walking Dead, c'est dire.

 

Maintenant reste à voir combien de temps va durer cette histoire. Les scénaristes aiment bien presser les trucs intéressants et étirer sans fin les intrigues les plus chiantes...

Je pense que dans 2/3 épisodes Emma et Henry auront retrouver leurs souvenirs quoi...

Je pense d'ailleurs que l'épisode aurait dû se terminer avec Emma à l'hôpital qui acceptait, cette fois, de prendre son fils dans les bras. C'était simple, joli, ça marchait. Mais non, dès maintenant on nous sort Hook qui veut convaincre Emma de venir les sauver...

 

Bref, Once Upon A Time est toujours au fond du trou. J'espère, sans trop y croire, qu'elle parviendra à remonter un peu un jour...

 

 

Typh.

Repost 0
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 09:40

Once Upon A Time

 

ZzzzZZZZzZzZZzz... Voilà ce qui pourrait résumer cet épisode soporfiique au possible. Long, interminable et, au final, très fade, je ne suis pas du tout content ede ce retour à Storybrooke. Puis, le très mauvais jeu des acteurs est vraiment agaçant.

 

Après des scènes retrouvailles mieilleuses à souhait, l'épisode se poursuit sans n'avoir trop rien à raconter, si ce n'est avec l'intrigue autour de Pan/Henry. L'interprête d'Henry est vraiment une calamité. Son jeu d'acteur est tellement risible que ça nous sort complètement de l'histoire mise en place par les scénaristes.
La fin tente de redynamiser un petit peu la série, puisque Pan veut réinstaurer la malédiction sur la ville. Pourquoi pas... C'est juste très mal amené.

 

Du côté des flash-backs, on sent bien qu'il faut remplir comme on peut. On se contente donc d'une histoire qui n'a aucune raison d'être là avec Snow et Charming allant attaquer la Méduse. Cela donne lieu à une scène hilarante, servie par des effets spéciaux veritablement honteux, sans doute ce que la série a fait de pire jusqu'ici. Même Sharknado était mieux, c'est pour dire. 

 

En clair, l'intérêt de cet épisode ?

 

Alex.

 

Trailer pour le Winter Finale :

 


Repost 0
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 21:35

Once Upon A Time

 

Cet épisode de Once Upon A Time est celui que j'ai sans doute trouvé le moins faible de la saison. Je l'ai trouvé un peu moins long/chiant que les précédents et l'histoire me saoulait moins. J'ai même aimé les flash-backs, que j'ai trouvé sympa !

 

Sur l'île, tout part d'une bonne intention, pusique tout semble terminer l'intrigue autour de Peter Pan. Du coup, ça ne m'a pas trop gêné (même si bon, il faut avouer que ce n'est vraiment pas intéressant...).
Ce qui est vraiment dommage, c'est que la fin change encore la donne et qu'on relance l'intrigue autour de Pan. Moi qui pensais que c'était enfin fini, un ultime twist intervient. C'est vraiment lourd. Cette histoire est interminable (surtout qu'elle est super naze).
Ce twist aura au moins eu le mérite d'être drôle, puisqu'il permet à l'interprête d'Henri de nous démontrer, une fois de plus, qui'l est très mauvais acteur. Franchement, la scène où il joue le rôle de Peter Pan est hilarante. Le prochain épisode risque d'être drôle à ce niveau-là. Cet acteur est tout bonnement calamiteux et honteux.

 

Les flash-backs, quant à eux, étaient plutôt sympa, je trouve. Lana Parilla est bonne actrice et nous le montre ici. Surtout que ça changeait un peu de la voir dans un rôle comme ça et c'était, finalement, assez touchant. Ça me rappelait un peu la saison 1.

 

En clair, un épisode un peu moins mauvais que les précédents, même si ça reste globalement mauvais. Cette intrigue interminable sur Pan est une horreur.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 


 


Repost 0
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 20:10

Once Upon A Time

 

Chaque semaine, j'ai l'impression de voir la même chose en boucle. Ça fait déjà 8 épisodes et l'intrigue débute (lentement) dans cet épisode. Le démarrage aura été long.. D'autant plus que ce n'est pas forcément bon pour autant, ça paraît juste moins long que d'habitude.

 

Sur l'île, rien de spécial à noter. Nos héros continuent de chercher Henry et voilà... Henry qui, d'ailleurs, s'avère être l'un des plus gros boulets toutes séries confondues. Ce personnage est agaçant au plus haut point, et encore plus lors de la fin... En effet, cet abruti décide de faire confiance à Peter Pan au lieu d'écouter ses parents... Mais quel mongole ! Du coup, il donne son coeur à Pan, ce qui le rend immortel. Bien joué, t'es un bon, toi.
Sincèrement, cette fin m'indiffère au plus haut point, on sait très bien qu'ils vont maîtriser Pan, donc je m'en moque complètement. Au moins, l'intrigue semble lancée... C'est déjà ça.

 

Au niveau des flash-backs, on se concentre sur le passé de Rumple, quand il était enfant. Son père était abominable (l'acteur aussi, par ailleurs), donc on tente de nous humaniser le personnage à travers une émotion très grossière. La série ne sait vraiment pas s'y prendre en finesse, c'est dommage. Surtout que le passé de Regina avait été bien traité (mais c'était en saison 1, aussi, quand la série était bien).
Le seul point intéressant de l'épisode provient de la grande révélation : Peter Pan n'est autre que le père de Rumple. Un twist que je n'avais pas vu venir et qui est assez intéressant (s'il est bien traité par la suite).

 

En clair, il serait réellement temps de booster l'intrigue.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 


 

 

 

Repost 0
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 11:40

Once Upon A Time

 

Quand Once Upon A Time tente de nous offir un épisode en dehors de Neverland, c'est complètement raté. Je crois que je n'ai plus aucune objectivité envers cette série. À la base, je n'aimais aucun personnage (à part Evil Queen), mais les histoires me plaisaient. Maitenant, ils m'insupportent tous.

 

Cette semaine, on se concentre sur les aventures de nos héros restés à Storybrooke. L'occasion de voir le personnage de Belle, un personnage que je trouve insupportable au plus haut point. Et son association avec la très fade Ariel était lourde au possible. Ne parlons même pas du nouveau duo qui les prend en otage, des scènes longues et répétitives. Et bien évidemment, on comprend bien rapidement que les deux zozos ne sont autres que les frères de Wendy. L'idée n'est pas mauvaise, mais l'introduction est tellement brouillone...

 

Sur l'île, il ne se passe toujours rien... Je retiens la scène dans les bois lorsqu'ils tentent d'attraper l'ombre de Pan. C'était tout simplement honteux.

 

En clair, au secours.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 



Repost 0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 18:45

Once Upon A Time

 

Bon, je pense que mon amour pour la série est définitivement parti et que rien ne pourra me faire l'aimer à nouveau. J'en suis un peu triste, parce que je me souviens que la première saison m'avait beaucoup plu et qu'elle me permettait de m'évader dans ce nouveau monde toutes les semaines. Enfin, je ne suis pas si triste que ça parce que je réalise que la série m'indiffère complètement (quand elle ne m'agace pas) et que les personnages sont transparents (ils pourraient n'importe qui, ça ne me ferait aucun effet - sauf s'ils tuaient Mary-Margaret Charming, j'en serais heureux).

 

Cette semaine, l'épisode se concentre sur le personnage d'Ariel, notre très connue Petite Sirène. Si l'idée n'était pas foncièrement mauvaise (ça aurait été très bon en saison 1), j'ai trouvé le tout malheureusement plutôt mauvais et complètement inintéressant. Le personnage d'Ariel est d'une transparence déconcertante et sa fadeur l'emporte sur son histoire. Puis, les effets spéciaux étaient tellement affreux que je n'ai pas pu m'empêcher de rire. La queue de la sirène, l'effet lorsqu'elle se transforme, le château d'Eric, ou encore... Ursula !! Alors ça, c'était le bouqet final. Son apparition grâce à Regina était hilarante et franchement honteuse, mais n'était rien comparée à la vraie Ursula à travers le miroir d'Evil Queen. Affligeant.
Sinon, l'histoire d'Ariel suivait celle que nous connaissons à travers le dessin animé, donc pas grand chose à signaler, si ce n'est que le tout souffrait d'un rythme terriblement lent. C'est dommage, parce qu'il y avait matière à faire quelque chose de bien plus sympa que ça, mais non, les scénaristes ont préféré rester pépères et ne prendrent aucun risque.
J'aurais bien aimé voir des scènes sous l'eau, dans le monde d'Ariel, je pense que ça aurait pu être hilarant, vu le budget de la série. Dommage. 

 

Sinon, notre troupe de héros part à la recherche de Neal. Ils le trouvent, mais pour arriver jusqu'à sa cage, ils doivent tous avouer une vérité cachée (?!?!?!). La scène était calamiteuse et plombée par un jeu d'acteur vraiment mauvais. Je dis "non" à tous ces bons sentiments. Si encore ils étaient bien amenés...

 

Puis, l'intrigue de Neverland a vraiment assez duré. Ça fait 5 épisodes (j'enlève le premier où ils étaient en bateau)  qu'ils marchent dans une forêt grande comme ma chambre et qu'on attend qu'ils retrouvent Henry. Et faire durer tout ça ne sert à rien, puisqu'il paraît évident qu'ils vont tous rentrés sains et saufs chez eux. Du coup, on attend gentillement (mais en s'agaçant) que ça passe. 

 

En clair, il est temps que le livre du conte de fées se referment.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode : 

 


Repost 0
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 13:45

Once Upon A Time In Wonderland

 

Cette série est une abomination. Elle est tellement mauvaise et vide qu'il n'y a pas grand chose à dire dessus.
Je pensais réellement qu'une mini-saison nous permettrait de n'avoir aucun épisode de remplissage. Erreur.

 

La scène la plus marquante de l'épisode est sans doute celle de l'attaque du "sanglier" géant. Cela semblait être sorti tout droit d'un mauvais dessin animé diffusé sur Gulli.
Le reste n'est pas mieux, puisqu'on se coltine juste des discussions abominables entre Alice et le Valet.

 

En parlant du Valet, l'épisode se concentre sur son passé. C'était tellement peu intéressant, que je n'ai rien retenu. Ah si, les scénaristes sont très mauvais et ne connaissent pas la définition du mot "twist". Pourquoi attendre la fin de l'épisode pour nous révéler que le Valet était en couple avec la Reine Rouge ? On le comprend dès le début des flashbacks... Honteux.

 

En clair, un conte de fée qui n'a strictement rien à raconter. 0/10.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 


Repost 0

Twitter


Rechercher