Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 23:50

The Borgias

 

 

Attention l'article révèle des éléments importants sur la saison ! 

 

 

Je n'avais que peu apprécié la première saison, qui ne m'avait absolument pas laissé un souvenir marquant (je crois en plus que je confonds certains éléments avec la version Canal +). C'est donc une bonne surprise qu'est cette saison 2, que j'aurais apprécié de bout en bout.

 

Je ne vais pas m'atteler à la lourde tâche de résumer toute la saison, cela serait assez fastidieux. Nous avons néanmoins le droit à quelques éléments clés cette année, comme le siège de Forli, la mise à mort de Savonarole, ou encore, bien évidemment, l'assassinat de Juan par son frère. Pour ce qui est de la toute fin de saison, c'est-à-dire la tentative de meurtre sur Rodrigo, je ne sais absolument pas si le personnage va s'en sortir ou non. Il me semble qu'il devrait mourir quelques années plus tard que son fils, mais la série peut bien prendre quelques libertés historiques. A voir donc.

 

La saison est donc tout à fait bonne, les événements historiques m'ont paru bien mieux traités qu'en saison 1, et l'impression de "cours d'Histoire" un peu présente l'an dernier s'est évaporée.

Les personnages m'ont aussi semblé plus intéressants cette année. Cesare est toujours le personnage central de la série (et sans doute de la famille Borgia en général) mais j'ai été heureuse de voir que Juan, très effacé l'an passé, ait été un peu plus mis en avant. Sa descente aux Enfers est progressive et bien traitée. Son assassinat n'avait rien de surprenant après tout ça.

Lucrèce est elle toujours assez insupportable, mais si l'axe concernant la mort de Paolo n'était pas mal du tout. Bizarrement c'est sans doute le personnage de Rodrigo qui me pose le plus de soucis. Il n'est au final que peu caractérisé, ses décisions ne sont alors pas toujours très compréhensibles...

 

Bref, pas grand chose à dire de plus sur cette saison. Elle est dans son ensemble plutôt réussie et confirme que cette version des aventures des Borgia est à mon avis bien au dessus de celle de Tom Fontana.

 

Typh. 

 

Repost 0
Published by Typh - dans The Borgias
commenter cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 16:44

 

The Borgias

 

 

Après The Walking Dead c’est The Borgias qui me déçoit pas mal cette année. Toutes les deux ont parfaitement commencé (mes critiques sur The Borgias étaient jusque là très bonnes) mais ont fini par perdre de leur intérêt petit à petit. The Borgias a même fini par m’ennuyer pas mal lors de quelques épisodes. Pourtant le potentiel est là, l’histoire de la famille est incroyable, mais j’ai trouvé l’ensemble bien flemmard…

 

Je dis flemmard parce que la série n’a, pour moi, pas franchement cherché à exploiter les événements historiques. Ils se déroulent devant nous sans jamais vraiment nous captiver totalement. L’arrivée des français en deuxième partie de saison aurait pu annoncer quelque chose de vraiment grand. Finalement ça ne m’a jamais franchement passionné…  Et le simple dialogue entre Charles VIII et Rodriguo Borgia qui permet au pape de se mettre les Français dans la poche lors du season finale m’a pas mal déçue. C’était très facile, et franchement pas crédible.

Au passage, le choix de l’acteur pour jouer le roi (Michel Muller) est l’un des trucs les plus improbables que j’ai vu, mais il s’en tire très bien au final !

 

Je trouve la série flemmarde au niveau de son intrigue, mais également au niveau de la caractérisation de ses personnages. Depuis le pilot je n’ai pas vraiment le sentiment d’en avoir découvert bien plus sur eux. Bien sûr les scénaristes ont quelques fois tenté de creuser les personnages (par exemple Cesare amoureux d'une femme mariée) mais ça ne m'a pas convaincue. Tour ça reste trop en surface, comme s'ils s'étaient dit "tiens faut un peu les développer quand même, on écrit vite fait une histoire d'amour et c'est bon".

Bon j'aime bien les personnages (surtout Cesare en fait) mais ils sont encore, pour moi, d'avantage des figures historiques que des personnages. Ca m’embête pas mal, et c’est un truc que je crains souvent lors des adaptations historiques. On verra si la saison 2 permet d’y remédier.

 

Au niveau de la réalisation c’est assez quelconque. Pas grand-chose à dire, c’est loin de couper le souffle… Idem au niveau des décors. On s’y fait, même si le matte painting est parfois vraiment remarquable (dans le sens où on le voit beaucoup, pas qu’il impressionne…).

Là où je n’ai rien à redire c’est sur le casting, que je trouve très bon.

 

Bref une courte critique car je n’ai pas spécialement envie de m’étaler sur la série. Ce n’est pas mauvais, mais sans grand intérêt au final. J’espère que la saison 2 sera plus convaincante.

 

Typh. 

 

Repost 0
Published by Typh - dans The Borgias
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 23:37

The Borgias

 

 

Très bon épisode encore une fois. La série se bonifie à chaque épisode j'ai l'impression. Pourtant le pilot avait déjà mis la barre haute. Ici je n'ai pas grand chose à redire. Je trouvais que les choses allaient un peu trop vite dans les épisodes précédents mais je n'ai pas eu ce problème cette fois-ci. Bref, que du bon.

 

C'est le mariage de Lucrezia avec Sforza. Tout est mis en place pour le grand jour. La mère de Lucrezia, ancienne courtisane, se voit interdite d'assister au mariage de sa fille par son mari...
C'est bien, la série semble prendre l'initiative de s'attacher davantage à ses personnages, à mieux les développer. On a un peu de peine pour la mère et la fille, et le pape apparaît pour l'une des premières fois comme un sacré connard. Le personnage de Cesare est toujours aussi bon, de loin le plus intéressant à mon avis. Je trouve le choix de l'acteur intéressant et assez risqué, mais finalement il me plaît vraiment beaucoup.

 

L'épisode se termine sur une scène vraiment terrible, qui fait très très mal. Le Sforza était un peu bizarre durant le mariage, c'est finalement tout simplement une grosse ordure. Il se sent humilié par le mariage organisé par les Sforza et s'en prend à Lucrezia, qu'il viole. Du coup je suis presque heureuse de savoir que Cesare va l'assassiner...

 

Le cardinal della Rovere continue lui, dans son coin, de manigancer contre les Borgia. Il a d'ailleurs fait appel à la France pour venir attaquer l'Italie.

C'est l'occassion également de voir des figures historiques tels que Machiavel ou encore Savonarol, ce qui est toujours sympa. J'attends de les voir plus à l'oeuvre.

 

En clair c'est encore un très bon épisode que nous livre The Borgias. La série s'affirme chaque semaine comme une très bonne nouveauté.

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans The Borgias
commenter cet article
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 23:01

The Borgias

 

 

Très bon épisode encore une fois, peut-être même supérieur au pilot ! Tout va encore très vite (voir trop vite à certains instants) mais ce n'est, pour le moment, pas vraiment gênant.

 

Cette semaine, les Borgia accueillent Djem, frère du Sultan de l'empire Ottoman. De son côté, Rodrigo recherche un mari pour sa fille Lucrezia.

 

Je m'attendais à ce que l'histoire de Djem se déroule sur plusieurs épisodes. Et bien non, aussitôt arrivé, aussitôt tué ! Enfin, on ne sait pas vraiment combien de temps il s'est déroulé durant l'épisode. Le personnage se différenciait des autres protagonistes de part sa bonne humeur, et sont côté positif. Dommage qu'il ait connu un destin si tragique, mais bon, il est mauvais de fréquenter les Borgia ! Et puis, Rodrigo avait bien besoin d'argent pour la dot de sa fille...

 

C'est surtout la recherche du mari de Lucrezia qui permet de se rendre compte à quel point l'épisode va vite, puisque après plusieurs entretiens l'époux est finalement trouvé : Sforza ! Le prochain épisode devrait logiquement être consacré au mariage de Lucrezia. L'union ne risque pas d'être longue (Lucrezia se mariant 3 fois, et Cesare semblant hyper-protecteur, voir plus que ça, avec sa jeune soeur).

 

Au niveau des personnages je trouve ça toujours très bien, ayant une légère préférence pour Cesare, sans doute le pire de tous. Micheletto est également très bon, même si il semble s'en tirer bien trop facilement lors de la scène aux thermes (par contre j'ai beaucoup aimé la bagarre sous l'eau !).

La réalisation m'a semblée meilleure que dans le pilot, moins "téléfilm", même si ce n'est toujours pas du grand art.

 

Bref, une suite qui confirme ma bonne impression du pilot. C'est bien joué, bien écrit et toujours intéressant.

 

Typh.

Repost 0
Published by Typh - dans The Borgias
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 22:35

The-Borgias.JPG

 

 

Showtime dégaine son The Borgias quelques mois avant Canal +. On comprend pourquoi les deux chaînes ont été intéressé par le sujet, la vie de cette famille étant tout bonnement incroyable. Ce long pilot est très bon, et annonce d'emblée une saison riche en rebondissements (dingue le nombre de trucs qu'il s'est passé en 1h30 !).

 

Je ne sais pas trop par où commencer (ça ne sert à rien de résumer l'histoire de toute façon). Tiens commençons par le casting : à ce niveau c'est un sans faute ! Jeremy Irons a une classe monstre et incarne à la perfection Rodrigo Borgia, devenu Alexandre VI. J'aime beaucoup également l'acteur qui interprète Césare, une gueule de petit con qui colle parfaitement au personnage. Je ne vais pas passer en revu tout le monde, mais je n'ai rien à redire.

Les personnages en eux-mêmes ont l'air vraiment fascinant. J'espère vraiment qu'on ne va pas trop nous foirer le truc. Il ne faudrait pas que l'Histoire passe au détriment des personnages notamment, ce qui me fait toujours peur dans les séries historiques.

 

Les décors sont jolis, les effets spéciaux sont quelques fois voyants mais rien de vraiment terribles. Je trouve par contre la réalisation très plan plan (enfin c'est mon souci avec les séries en général de toute façon). J'ai eu aussi un petit problème avec les musiques, mais rien de très grave.

Bref, niveau technique c'est tout à fait correct, sans pour autant casser trois pattes à un canard.

 

Au niveau du contenu même je n'ai rien à redire. L'Histoire est ce qu'elle est, tout est question de manière de raconter. Tout est très clair pour le moment, les motivations des personnages sont compréhensibles, leurs personnalités bien installées etc. On regarde donc avec beaucoup d'intérêt l'épisode, sans jamais décrocher. Pourvu que ça dure !

 

En clair, un pilot très prometteur. Le sujet est en or et pour le moment semble très bien traité. Il faut voir l'évolution de la série sur la durée, mais ça annonce quelque chose de très bon.

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans The Borgias
commenter cet article

Twitter


Rechercher