Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 16:57

 

Under The Dome.

 

 

Chaque année les chaînes américaines nous réservent leurs séries "événements", aux concepts soit disant innovants, mais qui ne tiennent généralement pas mis en images. Après avoir tenté les catastrophiques FlashForward et Persons Unknown j'avais décidé de faire une croix sur ces séries. Mais voilà qu'Under The Dome était diffusée pendant la période estivale, assez vide en séries... J'ai cédé, et franchement c'est peut-être regrettable.

 

Alex avait écrit les critiques des deux premiers épisodes, des critiques pas si terribles à l'époque (même si son avis sur la série est aujourd'hui bien plus sévère). Je dois personnellement dire que j'ai détesté la série d'emblée, ayant trouvé le pilote pas mal raté. Le niveau ne remontera pas par la suite, bien au contraire...

 

La série joue sur le tableau du feuilletonnant (les mystères autour du dôme notamment) mais adopte tout de même un format se rapprochant du "une histoire par épisode". Et il faut voir le niveau des histoires...

On joue sur tous les clichés que  suppose le huis-clos, surtout celui des personnages qui perdent les pédales et choisissent de se détacher des lois. Alors oui, c'est tout à fait normal que la série s'attarde sur cela mais le traitement est tellement ridicule... Du jour au lendemain la population est dans les rues à dévaliser les magasins et on finit même la saison par une pendaison en place publique, qui ne choque absolument personne. Quelle subtilité pour nous montrer l'horreur des êtres et le besoin primordial de règles dans une société...

Bon à par ça la population n'est pas plus terrifiée que ça par la présence de ce dôme, tout le monde s'y fait assez vite. Normal...

 

Je ne vais pas m'attarder sur les personnages mis en avant par la série, parce qu'ils sont inintéressants au possible. Ils sont au mieux complètement transparents (Barbie, la journaliste...), au pire réellement ridicules (Big Jimmy, Angie...). A cela s'ajoute des acteurs franchement mauvais. La palme vient aux groupes de jeunes qui partent à la recherche des mystères. Ils sont simplement affligeants.

 

Les fameux mystères du dôme ne présentent eux aussi strictement aucun intérêt. Chaque épisode se termine à peu près de la même manière (les jeunes touchent le dôme et il se passe un truc chelou...).

Le pire vient de la fin de saison, qui ne nous livre même pas un vrai cliff en soi. Alors que le dôme était noir durant l'épisode il devient... blanc. Voilà. Regarder 13 épisodes d'une série pour voir un dôme changer de couleur... Surtout que cela ne nous avance en rien du tout sur l'histoire, qui en est donc à peu près toujours au même point depuis le pilote. 

 

Un petit mot aussi sur la réalisation pitoyable de la série. On se croirait simplement reparti en plein milieu des années 90. Tout fait incroyablement daté. La série n'a aucun sens du rythme, les plans sont laids et ne durent jamais le bon temps... Mention spéciale aux scènes d'actions mises en scènes par des stagiaires vraisemblablement.

 

Bref, vous m'aurez compris, Under The Dome est à éviter. J'espère que les chaînes vont finir par comprendre un jour qu'un concept seul ne fait pas une série... En attendant ces merdes continueront de polluer nos écrans.

 

 

 

Typh.

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans Autres
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher