Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 22:06

Homeland

 

 

 

Après l'épisode un brin décevant de la semaine passée Homeland se rattrape très bien cette semaine. Plus de remplissages inutiles, on se replonge directement dans l'intrigue et, comme d'habitude, la série ose certains choix tout simplement imprévisibles. 

 

Saul choisit de mettre Estes au courant de la vidéo de Brody. Carrie est alors réintégrer à la CIA, et il s'agit alors pour l'agence d'épier à l'aide de caméras tous les faits et gestes de Brody, pour trouver qui est son contact.

Je pense que personne n'aurait pu prédire avant ce début de saison que dès l'épisode 4 nous en serions déjà à ce niveau du récit. La série ose changer totalement son schéma et ça me plaît bien. Avec des éléments à peu près identiques on peut réellement se rendre compte de l'avancer de l'intrigue : en début de saison 1 Carrie observait seule dans son salon, de manière tout à fait illégale, le quotidien de Brody. Ici c'est la CIA qui utilise les mêmes méthodes, et peut épier chaque recoin de la vie de Nicholas.

 

A côté de ce gros morceau on a quelques histoires annexes, comme la rupture progressive du couple Brody. Dommage que Jess soit un personnage si inintéressant (elle était bien mieux en saison 1 il me semble) ce qui m'empêche d'être totalement captivée par cet axe.

De même le couple formé par la fille Brody et le fils du vice-président m'indiffère complètement...

L'arc consacré aux anciens soldats présente lui un peu plus d'intérêt puisqu'ils enquêtent de leur côté sur Walker et Brody. A voir où ça nous mène, mais c'est plutôt bien de nous montrer que Carrie et la CIA ne sont pas les seuls sur les traces de Brody.

 

La toute fin d'épisode est réellement surprenante, et nous engage dans une perspective qu'on l'on aurait jamais vu venir : Carrie, croyant avoir fait capoter sa rencontre avec Brody (elle a le sentiment qu'il a compris que ses activités secrètes étaient désormais connues), lui balance absolument tout de lui, de ce qu'elle sait dorénavant de façon sûre, et le fait donc arrêter.

Bon sincèrement je trouve que cette façon d'agir ne ressemble pas trop à Carrie, elle toujours très très pro dans son boulot. Elle pète vraiment vite son câble, mais on le pardonne vu l'intensité de cette scène finale. C'est d'ailleurs assez drôle de voir Saul derrière son écran totalement atterré par la scène puisque c'est un peu ce que le spectateur vit de son côté. On a envie de dire à Carrie de s'arrêter, tout en sachant qu'une fois qu'elle a quelque chose en tête il est impossible de la faire changer d'avis...

Maintenant il reste à voir ce que le futur nous réserve. Je vais d'ailleurs m'abstenir de toutes théories puisque les scénaristes nous ont prouvé maintenant plus d'une fois que l'on ne peut jamais être sûr de rien, qu'ils sont capables d'oser à peu près tout.

 

Bref, un bon épisode d'Homeland cette semaine, qui continue de nous emmener là où on n'aura jamais cru aller.

 

 

Typh.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher