Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 22:30

 

Sons of Anarchy

 

 

Sons Of Anarchy nous délivre cette semaine un bon épisode. Ce n'est toujours pas extraordinaire, je ne suis plus autant intéressée par la série qu'auparavant, mais il faut reconnaître quand c'est réussi. Il y a de belles choses et c'est plutôt prometteur pour la dernière partie de saison.

 

Ce qui me plaît le plus ici c'est ce qui tourne autour de Tara. Je trouve ça un peu too much, je ne le cache pas (c'est franchement extrême ce qu'elle a fait la semaine dernière) mais au fond l'idée est pas mal du tout. Elle emprunte un chemin assez similaire à celui de Jax. Le club les aura vraiment détruit, et les fait devenir ce qu'ils détestaient le plus. Jax est depuis toujours mis en miroir de Clay, et Tara de Gemma. On peut désormais voir l'évolution qui a eu lieu depuis le début de la série, et ainsi conclure que la seconde génération semble bien avoir dépassé la première.

J'ai par ailleurs beaucoup aimé la dernière scène entre Jax et sa femme, comment celui-ci avoue être perdu et sait que son couple est en train d'exploser.

 

L'autre personnage qui m'intéresse bien c'est Wendy. La position dans laquelle elle se trouve est des plus dramatiques. Elle se doit de choisir entre Tara et Gemma, et risque très gros si jamais elle se retrouve dans le camp perdant... Rien d'étonnant alors à la voir replonger dans la drogue en fin d'épisode.

 

L'histoire de la procureure ne me passionne toujours pas réellement. Tout simplement parce que je n'arrive vraiment pas à croire le club en danger.

Je suis néanmoins heureuse que la fusillade dans l'école est un peu été évoquée cette semaine par rapport à l'un des pères d'une des victimes. Je pense toujours que cette tuerie était gratuite, que les scénaristes sont allés trop loin, mais au moins les répercussions sur les proches des enfants auront été un peu traitées. C'est déjà ça.

 

Bref, Sons Of Anarchy parvient désormais à me satisfaire davantage quand elle s'attarde sur ses personnages plutôt que dans ses simples histoires de club. C'est le cas cette semaine.

 

 

Typh. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher