Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 23:36

The Killing

 

 

J'entends déjà les "bouh l'épisode mauvais qui sert à rien, abusé de sortir ça maintenant"... Peut-être qu'au niveau de l'enquête l'épisode ne sert à pas grand chose. Mais au niveau des personnages c'est autre chose. J'ai trouvé l'épisode vraiment excellent, je crois même que c'est mon préféré pour le moment (je dis ça toutes les semaines j'ai l'impression...). J'étais tellement dedans que ce n'est que vers la moitié de l'épisode que je me suis rendue compte de sa spécificité (absence des Larsen et de l'intrigue politique). C'est vraiment couillu de faire ça à deux épisodes de la fin, mais j'adhère totalement.

 

L'épisode 10 nous laissait sur la révélation "Adela" (le bateau). Linden poursuit cette piste et découvre un casino où Rosie a de toute évidence été la nuit de sa mort. Néanmoins le casino est en terres indiennes et il faut au moins 24h pour que la police ait un mandat. L'enquête est donc gelée pour le moment.

Pas d'avancée donc au niveau de l'enquête, pour nous frustrer encore un peu. J'aime bien l'idée du casino en terres indiennes, je ne savais pas que cela pouvait bloquer la police.

 

L'histoire de l'épisode ne concerne donc pas cette fois-ci Rosie mais Jack, le fils de Linden qui a disparu. Linden et Holder passent alors tout l'épisode à le rechercher, ce qui permet d'en découvrir plus sur ces deux personnages, et d'approfondir leur relation.

J'ai trouvé ça vraiment génial de bout en bout. Je n'ai rien à redire. J'aurais peut-être aimé que la série aille jusqu'au bout, que Jack soit le gamin retrouvé mort à la fin (magnifique scène d'ailleurs), et qu'ainsi Linden fasse de toute cette histoire une histoire personnelle (dans l'idée que son meurtre ait été relié à celui de Rosie). Finalement le gamin est un inconnu, mon côté un peu sadique est donc légèrement déçu. Mais ce n'est pas forcément plus mal, la relation Jack/Linden est intéressante et pourrait se développer dans le futur.

Holder n'est pas oublié puisqu'il épaule Linden durant tout l'épisode. Il décide d'aileurs de renoncer à revoir sa soeur et son neveu pour le moment afin d'aider Linden. Je trouve vraiment le personnage génial et l'interprète brillant. 

 

Ma critique est assez courte, mais il est difficile de parler de ce genre d'épisode. Il se passe mille choses au niveau des personnages, mais ce sont des choses difficilement explicables avec des mots. Je suis heureuse que la série ait osé ce genre d'épisode. Ca lui réussit bien en tout cas. Les acteurs sont impeccables, loin de toute théâtralité que l'on retrouve pourtant énormément au cinéma et dans les séries aujourd'hui (il faut constamment surjouer les choses...), la réalisation nickel, et l'écriture brillante. Vivement la suite.

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans The Killing
commenter cet article
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 12:28

The Killing

 

 

Excellent épisode encore une fois de The Killing, l'un des meilleurs de la série. C'est toujours très prenant, voir véritablement captivant. L'enquête repart dans une nouvelle direction, ce qui permet de redonner un coup de fouet à la série, même si mon intérêt pour l'intrigue policière n'avait jamais vraiment faibli.

 

La piste Muhammed/Bennet est donc totalement écartée. Les enquêteurs doivent alors trouver une nouvelle piste. Ils en viennent à soupçonner le collègue de Stan, qui l'a aidé lors du passage à tabac de Bennet. Celui-ci reste pendant une bonne partie de l'épisode suspect mais mettra finalement les policiers sur la piste "d'Adela", un nom déjà trouvé dans les affaires de Rosie. Adela n'est cependant pas le nom d'une jeune fille mais celui d'un bateau, comme on le découvre en fin d'épisode.

Je trouve assez osé de faire repartir l'enquête dans une toute nouvelle direction si près de la fin de saison. J'ai longtemps pensé que l'intrigue Rosie allait vite être résolue, mais menant les enquêteurs sur une affaire beaucoup plus grosse. Non, l'enquête restera la même durant toute la saison, ce qui me va aussi. Après je me demande si il était nécessaire de faire durer la partie sur Bennet aussi longtemps. J'ai un peu peur que la résolution soit trop rapide du coup. Mais je fais confiance aux scénaristes, ils nous ont prouvé jusque là qu'ils maîtrisaient parfaitement les choses.

 

Du côté des Larsen, Stan se dénonce immédiatemment. Bennet est toujours entre la vie et la mort, mais pourrait s'en sortir grâce à l'appel que Stan a passé au 911 juste après l'avoir battu. Mitch, elle, doit faire face à des problèmes d'argent, découvrant que leur compte en banque est vide.

Bon je crois que les Larsen vivent une grosse année de merde, rien ne le permettant de souffler un peu. C'est vraiment terrible quand même...

 

Chez Richmond ce n'est toujours pas transcendant, même si ça se suit sans ennui. Le fait que Bennet soit innocenté permet au candidat d'inverser la tendance. Sinon on apprend que Darren avait déjà rencontré Rosie (il lui avait serré la main quoi...). Ca pourrait être sans importance mais la manière dont son assistante regarde la vidéo en fin d'épisode est assez étrange tout de même... Je continue à la soupçonner elle, tout comme la soeur de Mitch qui n'a, à mon avis, pas encore tout dit...

 

Bref, The Killing continue son bonhomme de chemin et confirme chaque semaine qu'elle est un rendez-vous immanquable. Evidemment, hâte de voir la suite.

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans The Killing
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 23:17

The Killing

 

 

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'épisode, m'ennuyant un peu devant, ce qui est sans doute une première. Néanmoins la dernière partie de l'épisode est assez énorme et donne vraiment envie de se jeter sur le prochain !

 

L'enquête piétine un peu durant cet épisode, car Linden et Holder n'obtiennent finalement pas de mandat pour aller chez les Bennet. Ils sont donc à la recherche de Muhammed, qu'ils trouveront grâce à l'aide de la femme du professeur. Muhammed leur révélera en réalité que lui et Bennet ne sont en aucun reliés à l'intrigue Rosie, mais aident tout simplement une jeune fille à fuir sa famille, pour ne pas être exciser...

L'histoire est terrible et fait basculer notre jugement du Bennet du tout au tout. Il passe de l'ordure ayant tuée une de ses élèves au mec réellement bon et courageux. Ses scènes à l'école n'étaient d'ailleurs pas forcément très touchantes puisqu'il apparaissait encore clairement comme le coupable à ce moment.

Du coup l'enquête revient au point de départ puisque les flics se sont enfoncés dans une mauvaise piste. Que va-t-il se passer ensuite ? Peut-être saura-t-on enfin pourquoi la soeur de Mitch était si bouleversée après avoir vu le père de Jasper (cette scène n'a, pour le moment, servi à rien...)

 

Du côté des Larsen c'est également assez terrible... La mère est persuadée que Bennet est l'assassin de sa fille (Linden lui a clairement fait comprendre...) et est furieuse de savoir que celui-ci est toujours en liberté. Elle en fait part à son mari, l'accusant d'y être pour quelque chose (il veut laisser faire la police). Du coup le papa est furax, et décide de se débarasser de Bennet, alors que sa femme et nous apprenons au même moment son innocence (aveu de Muhammad et le pull rose de Rosie retrouvé).

Bon tout ça ressemble quand même énormément à un film de Clint Eastwood (je ne dis pas lequel pour ne spoiler personne, ceux qui l'ont vu devront comprendre je pense) mais ça ne me déplait pas forcément. C'est vraiment dramatique, un peu facile (le coup du t-shirt rose qui est exactement le même) mais pas forcément gênant. J'ai vraiment de la peine pour les Larsen et ce pauvre Bennet... Je me demande ce qu'il va se passer à présent pour eux. 

 

Encore une fois la partie politique ne me fait ni chaud ni froid. C'est pas forcément mauvais, mais The Good Wife par exemple parvenait à largement plus me passionner cette année avec une histoire assez similaire (les coups bas entre les candidats). Et j'ai toujours autant de mal à voir où les scénaristes veulent nous amener avec ça... 

 

Bref, un épisode correct, assez moyen dans sa première partie mais absolument génial dans ses dernières minutes. J'ai très hâte de voir le prochain pour voir comment certains personnages vont s'en tirer (le père Larsen) et dans quelle direction l'enquête va dorénavant partir. 

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans The Killing
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 01:33

The Killing

 

 

L'épisode n'est sans doute pas aussi extraordinaire que le précédent mais est tout de même de haut niveau. L'histoire prend vraiment une dimension inattendue, ce qui n'est pas pour me déplaire, loin de là.

 

Le précédent épisode se terminait sur Holder et Linden arrêtés par le FBI après avoir suivi la piste du fameux Muhammad, possédant les clés de la maison des Bennet. En fait, Holder et Linden se sont retrouvés au milieu d'une enquête anti-terroriste. Néanmoins il est évident que Rosie était sur les lieux (un de ses vêtements étant retrouvé). Que pouvait-elle bien faire ici ?

Tout comme Linden j'ai bien du mal à croire que Rosie puisse être impliquée dans une affaire terroriste. Je suis néanmoins très curieuse de comprendre sa présence dans les locaux. Bennet est toujours un suspect puisqu'il est apparemment lui aussi impliqué dans le réseau (son appel à la fin). Pour l'instant je trouve ça très intéressant mais j'espère que l'histoire ne sera au final pas trop compliquée et qu'elle ne semblera pas trop tirée par les cheveux.

 

L'épisode permet de creuser un peu plus les personnages des deux flics. On en apprend beaucoup sur Holder, en même temps que Linden. Cela permet aux deux personnages de se rapprocher un peu (on ne peut pas dire que c'était la super entente avant) et de lever le voile sur le grand mystère qui entoure Holder.

Ce qui concerne Linden est pas mal (quoique je commence à être un peu saoulée de son futur mari qui l'attend et elle qui hésite à partir...). Son gamin est par contre un vrai con qui mérite 4 baffes. A son âge ça me paraît un peu exagéré d'agir de la sorte parce que "maman s'occupe pas de moi". 

 

J'aime beaucoup tout ce qui concerne les Larsen. Le couple se fissure de plus en plus. Je suis heureuse que les scénaristes aient choisis deux voies différentes pour les personnages. Le père tente de s'en sortir tandis que la mère ne cesse de plonger, au point de mettre ses enfants en danger.

 

La partie politique est encore et toujours le point faible de la série. C'est vraiment trop déconnecté du reste pour que ça m'intéresse. En soi ce n'est pas forcément mauvais mais on se demande pourquoi on nous dit tout ça. En quoi la course à la mairie de Richmond a un intérêt ? J'étais pourtant assez curieuse de savoir ce que Richmond tenait sur Adams. Ok, une affaire de tromperie. Richmond commence à devenir méchant (c'est assez horrible pour la supposée maîtresse). Et donc ? Cette partie est pour moi bien trop indépendante du reste.

 

Bref, un excellent épisode. C'est toujours aussi prenant, bien mis en scène (quand une série se soucie de sa réalisation il faut le souligner), bien écrit etc. En course avec Rubicon pour le titre de meilleure nouveauté de l'année dans mon cas.

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans The Killing
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 00:20

The Killing

 

 

Un superbe épisode cette semaine de The Killing, probablement même le meilleur de la saison. Toutes mes craintes des semaines passées se sont envolées et je trouve que la série part vraiment dans de bonnes directions. Et puis c'est quand même terriblement prenant, impossible de décrocher durant l'épisode. Toutes les parties m'ont plu, y compris celle politique, alors que je n'avais plus franchement d'espoir à ce niveau.

 

Bennet ne sera finalement pas tuer par Stan. Heureusement pour Stan, ça lui évite d'avoir un mort sur la conscience, mais surtout il évite de faire du mal à un innocent (pas qu'un coupable doive mourir non plus hein...). Les enquêteurs partent en effet sur une nouvelle piste, celle d'un certain Muhammad, qui possède les clés de la maison des Bennet.
Il était certain que l'intrigue allait prendre un sérieux tournant et je craignais vraiment ce moment. Les scénaristes ont finalement choisi quelque chose de plutôt simple, qui passe comme une lettre à la poste. Simple sur le coup, mais qui nous amène dans une histoire aux proportions visiblement inimaginables. Il suffit de voir la dernière scène, excellente (quelle mise en scène !), qui nous amène le FBI. Dans quoi Linden et Holder sont-ils tombés ? Très très envie de découvrir la suite.

 

Les scènes concernant les Larsen étaient vraiment sublimes, loin des reproches que j'ai pu faire lors des deux derniers épisodes. Stan tente de se recontruire, de rester l'homme qu'il est et de ne pas redevenir celui qu'il était autrefois. Mitch quant à elle voudrait elle aussi remonter la pente, répondre aux baisers de son mari, s'occuper de ses enfants, mais n'y parvient pas. Les scènes sont très bien filmées, et il y a une très grande alchimie entre les acteurs qui interprètent Mitch et Stan. C'est vraiment fort.
Bennet n'est visiblement pas sorti d'affaire puisque Mitch semble vouloir se venger. Toujours persuadée qu'il s'agit du coupable elle a probablement demandé à ce qu'on se débarrasse de lui...

 

La partie politique est toujours, pour moi, le plus faible de la série, mais je dois avouer que cette semaine c'était plutôt bon. Pas forcément transcendant mais assez agréable à suivre. Richmond doit à présent subir le fait de soutenir le programme de Seattle, dont Bennet fait parti. Richmond a l'air d'être un bon type pour le moment, prêt à soutenir Bennet, déjà condamné par tous (il est Noir et Musulman, ça n'aide pas...) alors que pas encore juger coupable.

On devrait en découvrir plus sur Richmond la semaine prochaine, puisque la meutrière de sa femme (si j'ai bien compris) sort de prison. Je suis curieuse de voir ça.

 

Bref, un excellent épisode vraiment très prenant et bien mis en scène. J'ai très hâte de découvrir la suite de l'enquête, riche en rebondissements mais jamais dans la surenchère.

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans The Killing
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 19:31

The Killing 

 

Bon épisode encore une fois, même si je suis un peu moins excitée par la série depuis deux épisodes. La faute peut-être à l'intrigue politique qui plombe un peu les choses. Je n'arrive définitivement pas à accrocher.

 

Au niveau de l'enquête policière il semblerait que Bennet ait véritablement un lien avec la mort de Rosie. Sa femme est également suspectée à présent. Jalouse de la relation que Rosie avait avec Bennet elle l'aurait tué, et s'en serait débarrasser avec l'aide de son mari.
C'est quand même étonnant qu'on sache tout ça alors qu'on n'est même pas à la moitié de la saison. Ca pourrait très bien être la résolution de l'intrigue. L'enquête va donc sans doute prendre un virage à 180° dans l'épisode suivant et nous emmener sur une piste différente. Ca me fait un peu peur, mais je ne vois pas comment il paraît en être autrement, il faut bien tenir 13 épisodes.

 
Les Larsen m'ont semblé un peu moins présent cette semaine, même si c'est l'enterrement de Rosie. Les choses changent néanmoins beaucoup du côté du père, qui apprend que Bennet est le principal suspect dans l'enquête de police. On découvre aussi que le père est vraiment louche, et aurait déjà commit un meurtre. Bref, ça sent un peu le roussi pour Bennet en fin d'épisode...
On découvre aussi que la soeur de Mitch aurait un lien avec le père de Jasper. J'ai trouvé ça vraiment étrange, et assez mal amené. Par contre j'ai très envie d'en découvrir plus.


Du côté de l'intrigue politique je serai bien incapable de vous dire ce qu'il se passe. Je n'arrive pas à m'y intéresser (c'est pas faute d'essayer pourtant). Il semblerait juste que Richmond soit mal barré pour le poste de maire, à cause de son lien avec Bennet...


En bref, l'épisode était bon. La série vaut vraiment pour son ambiance et pour son duo de policiers. A côté de ça l'enquête avance efficacement, même si tout n'est pas réussi.  

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans The Killing
commenter cet article
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 23:25

The Killing

 

 

Très bon épisode encore une fois, même si c'est, selon moi, le moins bon pour le moment. Il y a encore de nombreuses (très) bonnes choses mais je trouve que dans l'ensemble ça fonctionnait un peu moins bien que d'habitude.

 

Il n'y a pas d'avancée remarquable au niveau policier dans cet épisode. Bennet est toujours soupçonné d''être l'amant de Rosie, et est par conséquent le principal suspect. En plus, les preuves contre lui s'accumule. On apprend également que le meurtrier de l'adolescente savait précisément ce qu'il faisait, ainsi Rosie n'était peut-être pas sa première victime...

Même si on n'avance pas j'ai tout de même trouvé cette partie brillante. C'est vraiment très bien écrit et toujours passionnant. J'avais un peu peur que le cliff de l'épisode 4 soit balayé dès le début d'épisode (à l'instar de celui de l'épisode 3) mais finalement la piste Bennet semble bonne. J'ai vraiment hâte d'en découvrir plus et je suis définitivement fan du duo de flics.

 

L'intrigue politique n'était pas mauvaise, mais loin de m'avoir passionnée. En fait, le problème, c'est que je ne comprends rien. J'ai tendance à décrocher, voyant que l'histoire semble à des kilomètres de l'intrigue principale. Du coup, quand j'essaie de me raccrocher je suis paumée. Mais on est bien d'accord, le problème ne vient pas de la série, mais de moi.

 

J'ai quelques soucis avec les Larsen. En fait c'est une petite frayeur que j'ai depuis le début et qui commence, pour moi, à montrer le bout de son nez. En fait, pour moi, les scénaristes prennent un malin plaisir à nous faire pleurer, avec des trucs un peu faciles. Je vois dans tout ça un peu de complaisance. Je sais que ça ne fait que 5 jours que Rosie a été retrouvée morte mais rien, strictement rien, ne nous ait montré comme un peu d'espoir. Le pire étant la femme qui tourne la tête en voyant Mitch au supermarché. J'ai trouvé ça atroce. Je ne doute pas que la famille avait des amis, des gens qui auraient pu les soutenir durant cette épreuve. Mais non, là on enchaîne les scènes à se pendre dans l'unique but de tirer les larmes aux spectateurs. Bien sur, ça marche. Mais le procédé est pour moi douteux. J'attends de voir la suite pour avoir un vrai avis là-dessus.  

 

En clair, la série est définitivement très bonne et le confirme chaque semaine. L'épisode de cette semaine n'est pas parfait mais offre toujours des choses intéressantes. On verra bien comment cela évolue par la suite.

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans The Killing
commenter cet article
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 19:50

The Killing

 

 

Brillant épisode encore une fois (je risque de dire ça chaque semaine je pense). La série a beau nous balader sur de fausses pistes on n'a jamais le sentiment que les scénaristes font ça uniquement pour remplir leurs 13 épisodes. Non, les flics galèrent juste dans leur enquête et s'engouffrent dans de mauvaises directions. Et c'est presque ça qui rend la série très intéressante, et vraiment hors du commun vis-à-vis des autres productions actuelles.

 

L'épisode débute par l'interrogatoire de Jasper et Kris, qu'une vidéo implique dans le viol de Rosie. Il s'avère en réalité que ce n'est pas Rosie sur la vidéo mais sa meilleure amie, et qu'elle était parfaitement consentante... Une nouvelle piste s'ouvre néanmoins : Rosie sortirait avec un homme plus âgé.
Bon les gamins de cette série sont tous chtarbés, ils me font tous peur. Je voudrais d'ailleurs féliciter l'acteur interprétant Kris, très convaincant dans son rôle de junkie en manque !
Pour ce qui est du cliff (à savoir que Bennet serait l'amant de Rosie) il ne m'a pas surprise un instant (il sait quand même énormément de choses sur elle lors de sa conversation avec la mère) mais donne quand même bien envie de savoir la suite ! Je ne sais pas si ça va être encore une fausse piste ou si cette révélation aura vraiment de l'importance mais j'ai hâte de le savoir.

 

L'histoire politique ne m'a pas franchement emballée cette semaine (ça risque d'être en dents de scie de ce côté). Richmond a besoin d'argent pour sa campagne, ce qu'il arrive à avoir d'un ennemi de son concurrent. On découvre aussi que son ancien directeur de campagne travaille toujours pour lui et s'est infiltré dans le clan adverse.
Pas de vrai intérêt pour moi cette semaine de ce côté. Je pense néanmoins qu'il risque d'y avoir des avancées dès le prochain épisode. Je pense que le concurrent de Richmond a quelque chose à voir avec le vol d'une de ses voitures de campagne. Sans doute voulait-il l'impliquer dans quelque chose...

 

Du côté des Larsen c'est toujours très bien et aussi pesant. Ils doivent maintenant organiser l'enterrement de Rosie, mais le père a des problèmes d'argent. On apprend également qu'il serait impliqué dans des affaires louches.
La mère est toujours autant au fond du gouffre et offre toujours des scènes bouleversantes (j'ai beaucoup aimé sa rencontre avec la meilleure amie de Rosie dans le couloir du lycée).
Le fait que les parents aient vu les photos de Rosie au commissariat était particulièrement horrible. Les flics ont été de gros boulets sur ce coup là...

 

En bref, un épisode de qualité pour une série qui s'affirme chaque semaine comme l'une des meilleures nouveautés de l'année. 

 

Typh. 


 

Je vais être moins enthousiaste que Typh sur ce coup-là mais c'est sans doute l'épisode que je l'ai le moins aimé. Certaines lenteurs m'ont assez ennuyées. Il n'empêche que la série demeure excellente et qui est mon seul coup de coeur de l'année.

 

Dès l'entrée on efface cette histoire de viol et on passe à autre chose. J'ai beaucoup aimé les scènes du flic dans le bus qui s'enfonce dans les mauvais quartiers de Seattle, j'ai trouvé ça assez oppressant.

Concernant le cliff sur Bennet, je me disais bien qu'il devait avoir son rôle à jouer mais je ne m'attendais pas vraiment à ça. C'est intéressant je trouve.

 

Je ne vais pas m'attarder sur l'intrigue politique car j'ai tout simplement détesté. Comme l'a souligné Typh, ça risque vraiment d'être en dents de scie cette intrigue. Gros point faible de l'épisode.

 

Au niveau de la famille, c'était encore une fois très touchant. La scène dans l'église, la rencontre de Mitch avec la meilleure amie de Rosie et la découverte des photos au commissariat (quelle horreur ça...) sont trois scènes que je retiens. Le duo d'acteur est vraiment parfait.

 

Pour conclure, un épisode que j'ai moins aimé mais la série reste tout de même parfaite après seulement 4 épisodes.

 

Alex.

Repost 0
Published by Typh et Alex - dans The Killing
commenter cet article
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 16:48

The Killing

 

 

J'avais quelques réserves sur le double-épisode pilot, qui se sont totalement volatilisées après cet épisode. Et oui, je crois que j'adore déjà la série. Je trouve ça vraiment brillant, très bien construit (là où le pilot m'embêtait un peu par exemple), et, toujours, très bien interprêté. Encore un petit chef d'oeuvre d'AMC visiblement.

 

Suite au cliff de la semaine dernière l'enquête avance pas mal. Jasper, l'ex de Rosie, n'est plus le seul gamin vraiment flippant, il y a désormais également un de ses potes : Kris. L'histoire tourne au franchement glauque puisqu'on découvre que les deux adolescents ont abusé de Rosie le soir de sa mort.
Une enquête toujours passionnante. Les flics sont toujours excellents (je suis giga fan d'Holder !) et bien loin de ce qu'on a l'habitude de voir à la télé. Je mettrais juste un petit bémol sur celui qui joue Jasper. J'ai un peu du mal avec les méchants qui ont une tête de méchant et qui ont un regard de méchant... Ça vire un peu à la caricature. Mais bon, rien de grave, loin de là. En tout cas la série n'est vaiment pas une publicité pour Seattle, tout à l'air glauque là-bas !

 

Étrangement l'histoire politique m'a vraiment passionnée cette semaine alors que j'avais vraiment du mal à accrocher la semaine dernière ! Pourtant il n'y a pas vraiment de changement, si ce n'est que Richmond doit maintenant gérer la presse et que son directeur de campagne est viré. Mais je ne sais pas trop pourquoi, Richmond m'apparaît comme sympathique en fin de compte, et j'espère en apprendre plus sur le décès de sa femme. En tout cas celle que je ne sens pas du tout c'est son assistante avec qui il a une liaison, elle ne m'a pas l'air très nette...

 

Du côté des Larsen c'est toujours très bouleversant, même si ça ne prend pas autant à la gorge que la semaine passée. Certains trucs deviennent un peu des clichés (je pense notamment au coup du répondeur) que l'on voit après chaque décès dans un(e) film/série. Il n'y a rien de mal à ça, même si je trouve, par exemple, la scène du bain beaucoup plus touchante. Voir cette mère se plonger dans l'eau pour ressentir ce que sa fille a enduré c'était vraiment très fort.

 

Bref, pour moi l'épisode était quasi-parfait. Je me demande si la série n'est qu'un simple copié-collé de la danoise ou s'il y a de vrais changements. En tout cas ça donne très envie de se pencher sur l'original.

Et puis, même si je l'ai déjà dit la semaine passée, je suis vraiment très fan du générique.

 

Typh.

 


 

Le pilot avait déjà placé la barre haut pour moi et j'ai trouvé ce troisième épisode excellent et meilleur que sa double ouverture de la semaine dernière.

 

Afin de maintenanir l'intrigue concernant le meurtre tout au long des 13 épisodes, on ne saura bien évidemment rien dès à présent. Néanmoins, les scénaristes ont cette capacité de donner l'impression d'avancer considérablement avec peu d'éléments. Bravo à eux.

Comme l'a dit Typh, l'histoire tourne vraiment au glauque avec cette vidéo du viol de Rosie. Quelle horreur...

J'ai également bien aimé l'intrigue politique (à l'inverse de la semaine dernière). C'était bien intégré à l'épisode et vraiment intéressant. Quelque chose ne tourne pas rond dans cette affaire et je ne sens pas l'assistante non plus... Sait-elle quelque chose au sujet de Rosie ?

 

Je terminerai avec le meilleur : les scènes de la famille de Rosie. Même si moins fortes émotionnellement, elles sont tout de même de très haut niveau et j'étais vraiment mal à l'aise. Le coup du répondeur était certe classique mais suffisemment bien mis en scène pour me toucher.
La scène dans la baignoire était d'une grande réussite, il n'y a pas vraiment de mot pour décrire ce moment.

 

En clair, un excellent épisode où les 45 minutes passent à une vitesse incroyable et où l'on jongle magnifiquement bien entre la police, la politique et le drame.
Le casting est vraiment bon et notamment le père et la mère de Rosie. Je ne répèterais jamais que Michelle Forbes est une excellente actrice.

 

Alex.

Repost 0
Published by Typh et Alex - dans The Killing
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 10:05

The-Killing.JPG

 

 

Voilà une série que j'attendais avec une certaine impatiente, AMC oblige. Pourtant il faut avouer que la chaîne m'a quelque peu déçue avec The Walking Dead, et surtout à cause de l'annulation de Rubicon et de ses désaccords avec Matthew Weiner (ce mec est un dieu, on le laisse faire ce qu'il veut non mais oh !). Bref, j'attendais beaucoup de la série : AMC mérite-t-elle toujours son titre de meilleure chaîne US ? (enfin vu la concurrence...)

 

Pour le moment je suis assez convaincue. Je n'ai pas vu la série d'origine (excellente paraît-il). C'est donc d'un oeil neuf que j'ai vu ce pilot, qui est assez solide il faut le dire, plutôt bien ficelé et très bien rythmé (ça va étonnamment vite pour du AMC !).

 

The Killing traite de la disparition de Rosie Larsen, adolescente vivant à Seattle. La série est composée de trois grands axes : sa famille (qui doit faire face à son décès), la police, et une partie politique (les élections municipales qui font rage à Seattle).

 

Le début est assez laborieux je dois l'avouer. C'est assez déstabilisant de jongler entre ces trois parties, sans qu'elles ne soient alors vraiment relier (surtout la partie politique qui sort un peu de nulle part).
Par contre AMC a vraiment la faculté d'installer des ambiances fortes dès les premières secondes. Ici, pas d'exception à la règle !

 

C'est vraiment à partir de la fin de l'épisode 1 que la série devient réellement bonne, avec la découverte du corps. La scène est très très forte (la mère qui découvre tout au téléphone, terrible), et permet enfin de créer un véritable lien entre les axes (la voiture dans laquelle Rosie est retrouvée appartient à la campagne de Darren Richmond, candidat au poste de maire).
A partir de là je n'ai plus grand chose à redire. La réalisation devient même meilleure je trouve, plus inventive. Tout ce qui concerne les Larsen est réellement bon, et assez déchirant (sublime scène où les parents avouent à leur deux fils le décès de leur soeur...). La partie policière est plutôt bonne, même si le postulat de départ est vu et revu (la flic qui doit partir, et se voir forcer de collaborer avec son remplaçant pour résoudre une dernière enquête). La partie politique ne m'intéresse pas vraiment, puisqu'il est pour le moment très difficile de voir où ils veulent nous mener (et je dois dire que j'ai vraiment du mal avec Billy Campbell...).

 

Deux petits points encore, même si pas vraiment primordiaux. Le générique est très chouette, comme quasiment sur toujours sur AMC. Par contre j'ai vraiment du mal avec les musiques, qui s'intègrent assez mal à l'ambiance créée par les images. Dommage...

 

Bref, un bon pilot, convaincant. J'ai d'ores et déjà envie de découvrir le fin mot de toute cette histoire. J'espère ne pas être déçue par la suite, comme j'ai pu l'être avec The Walking Dead par exemple. Mais je le sens plutôt bien !

 

Typh. 


 

Je n'attendais pas vraiment ce pilot, j'avais d'ailleurs complètement oublié la série après tous ces mois d'attente.

 

Et bien ! Qu'est-ce que c'était bon ! Je n'ai pas vu les 1h28 passer et j'ai adoré de A à Z !
L'histoire est très prenante, l'ambiance super et la réalisation impeccable. Même les musiques, que Typh n'a pas trop aimées, ne m'ont pas dérangées !
Les décors créent une atmosphère vraiment glauque qui joue beaucoup en faveur de la série. 

 

Le casting est également très bon et les personnages sympas. Seule Linden me parait assez transparente pour l'instant. 
Quelle ne fut pas ma surprise en voyant au générique la grande Michelle For
bes, sans doute l'une de mes actrices de télévision préférée. Elle jouait d'ailleurs extrèmement bien et toutes les scènes avec la famille de la victime étaient déchirantes. En passant par la découverte du meurtre de sa fille avec la mère qui entend tout au téléphone (c'était vraiment horrible, j'ai été ému alors qu'on ne connait même pas les personnages) à la scène sur la plage avec les enfants (j'avais réellement les lames aux yeux), la série nous illustre des scènes d'un réalisme déconcertant.

 

L'enquête policière s'annonce très intéressante et j'ai vraiment hâte de la suivre. Le flic est vraiment bizarre mais excellent, bravo à l'acteur.

 

Point noir néanmoins sur l'histoire politique. Je n'ai jamais aimé ce genre d'histoire et ça me gonfle déjà. Mais bon, on verra...

 

Hâte de voir la suite, j'espère que la série se maintiendra parce qu'on tient là une très bonne série je pense !

 

Alex.

Repost 0
Published by Typh et Alex - dans The Killing
commenter cet article

Twitter


Rechercher