Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 18:34

The Good Wife

 

 

Bon épisode cette semaine, même si, comme le précédent, je pense qu'on aurait pu avoir quelque chose d'un peu mieux. C'est tout de même très bien dans l'ensemble, et supérieur à 90% des séries...

 

L'affaire du jour concerne un meurtrier se faisant de l'argent sur son acte atroce. En effet, il a écrit des paroles de chanson rappelant son meurtre. La fille de la défunte l'attaque donc en justice, pour qu'il ne puisse rien toucher.

Une bonne histoire, même si un peu survolée je trouve (l'épisode étant très rempli). Le lien entre les paroles et une autre disparue est un trouvé un peu facilement, mais ce n'est pas vraiment gênant. Dans l'ensemble j'ai donc bien aimé, mais si l'histoire avait été un peu plus poussée ça aurait été vraiment très bon.

 

On nous reparle de Natalie Flores, la nounou de Wendy, qui avait tapé dans l'oeil d'Eli. Son père a des problèmes avec la justice et risque d'être renvoyé dans son pays. Super Eli demande l'aide de Diane pour le libérer.
L'histoire du père n'est pas franchement intéressante, mais sert plus de prétexte aux retrouvailles Eli/Natalie et à leur réconciliation. Ca permet d'approfondir un peu le personnage d'Eli, le rendre un peu plus humain, ce qui n'est pas pour me déplaire. Natalie va s'en doute revenir dans la suite de la série, et une amourette entre les deux n'est pas à exclure.

 

Pas de réelle avancée sur l'affaire Kalinda/Peter. Kalinda demande de l'aide à Cary, sans lui dire évidemment de quoi il est question. Le seul au courant (en plus de Blake) de leur liaison est un collègue de Cary (aucune idée du prénom désolée !) qui ne dira rien, à condition que Peter gagne les élections !

Bon du coup moi j'espère vraiment que Peter va perdre ! Faut bien foutre un peu la pagaille dans tout ça. D'ailleurs je ne comprends pas trop pourquoi Blake ne le révèle pas à Alicia, il n'a pas l'air d'avoir franchement de scrupules...

Non sérieusement j'espère que ce secret ne va pas trop traîner parce que ça devient déjà frustrant. J'espère qu'ils n'auront pas la mauvaise idée de faire de ça le cliff de fin de saison.

 

En clair un bon épisode qui aurait pu être bien plus. La série en a énormément sous le pied mais n'ose pas vraiment en ce moment. Peut-être garde-t-elle tout simplement des cartes en main pour les épisodes de fin de saison. Ca risque de bouger pas mal en tout cas !

 

Typh.

 

 

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

 

Repost 0
Published by Typh - dans The Good Wife
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 16:11

The Good Wife

 

 

Les scénaristes de The Good Wife sont très forts. Je m'apprêtais à être assez dure avec l'épisode (pour une fois !), ayant été assez déçue dans l'ensemble mais c'était sans compter la dernière scène et son énorme révélation qui risque de bien faire bouger les choses. Du coup j'ai juste envie de me jeter sur le prochain, et ça me frustre vraiment de devoir attendre !

 

L'affaire de cette semaine concerne le méchant Lemond Bishop en plein divorce. Il a trompé sa femme, mais veut tout faire pour la récupérer. Mais ce qu'il veut par dessus tout c'est protéger son fils...

L'histoire n'est pas franchement intéressante (voir pas du tout...) si ce n'est sa fin qui fait froid dans le dos : la femme est retrouvée morte, victime d'une overdose. Elle a en fait été tout simplement assassinée par Bishop. C'est affreux mais bizarrement ce n'est pas montré comme tel. Les personnages n'ont pas l'air plus mal que ça face à cette nouvelle. Ces avocats n'ont vraiment aucun coeur...

Sinon marrant de voir deux anciens de The Wire dans le même épisode. Voilà, ça fait plaisir de les voir quoi...

 

Cette semaine Kalinda passe devant le grand jury, toujours accusée d'avoir tabassé un témoin dans une précédente affaire. Elle choisit Alicia pour sa défense.
J'attendais beaucoup de cette histoire mais j'ai été au final assez déçue. C'était très décousu, les enjeux pas franchement clairs. Au final la cible n'était pas Kalinda mais Lockart and Gardner (Will en particulier ?). J'ai vraiment eu du mal à suivre tellement ça m'a paru brouillon.

Par contre j'ai beaucoup aimé la manière dont Kalinda s'en sort : elle sous-entend clairement que Blake est l'amant de la femme de Bishop. Et Bishop faut pas l'énerver, donc Blake a intérêt à faire profil bas. C'était bien vu.

 

Bon euh sinon l'histoire de Grace c'est juste pas possible. Cette gamine est insupportable. Je ne comprends pas à quoi elle sert, et pourquoi son personnage est aussi nul. Heureusement qu'à côté de ça Eli reste toujours très bon.

 

La fameuse scène de fin concerne Kalinda (avec sa batte évidemment !) et Blake. Celui-ci a bien avancé sur le mystère Kalinda. Finalement elle n'aurait pas eu de raison particulière de changer de vie, si ce n'est qu'elle s'ennuyait... Mais comment a-t-elle donc fait pour changer d'identité ? Et bien grâce à Peter Florrick, avec qui elle a eu une liaison !!
Voilà, ça devrait bien foutre la merde quand même. Alicia ne va plus vouloir parler à Kalinda (qui s'était, enfin, fait une amie), Alicia va (enfin) peut-être divorcer, et ainsi pouvoir se rapprocher de Will... Oui on peut partir loin, mais n'empêche, rien qu'avec ce petit truc, la suite de la série risque d'être bien différente. Enfin je l'espère en tout cas.
Cependant je dois quand même avouer que le "mystère Kalinda" n'a pas franchement été bien géré. Par exemple on se demande si on va un jour nous reparler de son mari, ou si la révélation de son existence n'était que pour faire un rebondissement de plus...

 

Bref, un épisode de reprise assez décevant puisqu'on aurait pu s'attendre à de bien meilleures choses vu les intrigues en place. Néanmoins le cliff est vraiment bien foutu et surprenant et donne terriblement envie de voir la suite. J'espère ne pas être déçue !

 

Typh.

 

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

Repost 0
Published by Typh - dans The Good Wife
commenter cet article
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 19:13

The Good Wife

 

 

Un épisode tout simplement brillant. Tout comme dans le 2x14 The Good Wife choisit de s'inscrire parfaitement dans son époque et signe une histoire passionnante à suivre. La partie "avocate" de l'épisode n'est pas la seule à exceller, tout est parfaitement réussi.

 

L'histoire de cette semaine s'intéresse à un immigré Chinois, emprisonné et torturé en Chine pour avoir soutenu la démocratie sur un blog. La plateforme du blog est attaquée par cet immigré, car c'est elle qui a révélé son IP au gouvernement chinois.

Une histoire vraiment intéressante, et bien ficelée, comme d'habitude. The Good Wife traite de sujets ambitieux et casse-gueules mais s'en sort toujours très bien. Ici c'est l'occasion de soulever les absurdités des lois : certaines tortures n'étaient pas perçues comme telles sous le gouvernement Bush, l'homme ne peut donc pas clamer avoir été torturé ! C'est vraiment effarant.

J'ai été surprise du comportement de Will qui semblait vraiment convaincu de l'importance de cette affaire. Finalement il ne faisait pas tout ça pour éviter les tortures mais tout simplement pour permettre à un de ses clients (celui du 2x14) d'avoir le monopole en Chine... Pitoyable, on dirait que avocats sont dénués de toute sensibilité et ne pensent qu'au fric. Ca nous déçoit, ainsi qu'Alicia...

 

Le grand suspense de l'épisode concernait l'avenir de Lockart, Gardner & Bond. Allions-nous dire adieu à Lockart ou à Bond ? Les scénaristes ont été malins en multipliant les rebondissements. On a eu le droit à deux anciens partenaires qui allaient pouvoir sauver Diane, puis la mort de l'un d'eux, et enfin Julius qui semblait être passé du côté obscur de la force. Sur ce dernier point c'était assez bien fait, car les intentions de Julius ne sont jamais claires. Finalement Julius faisait double jeu et était bien du côté de Will et Diane. Bye bye Bond, tu ne vas pas faire un grand vide...

 

La campagne de Peter connait elle aussi un rebondissement puisque Zach découvre que Childs a lui aussi employé une nounou illégalement. Ca fait bien sûr le bonheur d'Eli qui arrive à se débarrasser définitivement de Childs !
Le face à face entre Peter et Wendy dans la suite s'annonce tendu (Childs semblait déjà un peu hors-course depuis un moment). 

 

Du côté de Kalinda pas beaucoup d'avancée. Elle a démanagé (pour éviter son ex-mari sans doute) et passe sa nouvelle adresse à Alicia ! Tiens, on dirait que notre Kalinda commence à s'ouvrir un peu plus. 

Sinon les choses commencent à vraiment chauffer pour elle, Childs enquêtant sur elle. Heureusement super-Cary est toujours là pour la prévenir. En tout cas j'ai vraiment hâte de voir le moment où tout va péter sur Kalinda, ça s'annonce vraiment bon. 

 

C'est donc un excellent épisode que The Good Wife nous livre cette semaine, au dessus de la moyenne (c'est dire le niveau de l'épisode !). Vivement le suite.

 

Typh.

 

Repost 0
Published by Typh - dans The Good Wife
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 20:52

The Good Wife

 

 

Encore un très bon épisode de The Good Wife. Je dois néanmoins avouer que la série perd une partie de sa force lorsque l'on voit un épisode par semaine, et non tout d'un coup. Mais je fais vraiment ma difficile, car les histoires sont toujours aussi brillantes. En plus je viens de découvrir que la série risque l'annulation, du fait de son mauvais taux chez les 18-49 ans. C'est effarant de voir que les quelques bonnes séries que les networks nous pondent de temps en temps n'ont généralement que des durées de vie très courtes... J'espère vraiment que les bonnes critiques de The Good Wife pousseront CBS à la renouveler tout de même.

 

L'affaire de cette semaine concerne McVeigh, expert balistique et amant de Diane en saison 1. Il est poursuivi pour falsification de preuves et fait donc appel à la meilleure agence d'avocats du monde (oui, parce qu'ils gagnent quand même dans 90% des cas...). Une enquête classique mais comme d'habitude bien écrite. Les juges de cette série sont toujours extra et celui de cette semaine ne dérogent pas à la règle. Enfin, je suis très heureuse du retour de Kurt car sa relation avec Diane était vraiment bonne. Un peu déçue qu'ils se séparent à la fin, et du choix de Diane (elle a l'opportunité d'aller se la couler douce avec l'homme qu'elle aime mais préfère rester pour son job, je n'arriverai décidément jamais à concevoir ce genre de choses).

 

America Ferrara, alias Ugly Betty, vient jouer les guest-stars. Elle joue le rôle d'une ancienne nounou de Wendy Scott-Carr, travaillant illégalement. Eli va bien évidemment sauter sur l'occasion de pouvoir, enfin, affaiblir Wendy. C'est aussi le moyen de nous en apprendre plus sur Eli, un père de famille avec un petit coeur au fond. Dénoncer cette pauvre Natalie lui a visiblement fait du mal.
Je ne sais pas si Ferrara refera son apparition ou non dans la série mais j'espère bien. Son rôle peut donner un peu plus de substance à notre cher Eli. 

 

Grace m'a toujours insupportée. Mais là c'est pire que tout. Elle est toujours dans son délire religieux, et décide même de péter les c******* de sa mère (et à nous aussi...). Dommage, c'est le seul mauvais point de l'épisode...

 

Bref, un épisode classique, qui ne fait pas forcément avancer les choses mais qui est tout de même un plaisir à suivre.

 

Typh.

 

 

Trailer pour le prochain épisode : 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Typh - dans The Good Wife
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 15:37

The Good Wife

 

 

Encore une fois The Good Wife nous livre un très bon épisode. J'ai eu assez peur à certains moments de la direction prise par la série mais au final la série retombe bien sur ses pattes et je meurs d'envie de voir la suite !

 

L'histoire de cette semaine est clairement influencée par celle de Mark Zuckerberg, le créateur de Facebook. Tout comme pour lui, un geek qui a mis au point un gros site internet voit sa vie racontée au cinéma. Or, la fiction a énormément pris le pas sur la réalité (comme dans The Social Network donc) et cela ne plaît pas du tout au principal concerné. Il attaque en justice le studio de production et souhaite que son histoire sorte dans la presse, pour rétablir la vérité.
Une histoire très intéressante cette semaine, où les scénaristes donnent clairement leur opinion à certains moments (sur le scénariste dans l'ombre du réalisateur, sur la manipulation de faits, et même sur les avocats...). Bref, même si l'histoire n'est pas la plus tragique qui soit j'ai bien accroché.

 

Alicia de son côté se fait un petit road-trip avec Owen. Elle l'aide à déménager à Chicago. C'est l'occasion pour les deux de se rapprocher une nouvelle fois, et pour Alicia de faire le point sur sa relation avec Will... 
Je l'avais déjà dit dans une critique précédente et je le redis une nouvelle fois, j'aime beaucoup le personnage d'Owen. Il fallait bien un personnage comme ça pour bouger un peu Alicia. Et il y a une vraie belle complicité entre le frère et la soeur.
Pour ce qui est de l'amourette Alicia/Will ça devient un peu frustrant là... Alicia se jette dans le bain, mais cette fois c'est Will qui fait marche arrière. Si ça continue comme ça le cliff de fin de saison va encore être sur eux, et début saison 3 on reviendra à zéro etc.

 

On revient à l'histoire de Kalinda, développée environ un épisode sur deux... La voilà cette semaine suspectée d'avoir agressé un témoin en début de saison à cause de Blake, et décide (encore une fois) de se venger. Celui-ci semblait prêt à calmer le jeu (Kalinda ayant de grosses infos sur lui) mais elle ne l'entend pas de cette manière. Ca va encore chauffer entre les deux...
Cette semaine c'est le retour de l'agent du FBI/mannequin (j'ai du mal à croire que les agents ressemblent à ça...) avec qui Kalinda avait couché en fin de saison 1. Grâce à elle Kalinda fait quelques découvertes sur Blake, notamment un lien entre lui et Lemond Bishop. Sinon l'agent lui repropose un job au FBI. Je me demande si Kalinda ne va pas commencer à envisager cette possibilité...

Là où j'ai eu très très peur c'est durant la scène Kalinda/Blake à l'hôtel. C'était affreusement ridicule. Avec le personnage de Kalinda on est en permanance sur le fil, tellement le personnage est "énorme". Le risque est de tomber dans de la grosse caricature. Et bien j'ai bien cru que c'était arrivé avec cette pseudo tension sexuelle entre les deux personnages ("t'as un micro ?" Et hop on retrouve les deux à moitié à poil. Ok...). Mais au final tout ça permet à la "chute" d'être encore plus bonne ! Enorme moment où Kalinda le frappe avec la batte (je crois qu'il ne faut pas l'énerver...) !
On est le droit à une petite révélation encore une fois : Kalinda, enfin Leela, est en réalité mariée... Hâte de voir la suite !

 

L'épisode est donc encore une fois très bon, et bien plus centré sur ses personnages que sur l'enquête. Pressée de voir la suite.

 

Typh.

 

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

 

Repost 0
Published by Typh - dans The Good Wife
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 18:59

The Good Wife

 

 

Un épisode classique de The Good Wife, c'est-à-dire efficace. L'histoire du jour est bonne, et c'est un plaisir de revoir Michael J. Fox qui avait déjà brillé dans le 2x06. Les choses avancent lentement mais sûrement. Ca promet du bon pour la suite.

 

Cette semaine Lockhart & Gardner doivent faire tout d'abord face à Canning, puis s'allier avec lui dans une histoire de pollution. Il leur reste à savoir si Canning est réellement sincère dans ses intentions et non en réalité un allié de la société accusée...

L'histoire était agréable à suivre et originale. Pour une fois il ne s'agit pas de voir si les avocats vont gagner ou non, mais comment ils vont pouvoir s'approprier une affaire. Michael J. Fox est encore une fois très bon, et son rôle intéressant. Difficile de voir s'il est vraiment honnête ou non. Sa dernière réplique est d'ailleurs vraiment bonne, et assez vraie (tout du moins dans la série) : les avocats ne pensent qu'à l'argent, et n'ont en aucun cas de compassion pour leur client.
C'était d'ailleurs marrant de voir que pour une fois Kalinda envisageait la possibilité que les personnes puissent changer, tandis qu'Alicia restait persuadée du contraire. Les rôles semblent s'inverser.

 

Du côté de l'agence j'étais assez déçue de voir que Bond n'allait toujours pas dégager puisqu'ayant dénicher un gros client. C'était en réalité un moyen de faire rebondir l'histoire, avec la révélation de la mise sur écoute d'Alicia. 
Will et Diane ont une belle complicité (le petit tapage de mains dissimulé). La suite avec Bond s'annonce assez excitante à voir.

Pour ce qui est de Peter il n'y a pas grand chose à dire. Sa campagne se pousuit sans trop de soucis. Je l'aurais imaginé plus en galère à cause de ses problèmes financiers. Finalement il cherche à avoir les voix des jeunes, et demandant notamment à un de ses amis de prison, rappeur, de faire un concert pour lui.
Je me demande néanmoins vraiment comment les choses vont se poursuivre pour Peter. J'espère qu'il va devenir procureur, pour le voir en conflit avec sa femme au boulot. Enfin ça n'est pas pour tout de suite, on aura sûrement le droit à ça en saison 3.

 

En clair, l'épisode était vraiment bon. Un épisode solide de The Good Wife, série qui se suit toujours avec plaisir.

 

Typh. 

 

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

 

Repost 0
Published by Typh - dans The Good Wife
commenter cet article
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 00:31

 

The-Good-Wife.JPG

 

 

Attention l’article révèle des éléments importants sur ces 12 premiers épisodes !

 

 

Il ne m’aurait pas fallu beaucoup de temps pour rattraper mon retard sur la diffusion américaine. Le problème est que dorénavant je vais devoir me faire au rythme d’un épisode par semaine, ce qui risque de me paraître très long. Car oui, la série est parvenue à conserver le haut niveau de la saison 1 durant cette première partie de saison. Il a néanmoins fallu se faire aux quelques changements que la série nous a livrés. Parce que The Good Wife n’a pas totalement changé durant les deux saisons, ni n’est restée vraiment la même. C’est peut-être le cas de figure le plus déstabilisant que l’on peut avoir.

 

Les changements dont je parle viennent tout d’abord des personnages. On a le droit a de nouvelles têtes. Tout d’abord l’agence devient Lockhart, Gardner & Bond. Je dois dire que j’ai un peu de mal avec ce nouvel associé. Je me demande si le fait que l’acteur jouait précédemment dans Flash Forward n’altère pas mon jugement… Je n’arrive pas vraiment à m’y faire, je trouve qu’il ne va pas dans l’environnement de la série. Néanmoins il apporte un peu de rebondissements dans la société et met la pagaille au sein de Will et Diane, ce qui est assez plaisant à voir. Les choses semblent cependant arrangées de ce côté, et Bond devrait bientôt prendre la porte. 

Avec lui Derek Bond a ramené un nouvel enquêteur, un certain Blake (Jason Street de Friday Night Lights). Là pareil je n’accroche pas spécialement (et là ça ne vient pas de l’acteur !). C’est sans doute le souhait des scénaristes d’ailleurs, car le personnage est assez antipathique. Néanmoins sa rivalité avec Kalinda (toujours aussi énorme !) apporte du bon. Je ne m’imaginais pas du tout que leur petit jeu prendrait des proportions pareilles. Ils ont attaqué très vite. La scène du cassage de voiture dans la 2x04 était assez jouissive, et plutôt surprenante (Kalinda qui s’énerve comme ça, c’était du jamais vu). Et cette femme a vraiment du style en toute occasion (les lunettes de soleil et le baiser posé sur le rétro, si ce n’est pas la classe ça !). En tout cas pour Kalinda ça chauffe de partout, puisque Blake semble très près de tout découvrir sur son identité (je n’ai presque pas envie de savoir, le mystère joue beaucoup dans le charme du personnage) et Childs décide également de se mettre à enquêter sur elle. Décidemment ce n’est pas bon d’être trop douée.

 

La toile de fond de cette saison concerne Peter et sa campagne pour devenir le nouveau procureur. De ce côté c’est plutôt bon même si j’avoue que ça ne me passionne pas forcément des masses. Je dois dire que le personnage de Peter ne m’intéresse pas vraiment. Heureusement qu’on se concentre plus sur Eli qui, lui, est un excellent personnage. C’est assez marrant de voir de quelle manière il réussi quasi-toujours à se débarrasser des obstacles qui se mettent devant lui. Cependant les choses paraissent assez corsées à la fin du 2x12 puisque Peter n’a plus d’argent pour sa campagne. On verra comment les choses évoluent pour lui !

Sinon du côté de la vie personnelle d’Alicia, je ne sais pas vous, mais je ne peux plus voir ses enfants et la grand-mère Dawson. Ils sont tous à baffer. Mention spéciale à Grace et ses « viens, on va prier dans ma chambre »… Par contre j’aime beaucoup le frère d’Alicia qui est venu lui rendre visite par deux fois cette saison pour le moment. Je trouve d’ailleurs cet acteur vraiment très bon (vu dans The L word et dans l’excellente Rubicon cette année).

Quant à la romance entre Will et Alicia ça n’avance pas vraiment. C’est dommage car il y a vraiment matière à exploiter. Ca permettrait à Alicia de se lâcher un peu, ce qu’elle n’arrive toujours pas franchement à faire.

 

Du côté des histoires indépendantes c’est étrangement assez irrégulier cette année. On a le droit à des histoires franchement moyennes, ce à quoi la série ne nous avait pas habitué (le 2x05 pas mal ennuyeux, ou encore le 2x07 avec une espèce de Lindsey Lohan/Miley Cirus). Par contre on a le droit à des épisodes vraiment extraordinaires : le 2x06, que j’ai trouvé étonnamment drôle avec un certain Michael J. Fox, le 2x09 que j’ai trouvé assez insoutenable et très émouvant (en rapport avec l’actualité en plus !) ou encore le 2x10 qui m’a fait verser une petite larme.

 

En bref, The Good Wife reste à son haut niveau, cette première partie de saison étant très réussie. Il y a encore beaucoup de choses à explorer pour sa seconde moitié et ça s’annonce très excitant. Vivement la suite !

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans The Good Wife
commenter cet article
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 01:23

 The Good Wife

 

 

 

L'article ne révèle pas d'informations importantes sur la saison.

 

 

Voilà une série que je n’aurais jamais pensé suivre il y a encore quelques temps. Il faut dire que les shows ayant comme structure une histoire par épisode ne me plaisent que très rarement. Mais les bonnes critiques de la série et ses multiples nominations aux diverses cérémonies m’ont pas mal intriguée. J’ai donc décidé d’y jeter un coup d’œil, même si n’ayant pas trop d’attentes. Et bien je dois avouer que cette première saison m’a parfaitement convaincue, trouvant ça franchement excellent, et paradoxalement très addictif au vu du format.

 

The Good Wife, qu’est-ce que c’est ? C’est l’histoire d’Alicia Florrick (Carol Hathaway d’E.R) qui, suite à l’arrestation de son mari procureur et surtout infidèle (Big de Sex & The City), se voit obligée de retrouver un travail. Elle est alors embauchée chez Stern, Lockhart & Gardner en tant qu’avocat de la défense.

 

Vous l’aurez sans doute compris la série suit à chaque épisode une nouvelle affaire pour Alicia, tout en gardant en toile de fond sa vie personnelle (mais aussi celles de ses collègues).

Au niveau des histoires indépendantes le niveau est dans l’ensemble très bon. Evidemment certaines histoires sont un peu en deçà mais il n’y a vraiment rien de mauvais. Les scénaristes parviennent toujours à faire des histoires un minimum captivantes même si pas toujours très originales. D’autres sont franchement excellentes et parviennent à rester en tête encore quelques temps après vision de l’épisode (le 1x18 par exemple, en forme de 12 hommes en colère).

Autre bon point pour la série vient du fait que la structure des épisodes n’est pas toujours la même, du moins elle ne se voit pas. C’est franchement gênant les séries où on peut déduire la suite du scénario en fonction du temps écoulé du type « Ah mais on en est qu’à 17 minutes, ça peut pas être le méchant ! Normalement on ne le découvre que vers 30 minutes » … Bref, ce n’est pas le cas ici, chaque épisode semble adopter une structure particulière.

Aussi, j’aime beaucoup le fait que les scénaristes fassent revenir de temps en temps des personnages pas franchement importants pour l’avancement de la série, du type juges ou avocats d’autres agences, mais qui permettent à The Good Wife de planter un vrai décor crédible et assez réaliste.

 

Bien évidemment ce n’est pas ça qui m’a particulièrement plu dans la série. Ce qui fait vraiment sa force c’est vraiment ses personnages, à peu près tous excellents (il n’y a qu'avec Cary que j'ai du mal, son sourire de petit con m’agaçait déjà beaucoup dans Gilmore Girls). Alicia est un bon personnage principal, quoique j’aurais aimé que sa carapace se fissure un peu plus cette saison. Le gros plus vient pour moi des personnages secondaires. Certains sont au début assez antipathiques mais se révèlent au final très attachants. Je dois avouer que le personnage qui pour moi sort vraiment du lot est celui de Kalinda. Excellente idée des scénaristes d’avoir introduit un personnage comme celui-là dans l’entourage d’Alicia. Elle fait un peu voix de la raison, tout en apparaissant comme limite misanthrope (elle a des phrases franchement énormes !). Et bravo à l’actrice que je trouve excellente. Elle n’a pas volé son Emmy de l’an dernier, bien qu’il y ait eu en face d’elle d’autres concurrentes de très haut niveau.

 

Bref, je crois avoir été assez claire, je recommande vivement la série. Le postulat même de The Good Wife ne me permettra sans doute jamais de la considérer comme une grande série, mais elle n’en reste pas moins excellente. Je vais donc m’enchaîner la première partie de la saison 2 très vite, surtout vu le cliff qu’ils nous ont fourni !

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans The Good Wife
commenter cet article

Twitter


Rechercher