Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 22:35

Sons of Anarchy

 

 

Attention l'article révèle des éléments importants sur la saison ! 

 

 

Sons Of Anarchy est une série constante dans sa qualité, ça fait plaisir. Cette troisième saison est encore une fois très bonne, peut-être un peu moins intense dans l’ensemble que sa précédente car plus calme, plus réfléchie. Il y a toujours des soucis d’écritures, des histoires un peu WTF mais l’ensemble est tout de même de bon niveau, et le tout dernier épisode est assez incroyable.

 

La saison 2 se terminait sur l’enlèvement d’Abel par l’un des Irlandais, et la fuite de Gemma, accusée de meurtre. On reprend donc à partir de ce point, avec les Sons sur les traces du petit de Jax, et Gemma planquée dans un hôtel.

 

Toute la recherche d’Abel m’a bien plu. Pourtant j’avais vraiment peur au début que ça ne soit trop lourd. Surtout qu’on comprend bien vite que l’histoire durerait une bonne partie de la saison. Au final c’est une très bonne idée, car pour une fois une histoire a le temps de se développer. Il est vrai que les événements des saisons 1 et 2 s’enchainaient et se résolvaient très vite. Ici on prend son temps et on s’offre même une petite escale en Irlande. J’ai trouvé que c’était une très bonne idée, même si l’accent irlandais est assez insupportable. Je suis par contre un peu déçue de la manière dont Jax récupère Abel, un peu simple au final.

 

Du côté de Gemma et Tara c’est un peu moins bien… La toute première storyline, concernant le père de Gemma et l’assassinat de son infirmière était assez mauvaise, et faisait vraiment remplissage. Surtout que c’est assez extrême quand même (elles tuent une femme innocente), mais ça ne sert à rien. L’autre truc que je n’ai pas franchement aimé de la saison c’est le changement de personnalité de la collègue de Tara. C’était une casse-couilles de première en saison 2, mais il a suffit que Tara lui file un pain pour qu’elle devienne son ange gardien. Ce n’est pas crédible. Et puis le fait qu’elle soit une ancienne « régulière » d’un membre d’un club sort d’absolument nulle part et fait vraiment rajouter au dernier moment…

 

Du côté des personnages Jax était assez touchant dans ses recherches pour retrouver son fils. La scène où il observe les parents adoptifs et Abel, décidant de le « laisser partir » était très émouvante, même si pas très crédible (un père peut difficilement décider d’abandonner son enfant aussi vite). Par contre tout le monde a zappé qu’Abel avait une mère ?!

Je suis assez déçue de ce que font les scénaristes de Tara ces deux dernières saisons. Elle devient assez lourde. Elle a bien trop changé depuis la saison 1 en fait. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi elle s’attache autant à Jax, qui ne cesse de la rejeter en plus, alors qu’elle était auparavant terrifiée de ce qui pourrait lui arriver…

Mon gros coup de cœur plutôt étrange de la saison va à Stahl, en rôle de grosse connasse. Elle fait partie de ces personnages totalement immondes que j’adore (au côté par exemple de Joséphine d’Engrenages ; c’est rassurant les deux travaillent du bon côté de la loi…). J’ai bien cru que j’allais chialer lorsqu’Opie lui tire dessus en fin d’épisode 13 (d’ailleurs je ne comprends pas qu’Opie rejette entièrement la faute sur elle, Clay et Tig sont aussi responsables). Bon, quand même pas, mais franchement je l’aimais cette biatch ! Je suis un peu dégoûtée qu’elle se soit fait avoir par les Sons (qui, pour une fois, ont fait preuve de beaucoup d’intelligence).

 

L’épisode 13 est d’ailleurs réellement excellent, probablement le meilleur de la série. La deuxième partie d’épisode est incroyable d’intensité. Il m’a fallu quelques minutes après l’épisode pour retrouver mon calme… Quant au cliff final il est assez intéressant puisque Clay et Gemma sont clairement désignés comme les coupables du meurtre de John, père de Jax. Ce n’est pas très surprenant (c’était plus ou moins sous entendu en saison 1) mais ça peut permettre une intrigue intéressante en saison 4.

 

Bref, Sons Of Anarchy confirme une nouvelle fois qu’elle fait partie des très bonnes séries actuelles. Je suis curieuse de voir la direction que les scénaristes vont choisir pour la saison 4. Les Sons en prison ou, pour la première fois, un saut dans le temps ? On verra, je pense que je ne serais pas déçue dans tous les cas.

 

 

Typh.

 

 

 

En cadeau la première promo pour la saison 4 :

 

 

Repost 0
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 15:24

 Sons of Anarchy

 

 

 

Attention l'article révèle des informations importantes sur la saison !

 

 

Sons Of Anarchy continue sur sa bonne lancée et offre une saison 2 de très bonne facture, supérieure à la première à mon avis grâce à un niveau davantage homogène (il ne faut pas attendre quelques épisodes pour que la saison débute), des personnages plus profonds et à une histoire plus riche (mais cela lui fait également défaut dans les deux derniers épisodes).

 

La particularité de cette saison est de reposer beaucoup sur les secrets (viol de Gemma, meurtre de Donna ordonné par Clay). La tension est permanente puisque l’on est toujours dans l’attente de la révélation. Evidemment la saison ne serait pas bonne si les scénaristes ne misaient que sur la frustration. La saison est bien plus complexe que ça.

 

La série creuse encore davantage ses personnages dans cette saison. L’évolution notable est tout de même celle de Gemma, évidemment transformée après la terrible épreuve du viol. Elle se tourne petit à petit vers Dieu sans que ça ne soit vraiment lourd (je voudrais quand même dire que le coup de la clocharde, déjà présente en saison 1, c’est vraiment n’importe quoi…). Ses rapports avec Tara changent aussi du tout au tout puisque celle-ci est l’une des seules à être mise dans la confidence.

Si l’évolution de Gemma est tout à fait positive il n’en ait pas de même pour Tara malheureusement. Alors que son personnage me plaisait beaucoup en saison 1, j’ai eu le sentiment ici qu’elle s’affadissait vraiment. J’ai du mal à croire à son personnage en fait. Comment peut-elle accepter d’être traitée ainsi par le club, d’évoluer dans cet univers misogyne et dangereux ? Elle a beau se poser des questions de temps en temps elle n’agit franchement jamais. Et puis que dire du pétage de câble de l’épisode 12 où elle agresse la chieuse de l’hôpital (bon la scène était quand même très drôle je dois dire, totalement WTF) ? Voilà que les rôles Gemma/Tara s’inversent en fait… Bon rien n’est définitif pour Tara, ce qu’elle a subit dans le dernier épisode va peut-être lui faire ouvrir définitivement les yeux sur l’univers dangereux dans lequel elle évolue.

Mon personnage préféré de la série pour le moment est sans doute le brave Opie. Il doit gérer la mort de sa femme et ne sait pas comment s’y prendre avec ses enfants. D’ailleurs je suis heureuse que la période du deuil soit bien traitée (comme pour les conséquences du viol sur Gemma) car j’avais très peur qu’Opie passe vite à autre chose. Finalement le personnage se révélera très touchant tout au long de la saison. Malheureusement le fait qu’il accepte aussi vite que Clay ait tué sa femme n’est pas du tout crédible. Certes il veut changer le club de l’intérieur avec Jax, mais c’est bien trop réfléchi pour quelqu’un qui vient d’apprendre qu’un ami est responsable de la mort de sa femme. Je suis vraiment très déçue sur ce point.

 

Pour ce qui est de l’histoire de la saison elle-même je ne vais pas me tenter à la résumer car je crois bien que j’en serais incapable… En tout cas j’ai trouvé le scénario vraiment bien ficelé jusqu’au 2x11, vraiment très prenant. Les deux derniers épisodes m’ont par contre paru très brouillons, tout allant bien trop vite. J’ai même fini par décrocher de l’histoire durant le final car entre les Nazis, les Mexicains, les Irlandais et l’ATF je n’arrivais plus à suivre (au passage Stahl est vraiment un boulet, elle arrête pas de foutre la merde avec ses erreurs, c’est assez drôle).

Le cliff de la saison, bien que très émouvant (j’ai lâché quelques larmes quand même au cours de la saison), ne me convainc pas plus que ça. Jax se fait enlever son fils par l’Irlandais, convaincu que Gemma a tué le sien (un peu compliqué tout ça). Déjà je ne comprends pas trop pourquoi l’Irlandais a pris le gosse et ne s’est pas contenté de le tuer pour venger le sien. Ca m’étonnerait qu’il parte dans l’idée de l’élever quand même… Ensuite j’ai assez peur pour la saison 3, qui risque de tourner en partie sur la recherche d’Abel et la cavale de Gemma. Si c’est bien traité ça peut se révéler excellent, mais il ne faudrait pas que ça soit trop lourd. A voir donc.

 

Bref, cette saison 2 est dans l’ensemble très réussie et très prenante, même si non dénuée de défauts d’écriture. Hâte de voir la saison 3 qui semble diviser les fans. On verra.

 

Typh. 

 

Repost 0
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 22:12

 

Sons-of-Anarchy.jpg

 

 

L'article ne révèle pas d'informations importantes sur la saison.

 

 

En cette période estivale il est temps de rattraper les séries dont tout le monde parle. Je me suis donc attaquée au cas Sons Of Anarchy, même si je n’y allais pas en étant super confiante. Je ne sais pas trop pourquoi, mais je ne la sentais pas cette série. Et comme bien souvent mes à-prioris ne se sont pas révélés fondés. J’ai au final beaucoup aimé cette première saison, surtout dans sa deuxième partie. Il paraît que la série est encore meilleure par la suite (à ce que j’ai compris elle s’améliore chaque année), j’ai donc très hâte de voir ça.

 

Sons Of Anarchy traite d’un club de motards qui règne sur la ville de Charming. Le club doit faire face à d’autres gangs mais également à certains membres de la police. En plus de cela, Jax Teller, fils de co-fondateur du club et actuel vice-président, commence petit à petit à remettre en cause les manières de faire du club...

 

Comme je l’ai dit dans l’introduction la seconde partie de saison est, à mon avis, bien meilleure que la première. Les 7 premiers épisodes se regardent avec plaisir même si n’offrant rien de vraiment extraordinaire. L’univers unique de la série est bien posé, le fond de l’histoire aussi (la guerre des gangs) mais, au final, les épisodes sont un peu trop stand-alone (une « affaire » par épisode pour les Sons).

A partir de l’épisode 8 la série passe la seconde et décide de rentrer à fond dans l’histoire (la guerre des gangs, mais pas seulement ; je n’en dis pas plus). L’arrivée du personnage de Stahl apporte un grand plus à la saison. Elle incarne une « méchante » (le terme n’est franchement pas exact) parfaite.

Les deux derniers épisodes sont vraiment excellents (avec une préférence pour le 12 et son immense fin), les meilleurs de la série, et annoncent une saison 2 sans doute supérieure.

 

Ma première crainte avec cette série était de me retrouver dans un univers bien trop masculin qui m’aurait complètement laissé de côté. Finalement les femmes gravitant autour du club sont excellentes, que ce soient Gemma, Stahl ou encore Tara. Ma préférence va à cette dernière (Maggie Siff, déjà excellente dans Mad Men) qui offre un aspect vraiment différent à la série.

Les hommes aussi sont excellents évidemment. Bizarrement je crois que celui que j’aime le moins est Jax, le héros (un peu de mal en fait avec le léger sur-jeu de l’acteur). Enfin il fait quand même un bon personnage principal, même si certains personnages secondaires me paraissent plus intéressants (Opie, qui a purgé une peine de 5 ans de prison, ou encore « Half-Sack », l’apprenti).

 

La réalisation de la série est plus que correcte mais j’ai quand même un gros souci avec l’utilisation de la musique. Franchement on est parfois à deux doigts du Grey’s Anatomy  sur certaines scènes (le début de l’épisode 12, où on les voit tous dans leurs lits sérieux…). Bon j’exagère un peu, mais je trouve que ça s’incorpore mal à l’ambiance générale de la série.

Bon et sinon je n’aime pas du tout le générique, mais c’est pas dramatique.

 

Bref, Sons Of Anarchy offre une très bonne saison, à l’ambiance singulière et aux personnages plutôt attachants. La suite s’annonce très prometteuse. Je pense d’ailleurs que vous ne devriez pas attendre très longtemps avant de voir ma critique de la saison 2…

 

 

Typh. 

Repost 0

Twitter


Rechercher