Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 22:42

The Carrie Diaries

 

Très grand fan de Sex & The City, je n'attendais absolument pas ce prequel, puisque c'est souvent l'occasion de dénaturer l'original. C'est donc sans impatience que j'ai regardé ce pilot, dont les promos n'auguraient rien de bien bon. On peut au moins saluer The CW qui a fait l'effort de faire une promotion à l'image de ce pilot : c'est fade.
La série n'est pas foncièrement mauvaise, mais elle manque d'un petit truc qui pourrait la rendre mieux. Explications.

 

The Carrie Diaries, c'est tout simplement l'adolescence de Carrie Bradshaw. Tout commence en 1984, lors de la rentrée des classes. Une rentrée particulière pour le personnage de Carrie, puisque sa mère est morte trois mois plus tôt.
Y a-t-il une seule série de The CW où l'un (ou les) parent(s) du personnage principal n'est pas mort ? J'ai l'impression de voir cet élément partout.
On tombe également dans très vite dans les clichés, avec le personnage du père un peu perdu et la petite soeur de Carrie (14 ans, mais maquillée comme une prostituée en manque de cocaïne) dans sa phase rebelle.

 

Au lycée, on a également une accumulation de clichés, avec le bal, le nouveau, la meilleure amie qui a perdu sa viriginité, ...
C'est vraiment dommage de voir que les scénaristes ne se sont pas cassés la tête et qu'ils nous fait un mélange de toutes les teen-drama des années 80...

 

La série dispose tout de même d'une qualité non négligeable : son ambiance. Les années 80 font du bien à la série et lui permettent d'avoir sa propre identité. Un bon point, donc.
Malheureusement, le casting est mauvais (l'actrice principale, franchement...) et on sent bien qu'il n'y a pas grand chose à raconter (et comme tout est cliché, chaque scène est attendue...).

 

Pour ceux qui s'attendent à retrouver l'ambiance de Sex & The City, passez votre chemin. On en oublie presque qu'il s'agit d'un prequel, tant le personnage de Carrie est différent. Il n'y a que la jolie scène finale qui rappelle l'un des éléments les plus importants de la série mère. 

 

En clair, une idée de base mauvaise et traitée sans âme. C'est dommage. Au lieu de chercher comment caser 20 chansons horribles des années 80 dans l'épisode, l'équipe aurait mieux fait de se pencher sur le scénario.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 


 

 

 

 

Repost 0
Published by Alex - dans Pilot
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 23:41

Nashville

 

Nouveauté de ABC, Nashville n'était pas une série que j'attendais avec impatience. Mais les bonnes critiques à l'égard de ce pilot m'ont donné envie de me pencher dessus.
Il faut savoir que la musique country n'est absolument pas ma tasse de thé, donc pour ceux qui détestent vraiment, il faut vous accrocher. Malheureusement, la série ne risque pas de faire long feu, le second épisode ayant subi une grosse chute d'audience.

 

La série suit une chanteuse country légendaire en déclin, Rayna James. Les producteurs lui offrent de se joindre à la tournée de Juliette Barnes, jeune et sexy, la nouvelle sensation du country. (Source : Wikipédia)

 

L'histoire est des plus classiques (bien qu'intéressante), mais trop de choses et trop de personnages veulent être mis en avant. Du coup, je n'ai pas retenu grand chose (par exemple, je ne me rappelle d'aucun prénom...). Puis, à part pour les deux actrices principales, il me serait bien impossible de vous dire qui est qui...
Même si je trouve l'histoire sympa, je trouve qu'elle ne s'apparente pas à une série. Cela fait plutôt office d'un téléfilm (ou d'une mini-série), mais sur toute une saison, je ne vois pas trop comment cela pourrait perdurer...
 
Par ailleurs, la série n'a rien à faire sur une chaîne comme ABC tant elle se diffère de TOUTES les autres séries du network.  

 

Au casting, on retrouve l'excellente Connie Britton (24, Friday Night Lights, American Horror Story) et Hayden Panettiere (Heroes, Scream 4). Du côté de Connie Britton, rien à redire, l'actrice arrive en un instant à nous faire oublier tous ses précédents rôles. Pour Hayden Panettiere, elle s'en sort plutôt bien, pour l'instant.

 

Du côté de la réalisation, c'est assez bizarre. La façon de filmer fait très réelle, sans doute pour nous mettre au plus près des protagonistes. Au début, ça choque un peu, mais finalement, j'ai trouvé ça très bien !

 

Au final, un pilot sympa, plein de petites promesses, mais, et malheureusement, rien ne me donne envie de regarder la suite.

 

Alex.

 

Trailer pour la suite de la série :

 

 


 

 

 


 


Repost 0
Published by Alex - dans Pilot
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 22:12

 

Emily-Owens.png

 

 

Ce n'est pas avec Emily Owens, M.D. que la CW va surprendre. Encore une fois la chaîne nous délivre une nouveauté très moyenne (pour ne pas dire plus), inintéressante, mal filmée et jouée... On notera quand même que l'ambiance générale de la série se différencie tout de même pas mal des autres séries de la chaîne. Ici rien de tape à l'œil, mais plutôt un univers sans âme, plat, qui rappelle ces séries qui peuvent passer en pleine après-midi sur des chaînes du type Lifetime... Je pense d'ailleurs que le public visé est plus proche de celui de la chaîne précédemment citée que celui adolescent habituel de la CW.

 

Diplômée de la Fac de médecine, Emily Owens est heureuse d'entrer enfin dans l'âge adulte. Finis les doutes et l'insécurité, elle est persuadée qu'en devenant interne au Denver Memorial Hospital, elle passera à la prochaine étape de sa vie. Sans compter qu'elle aura enfin la chance de côtoyer la célèbre cardiologue Gina Beckett, mais aussi de revoir l'inoubliable et charmant Will Rider, croisé lors de ses études. Mais, les années lycée qu'elle a si souvent tenté d'oublier reviennent la hanter comme jamais lorsqu'elle découvre que l'hôpital est la version adulte du lycée où toutes les castes se regroupent à nouveau : les sportifs sont devenus des chirurgiens orthopédistes, les pestes sont en chirurgie plastique, les rebelles sont aux Urgences et cauchemar parmi tous les cauchemars, Cassandra Kopelson, qui lui a mené la vie dure au lycée, est elle aussi interne et semble plus que séduite par Will. Emily est peut-être toujours la geek qu'elle a été mais il se pourrait aussi qu'elle devienne un grand docteur... (source : Allociné)

 

Toute ressemblance avec une série médicale d'ABC n'est à mon avis absolument pas fortuite (je parle évidemment de Grey's Anatomy). Le point de départ de la série est le même, et on va jusqu'à nous coller une voix-off semblable à celle de Meredith. Mais ce pilot est un peu un ersatz raté de Grey's Anatomy. Même si je ne suis pas fan de cette dernière il faut avouer qu'elle arrivait de suite à nous présenter des personnages et nous installer un univers crédible. Ici tout sonne faux, l'hôpital semble en carton... Les personnages, même le principal, sont eux totalement transparents.

On retrouve Mamie Gummer (qui est excellente en fausse avocate stupide dans The Good Wife) à la tête de la série. Malheureusement le charme n'opère pas du tout, son jeu est très moyen, et le personnage au lieu d'attirer la sympathie est au mieux transparent, au pire agaçant... Les autres personnages sont tout aussi insipides et je n'ai d'ailleurs retenu aucun prénom...

On notera au casting des visages connus de la chaîne, tel que l'Oliver de Smallville, ou encore Jonah de la nouvelle version de Melrose Place... Bref, pas des acteurs qui risquent de marquer l'histoire de la télé de part leur talent...

 

Au niveau des histoires on aura bien sûr quelques romances, avec la mise en place dès à présent d'un triangle amoureux (Emily amoureuse de son collègue qui semble sur le point de sortir avec son ex-ennemie du lycée... Sans commentaire...).

On nous livre aussi plusieurs cas médicaux ultra basiques, dont aucun ne retiendra l'attention.

 

Au niveau formel cette série est laide, mais loin de la cata Beauty and The Beast. Les plans sont vraiment vides, les cadres mal choisis, et l'éclairage extrèmement plat...

 

Bref, un pilot vraiment dispensable. Il n'y a rien de vraiment honteux, mais la série ne présente réellement aucun intérêt. Je me demande ce que la chaîne espérait en commandant la série qui risque, à mon avis, de ne pas faire long feu.

 

Typh. 

 

Repost 0
Published by Typh - dans Pilot
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 13:00

Arrow

 

Pilot très attendu de The CW, Arrow ne m'inspiraît guère. Je me suis sorti d'une galère de 10 ans avec  Smallville, ce n'est pas pour retrouver le (mauvais) personnage d'Oliver Queen de si tôt. Je n'attendais donc rien de ce pilot, et poutant, ça reste plutôt classique. Ce n'est ni bon, ni mauvais, mais ça se regarde. On est très loin de la honteuse Beauty & The Beast, par exemple.
Son bon lancement (4,1 millions et une rediffusion à 2 millions) laisse présager un bon avenir à la série (qui risque de durer 8 ans...). 

 

L'histoire, tout le monde la connaît. Oliver Queen, un riche milliardaire, disparaît et échoue sur une île pendant 5 ans. Lorsqu'il revient dans sa ville, il devient le Green Arrow, un vengeur masqué.
J'avais peur que ça soit traité exactement comme dans Smallville (le personnage d'Oliver était très mauvais et ses interventions étaient assez honteuses), là, ça s'annonce différent.
D'ailleurs, le pilot se suit sans ennui et pose les bases.

 

Les scènes d'actions sont assez nombreuses, dans cet épsidoe, mais elles ne m'ont pas trop dérangé (je ne suis pas vraiment fan du genre). Ce n'est asbolument pas crédible, mais ça passe. Par contre, on voit clairement que The CW a voulu rentabiliser son intense promotion en foutant l'acteur torse nu autant de fois que possible...

 

Au niveau du casting, pas de miracle, c'est The CW, mais rien de bien honteux. L'acteur principal ne s'en sort pas trop mal, mais ne dispose d'aucun charisme, il est ultra fade...
J'avais complètement oublié que Katie Cassidy (Harper's Island, Melrose Place, Gossip Girl) jouait dans la série ! Je suis donc content de la retrouver. Ce n'est pas une très bonne actrice, mais elle dégage quelque chose de plutôt agréable.
Il y a d'ailleurs pas mal de monde issus de séries télévisées comme le flic qui vient de 24 ou la soeur d'Olivier débarquant tout droit de The OC (l'actrice a encore l'air plus jeune qu'en 2006...).

 

Pour la réalisation, c'est assez différent de ce que The CW offre habituellement et c'est plutôt joli à regarder. Ça m'a rappelé Nikita. D'ailleurs, même si les deux séries n'ont strictement rien à voir (et que Nikita reste bien supérieure, à mes yeux), les deux projets s'orientent dans la même direction et sont très différentes des autres séries de la chaîne.
Puis, on est loin des décors en plastique de Smallville, ici, on y croit de suite, c'est plutôt sympa. 

 

En clair, un pilot pas si désagréable que ça, mais je ne vois pas trop comment ça peut durer longtemps sans être redondant... Je verrai la suite.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 


 

 

 


 

Repost 0
Published by Alex - dans Pilot
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 00:14

 

Beauty & The Beast

 

 

Pilot absolument pitoyable de Beauty And The Beast, nouvelle série de la CW. Mais venant de la chaîne, et au vu du synopsis, fallait-il vraiment s'en étonner ?

Rien ne va dans ce premier épisode, ridicule de bout en bout (tellement qu'il en devient hilarant). Je pense que le score plutôt convenable réalisé par le pilot (2.78 millions de téléspectateurs) ne va pas perdurer et que la série aura vite le droit à son annulation. Enfin j'espère...

 

En 2003, la jeune Catherine et sa mère sont attaquées par un homme. Si Catherine parvient à avoir la vie sauve grâce à l'aide d'une créature étrange, sa mère meurt cette nuit-là. Neuf ans plus tard, elle est devenue détective et reste déterminée à retrouver le responsable. Lors d'une enquête, elle suit la piste d'un certain Vincent Keller, décédé en 2002 en Afghanistan. Elle découvre que ce dernier n'est pas mort, qu'il vit depuis 10 ans en totale réclusion et surtout le reconnaît comme celui lui ayant sauvé la vie. Il s'avère que, sous l'effet de la colère, Vincent se transforme en une bête enragée et incontrôlable. Catherine accepte de protéger son identité et son secret s'il l'aide à découvrir le meurtrier de sa mère. Tous deux entament alors une relation complexe et extrêmement dangereuse... (source : Allociné)

 

Il est donc temps d'énumérer tous les défauts de cet épisode (et il y en a pas qu'un peu...).

Commençons par la construction de l'épisode... Un pilot est logiquement censé nous planter un décor, nous installer une intrigue et nous faire connaître des personnages. Ici c'est simple, on ne comprend RIEN. Mais vraiment rien de rien. Les scènes se suivent à une vitesse folle (je ne pense pas qu'il y ait une seule scène qui dépasse les 2 minutes...), on passe d'un truc à l'autre sans que l'on comprenne pourquoi et les transitions sur la ville de New York sont tout simplement honteuses. Franchement une seule personne a-t-elle compris l'enquête policière ? J'ai vaguement compris qu'il s'agissait d'une histoire d'adultère et d'un contrat de mariage, ça s'arrête là.

L'histoire avec la "Bête" aussi est vraiment bâclée, la relation entre les deux personnages a l'air déjà bien installée en 40 minutes alors qu'ils se sont croisés 3 fois... Et puis sincèrement les raisons qui font de lui cette bête incontrôlable sont risibles au possible...

 

Maintenant parlons des acteurs, et de leur "jeu". Sincèrement, c'est une blague ?! Je n'ai rien contre cette pauvre Kristin Kreuk, je sais bien qu'elle n'était pas terrible dans Smallville mais je l'avais plutôt appréciée dans Chuck mais ici c'est juste pas possible... Mais le pire vient sans doute de l'acteur masculin qui est tout bonnement abominable ! J'étais vraiment morte de rire à chacune de leurs scènes ensembles (enfin je l'étais pendant les 40 minutes d'épisode en fait...) et je me demandais vraiment comment l'équipe pouvait garder son sérieux devant tant de nullité ! Bon et puis ces pauvres acteurs ne sont vraiment pas aidés par les dialogues, complètement stupides...

Bon sinon on parle du fait que Kristin Kreuk interprète une flic ?! Elle est où la crédibilité là-dedans ? La CW avait déjà osé nous sortir Rachel Bilson médecin l'an dernier, mais ici ils vont encore plus loin dans le n'importe quoi, ils n'ont pas peur du ridicule... La coéquipière de Catherine aussi n'est pas crédible une seule seconde... Sur la CW tout le monde est mannequin, pèse 45 kg et a 30 ans, ça va des lycéens aux flics...

 

Autre dernier gros point noir de l'épisode : sa réalisation. Vraiment je ne savais pas qu'on pouvait si mal filmer des séries encore à notre époque. Même 90210 est limite mieux mise en scène, c'est dire le truc... On aurait dit une parodie, chaque plan est atroce, d'une laideur incommensurable... Et puis les scènes d'actions... Franchement... Toute la scène dans la station de métro est hilarante ! C'est mal filmé, les scènes de combats sont ridicules (oui oui on y croit vachement que la meuf se bat comme ça) et les ralentis viennent achever le tout. Mais comment on peut faire des trucs pareils ?!

 

Bref, rien ne va dans ce pilot, qui a néanmoins le mérite de passer vite (si en plus ça avait été long et chiant...). C'est hallucinant de médiocrité, il faut vraiment le voir pour y croire. Donc si vous voulez rire pendant 40 minutes vous pouvez y aller sans problème. Sinon c'est totalement déconseillé.

 

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans Pilot
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 23:30

666 Park Avenue

 

Je n'en attendais pas beaucoup de cette série, et j'ai bien fait. Ce n'est pas foncièrement mauvais, mais ça n'a rien de bien transcandant. C'est un peu le American Horror Story cheap version network (avec le fantastique en plus).
Ça se regarde, mais voilà... Ça pourrait être mieux. D'autant plus que l'histoire est super chelou. Pourtant, j'adore le fantastique, mais là, rien ne m'a captivé pour me plonger dans la suite.

 

On suit l'arrivée d'un couple au 999 Park Avenue, à New York. Un immeuble étrange dont ils vont devenir les gérants. Le couple est bien fade, je trouve. L'actrice me faisait penser à Nicole Kidman, physiquement, mais avait le même charisme qu'une endive.
On a aussi l'excellent Terry O'Quinn, mais qui joue exactement comme dans la saison 6 de Lost et Vanessa Williams qui n'a visiblement qu'un seul rôle à jouer dans sa carrière...

 

Je ne sais pas trop quoi dire sur ce pilot, il se passe des trucs bizarres dans l'appartement, mais mis à part la scène de l'ascenseur qui m'a plutôt surpris, rien de bien transcendants... En fait, je ne vois pas où veut aller la série... C'est pour ça que je regarderai la suite, pour laisser une autre chance à la série. Mais vu son faible score (7 millions pour son lancement + une perte d'un million de téléspectateurs entre la première et la deuxième demi-heure), je doute que la série survive longtemps...

 

En clair, un pilot qui ne m'a donné envie de voir la suite, et ce malgré l'originalité du projet (on ne voit pas souvent à la télévision).

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 


 

  
Repost 0
Published by Alex - dans Pilot
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 13:53

Last Resort

 

Pilot très attendu pour certains, ce Last Resort ne m'a que moyennement convaincu, voire pas du tout.
Partant d'une histoire pas trop mal, tout le monde se demandait comment la série pourrait tenir sur la durée, et bien, après visionnage de ce pilot, je me le demande aussi. Tout va à fond, on a pas le temps d'apprécier une scène qu'on est déjà partis sur quelque chose d'autres. Puis, comment faire durer la série une saison (ou plus) ?

 

Au niveau du casting, j'ai trouvé ça plutôt mauvais. Je n'arrivais pas à y croire et je trouvais ça plutôt surjoué. Ça me faisait penser à des acteurs de seconde zone, comme dans Battlefield (puisqu'apparemment, la comparaison entre le film et la série ressort souvent).
On a bien de jolies surprises, comme Autumn Reeser (The OC, No Ordinary Family) mais qui joue mal (c'est bien dommage) ou encore l'excellente Dichen Lachman (Dollhouse) mais son rôle étant assez effacé, difficile de porter un quelconque avis. On a aussi la très fade et mauvaise Daisy Betts (Persons Unknown)...
Au niveau des mecs, à part gueuler dans tous les sens, rien de bien folichon à se mettre sous la main.

 

Concernant l'histoire, pas grand chose. L'équipage désobéit à un ordre (pourquoi ?) et se retrouve être la cible du gouvernement US lui-même. L'équipage du sous-marin va donc s'exiler sur une île et construire une nouvelle vie là-bas.
Comme je l'ai dit, tout va trop vite, on a pas le temps d'assimiler ce qu'on voit. Je n'ai toujours pas compris pourquoi ils décident de désobéir (surtout que la décision est prise en 10 secondes). Mention spéciale à la scène où ils évitent un missile américain en 20 secondes ! Personnellement, j'étais mort de rire.

 

Mais voilà, que va-t-il se passer, maintenant ? On va tranquillement suivre leur nouvelle vie sur cette île ? Si oui, ça risque de devenir très chiant.

 

En clair, un pilot que j'ai trouvé plutôt raté. D'un format téléfilm, je vois mal comment il va être possible d'étirer la série sur une vingtaine d'épisodes. Mais non, je regarderai quand même la suite car j'ai souvent détesté les pilots de séries que j'adore mainteant. On ne sait jamais...

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 


 

 

 


 

 

Repost 0
Published by Alex - dans Pilot
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 13:25

The Mindy Project

 

Comédie dont je n'avais asbolument pas entendu parler, The Mindy Project se révèle être une agréable petite surprise. Dommage que son démarrage sur FOX n'ait pas été meilleur, ca j'ai trouvé ce pilot assez fun, léger et drôle.

 

On suit les aventures de Mindy, une jeune médecin qui n'a pas la meilleure vie qui soit (au terme affectif) et qui veut rencontrer l'homme de ses rêves. La série fait très comédie romantique, mais s'en moque aussi, c'est que j'ai aimé. J'ai d'ailleurs pas mal souri devant l'épisode, mais pas sûr que cet humour marche sur tout le monde.
Toutes les références aux films et acteurs de comédies romantiques étaient plutôt trouvées et permettent d'ancrer la série dans cet univers assez mièvre tout en rigolant sur le sujet. La scène de l'ascenseur, au tout début, m'a bien fait rire, par exemple.
 

 

Au niveau du casting, c'est plutôt sympa et j'aime bien cette petite Mindy, elle est à l'aise dans son rôle et ça fait plaisir à voir.

 

En clair, un bon petit pilot, et je regarderais la suite pour voir comment la série se développe. Ce n'est pas la révolution de la rentrée, mais ça se regarder et c'est sympa. Puis, ça ne dure que 20 minutes, donc ça reste un petit plaisir plutôt agréable.

 

Alex.

 


Repost 0
Published by Alex - dans Pilot
commenter cet article
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 01:45

Vegas

 

Nouveau cop-show de CBS, Vegas part d'un pitch plutôt original, puisque celui-ci se déroule en 1960. On est donc loin des autres séries de la chaîne qui usent d'artifices technologiques assez gros.

 

Et même si ce pilot regorge de qualités, que ça soit au niveau de son excellent casting ou encore de sa belle réalisation, ça ne m'a tant plu que ça. La faute à un rythme vraiment lent et à une histoire pas vraiment passionnante.
J'ai trouvé le temps long et j'ai assez vite décroché. D'ailleurs, je ne sais même pas qui est le coupable de l'intrigue, pour tout vous dire...

 

C'est vraiment dommage que je n'accroche pas, car ce Las Vegas de 1960 est vraiment fun (c'est plutôt bien restitué).
Mais bon, je n'ai pas pas envie de me lancer dans cette série et de regarder toutes les semaines, rien ne m'en a donné envie.
Dernier point, je n'ai pas compris la musique assez héroïque de la fin alors qu'un homme est mort... C'était assez déplacé, je trouve.

 

En clair, un cop-show qui a du potentiel, mais qui ne m'a clairement pas séduit.

 

Alex.

 

 

Repost 0
Published by Alex - dans Pilot
commenter cet article
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 22:40

The Neighbors

 

Atterré. Je suis atterré. Je sais que The Neighbors n'est pas à prendre au sérieux, mais après ce pilot, je n'ai qu'une expression en tête : WHAT THE FUCK ?!
Comment ABC a pu mettre de l'argent là-dedans et diffuser ça après Modern Family ? Il faut sans doute être stone pour rentrer dans le délire, mais moi, je n'ai jamais réussi à prendre ce "truc" au second degré.

 

En plus de ne pas être drôle, cette série est tout simplement honteuse. C'est simple, j'avais l'impression d'assister à un épisode de 20 minutes d'une série amateur postée sur YouTube... C'est débile, mal joué, et on se demande vraiment le pourquoi du comment pendant 20 minutes.
Pourquoi un tel projet ? Pourquoi c'est si débile ? Pourquoi des gens acceptent de jouer là-dedans ?
Personnellement, je suis resté devant mon écran pendant 20 minutes sans oser cligner des yeux par peur de rater une quelconque débilité. Franchement, je ne m'en remets pas. Pourtant, j'étais parti en me disant : "Bon, il ne faut pas prendre ça au sérieux, ça peut être fun !", mais non, je n'ai pas réussi. Puis, j'ai trouvé ça très gamin et je n'ai pas saisi l'humour (des gens qui saignent par les oreilles, des gens qui crient pendant 5 minutes, ...).

 

Le casting est assez mauvais et surjoue au maximum. En même temps, on voit qu'ils essaient autant qu'ils le peuvent d'être "crédibles" devant la caméra, mais ça ne marche pas.
Une mention spéciale aux effets spéciaux qui viennent tout droit de Windows Movie Maker (la scène d'ouverture avec le vaisseau spatial ou encore quand on voit les aliens...). 

 

En clair, un projet vraiment étrange et incompréhensible. Assez honteux, ce projet  ne ressemble à aucune autre. Mais, et bizarrement, j'ai envie de regarder la suite pour voir jusqu'où la stupidité peut aller.

 

Alex.

 


Repost 0
Published by Alex - dans Pilot
commenter cet article

Twitter


Rechercher