Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 15:07

 

Homeland

 

 

Autant le season premiere m'avait un peu rassurée sur la tournure que prenait Homeland, autant celui-ci m'a franchement ennuyée. Ca fait vraiment gros remplissage en attendant que les choses sérieuses et concrètes se mettent en place.

 

Sincèrement je ne comprends pas ce qu'il se passe avec Saul. Pourquoi le personnage a-t-il changé de personnalité entre deux saisons ? Pourquoi agit-il ainsi avec Carrie ? Il prend la place de Estes donc commence à penser comme lui ?

J'espère qu'on nous prépare un petit retournement de son côté, qu'il a vraiment quelque chose derrière la tête, parce que là c'est incompréhensible.

Néanmoins j'aime de plus en plus le personnage de Quinn, qui avoue à Saul ne pas du tout être d'accord avec ses agissements. La nouvelle analyste peut également apporter du bon.

 

Nous avons dès ce second épisode la performance à "Emmy" de Claire Danes. Les problèmes psychiatriques de Carrie ne m'intéressent jamais quand ils sont si extrêmes, et le jeu de l'actrice me gonfle. Et puis ça fait vraiment redite.

 

Le gros point lourd de l'épisode (le reste restant tout de même regardable) c'est tout ce qui concerne Dana. J'ai l'impression de n'avoir vu quasi qu'elle de l'épisode. Franchement je ne supporte plus ce personnage et ses problèmes m'indiffèrent totalement.

 

Bref, un épisode très décevant d'Homeland. J'espère que ça se bougera un peu dans la suite. Peut-être au retour de Brody...

 

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 17:55

Homeland

 

 

Je ne sais jamais à trop quoi m'attendre avec Homeland. La série était réellement irrégulière l'an passé et sa fin de saison m'avait pas mal déçue. Je craignais un peu ce premier épisode qui pouvait soit me replonger totalement dans la série, soit être la preuve qu'elle m'indiffère totalement aujourd'hui. Heureusement le premier cas est le bon. Je ne me suis pas ennuyée, j'ai trouvé ça très prenant et bien écrit. L'émotion vient même pointer le bout de son nez à la fin, du tout bon.

 

Surprise de l'épisode : Brody est totalement absent. Mais c'est en soi tout à fait logique. On suit en effet les conséquences de son départ sur le reste des personnages, près de deux mois après.

 

Carrie est en bien mauvaise position puisqu'elle est en convoquée à une espèce de tribunal (je n'ai pas compris ce que cela était véritablement...). Ses agissements sont passés au crible et tout le monde semble la trouver suspecte. Pire, sa relation avec Brody vient à être révélée et confirmée par Saul en fin d'épisode. Saul viendra également affirmer la bipolarité de Carrie devant tout le monde.

J'ai personnellement trouvé ça très dur à voir, ça m'a fait énormément de peine. Cela est vécue comme une vraie trahison pour Carrie, et c'est bien normal. Je me demande bien pourquoi Saul a agit de cette manière. Est-ce seulement pour "dédommager" la CIA des agissements de Carrie ? Le personnage a toujours été très intelligent, je me demande s'il n'a pas une autre idée derrière la tête.

 

La CIA aussi donc est très touchée par l'attentat de fin de saison 2. L'agence est remise en question. Saul, qui a pris la place d'Estes, doit donc agir rapidement pour montrer l'efficacité de la CIA et faire oublier "l'erreur" de la saison dernière.

Toute cette partie était réellement excellente, notamment Quinn au Venezuela. Beaucoup de tension et une mise en scène vraiment précise. Ca m'a un peu rappelée la dernière partie du très bon Zero Dark Thirty.

 

La partie sur la famille de Brody m'a bien moins intéressée car j'ai franchement toujours du mal avec Dana. Elle sort d'un institut après une tentative de suicide. Elle y rencontre un garçon et on sent que cela va finir par partir en vrilles.

Je pense qu'il y a de quoi faire quelque chose de très bien avec ce personnage, au parcours incroyablement dramatique. Mais ça ne marche franchement pas, je trouve l'écriture beaucoup trop grosse, faite de clichés... Puis, passons sur le jeu de l'actrice...

 

Bref, un retour pour moi réussi d'Homeland. Je croise les doigts pour que la qualité reste cette année constante tout du long.

 

Typh.

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 20:47

 

Homeland

 

 

Cette seconde saison d'Homeland n'aura cessé de nous embarquer là où on ne l'attendait pas, ce season finale suit donc logiquement le même chemin. Un dernier épisode déroutant tout du long et qui annonce une saison 3 loin de ce que la série était jusqu'alors. A vrai dire je ne sais pas vraiment quoi penser de cet épisode...

 

Toute la première partie d'épisode est étonnamment calme. On nous présente Carrie et Brody heureux. Carrie doit choisir entre l'homme qu'elle aime et sa carrière, mais c'est tout logiquement qu'elle fera le premier choix.

Saul est lui toujours retenu par Estes, tandis que Quinn est chargé d'éliminer Brody. Mais comme on pouvait s'en douter Quinn ne peut s'y résoudre, et fait comprendre à Estes qu'il n'a pas intérêt à éliminer Nicholas. Une résolution très rapide (pour ne pas dire bâclée) d'une histoire tout de même importante. Saul est donc lui relâché.

Toute cette première partie d'épisode fait un peu épilogue en fait, montrant tous les personnages allant plutôt bien après l'assassinat d'Abu Nazir la semaine dernière. On suit donc tout ça sans vrai grand intérêt, en se demandant où les scénaristes veulent en venir.

 

Retournement total ensuite, avec un attentat commis lors des funérailles de Walden. De nombreux membres de la CIA sont éliminés, dont Estes. La bombe était cachée dans la voiture de Brody, qui se voit donc contraint de fuir puisque tout indique sa culpabilité. Carrie décide de l'aider à partir, mais choisi de rester au sein de la CIA afin de prouver son innocence.

J'ai trouvé l'ensemble plutôt surprenant, même si rien ne m'a réellement captivée. Les larmes de Saul à l'idée d'avoir perdu Carrie était sans doute la meilleure chose de l'épisode, j'ai trouvé ça tout de même assez bouleversant. Leurs retrouvailles également étaient jolies.

 

Tout ce qui concerne Carrie/Brody ne me passionne pas plus que ça. Contrairement à beaucoup (peut-être tout le monde) je n'ai jamais trouvé que leur relation marchait réellement même si cette idée de l'agent et du terroriste qui s'aiment est objectivement intéressante.

Leur scène de séparation ne m'a donc pas émue le moins du monde, même si je reconnais que cela peut sans doute amener du bon pour la suite.

Je ne sais pas trop si Carrie pourra compter sur l'aide de Saul dans son aventure pour innocenter Brody, vu que Saul ne porte pas le militaire dans son cœur (et c'est tout à fait normal).

La question de la taupe au sein de la CIA se repose également de nouveau, puisqu'elle a sans doute quelque chose à voir avec l'attentat, et la délivrance de la vidéo de Brody. Je ne comprends vraiment pas pourquoi cette intrigue n'est jamais développée. Tout le monde sait qu'une personne de l'agence délivre des informations à l'ennemi mais personne ne pense jamais à effectuer une enquête interne...

 

J'ai trouvé tout ce qui concernait la famille Brody passionnant, surtout lorsqu'ils découvrent la vidéo de Nicholas à la télévision. Cette famille en aura connu des péripéties depuis le début de la série...

La position de Dana est des plus difficiles, puisqu'elle ne sait absolument pas ce qu'elle doit croire (d'abord persuader que son père était honnête avec elle, puis en vient à douter en voyant la vidéo).

 

La saison est donc dans l'ensemble bien étrange. Je ne peux pas dire si je la préfère ou non à la un. Son problème vient de son irrégularité. Elle a connu des épisodes réellement brillants (le 2x05 et le 2x08 par exemple) et d'autres très moyens (le 2x07 ou encore le 2x10).

La série a quand même de gros soucis de rythme. Un épisode peut aller très très vite, tandis que son suivant sera très lent... C'est assez étrange.

Dans l'ensemble c'est tout de même clairement le positif qui l'emporte, cette série étant sans discussion dans le haut du panier de ce qui se produit actuellement (même si je n'arrive pas à me dire fan). Au moins elle ose le changement, prend des risques sans cesse, et c'est tout à son honneur.

 

Bref, Homeland nous quitte cette année avec un épisode très déstabilisant, qui annonce une saison 3 vraiment différente. Suite des aventures de Carrie et Brody en Septembre prochain.

 

 

Typh.

 

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 12:36

Homeland

 

 

Après l'épisode très déstabilisant de la semaine passée Homeland réadopte un rythme un peu plus posé et nous ramène en terrain connu. L'épisode est particulièrement réussi, que ce soit aussi bien dans ses phases de dialogues que dans ses scènes à suspense.

 

Abu Nazir s'est donc vraisemblablement échappé de l'entrepôt dans lequel était retenu Carrie la semaine dernière. Carrie est donc convaincue qu'il y a une taupe au sein de l'agence, qui aurait aidé le terroriste à partir. Finalement elle finit par comprendre qu'Abu Nazir n'a peut-être en réalité jamais quitté les lieux, s'était tout simplement très bien caché...

Passons sur le fait qu'il faille évidemment attendre le sens d'observation très aiguisé de Carrie pour trouver la cachette. La série nous livre avec toute cette séquence dans les souterrains une des scènes les plus stressantes qu'elle n'est jamais réalisée. C'était vraiment réussi en tout point.

Je suis surprise néanmoins qu'Abu Nazir soit arrêté dès à présent. Au moins on est dans le flou complet à présent sur les intrigues des saisons à venir.

 

L'autre histoire que je trouve particulièrement bien traitée est tout ce qui concerne Saul. Estes le fait passer au détecteur de mensonges, lui faisant ainsi avouer bon nombre d'erreurs qu'il a commises. Ce n'est ni plus ni moins que du chantage qu'il met en place, Saul devant se contraindre face à ça de se taire et de ne pas révéler l'attaque du drone ordonné par Estes et Walden.

Estes est vraiment abominable dans ses agissements, mais Saul est un homme tellement honnête et droit qu'il me paraît impossible qu'il lâche l'affaire maintenant. Saul va donc avoir du souci à se faire par la suite, mais peut-être va-t-il trouver de l'aide auprès de Carrie et Brody pour faire tomber Estes (une piste pour la saison 3 ?)

 

Du bon aussi du côté de la famille Brody, qui éclate littéralement. Dommage que Dana soit si insupportable et l'actrice si mauvaise, mais au moins elle a le mérite d'avoir ouvert véritablement la plaie. Les parents se séparent donc, dans une scène extrêmement bien dialoguée et interprétée, dans la voiture de Nicholas.

Voilà qui permet donc au couple Brody/Carrie de se retrouver en fin d'épisode. Mais ils risquent d'avoir quelques problèmes par la suite puisque Quinn est désormais chargé d'éliminer Brody. Je ne sais pas si il osera aller au bout de sa mission, vu qu'il a l'air de plutôt apprécier Carrie à présent.

 

Bref, un très bon épisode, qui aurait même pu faire office de season finale à mon avis. Je suis d'ailleurs curieuse de voir ce qu'ils vont nous réserver pour cette fin de saison qui, je l'espère, sera au moins aussi bonne que celle de l'année passée.

 

 

Typh.

 

 

Trailer pour le prochain épisode : 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 14:06

Homeland

 

 

Homeland nous livre cette semaine un épisode vraiment très particulier, loin de ce que la série nous avait habitué jusqu'alors. L'ensemble m'a paru vraiment too much : une histoire complètement tirée par les cheveux, des incohérences ou encore du suspense artificiel qui ne fonctionne pas franchement. Je pense que la série a voulu donner un coup de boost à sa saison, redynamiser l'ensemble, mais ne s'y est vraiment pas pris de la meilleure manière.

 

Cette semaine Carrie se fait enlever (en plein jour et à la vue de tous...) par Abu Nazir. Celui-ci a alors un moyen de pression sur Brody : il l'oblige à se rendre chez Walden, a trouvé le numéro de série de son pacemaker, pour pouvoir le tuer à distance (?!?!?!).

Alors déjà il faut parvenir à accepter toute cette histoire de meurtre par Wi-fi. Il faut avouer que c'est du grand n'importe quoi quand même. Et puis tout ce qui s'en suit n'est pas mieux. Par exemple Brody arrive à aller chez Walden, et se balade sans problème chez lui. Bonjour la sécurité dans le bâtiment...

Walden finit par décéder, et Carrie est libérée par Abu Nazir. Mais Carrie a réellement décidée d'être conne comme ses pieds cette année, et retourne donc dans l'entrepôt où se trouve Abu Nazir en fin d'épisode, armée d'une barre de fer. Lui n'a qu'un pistolet en face, donc elle pense sans doute pouvoir le maîtriser sans souci... On nous termine donc l'épisode en suspense, avec Carrie dans l'entrepôt et son avenir incertain... Rien de très palpitant.

J'ai donc trouvé l'ensemble de cette histoire vraiment moyen, et ne ressemblant pas du tout à la série. Heureusement on a le droit à un magnifique dialogue entre Carrie et Abu Nazir en milieu d'épisode, qui sauve un peu l'ensemble.

 

Du côté des histoires annexes Saul a l'air mal en point lui aussi. Il semble poser un peu trop de questions, ce qui embête Estes. En effet, Saul a compris que Brody serait éliminé une fois qu'il ne serait plus utile à la CIA. S'il est tué c'est parce qu'il en sait trop, et pourrait révéler l'énorme erreur commise par Walden et Estes avec l'attaque au drone (qui a conduit à la mort d'Issa).

Je trouve cet axe vraiment très bon, et j'ai hâte de voir ce que le sort va réserver à Saul, définitivement mon personnage préféré de la série.

 

En bref, un épisode très moyen cette semaine d'Homeland qui perd son caractère assez réaliste pour virer à "l'over-the-top" proche d'un 24. Ce n'est pas ce à quoi la série nous avait habitué et ce n'est pas pour ça que je la regarde. En espérant que les derniers épisodes soient plus classiques.

 

 

Typh. 

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

 

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 18:33

Homeland

 

 

Bon épisode cette semaine, sans véritable plus. La saison est tout de même assez irrégulière quand on y pense, ne parvenant pas à garder son intensité semaine après semaine.  Je crois que cette série aurait besoin de saison un peu plus courte.

 

L'épisode 8 se terminait sur Brody se faisait enlever par les terroristes. Alors que j'imaginais que tout cet épisode serait tourné vers la rencontre Brody/Abu Nazir cela est en réalité assez vite balayé, Brody retrouvant vite l'équipe de la CIA. Il les informe d'un attentat à venir sur le vice-président, qui serait ainsi déjoué. Pas de trace d'Abu Nazir cependant.

Toute cette partie était plutôt bonne, sans être vraiment extraordinaire. La série s'est contentée de faire son travail (très bien certes) mais sans rien offrir de réellement nouveau. Maintenant je me demande si la couverture de Brody est totalement grillée ou non. Il est évident qu'Abu Nazir va le suspecter d'avoir informé les autorités de l'attentat... A voir donc.

 

Le reste de l'épisode n'est pas très palpitant. Saul enquête de son côté sur Quinn. Je n'ai pas trop compris d'où cela sortait, Saul n'ayant jusque là jamais émis de doute sur l'analyste (à moins que j'ai raté quelque chose, c'est possible...). En tout cas l'enquête de Saul n'aura pas été inutile puisque Quinn a vraisemblablement des choses à cacher, et n'est pas du tout celui pour qui il se fait passer. De plus il travaille avec Estes secrètement, et avait été chargé d'éliminer Brody si jamais Abu Nazir était trouvé. En gros Brody sera tué dès l'instant où il deviendra inutile à l'enquête... Une nouvelle piste intéressante pour la suite, car si Carrie est mise au courant de cela il est sûr qu'elle interviendra.

 

Une partie de l'épisode est consacrée à la famille Brody et Mike, mis en sécurité par la CIA.

Un axe assez ennuyant, surtout que Dana devient progressivement insupportable. Tout ça ne vaut au final que pour Jess et Mike, qui finissent par coucher ensemble. Le couple Jess/Nick ne devrait pas tarder à totalement exploser à mon avis.

 

Bref, un épisode tout à fait correct mais pas des plus marquants.

 

 

Typh.

 

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 18:58

Homeland

 

 

J'aime bien me tromper de la sorte. Je disais la semaine dernière que la saison n'avait sans doute plus rien à offrir, que le meilleur était désormais passé. Cet épisode vient me faire mentir car il est tout simplement grandiose, le meilleur de la saison avec le 2x05, et l'un des meilleurs de la série à ce jour. Tout ce qui fait d'Homeland une série assez unique y est présent, et il y a à mon avis quasi rien à redire.

 

Si la saison 1 était celle de Carrie Matthison et de son interprète Claire Danes, cette saison 2 est bien celle de Nicholas Brody et de Damian Lewis, vraiment excellent dans son rôle. C'est sur lui que la saison se recentre, c'est bien sa chute qui nous est présentée, après nous avoir montré l'an passé comment Carrie s'enfonçait petit à petit.

Il se coupe de sa famille, incapable de pouvoir leur donner une quelconque explication valable sur ses agissements, et va alors mettre en péril sa mission auprès de Roya, en ne pouvait cacher sa nervosité.

Il faudra recourir une nouvelle fois à Carrie pour que les choses entrent dans l'ordre. Mais comme toujours il est difficile de savoir exactement si leurs agissements réciproques sont sincères, ou dictés par leur devoir (Carrie affirme à Saul ne pas être amoureuse de Brody, d'agir comme cela dans l'unique but de conserver Brody auprès d'eux... Saul est évidemment aussi sceptique que nous).

 

L'épisode est composé de nombreuses scènes marquantes, comme évidemment la virée au motel ou bien encore toute la scène finale, tendue comme il faut. Pourtant c'est ici que se situera à mon avis le seul gros défaut de l'épisode : le moment où Carrie décide de ne pas écouter Quinn et de descendre du véhicule. Je trouve que pour le coup on utilise quand même énormément le même ressort, à savoir Quinn qui donne un ordre, Carrie qui ne l'écoute pas, puis Saul qui affirme qu'il faut tout de même lui faire confiance... Carrie a beau être douée dans son travail ça commence à faire beaucoup, et elle prend des risques énormes pas toujours utiles. Difficile de croire qu'après tout ça ils puissent continuer de travailler avec elle...

 

L'histoire de Dana ne m'a pas trop gênée cette semaine. L'actrice n'est pas si mauvaise que ça, et de l'avoir alliée à Mike est une bonne chose. J'ai toujours trouvé ce dernier plutôt touchant, le destin a été assez cruel avec lui...

Bon j'ai un peu du mal à voir où tout ça va nous mener. Les relations entre Brody/Dana risquent probablement d'avoir un enjeu important dans la suite de la saison, on verra bien...

 

Bref, un épisode excellent, qui se permet en plus de nous instaurer un gros suspense à la fin (Brody emmené en hélico). La saison n'a pas mis beaucoup de temps pour se relancer, et je serais presque prête à parier que le meilleur n'est qu'à venir.

 

 

Typh.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 16:47

Homeland

 

 

De loin l'épisode le plus faible épisode de la saison, et en soi un épisode plutôt moyen. J'ai peur que les scénaristes aient grillé leurs cartouches trop tôt : le début de saison n'était-il pas trop rempli ? La saison a-t-elle encore des choses à nous offrir ? Nous verrons par la suite, mais cet épisode n'est pas très rassurant.

 

L'épisode n'offre au final que très peu de choses. L'histoire absurde de Dana prend une certaine ampleur, et va dorénavant toucher les adultes. Elle décide en effet de révéler la vérité à sa mère et à celle de Finn. Celles-ci prennent la nouvelle pas trop mal (Dana aurait avouer avoir tricher à un contrôle leurs réactions n'auraient pas été trop différentes je pense...). Mais voilà la mère de Finn est la femme du Vice-président donc EVIDEMMENT c'est une sale arriviste méchante pas touchée une seule seconde par le décès d'une personne, elle ne pense qu'à la carrière de son mari. Jessica est par contre logiquement beaucoup plus gentille et est choquée par l'attitude de Mrs. Walden. Au niveau des maris c'est pareil : Walden veut étouffer l'affaire, tandis que Brody soutient sa fille qui veut se dénoncer à la police.

L'histoire n'a d'intérêt que parce qu'elle va éloigner Brody de sa famille. En effet il ne peut pas se rendre au commissariat, cela pourrait l'éloigner d'Abu Nazir et compagnie. Il doit donc se résoudre à taire l'affaire, et par la même risquer de se mettre sa famille à dos (ce qui est déjà le cas avec Dana). En clair, il se fait rejeter par ses proches, alors qu'il fait tout pour les aider (faire tomber Abu Nazir étant l'assurance pour lui que son passé de terroriste soit effacé).

 

Saul est lui mis un peu en avant dans l'épisode. J'en suis heureuse car il est clairement l'un de mes préférés de la série. Ici, il rend visite en prison à Aileen, qu'il avait faite arrêtée en saison 1. Il tente de lui soutirer des infos, ce que celle-ci se refuse à faire tant qu'elle n'a pas l'assurance de disposer d'une cellule avec fenêtre. Au final elle se jouera de Saul, ne sachant en réalité rien, et se donnant la mort...

Bon, on peut clairement dire que cet axe ne servait à rien du tout pour l'histoire principale. Mais au delà de ça j'ai trouvé les scènes entre les deux très réussies et assez touchantes dans l'ensemble. Et puis passons sur le fait que cette prison hyper surveillée laisse sans problème Aileen seule avec toutes les affaires de Saul...

 

Bref, un épisode pas franchement réussi cette semaine, que j'ai même trouvé un peu longuet par instants. Il ne reste plus qu'à espérer que les scénaristes en aient encore sous le pied, et qu'ils n'aient pas déjà dit tout ce qu'ils avaient à dire en première partie de saison.

 

 

Typh.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 21:41

Homeland

 

 

 

Après 5 épisodes mouvementés la série devient un peu plus calme. On nous livre un épisode certes plus classique, mais tout de même vraiment très bon. Et puis il n'est pas non plus sans surprise, il n'est pas certain que la série soit totalement entrée dans un rythme de croisière...

 

Brody est donc désormais du côté de la CIA, leur livrant des informations sur ses contacts, et notamment sur le tailleur qu'il a éliminé dans l'épisode 3. L'agence envoie donc logiquement des hommes dans la boutique du tailleur, où des hommes armés feront malheureusement irruption, éliminant presque tout le monde (il semblerait que Quinn survive).

Cette histoire est un prétexte a de grandes scènes d'intensité dont la série est reine (la filature au début, la scène chez le tailleur).

On notera aussi que l'on retrouve un peu de la saison 1, et de son aspect totalement paranoïaque : peut-on faire confiance à Brody ? Carrie le croit au début, mais finit elle-même par en douter. Et puis ses sentiments pour lui peuvent évidemment l'empêcher à toute objectivité. On revient donc un scénario un peu semblable à la première saison, mais pour le moment ça ne m'embête pas, je trouve ça même plutôt bien joué de la part des scénaristes.

 

Les surprises viennent du côté de Mike, qui continue, avec un ancien combattant, d'enquêter sur la mort de Walker. Mike découvre ni plus ni moins que Brody est l'assassin de Walker, et fait même part de cette découverte à Jess !

Sincèrement je ne pensais pas que tout ça irait si vite. Je vois mal Mike arrêter de fouiner sur les affaires de Brody maintenant, même si la CIA lui a gentiment demandé de se retirer.

Et puis que va-t-il se passer pour la famille Brody désormais ? Jess va sûrement gagner un peu d'intérêt désormais (j'espère), elle aussi incapable de pouvoir faire entièrement confiance à son mari dorénavant...

 

L'histoire de Dana continue elle d'être toujours aussi inintéressante, et n'a strictement rien à faire dans la série. C'est simple, on la transforme en Kim Bauer. Ca marchait un peu dans 24 mais pas du tout ici. Car Homeland s'ancre dans un monde bien plus "réel", marche sur des choses simples, et n'a pas besoin d'histoires artificielles de ce type pour captiver. Et puis avouons franchement que tout est vu et revu, j'ai l'impression d'avoir déjà suivi des intrigues du type des vingtaines de fois dans tous types de séries...

 

Bref, un épisode encore une fois très bon, apportant sa dose d'intensité et de surprises. Malheureusement la fille Brody vient une nouvelle fois entacher quelque peu l'épisode, mais il va falloir s'y habituer...  

 

 

Typh.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

 

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 16:16

Homeland

 

 

Excellent épisode d'Homeland, qui rate de peu la perfection à cause d'une intrigue complètement ridicule et hors-propos qui concerne Dana. Le reste est absolument brillant, et assez bouleversant.

 

Cette semaine c'est donc l'interrogatoire de Brody, arrêté dans l'épisode dernier par les hommes de la CIA. Une partie d'épisode tout simplement captivante, portée par le jeu de Damian Lewis. J'avais très peur en lançant l'épisode de me retrouver face à des "performances" d'acteur qui m'agaceraient (comme ce fut un peu le cas à la fin de la saison 1) mais en fait je n'ai ici rien à redire. Les deux acteurs principaux étaient dans la retenue, ce qui rendait la scène d'autant plus forte.

Bon le mec qui interroge Brody en premier lieu va assez loin, puisqu'il lui plante un couteau dans la main. Je me suis sérieusement demandée ce qu'était ce délire (mais ça va, Brody n'a vite plus très mal...). Je veux bien qu'il joue au "bad cop" mais faut tout de même pas trop pousser... La suite avec Carrie est bien meilleure, et mènera petit à petit à l'aveu de Brody. Le travail sur l'écriture des dialogues était particulièrement excellent, et les aveux de Brody semblent tout à fait logique, lui qui avait pourtant dans un premier temps trouvé le moyen de s'en tirer (affirmant que non il ne portait pas de bombe sur lui lors de l'attentat visant le Vice-président).

 

A côté de ces scènes brillantes on suit Dana, qui sort désormais avec le fils de Walden. L'histoire n'a aucun intérêt.

Les deux décident ensuite de semer les gardes du corps qui les suivent. Il y a alors une course poursuite dans la ville, et ils finissent alors par renverser une femme, puis prendront la fuite... WTF ?! Qu'est-ce qu'une histoire pareille vient faire dans cette série ? Un scénariste de 90210 s'est perdu, s'est trompé de bureau et s'est mis à écrire l'intrigue concernant Dana ? Non sincèrement faut qu'on m'explique le délire parce que c'est juste complètement naze.

 

Après ces 5 épisodes au rythme ultra soutenus la série devrait désormais se calmer grandement. Elle a désormais posé les bases de ce que sera normalement le reste de la saison (enfin bon, on est jamais à l'abri d'une surprise !) : Brody va dorénavant jouer un jeu triple, puisque travaillant avec la CIA pour trouver quelle sera la prochaine attaque d'Abu Nazir sur les Etats-Unis.

Néanmoins il ne faut pas oublier qu'il y a une taupe au sein de l'agence (ce dont Saul, Estes et Carrie ne semblent plus se souvenir d'ailleurs puisqu'ils n'en parlent jamais...). Les réels agissements de Brody pourraient être révélés à Abu Nazir...

 

Bref, un excellent épisode, que j'aurais imaginé il y a encore quelque temps comme l'un des derniers de la série... Reste désormais à voir comment la série va parvenir à continuer à nous captiver par la suite, qui s'annonce tout de même bien plus calme.

 

Typh.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

 

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article

Twitter


Rechercher