Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 14:06

Glee

 

Comme vous l'avez sans doute remarqué, le blog était quelque peu inactif, ces derniers temps. Il est temps pour moi de rattraper mon retard.
Je commence donc par la critique des 3 derniers épisodes de cette troisième saison de Glee
Une fin de saison assez réussie qui commence par les épisodes 20 et 21 (diffusés le même soir), très bons et très drôles et le 22, assez émouvant.

 

Le 20ème épisode propose une intrigue vraiment rigolote : Tina se cogne la tête et le téléspectateur a l'occasion de voir tous les rôles inversés au sein du casting. Une bonne idée assez bien gérée et globalement bien jouée, dans l'ensemble.


L'épisode 21 est le fameux épisode des Nationals. Sans surprise, ils gagnent et on est vraiment content pour eux ! Néanmoins, j'ai trouvé leurs prestations vraiment mauvaises, dans l'ensemble, la victoire n'était pas vraiment méritée.
L'apparition éclair de Lindsay Lohan était réellement tordante, surtout lorsqu'elle pense faire partie du jury de The Voice et non de celui des Nationals.

 

Enfin, la saison se termine sur Season Finale en demi-teinte. Réussi d'un côté, mais assez maladrtoit de l'autre, l'épisode était assez bizarre.
On ne va pas se mentir, tous ces "goodbyes" étaient assez émouvants, mais bien trop centré sur Rachel, Kurt et Santana. Et les autres ?!
On apprend également que Kurt et Finn ont été refusé dans leur école, alors que Rachel a été prise. Heu... WTF ?! Très déçu de ce côté là...
Également déçu que toute la dernière partie soit consacrée à Rachel, qui se fait "larguer" par Finn qui l'encourage à se rendre à New York. Même si son départ, avec tous ses amis réunis, était touchant, ça faisait vraiment trop Rachel-centric.
Au passage, j'ai beaucoup aimé que Sue nous dise qu'on saura qui est le père de son enfant en septembre (comme la diffusion de la saison 4), elle a bien teasé. 

 

Au final, cette saison 3 n'a jamais réussi à être constante et c'est bien dommage. L'avenir de la série est incertain et la saison 4 risque d'être complètement différente, puisque tous les personnages se retrouvent dans des situations différentes. 

 

Alex.

 

 

 



Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 02:58

Glee

 

Quel épisode ! Vraiment bon ! L'épisode consacré au Prom, en saison 2, était déjà bien, mais là, c'était franchement excellent. Très drôle, émouvant et prenant, Glee revient en forme après un épisode en demi-teinte.

 

L'épisode doit beaucoup à Brittany. D'abord, parce qu'elle est tout simplement hilarante, et parce que son numéro musical était vraiment fun. Mon Dieu, qu'est-ce que j'ai pu rire lorsqu'elle est en rendez-vous avec le comité qui s'occupe du prom. Le "See you in Glee Club, Rachel" à une parfaite inconnue m'a fait hurler de rire.
Ensuite, son choix pour le thème : les dinosaures. Il n'y a vraiment qu'elle, pour faire ça.

 

De son côté, Rachel décide de faire sa propre soirée anti-prom. L'idée était sympa, et a offert de bons moments : Santana qui remet Rachel en place, Puck qui réconforte Becky, ...
Le prom en lui-même était vraiment bon : la règle de Brittany sur le gel interdit (pauvre Blaine), les nominations (Brittany nominée pour être le Roi...), bref, que des bons éléments !
Honnêtement, je pensais vraiment que Quinn et Finn allaient gagner, mais j'avais oublié que les votes étaient truqués (pourtant, on nous le rappelle à plusieurs reprises). J'ai été vraiment touché par le geste de Santana et Quinn qui truquent les votes afin de faire gagner Rachel (qui n'était pas nominée). Vraiment mignon.
Enfin, l'épisode se termine sur un autre moment assez chou : Quinn qui se lève de son fauteuil roulant devant tout le monde, sous les applaudissements de la salle.

 

En clair, un Glee comme j'aime. J'attends avec impatience les deux prochains épisodes qui sont diffusés le même soir (une première pour la série !).

 

Alex.

 

Trailer pour les deux prochains épisodes :

 


 

 

 

Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 22:36

Glee

 

Une critique groupée, cette semaine, tant la saison est inégale. C'est simple, aucun des épisodes ne se ressemble.
J'ai trouvé l'épisode 16 assez amusant et divertissant, le 17 excellent, et le 18 en demi-teinte.

 

Dans ce 16ème épisode, les scénaristes offrent un épisode très disco, basé sur Saturday Night Fever. Un épisode à prendre au second degré, tant au niveau des intrigues et de l'humour que des chansons. Ça plaît ou ça ne plaît pas, mais j'ai vraiment passé un bon moment, sans être mémorable. D'ailleurs, j'ai déjà oublié l'épisode...
Mais les passages musicaux étaient plutôt sympa. Un bon moment.

 

J'ai trouvé l'épisode hommage à Whitney Houston tout bonnement excellent. Le genre d'épisode de Glee que j'adore. Tout d'abord, les reprises étaient excellentes (la première scène, accapella), I Wanna Dance With Somebody par Santana et Brittany (une scène très rythmée, j'ai adoré),  So Emotional par Santana et Rachel, et la scène finale.
Au niveau des intrigues, j'ai beaucoup aimé la dispute de Kurt et Blaine, j'ai trouvé les scènes très simples et très justes. Puis la scène de réconciliation était vraiment trop mignonne.
Le reste était excellent. Quand la série se concentre sur l'humanité de ses personnages, c'est toujours bon. 

 

Enfin, l'épisode 18 était trop décousu. Il y avait du bon, mais globalement, c'était assez moyen.
L'histoire des femmes battues n'étaient pas trop mal, mais ça faisait vraiment trop "message de la semaine". Le tout n'était pas très fin, et les scénaristes ont usé de beaucoup de ficelles pour faire pleurer dans les chaumières. Néanmoins, certaines scènes étaient touchantes.
L'autre gros point de l'épisode, c'est l'audition de Kurt et Rachel pour leur école. Si tout se passe se passe pour Kurt, ce n'est pas le cas pour Rachel, et j'ai trouvé ça très intéressant. Bien entendu, c'était évident, à force de se prendre pour une diva, il était sûr qu'elle allait échouer à un moment pareil, mais la scène était plutôt forte.

 

En clair, Glee reste un bon divertissement, mais je veux plus d'épisodes comme le 17 (qui m'a fait pensé aux excellents épisodes 3 et 5 de la saison). 

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 


 

 

 


Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 16:00

Glee

 

Après 7 semaines de pause, la série revient avec un épisode plutôt classique, et pas très folichon.
Je trouve que cette saison stagne pas mal, quand même, et la grosse chute des audiences le montre bien : les gens en ont marre. Glee n'est plus du tout le hit qu'elle était.

 

La grande question, c'était de savoir ce qui allait arriver à Quinn, suite à son accident. Et bien, elle est tout simplement en fauteuil roulant, un grand sourire aux lèvres. Mouais, pas très convaincu.
C'est donc l'occasion de créer un duo Quinn/Artie qui s'est avéré plutôt mignon, au début. Le passage sur I'm Still Standing était agréable, d'ailleurs.
La scène où il lui apprend à monter la rampe était très simple, mais vraiment belle, un beau moment.

 

Sinon, le gros de l'épisode vient de l'arrivée de Matt Bomer qui joue le frère de Blaine. Grâce à son charisme qu'on ne présente plus, l'acteur sauve un peu l'épisode et apporte du fun !
Sa rivalité avec Blaine n'était, par contre, pas très bien traitée...
Au niveau musical, nous n'avons entendu que Blaine et son frère (en grande partie), et c'était plutôt correct. Le Hungry Like A Wolf / Rio était assez fun, et le Fighter (d'Aguilera) un beau moment (gâché par un montage ridicule).
Leur dernière prestation restera la meilleure : leur duo sur Somebody That I Used To Know de Gotye. Une magnifique reprise.

 

Enfin, on apprend qu'il y a des complications, pour Sue. Son bébé serait trisomique. Enfin, je pense, car j'ai trouvé cette partie peu claire, avec juste son : "Juste comme toi." adressé à Becky pour nous éclairer. Mais bon. C'est plutôt horrible (et un peu gros...), et j'espère que cela sera bien traité par la série...

 

En clair, un épisode de reprise plutôt calme et basique.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 


 

Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 14:38

Glee

 

Un excellent épisode. Je n'ai pas trop de reproches à faire, cette semaine, j'ai retrouvé le Glee que j'aimais beaucoup. D'ailleurs, Regionals oblige, je m'attendais à un épisode fun. J'ai été fortement perturbé, en voyant le thème de l'épisode...
Bon, les scénaristes et les promos avaient promis un épisode qui allait changer la série à tout jamais, c'était légèrement exagéré, puisque rien ne va changer. Mais bon, il faut bien vendre la série, quand les audiences s'écroulent... 

 

Le gros choc de l'épisode, c'est ce début, avec la fameuse scène de Karofsky qui devient la risée de son école, à cause de son homosexualité. Il rentre alors chez lui et tente de se suicider. Une horreur. Glee a sans doute voulu répondre à la très malheureuse vague de suicide des jeunes homosexuels qui a eu lieu aux USA. Même si la scène était très courte, c'était réellement prenant. Bien entendu, une longue descente aux Enfers, pour Karofsky, étalée sur plusieurs épisodes, ça aurait été plus poignant, mais qu'importe, le choc était là.

Du coup, tout le groupe se remet en question et décide de profiter de la vie. La scène où Will demande à tous ce qu'ils veulent faire plus tard était le parfait exemple de ce que la série sait faire : réunir ses personnages dans les moments durs. Une très bonne scène, à la fois émouvante et drôle.

Quinn revient un peu sur le devant de la scène, et décide de se reprendre en main : elle redevient cheerleader ! Le personnage est vraiment effacé, depuis quelques temps, quand même. Les scénaristes ont la fâcheuse de sortir les gens quand bon leur semble. Par exemple : Puck ? Que devient-il ?

 Sue a une bonne nouvelle, elle est enceinte ! Un évènement majeur, dans le développement du personnage, je pense. J'espère, d'ailleurs, qu'elle l'aura vraiment ce bébé, ça risque d'être intéressant. De par ses hormones (un peu rapide, quand même), elle est très gentille, et tout ça. Amusant. Mais grande question : qui est le père ?!?!

Enfin, Rachel décide d'avancer la date du mariage. Elle veut le faire juste après leur victoire aux Regionals (j'ai bien aimé, qu'ils partent tous dans l'optique de gagner).

 

Vient donc le grand passage des Regionals. Avis un peu mitigé.
On commence avec les Warblers sur Stand de Lenny Kravitz. J'ai trouvé ça assez mauvais. Sebastian n'est pas Blaine, et ça se ressent. Ils enchaînent sur Glad You Came de The Wanted. C'était un peu mieux, mais bon...

Le groupe qu'on ne connaît pas ne se fait même pas entendre, si ce n'est quelques notes classiques. Ok...  Dommage, ça aurait changé !

Faisons place au New Directions qui commencent sur un mash-up avec Fly de Nicki Minaj et I Believe Can Fly de R. Kelly. Musicalement, j'ai trouvé ça plutôt mauvais, mais la mise en scène était correcte, ça a bien rattrapé le tout. Par contre, qu'ont-ils fait à la voix de Santana ?! J'avais l'impression d'entendre un copier-coller de la vraie voix de Nikci Minaj...
Chose promise, chose dûe : les Troubletones ont leur chanson. J'ai trouvé ce passage plutôt énorme, sur What Doesn't Kill You (Stronger) de Kelly Clarkson. Un bon moment.
On termine sur Here's To Us de Halestrom. Très moyen. Du Rachel's show, quoi.

 

Sans surprise, ils gagnent. Un beau petit moment.
Voici venu l'heure du mariage, et tout le monde vient, même Sue ! Sa scène avec Will était très touchante.
Quinn, elle, rentre chez elle pour prendre sa tenue de demoiselle d'honneur (d'ailleurs, sympa, le clin d'oeil à Bridesmaids).
Le cliff final n'est pas vraiment surprenant, on le comprend assez tôt, lorsqu'on voit Quinn monter dans sa voiture. Elle répond donc à un SMS de Rachel (qui la harcèle), et ne voit pas une voiture qui lui fonce dedans.
Ce genre de suspense est complètement inédit, dans la série, et on ne peut pas dire qu'ils fassent dans l'originalité. Néanmoins, c'était sympa, on s'en fout, mais ce n'est pas honteux. D'autant plus qu'il est sûr que Quinn ne mourra pas, son accident a uniquement pour but de stopper le mariage ridicule de Rachel et Finn.
Mais bon, l'accident de voiture, c'est un peu la base de 80% de séries. 

 

En clair, un épisode que j'ai beaucoup aimé. Le thème du suicide était vraiment bien traité, la compétition était cool, et la série se soapérise, lors de sa scène finale.
Prochain épisode le 10 avril.

 

Alex. 

Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 17:20

Glee

 

L'épisode ayant été diffuse le 14 février, la série a donc, en toute logique, fait un épisode spécial Saint-Valentin. Dans mes souvenirs, celui de la saison 2 était mieux. Ici, c'était assez moyen, un épisode qu'on oublie vite. D'ailleurs, c'est un peu le problème des épisodes, depuis quelque temps. On est loin des merveilles du début de saison...

 

Will impose un thème de l'amour, cette semaine, et c'est l'occasion, pour les Gleekers, de chanter des chansons romantiques.
Mike et Tina ont été très chiants, sur L.O.V.E. de Nat King Cole. Le couple est tellement mal exploité, que je m'en fiche éperdument.
L'épisode est aussi l'occasion pour Artie de revenir sur le devant de la scène (il était très effacé, ces derniers temps). Et il tombe amoureux de Sugar, mais il n'est pas le seul. Rory est également en course pour charmer la demoiselle. La petite guerre entre les deux était plutôt amusante, ça se laissait regarder tranquillement. Artie chante la chanson de lover par excellence : Let Me Love You de Mario. Sympathique, Artie a une belle voix. Rory, que je déteste, chante Home de Bublé. C'était long, chiant, et sans fin.

 

De leur côté, Mercedes, Quinn et Sam sont dans leur groupe religieux et sont rejoints par un nouveau Joe. Ils vont reprendre, avec énergie, Stereo Hearts de Gym Class Heroes et Adam Levine. Une très bonne scène.
Leur petit groupe religieux qui chante des chansons pour les couples apporte une histoire plutôt pas mal : Santana demande à ce qu'ils chantent une chanson pour Brittany. C'était plutôt bien géré et ça remettait en cause la religion et l'homosexualité.

 

Comment parler de cet épisode sans parler de la reprise de I Will Always Love You de la regrettée Whitney Houston, par Mercedes. Par un malheureusement hasard, cette reprise s'est retrouvée dans l'épisode diffusé quelques jours après la mort de l'artiste. Une bien drôle de coincidence.
Néanmoins, la reprise était tout simplement magnifique. Un grand moment.

 

Autre élément important de l'épisode : on rencontre enfin les deux pères de Rachel. Depuis le temps qu'on en parle ! Bon, passons sur l'erreur (en saison 1, une photo avait montré les parents : le premier, un peu geek, et le deuxième, assez noir de peau). Rien à voir ici, les deux sont très chics. Et je dois avouer que j'ai été assez déçu de ce dîner, avec les parents de Rachel et ceux de Finn. Tout d'abord, depuis quand Burt et la mère de Finn sont-ils si distants vis à vis de l'homosexualité ? C'était assez étrange.
Ensuite, comme dit plus haut, j'ai trouvé les deux papas de Rachel vraiment décevants.
Néanmoins, leur plan pour ruinier le couple Rachel/Finn est assez amusant.

 

Enfin, l'épisode se termine à la soirée de Sugar. C'est l'occasion pour Blaine de faire son grand retour ! L'acteur ayant terminé sa tournée de 3 semaines à Broadway, il va pouvoir concourir aux Regionals de la semaine prochaine.
Du coup, on voit bien que les scénaristes n'ont eu aucun moyen de développer une quelconque intrigue pour le couple Blaine/Kurt. Dommage.

 

En clair, un épisode qui comporte quelques bons éléments, mais qui tend à être oublié.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épiosde (avant la très longue pause) :

 


 
 
Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 02:32

Glee

 

Un épisode très moyen, cette semaine. La saison devient de moins en moins bien, j'ai l'impression. Pourtant, elle avait si bien commencé.
Dès le début, je me doutais que je n'allais pas trop aimer : l'épisode est centré sur Will, un personnage que je déteste. Ses scènes sont fin et le personnage n'a jamais évolué, j'ai l'impression.
La précense de Ricky Martin n'apporte pas grand chose à l'épisode, mais il était agréable et n'a pas plombé l'ambiance, je n'en demandais pas plus.

 

On apprend donc que Will, prof d'Espagnol du lycée, ne sait pas parler... espagnol ! L'idée est tordue, on n'y croit pas, et en plus, ça semble sortir de nulle part. Ne l'avions-nous pas vu parler espagnol, en saison 1 ? 
Bref, il va donc prendre des cours du soir, et Ricky Martin est son professeur. Pourquoi pas.
C'est donc l'occasion pour nos chanteurs de chanter à moitié en anglais et en espagnol. Glee n'avait jamais fait ça, et je dois avouer que j'ai bien aimé ! Cette ambiance latine changeait et apportait un peu de fraîcheur à la série.


Au niveau des chansons, on avait donc des moments plutôt sympathiques. Personnellement, j'ai bien aimé la reprise de Sexy & I Know It par Ricky Martin. Le passage était fun et le casting s'amusait. Un bon petit moment.
Aussi, j'ai beaucoup aimé le duo Santana/Ricky Martin sur La Isla Bonita de Madonna. Leur voix s'accordait bien et entendre Santana chanter en espagnol, ça n'a pas de prix. Par contre, le son électro/dance, en fond, a un peu massacré la chanson.
Will, par contre, est complètement ridicule. Il a osé reprendre une chanson d'Elvis en faisant le matador. La scène était honteuse. Ce personnage tue la série, je trouve.

 

Concernant les intrigues, il n'y avait pas grand chose, l'épisode faisant office de remplissage.
Mercedes et Sam se tournent toujours autour. Combien de temps cela va t-il durer ? D'autant plus qu'on a jamais vu les personnages ensemble. Du coup, j'ai du mal à avoir un quelconque intérêt pour leur histoire.
Sue désire avoir un enfant et demande à Kurt, Artie, Finn et Will de donner leur sperme. L'intrigue sort de nulle part et n'est pas du tout maîtrisée. Je trouve que le personnage de Sue n'a plus aucun intérêt, depuis l'année dernière, et que les scénaristes le tuent à petit feu.
L'élément que j'ai trouvé intéressant, c'est lorsque Santana rappelle à Will qu'il est un très mauvais professeur d'Espagnol, mais un excellent prof pour le Glee Club. La scène était courte, mais sincère. Santana tient la saison, selon moi. Et dire qu'on ne la voyait que très peu, en saison 1...

 

En guise de final, Will souhaite devenir prof d'Histoire. Mouais. On s'en fout un peu. Et Ricky Martin devient le nouveau professeur d'Espagnol du lycée. Va-t-on le revoir ?

 

En clair, un épisode plutôt mauvais, qui ressemblait à l'épisode 17 de la saison 2 (écrit par la même personne). Le genre d'épisode qu'on aimerait bien mettre à la poubelle.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 


 


Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 19:45

Glee

 

L'épisode évènement de cette saison 3 est arrivé. Verdict : du bon, et du moins bon. Faire un épisode sur Michael Jackson, ce n'est pas facile. Les chansons sont trop connues, ont été trop entendues, et du coup, les reprises passent souvent mal. À ce niveau-là, la série n'a pas trop à rougir, les reprises sont, globalement, bonnes. Puis, Glee n'a pas essayé de refaire tous les clips (juste un), mais a revisité l'unviers de Michael Jackson, à sa sauce. Bon, niveau intrigue, ce n'était pas le top du top, mais au final, le divertissement était là, les musiques étaient cool et deux/trois scènes tire-larmes m'ont plues (côté fleur bleue).

 

Toutes les musiques sont donc l'accasion de faire une battle entre les New Directions et les Warblers. Pourquoi pas, mais ce n'était pas très recherché...
Blaine ouvre donc le bal sur une reprise classique de Wanna Be Startin' Something. Très simple, ce n'est pas la scène qui marquera l'épisode...
 

 

On nous gonfle tout l'épisode avec le cliff' de l'épisode précédent (la demande en mariage de Finn à Rachel), et c'est bien ce que je pensais : ils ont osé. On nous fait patienter pendant l'épisode, pour qu'enfin, Rachel accepte. Je trouve ça tellement ridicule... Le couple n'est pas ensemble depuis si longtemps, en plus.

C'est également l'heure de recevoir les lettres des écoles. Si Quinn est accepté à Yale (elle chantera Never Say Goodbye des Jackson 5), le supsense reste entier pour Kurt et Rachel qui ont postulés dans la même école. Kurt est accepté, sans surprise, et j'ai trouvé sa scène, avec son père, très juste et plutôt émouvante. Le personnage évolue, et j'en suis content.

 

La battle Jackson va faire l'objet d'un drame, après la sympathique reprise de Bad, lorsque Sebastian, le leader des Warblers, jette un slushee - rempli de gros sel - dans le visage de Blaine. Le pauvre va donc devoir se faire opérer. Tout le groupe est donc plein de rage envers Sebastian, et c'est l'occasion pour Artie de marcher (dans un rêve) en interprêtant Scream avec Mike. Le clip a donc été entièrement refait, pour l'occasion. Je n'ai pas trop aimé, c'était un peu too much, selon moi.

 

Au niveau des passages plus que sympathiques, on a le Smooth Criminal, par Santana et Sebastian. La reprise était vraiment excellente (reprise d'une reprise de la chanson originale...) et le moment était vraiment fun. Au niveau mignon, on a eu le petit rapprochement Sam/Mercedes sur Human Nature. Simple.

 

L'épisode se termine sur Black Or White, sur une très bonne reprise, d'ailleurs. Et visuellement, c'était plutôt pas mal, avec notamment ce passage où tout le casting se morph les uns après les autres.

 

Enfin, Rachel découvre qu'elle est, comme Kurt, acceptée à NYADA. Bien sûr, elle est très heureuse, mais si elle a accepté la demande en mariage de Finn, c'est justement parce qu'elle ne pensait pas être acceptée... Ça me gonfle déjà, on va nous saouler avec encore une dispute du couple. C'est assez lourd, cette non évolution des intrigues.

 

En clair, un épisode sympa, mais je suis assez déçu. J'en attendais sans doute trop, mais j'ai eu l'impression de regarder un épisode classique, et non un épisode hommage. C'est bien dommage, car beaucoup de choses auraient pu être faîtes. Et sinon, Billie Jean ? Je ne pensais pas que la chanson serait zappée.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 


 
Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 19:00

Glee

 

Après l'épisode catastrophique de Noël, Glee revient avec un épisode vraiment bizarre. J'ai eu du mal à comprendre où les scénaristes ont voulu en venir. Au final, je n'ai ni aimé, ni détesté, l'épisode comportant du bon et du moins bon. Le genre d'épisode qu'on oublie très vite...

 

Dans l'ensemble, c'était très niais, pour le bon, comme le moins bon.
Par exemple, j'ai trouvé la relation Sam/Mercedes très mal traitée au point que j'en avais rien à foutre. D'autant plus qu'on voit clairement que les scénaristes tentent de se rattraper aux branches après avoir viré l'acteur pour le faire revenir... L'hommage à Grease, avec Summer Nights était vraiment kitch, mais c'était voulu.

 

Une intrigue vraiment étrange : Artie/Beckie. Ça sortait de nulle part, mais bizarrement, j'ai bien apprécié. Le personnage de Beckie est plutôt touchant, et sa scène finale, avec Sue était assez émouvante. Ça n'a pas dû être facile, pour Artie, de la quitter. Mais c'est dommage que la série n'essaie pas ce genre de couple sur plusieurs épisodes. Sinon, je n'ai pas compris le délire d'avoir engagé Helen Mirren pour faire la voix-off de Beckie (qui se prend pour une Reine...). C'était juste histoire de la caser quelque part, quoi.

 

De son côté, Finn apprend que son père n'était pas un héros de guerre. Dommage que l'acteur soit si mauvais, ça aurait pu être pas mal. Et cette intrigue permet de faire un peu évoluer son couple avec Rachel. D'ailleurs, la reprise de Without You de David Guetta par Rachel était plutôt belle. 

 

L'autre grosse intrigue, c'est Will et Emma ! Elle le demande, par accident, en mariage, et Will va se poser beaucoup de questions. La scène avec les parents d'Emma était assez poignante. Ils sont vraiment horribles (dire qu'il ne faut absolument pas épouser Emma car elle est dérangée - en clair - c'est assez affreux, de la part de parents).
Ce mariage va permettre à la série de puiser dans les chansons du Top 40 (après David Guetta), avec Moves Like Jagger de Maroon 5 (Ft. Christina Aguilera). Reprise sympa, sans plus, quoi.
Enfin, le grand moment de la demande en mariage de Will à Emma n'est pas fait discrètement, puisque le tout se fait sur We Found Love de Rihanna par Rachel et Santana (et les autres, ainsi que l'équipe de natation synchronisée de Sam). Moment bien kitch, mais bien fun ! Ça a un peu réveillé l'épisode !
À quoi va ressembler le mariage ? Réponse dans plusieurs épisodes...

 

Enfin, l'épisode se termine sur un cliff de malade : Finn demande Rachel... en mariage !!!! L'épisode se coupe avant la réponse de l'intéressée !!
Je ne pense pas qu'elle dise oui, il faut bien séparer une nouvelle fois le couple (refus de mariage = séparation, dans les séries).

 

En clair, un épisode vraiment bizarre, avec une succession de scènes sans réel lien.
Moi qui attendant le 24 janvier avec impatience, je vais devoir attendre le 31 : l'épisode Michael Jackson a été décalé d'une semaine !

 

Alex.

 

Trailer pour l'épisode évènement :

 

 


 
 
Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 10:58

Glee

 

Il m'a fallu quelques jours, afin de faire la critique de cet épisode. J'essayais sans doute d'y trouver des qualités, mais rien n'y fait. L'année dernière, Glee nous avait déjà offert un épisode de Noël plutôt moyen, mais qui avait quelques moments mignons. Ici, c'était tout simplement honteux. Une horreur sans nom, un scandale, l'un des pires trucs que j'ai vu cette année. C'était débile, plein de bons sentiments, niais, et surtout : sans fin. Pour fêter Noël, tout doit être gnian-gnian ? Quelle horreur... Le pire épisode de la série, et de loin !

 

L'épisode ne comprend pas vraiment d'histoires, le tout s'enchaînant assez mal. On a plus droit à une promo pour leur album de Noël, qu'autre chose. C'est bien dommage... Les chansons sont tellement nazes, en plus. Sauf peut-être la première, par Mercedes, et celle des Cheerios, qui m'a un peu réveillé.

 

Sue est subitement gentille et va aider les pauvres. L'histoire vient de nulle part et je n'ai pas du tout trouvé ça émouvant... Puis, le Glee Club qui vient et qui chante avec un grand sourire... Tout ce que je déteste.

 

Sinon, le Glee Club a la possibilité de passer à la télé. Ce n'était pas une mauvaise idée, en soi, mais mon Dieu... C'était long, chiant et ridicule. Cette partie en noir et blanc était vraiment une abomination, les acteurs surjouaient (c'était vraiment pénible), les chansons étaient très moyennes et je n'ai toujours pas compris l'intérêt de la scène. Et WTF avec les références à Star Wars ? Puis, dire que Kurt et Blaine sont juste amis, c'était très moyen. Où est le message de tolérance ? Pffff...

 

Au niveau du grand n'importe quoi, nous avons également Rachel qui souhaite avoir plein de cadeaux. Cette fille est vraiment chiante, quand j'y pense... Mais bon, elle va réaliser qu'elle a déjà le plus beau cadeau du monde (Finn, je crois...) et que le reste est inutile.
Ne parlons même pas de Sam et de l'irlandais qui sont super moralisateurs et qui finissent par agiter des cloches dans la rue...

 

En clair, un épisode vraiment honteux. A t-il été écrit par les scénaristes de cette année ? J'ai l'impression que non... La FOX a probablement obligé la série à promouvoir l'album des chants de Noël, pas besoin de se fatiguer à écrire un semblant de scénario...
Le pire épisode de la série, et l'un des pires épisodes, toutes séries confondues, de ces dernières années... Le monde il est beau, le monde il est gentil, très peu pour moi, surtout quand c'est aussi moralisateur.

 

Alex.

 

Trailer pour l'épisode de reprise :

 


 

 

 

Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article

Twitter


Rechercher