Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 12:45

Glee

 

Depuis la saison 2, Glee s'offre, à cette période de l'année, un épisode Noël. L'occasion pour la série de nous sortir un arsenal de mauvaises idées, de bons sentiments et de guimauves. Cette saison 4 ne déroge pas à la règle, et même si l'on évite la catastrophe de l'année dernière, l'épisode demeure vraiment mauvais.

 

À commencer par cette construction "personnage par personnage" qui m'a fortement rappelé les mauvaises heures de Desperate Housewives. Bon, après, c'était voulu, puisque les contes de Noël sont souvent racontés de la sorte, mais là, c'était assez long. Heureusement, on nous épargne un conte centré sur Rachel, c'est déjà ça.

 

Artie's Fantasy
Artie s'imagine une autre vie, une vie où il n'a jamais eu d'accident de voiture et n'est donc pas en fauteuil roulant. Du coup, il n'a jamais rejoint le Glee Club et tout est donc différent. Tina ne s'est jamais affirmée et bégaie encore, Finn, Sam et tout ça sont méchants et homophobes, Kurt a redoublé car il ne peut jamais aller en cours à cause de la pression qu'on luit met, Rachel est bibliothécaire, Will est encore marié à son ex-femme et Quinn est morte.
Un conte de Noël plutôt glauque, donc. En soi, l'idée n'était pas mauvaise, mais c'était vraiment trop mal traité pour apporter le moindre intérêt. Et puis, les acteurs étaient vraiment mauvais...
Niveau chanson, Artie se déchaîne sur Feliz Navidad de José Feliciano. Sans intérêt.

 

Kurt's Surprise
L'histoire de Kurt est sans doute celle que j'ai préféré. Il reçoit la visite de son père, alors que Rachel part avec ses deux papas. J'ai toujours aimé la relation Kurt/Burt, donc je ne vais pas me plaindre. Puis, j'ai beaucoup aimé que Burt "s'allie" avec Blaine pour offrir à son fils un joli cadeau de Noël. En effet, Blaine rend visite à Kurt. Ils ne se remettent pas vraiment ensemble, mais on voit qu'il y a du progrés, c'est déjà ça.
J'ai bien aimé, également, la scène où les trois sont dans le canapé, à regarder la télé. On voit bien que Burt a beaucoup évolué, puisqu'il essaie même de sauver le couple de son fils. On apprend aussi, sans surprise, que Blaine veut postuler à Nyada. Blaine sera donc à New York, l'année prochaine ! Une bonne chose.
Niveau chanson, Kurt et Blaine chantent White Christmas de Irving Berlin. Chiant.

 

The Puckermans' Vacation
Un conte centré sur Jake et son frère et qui, au final, n'apporte pas grand chose. Ça se suit sans trop de problème, ça permet de faire un peu évoluer la relation des deux frangins, mais final, quel est l'intérêt ? Visiter Los Angeles ? Montrer le torse de Jake ? Je ne sais pas, en fait...
Seul bon petit moment, c'est lorsqu'on voit Aisha Tyler, maman de Jake. Ça fait plaisir de revoir l'actrice. 
Niveau chanson, nos deux badass chantent Hanukkah Oh Hanukkah de Traditional. Fade.

 

Sam And Brittany's Last Days
Un conte comique, où Brittany m'a quand même bien fait rire. Surtout lors de la première scène, où elle offre des cadeaux très chers à ses amis. Car pour ce conte, les scénaristes se sont moqués des gens croyant à la fin du monde du 21 décembre 2012. Et qui de mieux pour Brittany et Sam pour cela ? Le coup du mariage était peut-être too-much, mais encore une fois, c'était pour parodier la folie autour de ce phénomène.
Niveau chanson, Sam s'amuse sur Jingle Bell Rock de Bobby Helms. Sans doute le passage musical le moins chiant de l'épisode.

 

Sue's Secret Santa
Mon Dieu... Mais qu'est-ce que c'était que ce truc ? Comme d'habitude, Sue devient gentille, pour les fêtes, et cette fois-ci, c'est Marley et sa gentille maman qui bénéficient des beaux cadeaux de Sue. Pffff...
Niveau chanson, Marley nous prend la tête sur The First Noel de Traditional. Chiant comme la mort. 

 

L'épisode se termine sur une belle petite morale bien mielleuse où les élèves chanent Have Yourself A Merry Little Christmas de Judy Garland devant Sue, émue aux larmes.
Une fin horrible, plein de bons sentiments à vomir.

 

En clair, il faut réellement que Glee arrête de faire des épisodes de Noël. Entre incohérences temporelles, bons sentiments et chansons ringardes, on se demande bien quel est l'intérêt de l'épisode.

 

Alex.

 

Trailer pour l'épisode de reprise, le 24 janvier :

 


 

Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 14:29

Glee

 

 

De nouveau Alex me laisse rédiger la critique du Glee de la semaine. J'en suis plutôt heureuse, car l'épisode était dans l'ensemble très bon. Depuis la reprise je n'étais plus trop convaincue par la série. Elle a toujours ses bons moments mais s'éparpille sans cesse, n'arrive pas à gérer toutes ses histoires et son casting définitivement trop important.

Cet épisode n'était pas sans défaut mais j'ai trouvé que le positif l'emportait très clairement cette semaine.

 

C'est la saison des changements au Glee Club ! Après nous avoir remplacé Will par Finn voilà que l'année du club ne sera plus rythmée par les compétitions : en effet les Warblers sont déclarés vainqueurs des Sectionnals, les New Directions étant disqualifiés suite au malaise de Marley sur scène (les personnages, surtout Tina, ne manqueront d'ailleurs pas du lui rappeler que tout ça est de sa faute... sympa !). Voilà qu'en plus Sue fait tout, comme à son habitude, pour faire tomber définitivement le Glee Club, réquisitionnant la salle de chant pour ses Cheerios ainsi que l'auditorium (les scénaristes ont totalement oublié qu'April avait acheté la salle pour le Glee Club d'ailleurs)...

La suite de la saison risque donc très différente de ce qu'on avait l'habitude de voir, et c'est tant mieux. Cela éveille un peu la curiosité, puisque l'on ne sait pas du tout de quoi la suite sera faite. Et puis c'est aussi l'occasion de placer les différents personnages dans d'autres clubs, comme notamment Tina et Blaine qui rejoignent les Cheerios. J'aime bien l'idée, et puis cela permet à Sue de nous livrer quelques réflexions homophobes et racistes très drôles. Je la trouve d'ailleurs très en forme cette année, ça fait plaisir. J'avais été très déçue du personnage la saison dernière.

Sinon Sugar a quitté la série ? Le personnage n'a jamais été très utile mais la faire disparaître comme ça, d'un coup, c'est vraiment bizarre...

 

Un nouveau couple se forme cette semaine : Brittany et Sam. On sentait la chose venir depuis un moment (ils se rapprochaient pas mal, et les regards de Sam envers la demoiselle n'était pas très innocents...). Bon il y aura tout de même mille et une raisons de ne pas aimer le couple. Déjà je trouve qu'ils étaient parfaits en meilleurs amis et que ça suffisait amplement. Ensuite je trouve que les personnages se ressemblent beaucoup trop, de caractères comme de physiques, on dirait des frères et sœurs ! Et enfin je trouve que tout ça va bien trop vite, il y encore quelques épisodes Brittany était profondément amoureuse de Santana (voir la très belle scène entre les deux dans Glease). Et qu'en est-il du couple Sam/Mercedes ?! Pourquoi faire comme si il n'avait jamais existé après avoir consacré tout un axe de la seconde partie de saison 3 là-dessus ?

Bizarrement l'ensemble ne m'a tout de même pas trop gênée, puisque je suis plutôt contente de voir Brittany heureuse. Elle nous offre d'ailleurs quelques répliques très drôles, comme lorsqu'elle cite comme génies Einstein et... les Spice Girls, ou lorsqu'elle dit à Sam que le problème ne vient pas de ses lèvres "très douces et horizontales" !

On notera aussi le petit message personnel de Ryan Murphy aux fans du Brittana (avec qui il ne s'entend vraisemblablement pas beaucoup) avec Brittany qui parle des lesbiennes du pays qui risquent d'être très en colère de la voir sortir avec quelqu'un d'autre. Je trouve ça à la fois super drôle, mais en même temps vraiment limite ! Déjà réduire les fans du couple à la communauté lesbienne est bien surprenant pour une série qui se veut ouverte d'esprit. Et puis tout ça ne fait qu'attiser le feu. Les fans ne peuvent pas franchement bien prendre cette réflexion...

 

Le gros point noir de l'épisode vient de la partie à New York. Rachel gagne le droit de participer à une compétition importante, réservée à l'élite de l'élite, qu'elle remportera, évidemment...

Toute cette partie était absolument sans fin. Rachel nous livre deux solos d'affilée, chiants comme la mort. Moi qui était contente d'entendre peu Rachel chanter cette année...

Suite à ça le pauvre Kurt se retrouve aussi à chanter, mais le mal est fait : on est sorti de l'épisode et on attend gentiment de retourner à McKinley. Néanmoins on apprend que Kurt est accepté à NYADA, ce qui permettra de faire un peu bouger les choses là-bas. Car j'ai beau aimer le personnage de Cassandra je trouve que toutes les scènes entre elle et Rachel n'évoluent pas d'un poil, et que ça devenait assez lassant à voir. Avec Kurt dans l'école on verra peut-être des choses nouvelles.

 

L'épisode se termine d'une très jolie façon. Tout d'abord nous avons le droit à un coup de fil entre Rachel et Finn que j'ai étrangement beaucoup aimé. Rachel résume très joliment ce qu'est le Glee Club et son importance pour les différents élèves qui le compose. Un discours qui aurait pu très bien conclure la série d'ailleurs.

Ensuite Finn et Marley se retrouvent dans la cour de l'école, dans l'espoir de voir les autres membres de club revenir, ce qu'ils feront petit à petit. Les personnages nous chantent tous ensemble Don't Dream It's Over de Crowded House, la plus belle performance de l'épisode. Ca peut paraître très niais, mais j'ai trouvé ça vraiment simple et touchant.

 

Bref, un épisode très réussi de Glee, qui ose le changement, tout en se concentrant sur ce qui lui réussi le mieux : l'humour et une pointe d'émotion. La partie à New York est toujours le plus gros défaut de cette saison (avec les nouveaux, heureusement peu mis en avant cette semaine) mais il va malheureusement falloir faire avec...

Rendez-vous la semaine prochaine pour l'épisode spécial Noël (et le dernier de l'année). Préparons-nous au pire, vu les catastrophes qu'ont été ceux des années précédentes...

 

Typh.

 

 

Trailer pour le prochain épisode : 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Typh - dans Glee
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 17:56

Glee

 

Cette semaine, c'est les Sectionnals ! On retombe donc dans un épisode très classique de Glee, et c'est tant mieux.
On a un peu de tout : des parties fun, des parties assez touchantes et quelques trucs lourds.  
C'est ce mélange qui fait de Glee ce qu'elle est, et moi, j'adore ça. 

 

Pour la première fois depuis le début de la saison, tout le casting de la série est réuni dans le même épisode. Rachel, Finn, Kurt, Blaine, Santana, Brittany, Mike, Mercedes, Sam, Artie, Puck, Sue, Will, Emma, Tina et... Quinn sont là ! On avait pas vu ça depuis le mois de mai !
Bon, le retour de Quinn se fait comme ça, sans aucune raison, mais pourquoi pas.

 

J'ai bien aimé l'idée de Finn, à savoir : donner un mentor à chaque nouvel élève. Ainsi, Quinn se retrouve avec Kitty, Mike avec Ryder, Puck avec Jake, Mercedes avec Unique et Santana avec Marley.
Malheureusement, à part pour Quinn et Kitty, l'idée a été complètement sous-exploitée. On notera la réplique hilarante de Brittany lorsqu'elle voit Unique et Mercedes ensemble (comme quoi Mercedes a été clônée).
Ce retour des anciens est l'occasion d'offrir un clin d'oeil sympa à la saison un, lorsque Quinn, Santana et Brittany chantent de la même manière que lors du second épisode de la série.

 

Santana est assez en forme, cette semaine, et s'en prend plus particulièrement à Finn, sa cible préférée. Une bonne scène. Mais ce n'est rien, comparé au face à face entre Santana et Quinn. Les deux filles s'envoient des pics vraiment bien trouvés et le coup de la double baffe était vraiment jouissif.

 

À New York, Rachel et Kurt décident de passer Thanksgiving ensemble et de ne pas retourner dans l'Ohio.
C'est l'occasion de revoir le personnage de Sarah Jessica Parker et, comme lors de son passage dans l'épisode 3, elle apporte une dose de fraîcheur qui rend l'épisode vraiment plus léger. À l'image de Sex & The City, je trouve que Glee est une série parfaite pour l'actrice.
Puis, la voir chanter sur Let's Have A Kiki des Scissors Sisters, ça n'a pas de prix. D'autant plus que le passage est super fun ! L'énergie qui se dégage de la scène est vraiment super sympa. Dommage que Rachel vienne tout gâcher avec une chanson complètement HS en plein milieu...

 

Moment très mignon de l'épisode : Kurt qui appelle Blaine. C'était très court, mais j'ai trouvé ça vraiment chou. Et le petit câlin Isabelle/Kurt, c'était priceless.

 

L'heure des Sectionnals a sonné, et ce sont les Warblers qui ouvrent le bal sur deux chansons enchaînées : Whistle de Flo Rida et Live While We're Young des One Direction. Deux chansons assez atroces, mais qui sont sauvées par une bonne mise en scène.
On a aussi un passage sur l'équipe qu'on ne voit jamais, et cette fois-ci, ce sont des Amish. La tête de Santana en les voyant restera culte, à mes yeux.

 

Enfin, les New Direction débutent sur Gangnam Style de Psy. Une version tout simplement horrible (l'instrumental est digne du compositeur de sonneries d'un 3410), mais avec un très bon dynamisme.

 

L'épisode se termine sur un cliff surprenant : Marley s'effondre sur scène. Ce n'est pas vraiment ça qui est surprenant, mais l'épisode se termine avant la fin de la compétition. Un évènement vraiment original pour la construction de la série.

 

En clair, j'ai passé 40 minutes vraiment sympa devant la série. Du Glee classique comme j'aime. 

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 


 

 


 


 

Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 18:32

Glee

 

Cette semaine, Glee nous emmène dans l'univers des super-héros. Un délire complètement bizarre mais totalement assumé qui ramène la série dans cette ambiance décalée de la saison 1. Autant le dire de suite, je n'ai pas trop accroché à l'épisode, même si celui comprend de bons moments.
Après, il faut vraiment rentrer dedans et se dire que tout n'est qu'une parodie, mais ça fait vraiment bizarre (d'autant plus que ça intervient d'un coup). Puis bon, c'est Glee, donc il ne faut rien prendre au sérieux... Et comme un ami à moi l'a dit, Glee parodie ce que Smallville faisait souvent le plus sérieusement du monde... 

 

La grosse histoire de l'épisode, c'est que Blaine doute de son intégration au sein des New Diections et qu'il veut retourner chez les Warblers. Bon, on se doute bien qu'il ne va pas quitter le groupe un épisode avant les Sectionnals, mais ça permet au personnage de Blaine d'exister. D'ailleurs, c'est pas mal le cas, cette saison. Alors que durant deux ans, on le voyait avec Kurt, nous avons maintenant la possibilité de le voir seul et de développer ses propres histoires. Un peu comme Finn sans Rachel. Et sur ce point-là, je ne dis pas "non".
Cette intrigue permet d'offrir de beaux petits moments sur l'amitié qui lie le groupe, comme cette scène où ils se jettent tous la peinture dessus. C'est pas du tout utile, mais j'aime bien, c'est mignon (et trop chou le bisou de Brittany à Blaine).

 

Les nouveaux, eux, continuent d'être assez lourds. Marley se trouve grosse et Jake et Ryder se battent. Autant dire qu'on avance pas trop. Enfin, la guerre entre Jake et Ryder semble terminée. Par contre, d'où sort cette histoire de dyslexie ?

 

Je trouve que depuis la reprise, début novembre, Brittany se fait de plus en plus discrète, et c'est bien dommage ! Bon, elle m'a quand même fait rire, cette semaine, donc je ne lui en veux pas trop. Puis, cet épisode marque le retour de la cultissime Kiki, un vrai régal. Et comment ne pas rire lorsqu'elle offre une tête de poupée à Finn ?

 

Cette semaine, et comme pour l'épisode 5, Rachel et Kurt ne sont pas là. Bizarre, mais je ne vais pas me plaindre, ça nous fait une semaine sans Rachel donc jackpot ! Ce qui m'embête, c'est qu'on ne voit pas Santana. Le personnage manque cruellement à la saison (je me répète, je sais).

 

En clair, un épisode de Glee vraiment bizarre qui part dans un délire complètement assumé, mais dans lequel je ne suis pas absolument pas rentré. Dommage, ça aurait pu être fun.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 


 

 


 


Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 18:50

Glee

 

Alors que le Glee Club adaptait West Side Story, l'année dernière, c'est maintenant à Grease qu'ils s'attaquent !
Globalement, j'ai beaucoup aimé l'épisode. Comme Typh me l'a fait remarquer, il était assez brouillon. Mais peu m'importe, j'ai passé un très bon moment. Par contre, l'épisode a voulu beaucoup en dire, ce qui lui donne cet aspect brouillon.

 

Rachel et Kurt décident de retourner au lycée pour voir la représentation de Grease. La scène de retrouvailles entre Rachel, Finn, Kurt et Blaine m'a un peu fait ressentir cette "tension" présente dans l'épisode 4.
D'ailleurs, les deux couples ne vont pas en s'arrangeant. Kurt ne veut pas écouter Blaine et Rachel et Finn décident de ne plus se parler. Heureusement, ça aurait peu crédible, sinon. Je trouve que la série décide de traiter les relations amoureuses de manière plus mature, cette année.
Rachel a également une histoire en parallèle avec Brody. Celui couche avec Cassandra. Celle-ci avait étonnamment était très gentille avec Rachel, en début d'épisode. En fait, elle voulait l'éloigner de New York afin de coucher avec Brody. Le coup de fil entre elle et Rachel était assez jouissif tant le personnage de Cassandra se révèle être tout bonnement abominable et atroce. Pauvre Rachel... Non, je rigole. Bien fait.

 

Mon moment préféré, c'est bien évidemment tout ce qui concerne le Brittana. Tout d'abord, l'arrivée de Santana est assez énorme, je tenais à le préciser.
En parlant d'énorme, Brittany sort deux phrases hilarantes. La première, en demandant si Adele est morte, et la seconde lorsqu'elle confond encore Mercedes et Unique. Ce personnage est un véritable bijou.
La scène entre les deux filles était très courte, mais vraisemblablement le moment le plus mignon de l'épisode. Elles s'aiment et n'hésitent pas à se le dire. Allez, encore quelques épisodes et elle se remettront ensemble ! Brittany était très touchante, lorsqu'elle dit à Santana de penser à leur rupture pour chanter sa chanson triste. C'est très dommage que pratiquement aucun fan ne prenne ce couple en considération, mais bon.

 

Au niveau des histoires annexes, on a le problème de Wade, déjà annoncé dans l'épisode précédent. Je trouve l'histoire assez osée et soulevant un problème intéressant. Bon, c'est assez maladroit, mais il est rare de voir une histoire pareille traitée à 21h sur une chaîne nationale. Encore une fois, le message sur la tolérance est amené assez grossièrement, mais passons.

 

On a aussi les nouveaux qui commencent vraiment à devenir agaçants avec leurs problèmes. Kitty tente de faire croire à Marley qu'elle a grossi et l'incite à se faire vomir. Mouais. C'était trop mal amené pour m'intéresser un minimum.
Il y a eu une 
grande erreur, avec toute cette nouvelle palette de personnages. Ils sont bien trop clichés et sans originalité (on reprend la saison 1 et on recommence).

 

L'épisode se termine sur le départ de Will, laissant le flambeau à Finn. J'ai trouvé son discours d'adieu assez touchant. Son départ permettra sans doute de donner plus d'épaisseur au personnage de Finn qui est déjà moins transparent, cette année.

 

Au niveau des chansons, beaucoup de numéros reprennent à l'identique les scènes du film et c'était plutôt sympa à regarder (il faut savoir que je n'aime pas du tout Grease). La scène dans le garage automobile était assez fun, d'ailleurs !
Ma performance préférée reste le solo de Santana. Sa magnifique voix manque cruellement à la saison. Par contre, j'ai trouvé la partie avec Cassandra très maladroite, dans cette chanson. Ça sortait un peu de nulle part. L'intervention de Wade était bien plus normale.
La chanson finale, You're The One That I Want, permet habillement de réunir tout l'ancien Glee Club et de faire chanter les couples séparés dans une scène de rêve très sympa.

 

En clair, j'ai passé un excellent moment, malgré la multitude de storylines. Une vraie dose de bonne humeur, cet épisode.

 

Alex.

 

Trailer très WTF pour le prochain épisode :

 

 


 

 

 


 


 

Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 22:35

Glee

 

 

 

Alex m'a gentiment laissé l'opportunité de faire la critique de Glee cette semaine, l'occasion donc pour moi de donner plus généralement mon avis sur cette série que j'ai rattrapée assez rapidement.

Je n'attendais vraiment rien de cette série, que je me suis mise étonnement à apprécier passé quelques épisodes. Aujourd'hui je considère Glee comme un show attachant, qui sait être émouvant par instant, mais qui est aussi réellement très drôle à d'autre (je suis tout simplement fan du personnage de Brittany). Certes la série a de gros gros défauts qui lui pèsent pas mal, mais dans l'ensemble je suis toujours assez heureuse à l'idée de voir un inédit.

 

L'épisode dernier marquait la séparation de nombreux couples de la série : Finn/Rachel, Kurt/Blaine et Santana/Brittany (Emma et Will traversaient eux une petite crise). Malheureusement cette série à tendance à ne pas vouloir inscrire ses histoires réellement dans la continuité, et l'épisode ne sera pas du tout tourner vers les conséquences de ces différentes ruptures (enfin très légèrement avec Blaine au début...). Il est plutôt question cette semaine de se tourner vers les nouveaux, en utilisant pour cela les auditions de la comédie musicale Grease. C'est aussi l'occasion d'introduire un nouvel élève, Ryder.

Les nouveaux personnages pour le moment ont réellement du mal à me convaincre. Je suis gênée de voir que les scénaristes ne font d'eux que des versions 2.0 des personnages déjà existants à la base (Ryder comme Finn bis, Marley nouvelle Rachel, Jake mélange de Puck et Finn, et Kitty peste comme Santana et Quinn au début). Difficile de s'attacher à des personnages si peu originaux, campés en plus par des acteurs vraiment peu charismatiques. Kitty a par exemple quelques répliques vraiment bien trouvées mais l'actrice est tellement fade que cela ne fait pas vraiment rire. Nul doute que cela aurait été différent si elles avaient été prononcées par Santana par exemple.

En tout cas la perspective d'un carré amoureux entre les nouveaux ne m'enchante pas du tout. Je sens que ça va être bien lourd...

 

L'épisode marque aussi le retour de quelques personnages : Mike et Mercedes, venus prêter main forte à Artie et Finn, ou bien encore Beist qui sert à arranger les choses entre Will et Emma (ce qu'elle parviendra à faire, Will se faisant à l'idée qu'Emma ne le suivra pas à Washington). Pas grand chose à dire là-dessus, Mike et Mercedes ont été bien inutiles, mais serviront peut-être plus dans l'épisode prochain.

Des retours mais aussi des grandes absences. Pas de Santana, dommage. Brittany, elle, ne fait qu'une très courte apparition et ne parle même pas, encore plus dommage. Heureusement que Sue, en grande forme, parvenait à insuffler assez d'humour dans l'épisode.

Par contre un épisode sans Kurt, mais surtout sans Rachel ? Etrange ! Mais je dis oui ! Car il faut savoir que je ne supporte absolument pas cette dernière. Elle est pour moi ni plus ni moins que le plus gros défaut de la série. Mettre un personnage aussi insupportable comme protagoniste central me dépasse un peu mais bon... En tout cas son absence (une première je pense) faisait le plus grand bien.

 

L'épisode se termine sur Will passant le flambeau à Finn : le temps de son séjour à Washington Finn est chargé de s'occuper du Glee Club. Une nouvelle prévisible depuis un bout de temps, mais j'aime plutôt le fait que Finn ait de nouveau un certain but dans sa vie. Je n'aime pas franchement le personnage mais je dois avouer qu'il me faisait plutôt de la peine à n'avoir aucune perspective pour l'avenir.

 

Au niveau des chansons rien de très marquant cette semaine.

Blaine nous offre un Hopelessly Devoted To You (Grease) assez quelconque, qui finit même par devenir agaçant à cause des mimiques à n'en plus finir de l'acteur.

Marley et Unique nous font une reprise de Pink, Blow Me (One Last Kiss), plutôt correcte, même si leurs voix ne se marient pas vraiment très bien. Il y avait au moins une bonne énergie.

Juke Box Hero (Foreigner) est chantée par Finn et Ryder. C'est l'occasion de découvrir la voix de ce dernier, plutôt jolie.

Le meilleur viendra sans doute de Jake et Kitty qui reprennent Everybody Talks de Neon Trees. Très sympa.

Enfin le cast reprend Born to Hand Jive (Grease), un moment plutôt agréable surtout pour l'énergie qui s'en dégage.

 

En bref un épisode qui déçoit tout de même un peu suite au 4x04. Il préparait surtout l'épisode à venir, centré sur la comédie musicale, que j'imagine bien meilleur.

 

Typh.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

 

Repost 0
Published by Typh - dans Glee
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 06:10

Glee

 

Pour son dernier épisode avant sa reprise du 8 novembre prochain, Glee a décidé de radicalement changer de registre. On oublie le fun et les rires des trois précédents épisodes, cette semaine, la série nous offre un épisode très sérieux, plus mature que d'habitude et sans doute le moins joyeux depuis le début de la série.
C'est ce titre, The Break-Up, qui annonce le ton de l'épisode. Un ou plusieurs couples sont en danger. L'épisode ne ressemble à aucun autre, et je dis dans le bon sens.
Il faudrait peut-être que je revois l'épisode, car ces incessantes coupures publicitaires empêchent quelque peu de bien rentrer dans l'épisode, mais soyons clair, une certaine "tension" est palpable durant tout l'épisode. De même pour l'émotion, un sentiment qui se dégage dans pratiquement chacune des scènes.

 

Cet épisode est assez glauque, quand même. Tout commence bien pour les couples, ils sont tous plus ou moins heureux et tout va sombrer pour aboutir à une fin très dramatique. Tout est monté crescendo, j'ai trouvé ça plutôt bien fait. Comme quoi, la série est vraiment capable d'offrir de l'émotion concernant ses personnages, si elle y met du sien.

 

Gros point fort de l'épisode, Santana est de retour ! Même si on la voit peu, ça fait quand même du bien de la voir et j'ai réalisé à quel point ce personnage me manquait. Le couple Brittana est toujours aussi mignon, c'est un réel plaisir de les voir ensemble.
Le moment où Brittany dit à Santana qu'elle s'est sentie abandonnée par cette dernière était assez touchante, Brittany étant un personnage auquel je tiens beaucoup.
La meilleure scène de l'épisode intervient lorsque Santana demande à Brittany de la rejoindre dans la salle du Glee Club et qu'elle lui dévoile ses sentiments (quand elle lui dit que c'est dans cette salle qu'elle est tombée amoureuse d'elle... c'est trop mignon). Elle continue en lui chantant Mine de Taylor Swift. Un magnifique moment porté par la magnifique voix de Naya Rivera. J'ai personnellement était très touché par ce passage, surtout avec Santana qui chante en pleurant. Mais ce n'est rien comparé à la scène suivante... J'étais à deux doigts de pleurer lorsque Santana décide de rompre avec Brittany car il est difficile d'entretenir une relation à distance... La tête de Brittany... La pauvre n'a pas l'air de comprendre ce qu'il se passe, c'est juste horrible. Même si je suis très déçu que le couple se sépare, cette scène de séparation était vraiment belle (et les actrices ont très bien joué). Premier coup de poignard de l'épisode.

 

Dans l'épisode précédent, Kurt commençait déjà à délaisser Blaine. Ça ne s'arrange pas ici, mais Blaine veut faire des efforts et débarque à New York car Kurt lui manque. J'ai été énormément touché lorsqu'il décide de lui chanter Teenage Dream de Katy Perry en hommage au jour où il a rencontré l'amour de sa vie (comme dans l'épisode 6 de la saison 2). Une reprise acoustique tout simplement somptueuse. Puis Blaine qui chante avec les larmes aux yeux, ça n'a pas de prix. Kurt, quant à lui, n'a l'air d'en avoir rien à faire...
Vient ensuite la scène où Blaine avoue la vérité à Kurt : il l'a trompé car il se sentait seul. Rah, pourquoi a t-il fait ça ? Le Klaine, c'est ma base, quand même. Les deux sont en tort, mais de là à tromper... Je suis vraiment déçu, d'autant plus que ça ne ressemble pas à Blaine. Mais, et comme le Brittana, on sait très bien qu'ils vont bientôt se remettre ensemble. Du moins, je l'espère.
Du coup, Blaine passe pour le gros connard, mais personne ne parle de Kurt qui délaissait complètement son copain depuis quelques temps.

 

Enfin, c'est le couple Finchel qui se sépare. Bon, vous savez très bien à quel je déteste Rachel, donc ça ne me touche pas beaucoup. Je dois néanmoins avouer que la scène de rupture était plutôt triste (dommage que Lea Michele joue si mal..). En fait, j'ai plus de peine pour Finn qui n'a plus rien dans sa vie (il a quitté l'armée). Mais bon, le personnage ayant autant de charme qu'un verre d'eau, difficile la moindre émotion...
Ce couple n'a réellement aucun intérêt, à mes yeux. Qu'ils soient ensemble ou pas, je m'en moque, j'aime juste quand on ne m'embête pas toutes les deux secondes avec eux.

 

De leur côté, le Wemma a aussi quelques problèmes ! En effet, Will doit partir pour Washington et demande à Emma de l'accompagner. Il ne comprend pas que celle-ci ne veuille pas quitter son job. Will est tellement stupide... Emma est assez touchante, dans l'épisode. Mais bon, le couple ne se sépare pas, ils sont juste en froid. Tout devrait vite rentrer en ordre.

 

Gros défaut de l'épisode : Kitty/Jake/Marley. Pourquoi nous parler de ça ? Ça cassait complètement l'épisode. D'autant plus que ça n'a aucun intérêt, on se fout éperdument de leur vie. Heureusement, ça ne prenait pas trop de place.

 

L'épisode se termine sur un très belle scène (une reprise de The Scientist de Coldplay). Chaque couple chante et on revoit des flash-backs de leur meilleurs moyens. J'avoue avoir eu un petit pincement au coeur en voyant Klaine et Brittana heureux. 

 

En clair, et vous l'aurez compris, j'ai été très touché par cet épisode. L'émotion est réellement présente et ne nous quitte jamais durant ces 40 minutes. Glee devrait faire plus d'épisodes comme ça, les scénaristes ayant ont réussi à rendre pratiquement tous les personnages émouvants, dans cet épisode.

 

Alex.

 

Trailer pour la reprise (en novembre) :

 


 

Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 03:40

Glee

 

Cette semaine, Glee délivre un bon épisode. La série ne se prend pas la tête, et c'est assez agréable. Ce changement d'ambiance commence à me plaire, petit à petit. Alors que l'épisode 2 était centré sur Brittany, c'est au couple Kurt/Blaine qu'on s'intéresse ici. Pas un excellent épisode, mais 43 minutes plutôt sympa. Je n'en demande pas plus.

 

Au lycée, c'est les élections ! Bien évidemment, Brittany se relance dans la course et était hilarante tout le long de l'épisode. Entre "Blaine Warbler" ou son discours où elle veut rendre les vacances d'été et les week-ends illégaux, le personnage m'aura bien fait rire. Mention spéciale à sa tenue très stricte lors du débat, ça changeait !
Mais c'est surtout sur Blaine qu'on se concentre. Le pauvre se sent seul sans son Kurt et ne sait pas où trouver sa place. J'ai ressenti pas mal de peine pour lui, c'est vrai qu'il n'est ami avec personne. Heureusement, Sam tente de le réconforter, à la fin de l'épisode. Visiblement, Sam va devenir le personnage "bon copain" de la série (après son rapprochement avec Brittany, la semaine dernière).
J'espère que devenir Président va aider Blaine à remonter la pente, mais j'ai très peur qu'il se sépare de Kurt (j'adore le couple). En effet, son petit-ami se montre très distant et ne lui apporte pas beaucoup d'importance. À voir. J'espère juste que la série ne va oublier cet aspect de Blaine dès la semaine prochaine...

 

À New York, on se concentre sur Kurt et on voit très peu Rachel (tant mieux).
Kurt va faire un stage à Vogue.com et bosse avec Isabelle. Très bon choix d'avoir casté Sarah Jessica Parker pour ce rôle, ça lui convient à merveille. Je ne suis pas forcément objectif, car je suis fan de Sex & The City, mais je trouve que l'actrice apporter beaucoup de fraîcheur à l'épisode, et j'espère qu'on la reverra. Puis, ça fait quand même bizarre de la voir dans Glee (même si la série lui convient à merveille).
Bon, on passera sur Kurt qui devient quelqu'un d'important en l'espace de deux jours, c'était un peu n'importe quoi...
Rachel, elle, se rapproche de plus en plus de Brody et va même jusqu'à l'embrasser. Sans surprise, c'est à ce moment-là que Finn décide de se pointer. Je regrette vraiment que la série soit si prévisible, parfois. Ça fait trois semaines qu'on a déjà la scène en tête... Puis, utiliser ça comme cliff, franchement...
Mais, bizarrement, je trouve que Rachel n'est pas trop chiante, pour l'instant. Elle vit sa vie sans en faire des tonnes comme auparavant, ça fait vraiment plaisir.

 

Au niveau des chansons, rien ne m'a marqué (si ce n'est que Sarah Jessica Parker ne sait pas faire du play-back). D'ailleurs, c'était déjà le problème dans le Season Premiere (l'épisode Britney étant à part), les chansons sont assez fades, je trouve.

 

En clair, un épisode bien sympathique qui apporte son lot de fun et de bonne humeur. 43 minutes de détente pure et simple. Par contre, Santana me manque atrocement.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

 


Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 02:43

Glee

 

Il y a deux ans, Glee avait fait un premier épisode en guise d'hommage à Britney Spears. Cette année, la série remet le couvert avec ce "Britney 2.0". Un deuxième assez étrange, je trouve, mais au final, très réussi. Toute la partie qui concerne Brittany est excellente. il y a bien la partie sur Rachel qui, comme d'habitude, est lourde, mais c'était assez en retrait.

 

Alors que l'épisode "Britney/Brittany" ne s'intéressait qu'à la première partie de la carrière de l'artiste, c'est ici, et sans surprise, sur sa carrière post-comeback sur laquelle les scénaristes se penchent. On a bien deux chansons pour nous rappeler les débuts de l'artiste, mais c'est tout. Et scénaristement, l'intégration de la vie de Britney Spears est vraiment géniale. Bien sûr, ça a fait "polémique", puisque Glee retranscrit la longue descente aux Enfers de la chanteuse, mais, personnellement, j'ai trouvé ça vraiment astucieux. 

 

Tout débute avec une première scène vraiment géniale où on entend Brittany parler en voix-off. Or, il s'avère qu'elle parle réellement à haute voix dans les couloirs du lycée tout en marchant. J'ai explosé de rire, cette fille est vraiment trop tarée. J'ai adoré lorsqu'elle se retourne tout en s'écriant : "It's Brittany, bitch" (la célèbre phrase de Britney dans Gimme More). De suite, on enchaîne non pas sur Gimme More, mais sur Hold It Against Me. Musicalement, c'était pas trop le top, mais ça donne la pêche, c'était rythmé et visuellement sympa. Quoi de mieux pour débuter un épisode ?

 

La pauvre Brittany se fait virer des Cheerios car elle n'a pas de bonnes notes (sa copie de contrôle écrite de toutes les couleurs, c'était très amusant).
C'est alors le début de la fin pour Brittany. Elle tente d'être rassurée par Santana (qu'on arrive à apercevoir en webcam pendant 20 secondes... Elle me manque trop, faîtes la revenir !), mais ce n'est toujours pas ça. Par contre, j'ai adoré quand elle a dit à son chat qu'elle ne lui parlait plus car elle savait qu'il avait rejoint un gang.
 

Ainsi, Will décide d'organiser une nouvelle semaine centrée sur Britney Spears pour remettre Brittany en selle ! La pauvre, ne pouvant plus porter son uniforme des Cheerios, elle a volé des habits dans les objets trouvés et ne ressemblent à rien, j'ai bien ri.

 

Tout le monde va y jouer du sien pour aider Brittany, à commencer par Blaine et Artie qui s'amusent sur Boys (en mash-up avec Boyfriend de Justin Bieber). Agréable, mais pas inoubliable.
On a également Marley qui est attirée par Jake, mais Unique la met en garde, ce garçon est un womanizer (un coureur de jupons, quoi). J'ai adoré la façon dont Unique a sorti ça, en en faisant des tonnes ! Vient alors la chanson Womanizer ! Un passage que j'ai beaucoup aimé. La reprise était super sympa et les images assez drôles. Un bon moment, vraiment fun !
La reprise de 3 par Tina, Sam et Joe était vraiment géniale. À base de guitare et de tapements dans les mains, cette version acapella ma vraiment plu, étant très loin de l'originale. La surprise de l'épisode. Puis, ça fait du bien d'entendre la jolie voix de Tina, pour une fois...
Qu'est-ce que j'ai ri lorsque Brittany se lève en plein milieu de la chanson pour aller se raser le crâne, comme Britney l'avait fait (en choquant la Terre entière).
S'ensuit une excellente scène où Brittany attaque le juif qui filme tout. Elle se met alors à le taper, c'était très amusant de la voir comme ça. Et puis, le : "Leave Brittany alone !!", ça n'a pas de prix. Encore une fois, la série s'amuse un détournée un élément de la descente aux Enfers de Britney (jusqu'à même utiliser le même parapluie vert que la chanteuse).
Par la suite, on a Jake et Marley qui font jolie petite reprise de (You Drive Me) Crazy (en mash-up avec Crazy de Aerosmith).
La scène de Brittany avec son téléphone qui a Kiki, la cousine plus agée et super intelligente de Siri, m'a fait mourir de rire et est déjà culte, pour moi. Une jolie façon de se moquer (gentillement) de l'outil d'Apple dans son iPhone.
Pour lui remonter le moral, les membres du Glee Club propose à Brittany de chanter pour l'assemblée qui a lieu de vendredi. Cette dernière est d'accord, mais ayant passé ses nuits à crier contre les arbustres de son jardin qui se moquent d'elle, elle n'a plus de voix et va devoir faire du play-back (qu'est-ce que j'ai ri...). Le groupe performe donc Gimme More en play-back en reprenant la prestation ratée (mais culte) de Britney Spears lors de son comeback sur la scène lors des Video Music Awards 2007. Si vous ne vous rappelez pas de cet évènement, vous avez dû avoir une mal à comprendre la scène de Glee. Moi, c'est simple, j'étais mort de rire. Ils ont quand même osé faire ça. Du grand art ! Brittany qui ne connaissait plus les pas de la chorégraphie, c'était quand même assez énorme.

 

Durant tout l'épisode, Brittany m'a fait énormément de peine. Le personnage va mal et on voit que Santana lui manque terriblement. Je suis beaucoup attaché à Brittany, elle arrive à être touchante tout en étant stupide. D'ailleurs, je félicite l'actrice pour sa prestation dans l'épisode, elle n'a pas forcément le rôle le plus simple du monde (malgré ce que l'on peut penser).
Mais, Sam va lui donner rendez-vous pour lui avouer qu'il a tout compris. En effet, Brittany avait tout prévu depuis le début : toucher le fond pour faire un retour des plus glorieux. Une belle façon de tourner en dérision la chanteuse (encore une fois, assez gentillement, puisque Brittany dit qu'elle est bien remontée au devant de la scène - la citation sur le salaire de l'artiste pour participer à X Factor est génial).
Le dessin de Brittany, à la fin, qu'elle montre à Sue est hilarant, cette fille est vraiment tarée, je l'aime trop. Et puis, son langage secret, une merveille. Également, un petit plus pour sa confusion avec Glenn Close.

 

De son côté, Rachel doit être sexy et danser pour sa prof. Je n'ai pas envie de m'étendre sur le sujet tant le personnage me gonfle. Néanmoins, le passage sur Ooops... I Did It Again était plutôt sympa.

Elle s'installe avec Kurt dans un super loft (n'importe quoi...) et on sent le rapprochement de plus en plus imminent avec le nouveau. En clair, on s'en fout un peu.
On a aussi Jake qui rejoint officiellement le Glee Club et son frère, Puck, qui fait un apparition. Pas très utile, tout ça. 

 

L'épisode se termine sur Marley qui, une fois de plus, conclut l'épisode sur Everytime. Sympa. Par contre, ça y est, elle va se taper tous les solos en fin d'épisode ?

 

En clair, un épisode très fun qui reprend de manière habile une partie assez horrible de la vie de Britney Spears. Le personnage de Brittany gagne un peu en profondeur (même si bon...), et c'est tant mieux. Un grand bravo à l'actrice, elle est géniale. Puis, les passages musicaux étaient de même assez bons. Vraiment dommage que Santana ne soit pas présente, c'est le gros bémol de l'épisode (avec la présence de Rachel).

 

Alex.

 

Trailer pour l'épisode 3, avec Sarah Jessica Parker :

 

 


 

 

 


 


  

 

Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 21:20

Glee

 

Jeudi soir, c'était le grand retour de Glee dans sa nouvelle case horaire ! Pour ceux qui suivent le blog, vous n'êtes pas sans savoir que j'aime beaucoup cette série. Elle est très souvent critiquée, mais à tort, je trouve. Glee n'est qu'un divertissement, et est, pour moi, le meilleur drama pour ados actuellement diffusé.
Après une saison 3, il faut l'avouer, très irrégulière, cette nouvelle saison était un peu attendue au tournant, puisqu'elle marque le premier gros changement dans la série depuis trois ans.

 

L'épisode est bien. Je ne vais pas mentir, puisque ce n'est pas mauvais, mais ce n'est pas franchement top non plus... Ça se regarde, on ne s'ennuie pas, mais, personnellement, je ne suis jamais rentré dedans. Il manquait ce petit quelque chose qui fait de Glee ce qu'elle est. Mais bon, la série, à part pour la saison 2, n'a jamais été très forte pour lancer une saison... 

 

Pour commencer, j'ai beaucoup de mal avec la nouvelle construction : Lima / New York. Je ne sais pas, je trouve ça... bizarre. Puis, voir cette abominable bonne femme qu'est Rachel seule, sans personne pour la faire chier (Santana, par exemple), c'est assez... fade. Fort heureusement, elle n'est pas trop ennuyante, elle est même assez transparente.

 

Son intrigue à NYADA se met tranquillement en place, mais ça s'arrête là. Alors oui, Kate Hudson est sympa en prof un peu "méchante", mais il n'y a pas de quoi sauter au plafond.
On a également un nouveau mec qui se présente à Rachel, et c'est le genre de mec complètement cliché (beau, super torse, ...). À voir à quoi il servira pour la suite.
À la fin, Rachel se sent très malheureuse, mais heuresuement, Kurt la rejoint. La réunion des deux était mignonne.
Dernier point concernant cette partie : le tournage dans New York même est vraiment super agréable.

 

Au lycée, rien de bien nouveau. On débute avec l'habituel reportage du juif roux, sauf que cette fois-ci, ce n'était pas très drôle.
On apprend que le Glee Club est devenu très populaire suite à sa victoire aux Nationals, du coup, ils trainent avec les cheerleaders et les quaterbacks. Et bien évidemment, ils deviennent méchants et se moquent de la dame de la cantine qui est grosse. Mouais, c'était assez mauvais et pas du tout crédible.
On a également le recrutement des nouveaux, et cette partie était assez chiante. On a Marley Rose, qui a l'air aussi chiante que Rachel et qui se révèle être la fille de... la grosse dame de la cantine.
On a aussi le sexy Jake qui est en réalité le demi-frère de Puck. Ok pour le bad boy, mais pourquoi l'avoir mis demi-frère de Puck ? Ce n'était vraiment pas nécessaire... 
Même Brittany était en petite forme et ne m'a pas fait trop rire. Si ce n'est lorsqu'elle dit qu'il est difficile de s'embrasser via Skype avec Santana. Mais bon, on est loin du best of Brittany. Par contre, elle m'a fait beaucoup rire lorsqu'elle confond Unique avec Mercedes. Quel personnage !
Enfin, l'intégration de Unique dans l'équipe ne m'enchante pas. Le personnage a l'air lourd. C'était bien sympa pour un ou deux épisodes, quoi... 

 

GROS COUP DE GUEULE : OÙ SONT SANTANA, PUCK, MERCEDES, FINN, QUINN ET PUCK ?!
Bon, il n'y a que Santana qui me manque, mais quand même, ça fait bizarre... Qu'elle revienne très vite !! 

 

Au niveau des chansons, il n'y a vraiment rien de marquant.
On a bien Call Me Maybe de Carly Jae Jepsen qui est sympa et fun (la musique est abominable, mais il faut bien avouer qu'elle met de bonne humeur), mais ça aurait pu être mieux.
Cet épisode nous offre aussi l'un des pires mash-up que j'ai entendu dans ma vie, et c'est Kate Hudson qui m'offre ce plaisir ! Non, mais franchement, c'était quoi ce truc sur Americano de Lady Gaga et Dance Again de Jennifer Lopez ? C'était abominable, les chansons n'allaient pas ensemble et c'était mal chanté. Heureusement que c'était rythmé et que c'était visuellement sympa, mais bon, quand même... 
Jake, le nouveau, a une super voix, mais sa chanson était un peu molle.
Blaine s'éclate sur It's Time des Imagine Dragons. Il faut l'avouer, c'était sympa ! Surtout avec les sons faits grâce aux gobelets (comme les vidéos qui circulaient sur YouTube l'année dernière, il me semble).
Le parallèle sur New York State Of Mind était musicalement très beau, mais ne m'a pas plus enchanté que ça...

 

Au final, et même si je donne l'impression de ne pas avoir aimé, Glee is back, et ça, ça fait un bien fou.
Puis, la suite risque d'être bien mieux et surtout dès la semaine prochaine avec le fameux Britney 2.0 !

 

Alex.

 

Trailer pour l'épisode évènement sur Britney Spears :

 

 


 

 

 


 

 


Repost 0
Published by Alex - dans Glee
commenter cet article

Twitter


Rechercher