Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 19:55

 

Dexter

 

 

En dehors d’une fin totalement WTF mais un peu excitante Dexter nous livre une nouvelle fois un épisode très moyen. Les seules bonnes choses viennent de Deb, le reste n’arrivant pas du tout à m’intéresser.

 

Brother Sam avait été agressé dans l’épisode précédent. Dexter est donc vénère (on nous refait à peu près la même chose que lorsqu’on avait tiré sur Deb en saison 4) et part à la recherche de l’assassin. On comprend vite qu’il s’agit de Nick (au passage ils auraient pu prendre un acteur qui sait à peu près jouer), mais Dexter fait alors face à un terrible dilemme : le tuer ou lui pardonner comme Brother Sam le souhaitait (au fait il est mort, mais on s’en fout). Bon Nick lui a un peu facilité la tâche en étant totalement méprisable. Voilà Dexter le tue.  

Mais attention cliff !!!! Dexter est en train de devenir un gros gros méchant là, il est grave vénère, a compris que rien ne pourrait le changer, donc qui voit-il à présent ? : et bien Rudy !!!

J’avoue que j’ai été très surprise de le voir, ça me fait super plaisir de revoir l’acteur. Après je trouve que c’est quand même super lourd de le voir apparaître pour nous signifier que la « noirceur » gagne Dexter… Ils sont capables de nous mettre Brother Sam qui apparaît ensuite à Dexter comme « bonne conscience ».  C’est un peu ridicule… Et puis Dexter qui pète autant un câble pour la mort d’un mec qu’il connaît depuis 2 mois c’est moyen quoi. Après la mort de Rita ou le départ de Lumen j’aurais compris. Là ça ne passe pas trop.

 

Le meilleur vient de Deb, qui m’intéresse bien plus que Dexter cette année (j’aurais, je crois, jamais pensé dire ça, bien que j’ai toujours aimé Deb). Elle s’ouvre un peu à la psy, qu’elle va aller consulter d’elle-même dorénavant. Dommage que cela soit encore repoussé d’un épisode, parce que je suis impatiente de voir comment les choses vont se passer.

Quinn devient vraiment pathétique, son personnage est vraiment mal écrit cette année (il va mal donc il se tape toutes les meufs, boit, et demande à Deb « tu m’as déjà aimé ? »). C’est vraiment cliché, alors que ça aurait pu être génial…

 

Sinon du côté des méchants faut vraiment qu’ils arrêtent de les montrer avec tant de sérieux… Ils sont tout simplement risibles. Et puis j’aimerais bien qu’on nous balance enfin que Gellar existe pas (j’en suis vraiment convaincue) car ça devient agaçant là.

 

Mes critiques sur la série sont de plus en plus courtes, mais il n’y a franchement pas grand-chose à dire dessus. Je pense qu’avec le changement de showrunner c’est toute l’équipe qu’ils ont changé, les anciens scénaristes n’auraient pas pu faire faire preuve de telles lourdeurs. Je vois bien "l’emballage" de Dexter (voix-off, musique, Dexter qui tue des gens, Masuka qui fait des blagues…) mais rien du propos des précédentes saisons qui faisait de Dexter l’excellente série qu’elle était.

 

Typh.

 

Repost 0
Published by Typh - dans Dexter
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 00:34

 

Dexter

 

 

Un épisode en surface pas trop mauvais, mais sincèrement quel en était son intérêt ? On rabâche toujours les mêmes discours (on a un vrai mix entre la saison 3 et 5 niveau thématique, et de la saison 4 pour l’histoire principale là…), la plupart des scènes ne servent strictement à rien, l’intrigue principale n’avance même pas, la fin débarque comme un cheveu sur la soupe, et il y a des facilités scénaristiques énormes (moi qui pourtant m’en fous toujours un peu). Rendez nous Dexter nom de Dieu !

 

Tout l’épisode tourne autour de Dexter qui cherche Travis. Il le trouve on ne sait pas trop comment (il va au musée et hop tombe sur une vidéo de lui, ok), et cherche à être sûr de lui (allant jusqu’à découper une page de la Bible de Travis pour voir si les numéros trouvés sur les corps correspondent…). Travis qu’il laissera finalement partir parce qu’il le croit quand il dit ne pas tuer les victimes ! Voilà.

Franchement, ça rame là. Pourquoi avoir si mis Dexter sur la voie de Travis si rapidement si c’est pour ralentir autant les choses ?

A vrai dire la seule chose que j’ai aimé dans cette partie c’est le clin d’œil au pilot de la série, avec Dexter, à l’arrière du véhicule de Travis, qui l’étrangle. Le cadrage était chouette aussi. Le reste c’est zéro pour moi.

 

Les interrogations de Dexter sur la religion me paraissent toujours forcées. Sa relation avec Brother Sam ne se détache pour le moment pas beaucoup des modèles « Miguel » et « Lumen ». Leur amitié ne me convainc pas beaucoup, elle me paraît assez artificielle pour le moment (et puis ne parler QUE de religion avec son meilleur pote ça doit être un peu relou à la longue).

La fin d’épisode, avec Sam qui se fait tirer dessus, sort d’absolument nulle part et je ne vois pas franchement l’intérêt, si ce n’est d’écarter Dexter des deux principaux bad guys de la saison pour quelques temps (oui, il va vouloir venger son pote).

 

Du côté de Deb pas grand-chose à dire non plus. On nous sort un meurtre juste pour que Deb se trouve un endroit où habiter, pourquoi pas… J’attendais avec impatience sa confrontation avec la psy, mais on n’a pas grand-chose pour le moment. J’espère que ça va bien se développer à l’avenir, car ça peut être très très intéressant.

 

Réunir Quinn et Batista n’est pas vraiment une réussite. Quinn redevient un personnage imbuvable, et Batista est toujours transparent. Par contre je dois quand même relever le passage chez la prof, où Batista trouve, au beau milieu du salon, un carton avec écrit « GELLAR » en énorme sur le côté ! Franchement quoi…

Pas de LaGuerta cette semaine (oh… ) et un Mazuka pas très intéressant avec toujours son histoire de preuve volée.  Je n’arrive toujours pas à voir où les scénaristes veulent en venir avec ça.

 

Ma critique est superficielle, à l’image de l’épisode. On est quasi à la mi-saison et pour le moment le bilan n’est pas très glorieux. A moins d’un revirement qualitatif énorme en seconde partie je pense que cette saison s’annonce de loin comme la moins bonne de la série. En espérant être surprise...

 

Typh.

 

Repost 0
Published by Typh - dans Dexter
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 18:07

 

Dexter

 

 

Bon et bien en dehors de la toute fin d’épisode que j’ai trouvé stupide je crois qu’on tient là un vrai bon épisode, le seul de la saison pour le moment avec le season premiere. Je ne suis toujours pas follement convaincue par la saison, la plupart des thèmes de la saison me semblent déjà abordés (l’an dernier notamment) mais m’intéressent tout de même. Je suis de nouveau bien dedans, la plupart des intrigues attirent mon attention et les choses sont présentées avec beaucoup moins de lourdeur que dans les deux précédents.

 

Je vais débuter par les deux bad guys de la saison qui, jusque là, étaient à mes yeux plus pitoyables qu’autre chose. Et bien j’ai plutôt aimé tout ce qui les concernait cette semaine. Faut dire que j’aime bien l’aspect « indice » qu’ils laissent sur leur victime, qui me rappelle le petit jeu entre Dexter et Rudy en saison 1 (ressemblance relevée d’ailleurs par Dexter, ainsi que dans la manière de découper les victimes).

Je n’arrive vraiment pas à savoir si le personnage d’Edward James Olmos est réel ou non. Mais je penche toujours vraiment vers la schizophrénie du personnage de Colin Hanks. Surtout qu’aucun personnage ne regarde le vieux vraiment dans les yeux, on le croirait vraiment absent. Et il a disparu depuis près de 3 ans, il pourrait très bien être mort, avoir été tué par son élève (Colin Hanks donc), victime de trouble de la personnalité depuis. Je reste sur cette théorie, ça me paraît coller. Mais vu que je suis très nulle en théorie…

Comme je l’ai dit en intro je n’ai néanmoins pas du tout aimé la fin d’épisode, digne d’une connerie à la Saw. Franchement, à part vouloir que le spectateur se dise « oh trop lol la mort de la meuf » je ne vois pas à quoi ça a servi de la faire mourir de cette façon atroce. Les scénaristes s’amusent à trouver des morts originales, c’est cool pour eux, ça doit les faire marrer…

 

Du côté de Dexter je trouve que les scénaristes ont eu une bonne idée en rendant Harrison malade, pour ainsi nous montrer l’inquiétude qui ronge son père. Les questionnements religieux de Dexter m’ont paru moins forcés que dans les précédents épisodes, mais c’est toujours pas ça à mon avis.

Surtout que, comme je l’ai dit précédemment, beaucoup d’éléments me rappellent la saison 5. Tout d’abord la remise en question du rôle d’Harry par Dexter. C’est un point très important, mais qui avait déjà été résolu bien plus subtilement en saison 5. Petit à petit la figure d’Harry avait disparu au fil des épisodes, pour permettre à Dexter d’être guider par ses propres choix et de réellement s’émanciper. Je ne sais pas, les scénaristes ont peut-être trouvé que c’était bien trop subtil pour la série, et qu’il fallait donc des tonnes de discours cette année pour qu’on le comprenne clairement.

Autre point, la fameuse « lumière » qu’aurait aperçue Brother Sam et l’aurait convaincue d’être celui qu’il est. Dans le cas de Dexter ne s’agissait-il tout simplement pas de Lumen ? Le lien est immédiat, rien que par le prénom du personnage. Et plutôt que la religion (j’ai vraiment du mal à croire que ça va aider Dexter) c’est un lien très fort à une autre (l’amour quoi) qui aurait pu aider Dexter à s’en sortir (puisque le rapport à autrui est le grand thème de la série).

En fait, j’ai un peu l’impression que cette saison aurait du venir avant la 5 au niveau des thématiques.

 

Les histoires secondaires sont toujours plutôt bonnes. Deb est toujours géniale, même si j’espère qu’elle ne s’habillera plus comme ça (quoique c’est très drôle de la voir marcher en talons). La scène Quinn/Batista stones n’apportait à mon avis pas grand-chose.

Du côté de Masuka je n’arrive toujours pas à cerner son assistante. Elle n’a pas l’air si psychopathe que ça en réalité. Mais je crois vraiment qu’elle va finir par toucher d’un peu trop près le secret de Dexter et qu’on va devoir lui dire adieu en fin de saison.

 

Un épisode donc bon dans l’ensemble. J’espère néanmoins être toujours de cet avis la semaine prochaine car plus je repense à chacun des épisodes de cette saison (exception faite du premier), plus j’ai tendance à les trouver mauvais (dans ma tête le 2 est passé de moyen à très mauvais, le 3 de pas mal à moyen moins…). Je continue de penser qu’on a affaire au plus mauvais début de saison de la série (et d’assez loin) mais je suis maintenant presque convaincue que la suite sera de bien meilleure qualité. J’espère donc ne pas tomber de haut.

 

Typh.

 

Repost 0
Published by Typh - dans Dexter
commenter cet article
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 19:54

 

Dexter

 

 

Episode très classique dans la forme cette semaine, que j’ai pourtant bien aimé. Il dit des choses très intéressantes, pas toujours de manière très subtiles c’est vrai, mais parvient tout de même à me rassurer un peu après la mini-cata de la semaine dernière. En tout cas je retrouve un peu de ce qui fait que j’aime tant cette série.

 

Histoire quelconque pour Dexter, qui se met à la recherche d’un vieux serial killer. Ce n’est pas franchement passionnant à suivre dans les premiers instants, mais au final le positif l’emporte. Comme avec un Trinity le vieux tueur en série va faire réfléchir Dexter sur les conséquences de ses actes sur sa famille mais aussi, pour une fois, sur son propre avenir. Et bien oui un tueur en série ne pourra plus franchement être aussi efficace lorsqu’il sera âgé… Dexter est un personnage qui ne réfléchit souvent qu’au présent. J’aime bien le fait que les scénaristes ajoutent la thématique tout à fait justifiée de  « l’avenir » à la saison (qui se rallie à celle de la « transmission », très importante cette année).

 

Transmission donc pour cette sixième saison. J’avais oublié d’en parler d’ailleurs dans ma précédente critique, sur le coup de la déception probablement.

Comme souvent dans Dexter  même les histoires les plus secondaires (celles qui agacent pas mal de monde je crois) se rattachent au thème de l’histoire principale. L’année dernière le grand thème était celui de la « confiance », évidemment avec Dexter/Lumen, mais aussi avec Deb/Quinn et LaGuerta/Batista. Cette année c’est la transmission. De Dexter à son fils évidemment, mais aussi probablement de Brother Sam à Dexter dans le futur, Masuka/son assistante, Batista/Deb, vieux méchant/jeune méchant… Le procédé peut paraître un peu lourd, mais personnellement j’aime beaucoup, et confirme que les scénaristes de Dexter savent ce qu’ils font, et que les histoires secondaires ne sont pas que du remplissage.

 

Tout ce qui concerne Deb me plaît d’ailleurs beaucoup, j’aime bien que le personnage soit un peu bousculé (ce qui est, c’est vrai, le cas presque tous les ans…). J’aime toujours autant ses dialogues avec Dexter, ses engueulades avec LaGuerta (mais quelle plaie celle-là quand même…) et ses problèmes avec Quinn (j’espère une réconciliation future).

Au passage le nouvel arrivant m’a l’air prometteur. Certes on ne le voit que peu, mais j’ai plutôt un bon pressentiment. A voir.

 

Apparemment le nombre de psychopathes cette année risque d’être important, puisqu’après les deux bad guys, peut-être Brother Sam, Dexter lui-même évidemment, on nous rajoute l’assistante de Masuka, un peu trop fanatique de l’Ice Truck Killer. Pour le moment je suis loin d’être fan de l’idée. Je sens qu’elle va finir par découvrir le secret de Dexter et mourir en fin de saison, comme d’habitude…

 

Je n’accroche définitivement pas aux deux grands méchants. Je trouve toutes les scènes ridicules. Et pourquoi, alors que l’épisode était plutôt pas mal mis en scène (quelques plans sont mêmes très beaux), la réalisation devient tout simplement affreuse quand on est avec eux ?

Sinon, comme beaucoup l’ont déjà dit sur la toile, je pense que le vieux n’existe pas, et est dans la tête du jeune. Ca ne servirait à rien, si ce n’est un mini-rebondissement…

 

Bref, un épisode plutôt réussi pour Dexter cette semaine, qui annonce des thématiques intéressantes pour la saison. Tout n’est pas réussi mais l’ensemble paraît assez prometteur pour la suite, et fait donc oublier la petite frayeur de la semaine passée.

 

Typh.

 

Repost 0
Published by Typh - dans Dexter
commenter cet article
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 23:56

 

Dexter

 

 

Déçue je suis. Je crois bien que mes craintes vis-à-vis de cette saison se confirment. J’ai trouvé l’épisode lourd. On nous ressert bien tous les gimmicks de la série, sans néanmoins qu’aucune émotion ne transparaisse. Ces gimmicks risquent d’ailleurs de bientôt finir par me taper sur les nerfs, comme une série comme Desperate Housewives l’avait fait avant, s’ils deviennent de simple automatismes « désincarnés » (je compare tout de même à un cas extrême là).

C’est bien beau de faire du Dexter, mais il faut prendre des risques, ou au moins poursuivre les grandes avancées que la saison précédente avait lancées. Si c’est pour avoir une saison 4 bis ça ne m’intéresse pas.

 

L’épisode était lourd, très lourd. Tout est appuyé, surligné. J’ai même trouvé que Michael C.Hall en faisait trop. Les réflexions de Dexter m’ont paru mal écrites, et un peu stupides. Sérieusement le mec s’interroge sur l’avenir de son fils et qu’est-ce qu’il fait ? Il regarde des photos de morts atroces à côté d’Harrison. Hum, ok.

Je dois quand même avouer que la seule vraie émotion vient des derniers instants, avec Dexter et Harrison. En dehors de la voix-off peu inspirée j’ai trouvé ça très joli.

 

Dexter se trouve apparemment encore un alter-ego. Cette année on a le droit à l’ancien criminel devenu religieux. Voilà, donc Dexter va sans doute faire la saison en sa compagnie, se demandant si son dark passenger peut vraiment être « refoulé » et s’apercevra dans les derniers épisodes que ce n’est pas le cas, qu’il sera un monstre toute sa vie ! Voilà voilà, j’espère ne pas trop vous spoiler.

Non mais sérieusement, on nous fait ça tous les ans donc on ne peut pas se permettre d’amener les choses aussi grossièrement. Surtout que si même l’amour n’a pas permis à Dexter de s’en sortir (saison dernière) j’imagine mal la religion le faire… Il était temps à mon avis de passer à autre chose, vu que les scénaristes ne semblent pas vouloir pousser la réflexion plus loin de ce côté. Il aurait fallu nous montrer, par exemple, un Dexter que plus rien ne retient.

Sinon je n’ai pas aimé les scènes avec le Brother Sam. Mention spéciale tout de même à la scène où il assomme un mec et le met bien dans son coffre pour que Dexter pense qu’il s’agit d’un meurtre. Du grand n’importe quoi.

 

Du côté du grand n’importe quoi citons aussi toutes les scènes concernant les deux grands méchants de la saison. J’ai trouvé ça limite ridicule. Chaque scène était d’une lourdeur… Il nous manquait plus que l’écriteau « han regardez comment ils sont méchants, ils font trop peur ! » sur le côté. L’effet Trinity, démultiplié.

 

Ce qui concerne Deb m’a presque davantage plu (une première pour moi qui ne jure que par le personnage de Dexter). Comme on est dans une série américaine elle et Quinn sont forcés de se séparer puisqu’elle ne veut pas se marier. C’est dommage, j’aurais aimé. Et pourquoi Quinn redevient un mauvais personnage alors que les scénaristes avaient réussi l’exploit de le rendre attachant en saison 5 ?

Bonne nouvelle néanmoins pour Deb, qui promet, enfin, un peu de changement : elle est promue au poste de lieutenant. J’aime beaucoup l’idée, et j’ai hâte de la voir à ce poste (ça va nous changer de la Laguerta).

 

Vous l’aurez donc compris, j’ai trouvé cet épisode lourdingue. Ma critique n’est d’ailleurs pas bien inspirée.

Je suis très sévère avec la série (elle a déjà été bien moins bonne tout de même) tout simplement parce que je considère que les scénaristes ne peuvent plus se permettre des choses pareilles. Cet épisode ne m’aurait pas gêné en saison 3 ou 4. Mais on ne peut pas se permettre ne livrer ça après une saison 5 qui avait fait avancer fortement les choses (au point de laisser quelques téléspectateurs de côté). Quand je repense au torrent d’émotions qu’était chaque épisode de la cinquième saison je me dis qu’il y a un souci. Après, je m’avance peut-être trop vite, la suite peut être de meilleure qualité, mais je n’y crois pas trop.

Là pour le moment j’ai juste envie de dire aux scénaristes : ramenez-nous Lumen !!!

 

Typh.

 

Repost 0
Published by Typh - dans Dexter
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 14:25

 

Dexter

 

 

Bon, je m’étais dit que j’attendrais la diffusion officielle pour voir l’épisode, mais la peur de me faire spoiler et, évidemment, mon impatience m’ont finalement poussée à regarder ce season premiere.

Un season premiere qui, je dois l’avouer me faisait peur. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que la sublissime saison 5 avait mis la barre très très haute, avait exploré des terrains jusque là inconnus de la série et de son personnage principal. Je ne voyais donc pas ce que les scénaristes pouvaient nous dire de plus (surtout que la conclusion du 5x12 passait très bien comme conclusion de l’ensemble de la série). Aussi, la bande-annonce de la série laissait prévoir une sorte de « reboot » de la série, comme si on repartait de zéro, pour nous servir une saison qui pourrait se trouver un peu n’importe tout dans la série. L’arrivée d’un nouveau showrunner, me gênait un peu aussi un peu, et me donne le sentiment que la série ne peut s’imaginer comme un tout, mais plutôt comme des chapitres que n’importe qui pourrait écrire et ensuite abandonner…

 

Alors craintes fondées, oui ou non ? Et bien oui mais non ! (je ne me mouille pas trop…)

Oui car, comme à peu près toujours dans la série (exception faite du 5x01) le season premiere nous présente un Dexter plutôt à l’aise dans sa vie, sans trop trop de problèmes à gérer. Mais comme toujours on sait qu’il faudra patienter quelques épisodes pour que les blessures se ré-ouvrent, et révéler ainsi à Dexter et à nous même que son « bonheur » n’était que de façade. En clair, j’ai le sentiment que cette saison va suivre le même schéma, je ne crois pas trop que les saisons précédentes seront mises à la trappe. Le previously (que j’ai adoré, et m’a replongée direct dans tout ce qui fait que j’adore ce show) annonçait en tout cas une vraie continuité, mais pas forcément très évidente suite à cet épisode, surtout à cause du saut temporel d’un an.

 

Cette saison sera très probablement celle de la relation père/fils, avec un Dexter qui se voit confronter à l’éducation d’Harrison. Doit-il suivre les enseignements que son propre père, Harry, lui a inculqués, ou ceux de l’école d’Harrison, c’est-à-dire de l’ordre de la religion ? C’est ainsi que la problématique de la saison est posée : celle de la foi (et non pas de la religion à mon avis, comme je vois souvent écrit sur Internet). En quoi Dexter croit-il ? C’est une thématique assez passionnante, peu développée jusque là dans la série, qui pourtant, à mon avis, est parfaitement pertinente dans l’univers de Dexter.

Il faut donc espérer que les scénaristes fassent preuve d’une grande subtilité avec ce sujet, très casse-gueule (surtout que j’ai l’impression, du moins en France, que dès qu’on parle de religion, certains téléspectateurs rejettent par principe…). Pour le moment les choses sont posées assez grossièrement (raison pour laquelle je n’aime pas trop les seasons premieres de Dexter). On pourrait par exemple évoquer le dialogue Deb/Dexter en début d’épisode, où la jeune femme interroge son frère sur ses croyances… Un dialogue au fond très intéressant, mais mal amené.

 

Au « premier degré » j’ai trouvé l’épisode très bien foutu, mais peut-être tout simplement que le bonheur de me replonger dedans fausse un peu mon jugement (comme peut-être également pour The Good Wife hier par exemple).

C’est un épisode très très drôle (la danse de Dexter !) qui parvient plutôt bien à installer les personnages dans leurs « rôles » de la saison. On notera que LaGuerta se barre, soit la meilleure nouvelle de ce début d’année (elle a d’ailleurs divorcé de Batista, et a fait du chantage à son supérieur pour monter en grade, bref une vraie connasse jusqu’au bout).

Deb et Quinn sont toujours en couple, dans une relation sérieuse (Quinn sur le point de la demander en mariage). J’aime beaucoup ces deux là, et ça me ferait très plaisir pour Deb (soit la fille avec la pire vie de merde qu’il existe) qu’elle parvienne enfin à vraiment construire quelque chose.

Sinon Dexter a embauché la sœur de Batista comme baby-sitter. Il est un peu con non ? Non parce qu’il est évident que la sœur va raconter à Angel son emploi du temps un peu spécial… Enfin bon, je crois de toute façon que je pars dans une mauvaise direction, je ne pense pas qu’on nous refasse le coup de Doakes/Quinn cette année (je pense que les gros soupçons de Quinn reviendront pour l’ultime saison).

 

Difficile de parler d’un season premiere de Dexter sans évoquer les nouveaux bads guys de la saison. Les serial killers de Dexter en eux-mêmes m’intéressent peu, mais me passionnent en ce qu’ils peuvent apporter au protagoniste. Ici, deux tarés religieux, ce qui se rattache donc à la thématique de la saison. Les deux acteurs sont très bons, ont déjà fait leur preuve à la télé, donc je ne me fais pas de soucis de ce côté.

En clair, je suis plutôt optimiste sur ce point, ils peuvent, à mon avis, beaucoup apporter à Dexter. Leurs manières de tuer sont pas mal intrigantes, originales, ce qui ne pourra que fasciner notre héros et nous-mêmes (bon par contre les FX des serpents c’était très laid).

 

En clair, un season premiere plutôt convainquant dans les promesses qu’il fait pour l’avenir. Il me rassure un peu sur la saison que je sentais plutôt mal. Et je me rends compte que j’essaie toujours de faire court avec Dexter, mais que je n’y arrive pas vraiment, preuve que la série, même dans ses épisodes les plus « classiques », a toujours beaucoup à dire.

 

Typh.

 

Repost 0
Published by Typh - dans Dexter
commenter cet article
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 22:46

Dexter

 

 

Final bien décevant pour Dexter. Enfin pas réellement car vu l'épisode de la semaine passée je m'attendais à un truc du genre. Ce n'est donc toujours pas cette année que la série parviendra à faire un final à la hauteur de sa saison. Comme toujours tout est résolu à la va-vite. Au moins on a le droit à un truc cohérent, ce qui n'était pas franchement le cas de toutes les autres saisons (2 et 3).

Dexter et Lumen parviendront à se débarrasser de Jordan sans trop de souci. Je remercie les scénaristes de ne pas avoir voulu "creuser" la personnalité de Jordan. C'est un malade mental, point barre. Pas de psychologisme à deux balles comme l'an dernier avec Trinity pour nous expliquer pourquoi il était comme ça (surtout qu'au final sa psychologie ne tenait pas du tout...). Bref, très bon point de ce côté. J'en suis contente.
Jordan aura été un bon méchant. L'acteur a une tête tout à fait quelconque mais arrive parfaitement à faire ressortir toute sa folie par instant. C'est une bonne chose également. Je n'aime pas les méchants qui ont une tête de méchant.
Par contre Jordan aura été finalement bien stupide sur la fin. Son plan de réunir Dexter et Lumen était vraiment irréfléchi. Dexter aurait pu le coincer bien plus facilement que ce qui a été le cas...

Et puis l'affaire aura été fermée bien facilement. Dexter disait en saison 1 que la police de Miami était la plus mauvaise de tous les États-Unis, et bien ils nous le prouvent encore une fois ! Tous les violeurs se sont fait tués les uns après les autres mais c'est bon, c'est pas grave. On ne recherche pas les assassins, ils ont juste fait le boulot un peu avant les flics c'est tout. Bon ok ils ont peut-être tué un autre mec (le gars dans du plastique dans le 5x06) mais c'était pour maquiller leur meurtre donc on ne leur en tient pas vraiment rigueur. On passe à autre chose... N'importe quoi... 


Gros point de la saison : la relation Lumen/Dexter. J'ai adoré une bonne partie de la saison mais j'étais assez embêtée dans les derniers épisodes de voir que Lumen acceptait bien trop facilement le côté sombre de Dexter. Je suis contente que ça ressorte ici mais très déçue du sort réservé au personnage de Lumen. Elle s'en va trop facilement. Dexter et elle s'aiment profondément (sérieusement pour se jeter dans les bras d'un homme aussi rapidement après avoir subi tout ce qu'elle a vécu faut VRAIMENT être amoureuse). Les deux personnages baissent les bras bien trop vite. Oui ils ne sont pas exactement pareil, et c'est ce qui faisait tout l'intérêt du couple ! J'avais espéré que la saison 6 porte justement sur ça, sur leur deux visions totalement opposées. Et j'aurais adoré le fait que Lumen parvienne à sortir Dexter de cette "obscurité", qu'ensemble ils arrêtent de tuer. Elle s'appelle Lumen quand même ! C'était son rôle d'apporter "la lumière" ! Au final on finit l'épisode en nous disant que Dexter ne pourra jamais s'en sortir. Qu'il rêvait d'arrêter mais qu'il ne peut pas. Ce fatalisme commence vraiment à me gonfler. Les scénaristes s'acharnent vraiment sur le personnage. Et Dexter m'apparait de plus en plus comme un idiot qui ne fait rien pour changer ce qui lui arrive. Il accepte sans jamais se battre. 
Bref, grosse déception de ce côté-là même si j'avoue que leur scène de séparation était touchante. J'espère néanmoins qu'on reverra Lumen au moins une fois dans la suite. Je suis quand même contente pour elle. J'avais peur qu'elle suive aveuglément Dexter, finalement ELLE elle parvient à s'en sortir. Qu'elle retourne avec Owen, elle sera bien plus heureuse...
Un autre gros problème vient selon moi de la morale de la série. Une fois Jordan tué Lumen se sent mieux ? J'avais vraiment espéré que ça soit l'inverse, qu'elle se rende compte que cela ne lui permet pas de totalement s'en sortir. Parce que là tout ce que je vois c'est une série qui nous dit qu'il vaut mieux légaliser la peine de mort, tuer les bourreaux, pour que les victimes soient en paix. C'est assez gerbant et si Dexter glisse sur ce terrain-là je ne pourrai sincèrement plus aimer la série.

J'ai bien aimé Deb qui laisse partir les deux justiciers. C'était cohérent avec son personnage qu'on nous peignait jusque là.  La scène du rideau était vraiment très forte et restera l'un des moments cultes de la série c'est sûr. Mais franchement j'espérais vraiment qu'elle comprenne qu'il s'agissait de Dexter et Lumen. Elle aurait pu admettre les agissements de son frère sur ça sans pour autant tout comprendre de ses activités. Non pas d'avancée, on en reste au même point... La série pourrait encore durer 4 saisons sans problème. C'est lourd. Les scénaristes n'ont vraiment aucun courage. Il faudrait vraiment que Showtime leur indique une date de fin, histoire qu'ils puissent enfin se lâcher...

Contente également que Dexter fasse le choix de laisser Quinn tranquille. Je n'aurais franchement pas apprécié qu'il le laisse aller en prison à sa place. Cela aurait détruit sa sœur. Elle et Quinn n'auraient pas du tout mérité cela. Par contre j'ai peur que ce geste de Dexter balaie tous les doutes de Quinn. Sérieusement il peut difficilement ne pas faire le lien entre la mort de Liddy et Dexter. Ça laisse entrevoir une possibilité pour la saison 6 : Quinn qui comprendrait pour Dexter mais le laisserait en liberté. Un nouveau duo. Ça ne me tente pas franchement des masses mais ce n'est pas à exclure...

 

Cette saison aurait donc été pour moi vraiment très bonne, à deux doigts de l'excellence. La série m'a une nouvelle fois étonnée de part ses raisonnements souvent très justes. Une saison basée sur la confiance et le don de soi, thèmes que je trouve particulièrement touchants. Malheureusement la série est retournée à ses plus gros défauts dans les deux derniers épisodes et a choisi de tout précipiter, balayant ainsi toutes les grandes choses qu'on nous avait offertes auparavant. Dexter est une série bien plus intéressante et intelligente lorsqu'elle décide de se poser... 
Un autre mauvais point de cette saison vient des intrigues secondaires qui ont disparu d'un coup. L'affaire Fuentes franchement ? On aura jamais eu le fin mot de l'histoire. On a même pensé que cela permettrait à un nouveau personnage de faire son apparition (la latino qui admirait Deb, puis qui la trahit) mais finalement non. Elle a disparu de la même façon que le deuxième Fuentes... Avoir instauré cette histoire uniquement dans le but que Deb se retrouve aux dossiers et réouvre l'affaire des filles aux barils était vraiment tordue. C'était surtout du grand remplissage. Heureusement que ça n'a pas été désagréable à voir sinon ça aurait été le bouquet...
Au final ça n'est donc pas ma saison préférée alors qu'elle en avait tout le potentiel. Je continue de mettre la saison 1 au dessus. Elle se retrouve plus ou moins au niveau de la 2 (final encore plus raté). Par contre il est évident qu'elle est très loin au dessus des 3 et 4, saisons qui m'apparaissent avec du recul vraiment moyennes.

 

Bref, désolée du long pavé mais j'aime tellement cette série que la voir repartir dans une mauvaise direction me déçoit énormément. Je vais tout de même attendre la saison 6 avec une grande impatience, c'est sûr, mais sans grand espoir. On verra...

 

Typh.

 


 

Bon, je vais ne pas y aller par quatre chemins, j'ai trouvé cet épisode juste pourri. C'était une blague à part entière. Mais vraiment. Pendant 55 minutes, j'hésitais entre rire ou soupirer. Au final, j'ai fait un peu des deux, mais j'ai plus ri quand même !

 

Les scénaristes se sont sincèrement pas fait chier... À l'image de celui des saisons 2 et 3, ce Season Finale est plus que raté...

 

Tout d'abord, Jordan Chase veut réunir Dexter et Lumen. Il sait donc par avance que Dexter va trouver le camp et tout, passons pour cette facilité...
Ensuite viens le moment le plus ridicule de l'épisode (et pourtant, les scénaristes ont placé la barre assez haut cette semaine...) : l'accident de voiture. J'ai littéralement explosé de rire. Heu... Quelqu'un peut m'expliquer ce que ça vient foutre là ? Non mais franchement... Je reste sans voix.

Pour la mort du méchant de la saison, on se casse pas trop la tête, tout se finit assez facilement. Moi à l'inverse de Typh, je n'ai pas du tout aimé ce bad guy, il n'avait aucun charisme pour ce genre de rôle, je n'y ai jamais cru une seule seconde.
Vient ensuite une autre scène assez drôle : la fameuse scène du rideau (je vais passer le vendeur de fruit et tout ça...). En voyant Deb arriver dans la cave, je pensais tenir là la scène révélation que j'attends tant mais j'ai trop d'attente moi je crois, au final on a un truc que personnellement je n'ai pas du tout aimé. Les scénaristes n'avancent pas, ça stagne depuis 5 saisons à ce niveau... La faute à Showtime sans doute mais ça devient vraiment lourd. Surtout que le suspense sur Dexter qui va se faire attraper apparaît dans pratiquement tous les épisodes... Original...
Puis, beaucoup disaient que Deb n'était pas loin de la vérité en fin de saison 4 vu qu'elle faisait le rapprochement entre Dexter et son frère, au final on a rien. Ça aussi c'est la grosse blague quand même. Enfin bon, tant pis.

 

Dommage que Lumen parte... Les scénaristes se foulent vraiment pas... Les scénaristes auraient eu une très bonne relation à développer pour la saison 6 maintenant que Lumen a fini de tuer mais bon... La prochaine fois, qu'ils engagent une actrice qui sera en mesure de signer pour plusieurs saisons... 
Donc Lumen part. Ok.

 

Concernant la fin avec Quinn, ça reste assez ambigu. Je pense personnellement qu'il est au courant pour Dexter parce que si celui-ci le "sauve" c'est qu'il a quelque chose à se reprocher donc forcément...

 

Au final, je n'ai pas du tout aimé cette saison qui n'aura servi strictement à rien comme je m'en doutais après avoir vu comment les scénaristes avaient traité la mort de Rita.
Puis, comme Typh l'a mentionné, l'histoire des frères Fuentes a été vraiment inutile.
Par contre, tout se finit bien pour LaGuerta et Angel : ouf !!!!!!!!

 

Je n'attends absolument pas la saison 6 car en continuant comme ça, il peut y avoir 10 saisons supplémentaires. Qu'on donne une date de fin et que les scénaristes arrêtent de tourner en rond, ça sera bien.

 

Alex.

   

Repost 0
Published by Typh et Alex - dans Dexter
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 12:00

Dexter

 

 

Encore un très bon épisode cette semaine. Je l'ai d'ailleurs trouvé bien court. Et puis finir un épisode comme ça c'est pas humain ! Comment ils veulent qu'on attende une semaine ?
La première partie est plutôt calme, prépare le terrain pour la seconde partie, qui est un grand foutoir. Du coup on regrette certains trucs qui vont un peu trop vite et qui auraient sans doute mérité d'être un peu plus étiré (avec Liddy notamment), mais dans l'ensemble c'était quand même terriblement excitant.

 

Dexter et Lumen en mode Bonnie and Clyde c'est très bien (j'ai adoré quand il lui offre le couteau). Une vraie alchimie entre les deux acteurs. J'espère vraiment que Lumen ne partira pas en fin de saison parce que les scénaristes tiennent quand même quelque chose en or là... 
Tout ce qui tourne autour d'eux, notamment les réflexions de Deb sur le couple de justiciers, était très bien. Ça pourrait paraître un peu niais au premier abord, mais c'est tellement bien foutu que ça devient beau.

Toujours concernant Deb il ne faudrait pas que le flair du personnage ne cache en fait que des facilités scénaristiques. J'ai trouvé ça un peu gros qu'elle comprenne directement que la treizième victime était aidée de son compagnon. Une fille de 50 kg avec un flingue peut très bien se débarrasser de méchants toute seule... 

Toute la partie avec Liddy était bien, même si je m'attendais à un truc un peu plus fort. Le coup du moniteur du bébé qui capte le signal de la caméra était un peu facile, même si ça reste crédible.
Ensuite voir Dexter prêt à tuer Quinn lorsqu'il le pense derrière tout ça c'était un peu trop rapide. Ça ne m'étonne pas beaucoup, le personnage a beaucoup évoluer et éliminer un innocent pour protéger Lumen est compréhensible. Par contre voir Dexter plus réfléchir sur ça (en utilisant la voix-off) n'aurait pas été de refus.
L'élimination de Liddy aussi était un peu rapide (d'ailleurs à un moment le couteau faisait vraiment faux...). Dexter commet une grosse erreur en le laissant sur place. Du sang coule du van. La police ne va pas tarder à rappliquer, et Quinn va tout comprendre.

La partie avec Jordan Chase et Emily était très bien. Jordan Chase commence vraiment à s'énerver (le meurtre d'Emily !) et ça promet un bon face à face dans le season finale, avec un Dexter sur les nerfs également.
Je ne sais pas trop quelle place va jouer la police là dedans mais ça ne m'étonnerait pas que Deb remonte jusqu'à Emily. Dexter devra gérer Jordan, la police, et sans doute Quinn qui aura tout compris. Ça risque d'être tendu. A voir !

C'est donc dans l'ensemble un très bon épisode, mais si tout n'est pas parfait. Il n'y a plus qu'à espérer que le season finale soit à la hauteur. Si c'est le cas je crois bien que cette saison aura été ma préférée. Enfin je pars du principe qu'on aura un truc tout pourri comme en saison 2 et 3, comme ça je risque d'être agréablement surprise !

 

Typh.

 


 

Bon épisode, j'ai bien aimé. D'ailleus, pour la première fois de la saison, je n'ai pas vu le temps passer. J'ai été très surpris quand j'ai vu le générique de fin... Bon point !

Mais pour l'instant je ne ressens vraiment aucun stress ou autre cette année, il pourrait y avoir une pause de 10 mois, ça ne me gênerait pas...

 

L'épisode commence calmement pour arriver à sa deuxième partie, plus prenante.

 

J'ai trouvé les scènes avec Deb très bien, elle a tout compris mais la pauvre, elle ne se doute pas que c'est son frère qui est derrière tout ça. J'attends d'ailleurs la scène où elle découvrira tout que je risque d'être déçu.

 

Petite déception du côté de Liddy, qui meurt très facilement... D'ailleurs, je commence vraiment à être lassé des suspenses qui concerne uniquement Dexter et la police depuis 5 saisons. Ca ne marche plus du tout sur moi puisqu'il s'en sort toujours au dernier moment (comme la scène dans la camionnette avec Quinn...). Enfin bon, là ça risque d'être dur pour lui de s'en sortir avec le cadavre qu'il a laissé sur place, enfin j'espère...

 

Lumen me plaît de plus en plus, elle s'affirme en allant toute seule voir Emily. Bon l'enlèvement était par contre prévisible depuis plusieurs épisodes. J'espère vraiment Lumen restera parce que sinon ça aura été inutile...

 

Sinon, en parlant d'inutile, en regardant l'épisode, je repensais à l'histoire de Santa Murte, Laguerta qui a accusé Deb et tout, ça a servi à quoi ?!?!

 

En espérant que la semaine prochaine le Season Finale soit prenant, histoire de bien finir la saison.

 

Alex.

Repost 0
Published by Typh et Alex - dans Dexter
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 01:05

Dexter

 

 

Encore un excellent épisode cette semaine. C'est un truc de dingue ce qu'ils nous font depuis la fin du 6. Depuis la saison 2 je n'ai jamais autant été prise dans Dexter. Encore une fois il y a tout ce que j'aime. De l'émotion, beaucoup (la dernière scène est particulièrement belle), des moments de tensions et une intrigue vraiment bien ficelée et tordue comme il faut. Ah et Laguerta qu'on ne voit que 10 secondes ! Bref, assez parfait tout ça.

Cet épisode marqué par le passage à l'acte entre Dexter et Lumen. Et ça, dans les deux sens. Lumen commet son premier meurtre. Elle se débarrasse d'Alex Tilden, le seul agresseur qu'il nous restait à découvrir. Dexter a enfin trouvé sa vraie moitié. On est loin de Rita, que Dexter souhaitait aimer mais dont il était incapable et surtout avec qui il n'aurait jamais pu être honnête, et de Lila, qui était plus dans un processus d'auto-destruction. Naturellement les deux personnages finissent par coucher ensemble. Je n'ai jamais vraiment souhaité qu'ils se mettent en couple (leur relation d'avant me paraissait suffisante) mais pourtant je dois avouer que la dernière scène m'a plus que convaincue. C'était extrêmement touchant et très bien amené. Je crois qu'on a là l'acte le plus humain que Dexter n'ait jamais commis. J'avais déjà beaucoup aimé leur discussion en début d'épisode où Dexter affirmait que lui et Lumen s'étaient rencontrés au bon moment ou encore lorsqu'il lui offre une paire de gants.
Je suis persuadée que le personnage de Lumen ne passera pas la saison (je la vois bien partir en cavale, une fois que Deb ait compris que c'est elle la victime qui se venge). Si c'est le cas ça s'annonce très dur pour le personnage de Dexter (et pour moi également, je crois bien que la création de ce personnage est la meilleure idée que les scénaristes n'ait jamais eu). Comme si le bonheur lui était interdit...
Ah et sinon ça m'a fait bizarre de voir le rouquin d'Urgences en agresseur de Lumen. Il y a trop de têtes connues dans cette saison. Je n'arrivais pas à me l'imaginer en dangereux psychopathe.

Sinon du côté des enquêtes policières c'est très très bon, et c'est très chaud pour notre petit couple. Déjà Liddy a quasi tout découvert ! S'il reste en retrait comme il l'a fait jusqu'ici il pourrait véritablement faire tomber Dexter. Contrairement à Doakes il n'en fait pas du tout une affaire personnelle, ce qui pourrait l'amener à coincer notre serial killer. Il faudrait aussi qu'il puisse en parler à Quinn, lui montrer toutes les preuves qu'il a, et là je ne vois pas du tout comment Dexter pourrait s'en sortir.
Deb prouve une nouvelle fois qu'elle est une excellente enquêtrice. Elle comprend que la "victime n°13" est sans doute derrière tout ça. Ça sent mauvais pour Dexter et Lumen aussi de ce côté... Même si je me demande si Deb, une fois qu'elle aura identifié Lumen, ne va pas tout simplement la laisser partir. Pendant tout l'épisode elle n'a pas cessé de dire à quel point elle comprenait la personne qui éliminait ces monstres. 

L'histoire avec Jordan Chase est toujours très bien. Ça devient bien tordu (surtout avec Emily) et ça me plaît beaucoup. Jordan lance l'attaque envers Dexter et Lumen (allant jusqu'à tenter de les faire coincer par Deb et Quinn).
Sinon je suis sans doute une petite nature mais les vidéos et les cris des filles qu'on entend j'ai trouvé ça difficilement supportable.

Bref, encore un épisode quasi-parfait de Dexter, qui prouve une nouvelle fois la supériorité de cette série sur la majorité de la production actuelle. Dire qu'il ne reste que deux épisodes...

 

Typh.

 


 

J'ai trouvé l'épisode assez sympa malgré plusieurs défauts. 
Déjà je vais réutiliser la phrase de Typh : "Dire qu'il ne reste que deux épisodes...". C'est vrai, il ne reste que 2 épisodes. Moi j'ai l'impression que la saison n'a toujours pas véritablement commencé... Je ne ressens absolument pas la tension des fins de saison que j'ai eu durant les 4 saisons précédentes. Peut-être car l'histoire principale ne plait absolument pas...

 

Ce que j'ai bien aimé cette semaine c'est les scènes entre Dexter et Lumen. Le fait qu'il l'intègre complètement à ses activités est une très bonne chose, il a vraiment évolué. De ce côté là, rien à redire.
Par contre, ce que j'aime pas et qui me gonfle, c'est que encore une fois on nous ressort un méchant de plus. C'est lourd. Puis Jordan Chase n'a pas la carrure pour un méchant, j'le trouve trop mou. Néanmoins, scène assez étrange entre lui et Emily. Ça m'intrigue.
Mais alors gros point noir, lorsque je commence à apprécier la relation Dexter/Lumen, les scénaristes décident de faire n'importe quoi... J'ai juste détesté la fin, j'ai même explosé de rire... Pour moi, leur relation n'était pas de ce genre, et c'est ça que je commençais à aimer. Je ne les voyais pas du tout comme une couple mais comme des partenaires se comprenant. Enfin j'suis plus à un détail près niveau déception cette année...

 

Du côté de Deb ça avance pas mal parce qu'elle est pas bête la Deb ! Elle comprend que la 13ème est peut-être derrière tout ça.
Liddy quant à lui connait la vérité, ça risque d'être chaud pour Dexter (enfin bon...). 

 

J'ai bien aimé la scène entre Dexter et Jordan au commissariat, à voir pour la suite...

 

Bon plus que deux épisodes, pour l'instant cette saison est vraiment celle que j'aime le moins, je ne suis toujours pas rentré dans l'ambiance, je trouve ça trop plat, dommage. Mais bon, ce n'est qu'une saison sur cinq.

 

Alex.

Repost 0
Published by Typh et Alex - dans Dexter
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 23:25

Dexter

 

 

Immense épisode. Meilleur épisode de la saison et un des meilleurs de la série selon moi. Pas moins. Tout ce que j'adore dans cette série est condensé en un épisode. Des scènes ultra fortes en émotion (oui, j'ai pleuré), des personnages qui deviennent encore plus intéressants qu'ils ne l'étaient déjà (Deb en tête) et puis aussi des moments de tension parce qu'il en faut bien de temps en temps même si ce n'est pas pour ça que je regarde la série. La dernière scène m'a donné des frissons, et Jordan Chase m'a fait plus flippé en une seule phrase que Trinity en une saison entière !

Cette semaine marque le retour d'Astor. Bon, je suis loin d'être fan du personnage et de l'actrice mais pourtant c'était extra. L'actrice était d'ailleurs tout à fait correcte cette semaine. C'est aussi plus simple à jouer qu'en début de saison c'est sûr.
Toutes les semaines je vante les qualités de la relation Dexter/Lumen. Cette fois-ci c'est celle Dexter/Astor qui m'a bluffé. Dexter était comme n'importe quel père de famille qui se ronge les sangs lorsqu'il perd sa fille, prêt à tout pour la retrouver, même se faire coincer. Lumen rencontre Deb, tout le monde sait qu'il traîne avec Jordan Chase etc. Bref, Dexter s'est un peu mis dans le pétrin là, pour notre plus grand plaisir.
J'ai trouvé la conversation entre Dexter et Astor dans la voiture assez magnifique. Le "I love you" de Dexter m'a foutu les larmes. Dexter est vraiment la série qui me touche le plus, et de très loin.
J'ai adoré la conversation entre Dexter et Harry aussi dans la voiture, où Harry lui révèle être fier de lui. C'est beau, mais incroyablement dépressif à la fois. Oui, Dexter n'était pas condamné à la base, il aurait pû s'en sortir...

Du côté du très bon aussi on a tout ce qui concerne l'histoire de Jordan Chase (tout le reste quoi...). Tout commence à s'emboîter et c'est assez jouissif !
Grâce à Deb l'enquête est rouverte, et là ça va devenir très chaud pour Dexter. Deb, elle, devient de plus en plus fascinante (et pourtant j'ai toujours adoré ce personnage, mais là encore plus !). Elle est vraiment d'une grande intelligence, et je sens qu'elle va bientôt commencer à avoir de sérieux doutes sur son frère. On peut même se demander si ce n'est pas déjà le cas, mais qu'elle refuse tout simplement de se l'admettre.
J'aime de plus en plus le personnage de Quinn (le genre de truc que je n'aurais jamais imaginé dire...). Je trouve qu'il gagne vraiment en épaisseur au fil des épisodes. Au sens figuré hein. L'acteur me paraît de plus en plus maigre...
J'ai toujours autant de mal avec Laguerta, qu'on essaie de nous rendre gentille cette semaine. Mais bon, mon avis sur ce personnage ne changera sans doute jamais... Et c'est moi où on dirait de plus en plus un trans' ? Bon aller, j'arrête d'être méchante...

Pour Liddy je ne vois pas trop vers quoi ça va mener dans la suite. Il va sans doute enquêter seul maintenant, mais il va finir par se faire prendre par Dexter je pense. Dexter qui d'ailleurs ne pourrait pas le tuer vu que c'est un innocent.
Enfin bon, j'arrête de faire des théories, je suis mauvaise à ça, et cette année rien n'est jamais sûr.

Bref, je crois qu'avec cette critique dithyrambique vous avez compris que j'ai plus qu'aimé cet épisode. Sur Internet j'ai vu quelques personnes se demander si on ne tenait pas là la meilleure saison de la série. Je ne peux pas me prononcer pour le moment, mais en tout cas c'est celle qui me touche le plus, assurément.

 

Typh.

 


 

Alors moi au contraire je n'ai pas vraiment aimé, j'ai préféré la semaine dernière pour le coup.

 

Cet épisode marque le retour d'Astor, un personnage que je déteste. Bon, outre le fait qu'elle et sa copine aient fait 400 km et qu'Astor ne fasse absolument pas 12 ans, l'histoire se laissait regarder mais je n'ai pas trop saisi son intérêt. Néanmoins, j'ai apprécié le cours d'anatomie de Dexter dans l'allée.

 

Le truc qui avance (j'ai l'impression qu'on stagne profond depuis 8 épisodes), c'est Jordan Chase, Dexter s'est mis en danger et c'est tant mieux. Tout le monde est courant que Dexter le côtoie, ça ne devrait pas être bien dur de remonter jusqu'aux meurtres !

 

J'ai beaucoup aimé Deb durant l'épisode (bravo à l'actrice, c'était une fois de plus génial), c'est clairement mon personnage préféré. Bon point que Quinn lui avoue ses doutes quant à Dexter, je pensais qu'il n'en parlerait jamais...

 

Par contre, j'ai vraiment un problème avec le rythme cette année. J'ai dû lutter pour rester éveiller pendant les 50 minutes et j'ai fait une sieste après l'épisode... Rare sont les séries qui me font cet effet (quoi que... cette année je trouve le niveau des séries très bas).

 

Bon, il reste 3 épisodes et je ne ressens toujours pas la pression habituelle de fin de saison monter, tant pis, peut-être que les 3 derniers épisodes arriveront à améliorer mon image de cette saison que je considère comme la plus mauvaise et ce de très loin.

 

Alex.

Repost 0
Published by Typh et Alex - dans Dexter
commenter cet article

Twitter


Rechercher