Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 18:08

 

Breaking Bad

 

 

Petite baisse de régime cette semaine pour Breaking Bad (en même temps le niveau des précédents épisodes était tel...). Le problème vient à mon avis d'une accélération trop brusque de l'intrigue et de scènes qui ne fonctionnent bizarrement pas très bien.

 

Suite au meurtre du garçon à l'épisode dernier Jesse prend conscience qu'il souhaite arrêté le business. Lui et  Mike trouvent une occasion de revendre la méthylamine qu'ils ont volé et de pouvoir, pour de bon, quitter ces affaires. Evidemment tout ne se passe pas comme ils le souhaitent, Walt ne voulant absolument pas s'arrêter. Il a néanmoins une idée de génie qui devrait contenter tout le monde maisn pour la connaître, nous devrons malheureusement attendre une semaine...

C'est étrange de voir tout cela se dérouler en un seul et même épisode, Breaking Bad ne nous avait jamais habitué à un rythme effréné, encore moins cette année.

Ensuite je trouve que certains éléments ne fonctionnent pas, comme par exemple voir Walt se transformer en MacGyver pour se libérer du radiateur auquel Mike l'avait attaché...

Je suis également déçue de la tournure qu'à pris le repas chez les White. A mon avis on aurait pu avoir quelque chose d'excellent. Ici cela ne semble qu'être un moyen pour Walt de se mettre, une fois encore, Jesse dans la poche, pour qu'il ne l'empêche pas de continuer ses affaires... Pas de réelle progression donc à l'horizon, si ce n'est la confirmation que Walt est en train de bâtir seul son empire (tout est une question de domination pour lui).

 

Je regrette aussi un peu la mise à l'écart de Skyler durant ces deux derniers épisodes. Je ne sais pas du tout comment celle-ci va agir maintenant qu'elle sait que Walt fait croire à tous que sa dépression est due à ce qu'il est arrivé à Ted...

 

Bref, une légère déception, due en partie au niveau élevé des épisodes précédents donc rien de très grave. A voir comment les choses vont se goupiller à présent.

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans Breaking Bad
commenter cet article
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 23:46

Breaking Bad

 

 

 

Trois magnifiques épisodes de Breaking Bad, chacun dans leur genre. L'épisode 4 est pour moi d'ailleurs tout simplement un chef d'œuvre, ce genre d'épisodes qui vous prend à la gorge et qui vous marque longtemps...

 

Je crois que cette saison de Breaking Bad va être ma préférée. Les épisodes sont d'une intensité folle, sans pourtant qu'ils ne jouent sur le même tableau. L'épisode 3 nous présente la nouvelle manière de Walt et Jesse de préparer de la meth, le 4, lui, se centre sur la question de la famille, tandis que le 5 joue à fond  la carte du suspense puisque Walt et Jesse dévalisent un train.

 

Comme dit en introduction l'épisode 4 est, à mon avis, dans la veine de ce que la série fait de mieux. Breaking Bad avait tendance à devenir une série pure de gangsters, oubliant par moment sa veine plus intimiste des premières saisons. On y revient ici totalement, avec l'un des faces à faces les plus intenses de la série, celui de Skyler et Walt. Skyler ne cherche qu'à protéger ses enfants de l'être infâme que devient Walt. Pas de plan sur la longue durée, si ce n'est attendre que la cancer de Walt revienne. C'est absolument terrible et bouleversant d'en arriver à ce point. Walt est pire que jamais, tandis qu'on prend réellement Skyler en pitié. Elle se remet à fumer, et semble souffler sa fumée sur le personnage de Walt, comme un dernier moyen de l'éliminer. On est pris à la gorge tout du long, l'atmosphère est oppressante, on a réellement l'impression de voir cet enfermement avec Skyler.

 

L'épisode 5 est également marquant sur le coup, mais, avec du recul, beaucoup moins puissant. Après tout il n'y a rien de surprenant dans l'exécution du plan, Walt ne paie toujours pas le prix de sa cupidité. La toute fin, vraiment choquante, qui verra la mort d'un enfant, ne va sans doute pas non plus bouleverser les choses puisque cela ne vient ni de Jesse, ni de Walt. J'aimerai que cela fasse ouvrir les yeux de Jesse, qu'il se retire de façon permanente, mais je ne suis pas sûre que cela soit la cas.

En attendant l'épisode est tout de même d'une grande puissance, notamment grâce à une réalisation assez incroyable.

 

En bref, trois excellents épisodes de Breaking Bad, qui parvient à jouer habilement sur différents tableaux. Cette première partie de saison est bientôt terminée et c'est réellement dommage...

 

Typh. 

 

Repost 0
Published by Typh - dans Breaking Bad
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 19:38

 

Breaking Bad

 

 

Une série toujours aussi cohérente, aussi bien du côté de la forme que du fond. La mise en scène est toujours aussi soignée, se fait d'ailleurs de plus en plus impressionnante et est à mon avis, de loin, la meilleure de la télévision actuelle.

 

Chaque scène prend une dimension extraordinaire grâce à cette mise en scène. La tension ne redescend quasi jamais. Le pré-générique était géré de bout en bout, et laisse sans voix.

Mike devient un personnage plutôt fascinant, le seul (avec Skyler dorénavant) à se rendre compte de la dangerosité de Walt. Toutes ses scènes étaient géniales (l'interrogatoire avec Hank, la scène chez la femme travaillant avant avec Gus...).

Skyler, elle, est dans un retrait total, mais il est difficile de savoir si elle adopte l'attitude la plus pertinente avec Walt.

 

Je m'excuse pour cette courte critique, l'épisode n'est plus vraiment frais dans ma tête (j'étais persuadée d'avoir déjà rédigé cet article...). En tout cas cette série est toujours aussi bluffante de maîtrise.

 

Typh. 

 

Repost 0
Published by Typh - dans Breaking Bad
commenter cet article
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 21:41

 

Breaking Bad

 

 

L'événement télévisuel de la semaine était évidemment le retour tant attendu de Breaking Bad. Retour gagnant puisque la série se permet de réaliser sa meilleure audience historique (2.9 millions de téléspectateurs pour ce season premiere).

Un retour également gagnant du côté de la qualité : on retrouve de suite tout le brio de la série, sans qu'elle n'est jamais besoin d'en faire des tonnes.

 

La saison dernière se terminait sur le constat effroyable de ce qu'était devenu Walt, un être capable de tout pour s'en sortir, allant jusqu'à risquer la vie d'un enfant.

Cette saison se focalisera donc sur ce basculement sans doute définitif du personnage. Walt, dont nous suivant pourtant les aventures depuis maintenant 5 ans, est devenu un personnage totalement étranger. Il est impossible de le reconnaître, de se mettre de son côté. Il apparaît comme un être inaccessible, aussi bien pour nous que pour les autres personnages (sa femme est incapable de le reconnaître et est terrifiée par l'homme que son mari est devenu). C'est peut-être d'ailleurs ça qui va mener à sa perte (j'ai du mal à croire que la série puisse ne pas se terminer tragiquement pour lui) : sa femme pourrait bien finir par le dénoncer, si elle en trouve le courage évidemment.

 

Au delà de tout ça l'épisode était brillant dans sa construction (le pré-générique est déroutant comme il faut), et dans sa mise en scène. Breaking Bad ne se contente pas de faire des images belles, elle fait surtout des images qui ont du sens (ce que bons nombres de réalisateurs semblent aujourd'hui oublier dans leurs mises en scène...).

 

Bref, un retour réussi pour une série qui n'a plus rien à prouver. Cette saison s'annonce particulièrement noire et différente des autres, donc vivement la suite.

 

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans Breaking Bad
commenter cet article
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 23:56

 

Breaking Bad

 

 

Excellent final pour Breaking Bad. Depuis ses débuts la série nous réalise un sans-faute, c’est assez incroyable.

L’épisode ne joue pas tant sur le suspense, contrairement au final de l’an dernier,  mais s’intéresse davantage à la mise en scène des événements. Tout est parfait (enfin quasi), et confirme, si il y en avait encore besoin, que Breaking Bad est définitivement l’une des meilleures séries actuelles.

 

Comme toujours Breaking Bad est d’une fantastique cohérence, jusque dans ses dernières secondes, qui éclaireront les questions qu’on pourrait encore se poser : Walt est bel et bien celui qui a empoisonné le gamin, afin de mettre Jesse dans sa poche. Walt est définitivement passé de l’autre côté, il n’y a plus de doute (« I won »). Il est désormais prêt à tout pour se sauver.

Quelle autre série aura fait de son « héros » le grand méchant de l’histoire ? Je ne vois pas. Breaking Bad s’inscrit comme l’exact opposé de Dexter de ce côté, qui fait le choix moins « couillu » de faire d’un bad guy un être attachant (la série est donc plus facilement « aimable », mais je n’y vois pas là forcément un défaut hein).

« Breaking Bad » nous dit le titre. Il ne pouvait pas mieux être choisi. Se remémorer le début de série, revoir tout le chemin parcouru… C’est incroyable ce que Vince Gilligan est parvenu à accomplir.

 

Maintenant que nous réserve l’avenir ? Jesse sera-t-il un jour au courant de ce que Walt a fait ? Après tout Walt était déjà responsable de la mort de Jane, et Jesse n’en a jamais rien su.

Peut-être que celui qui fera tomber Walt (je crois bien que l'on aura une fin « morale ») ne sera pas Jesse, mais bien Hank.

 

Pou revenir à l’épisode lui-même je n’ai pas grand-chose à redire. La mise en scène était superbe, on tend comme souvent vers le western (l’arrivée de Gus dans la maison de retraite !). Si j’ai quelque chose à redire ça serait sur le fameux plan de Gus, juste avant sa mort. Clin d’œil sans doute à Terminator, mais personnellement je m’en serais bien passée.

 

Je crois que je vais m’arrêter là. Je suis désolée pour cette courte critique, mais je crois que je manque tout simplement de mots pour pouvoir parler convenablement de l’épisode, tout simplement sublime, à l'image de la saison, à l'image de la série.

 

Typh.

 

Repost 0
Published by Typh - dans Breaking Bad
commenter cet article
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 16:31

 

Breaking Bad

 

 

Avant-dernier épisode haletant pour Breaking Bad. Le rythme est très très soutenu (ce qui surprend un peu pour la série), et donne l’impression à l’épisode de ne durer que très peu de temps. Pour la toute première fois j’ai sans doute quelque chose à redire sur l’écriture de la série, tout ne me paraissant pas très cohérent (du moins si on ne change pas les choses la semaine prochaine), mais j’ai tout de même grandement apprécié l’épisode, je ne vais pas le cacher…

 

Skyler et Walt Jr. sont envoyés chez Hank et Marie, sous protection de la police tandis que Walt se barricade chez lui. Pendant ce temps Jesse reçoit un coup de fil d’Andrea : son fils est à l’hôpital, dans un état grave, pour des raisons inconnues. En réalité il a ingéré le poison que Jesse avait dans son paquet de cigarettes...

Quelque chose ne colle pas à mon avis dans cette histoire. Jesse part du principe que Walt est celui qui a empoisonné l’enfant de sa petite amie en premier lieu, puis se laisse convaincre par Walt qu’il s’agit en réalité de Gus. Mais ce plan me paraît vraiment très très risqué pour Gus (comment pouvait-il savoir que Jesse s’en prendrait à Walt ? Walt n’est pas, semble-t-il prêt à faire ce genre de choses). De la part de Gus, toujours très intelligent (voir trop, avec la scène de fin), ça me semble assez étrange. Il était évident que ça allait se retourner contre lui (rien que le fait de s’en prendre à des enfants c’est un peu sa « patte » si on peut dire ça comme ça…)

 

Une théorie néanmoins très intéressante circule sur Internet, très cohérente, mais que je n’arrive pourtant pas vraiment à croire : Walt serait bel et bien derrière tout ça, il aurait empoisonné l’enfant afin de remettre Jesse de son côté. Cela expliquerait également le long moment de réflexion de Gus en fin d’épisode, comme s’il comprenait ce que Walt venait de faire.

Niveau scénario ça se tient parfaitement, et ça corrigerait le léger problème de crédibilité de cette semaine. Mais les scénaristes oseront-ils vraiment faire descendre Walt si bas ? Un être capable de mettre en danger un enfant pour sauver sa famille et lui-même ? Je n’y crois pas trop, mais on n’est jamais sûrs de rien dans Breaking Bad. En tout cas ça serait vraiment très courageux de la part des scénaristes de nous sortir quelque chose comme cela.

 

Sinon du côté de la forme, je l’ai déjà dit, mais l’épisode m’a plutôt surprise dans son montage, son rythme, mais aussi dans sa mise en scène. On passe vraiment à quelque chose de speed, qui crée vraiment de la tension. La série tente de faire évoluer sa réalisation, donc ça ne peut être qu’une bonne chose.

 

En clair, hormis un détail d’écriture, j’ai de nouveau trouvé cet épisode excellent. Il me tarde de voir l’ultime épisode de la saison, même si l’attente de la saison 5 s’annonce terrible…

 

Typh.

 

Repost 0
Published by Typh - dans Breaking Bad
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 19:31

 

Breaking Bad

 

 

Raaaaaaaah mais c’est quoi cette fin de fou ?! Enfin pas seulement la fin en fait, tout l’épisode est extra ! Le meilleur de la saison jusque là (une saison pourtant déjà de très très haut niveau). J’ose même pas imaginer ce qu’on va nous servir dans les deux derniers épisodes, ça s’annonce super chaud…

 

L’épisode reprend à la suite du précédent, avec Jesse qui parvient à sauver Mike et Gus. Je ne sais pas si tout ça était prévu par Gus mais il s’assure tout de même que Jesse est bien dorénavant à ses côtés. Il lui demande donc de remplacer Walt à la préparation de meth’, ce que celui-ci accepte à condition que Walt ne soit pas tuer.

Personnellement je n’aurais, je crois, jamais imaginer en fin de saison 3 que Gus parvienne autant à séparer le duo Jesse/Walt, et que Walt soit au final totalement exclu. Mais comme toujours tout est magnifiquement mis en place et d’une grande cohérence.

 

Du côté de Skyler Ted continue d’être un boulet de première ! Il refuse d’utiliser l’argent qu’elle lui a donné par payer ses dettes. Skyler décide donc de faire pression sur lui : deux hommes de Saul sont envoyés chez Ted pour l’obliger à faire le chèque. Alors que tout semble se dérouler comme prévu Ted tente de s’enfuir et se prend les pieds dans le tapis : il chute et meurt (il me semble bien qu’il est mort). J’ai personnellement trouvé très drôle, c’est super con. Mais on se demande : toute cette histoire développée pour ça ? Et bien non !

 

Chez Walt les choses ne vont pas bien non plus : Hank est de plus en plus près de la vérité puisqu’il a découvert la laverie où Gus cache ses activités illicites. Pour le moment Walt parvient à retarder le moment fatidique où Hank découvrira tout ça, mais ça ne peut être que temporaire.

 

Les dernières minutes de l’épisode sont d’une tension incroyable : Walt comprend que Gus n’a plus besoin de lui, Jesse prenant sa place. Gus fait néanmoins comprendre à Walt que sa vie sera sauvée, au contraire de celle d’Hank. Si jamais Walt venait à s’interposer Gus pourra s’en prendre à sa famille…

Walt est donc dans une merde monstre, et choisit la méthode radicale du changement d’identité, pour lui et sa famille. Sauf qu’ils n’ont plus l’argent nécessaire à cela, Skyler ayant donné une grosse partie de ce qu’ils avaient à Ted ! En plus de cela Saul, sur ordre de Walt, passe un coup de fil anonyme prévenant qu’Hank est en danger (ce que Gus avait donc interdit à Walt de faire). Bref, peut-on être plus dans la merde que ça ?!

Le scénario est génial, la mise en scène et le jeu des comédiens aussi. Walt pète un plomb face à « l’ironie » de la situation : ses pleurs se transforment en un rire effrayant, qui couvrira toute la fin d’épisode. Les choses sont terribles du côté de Skyler, Marie et Hank également. Je crois que la seule personne capable de les sauver dorénavant est bien Jesse…

 

Bref un épisode sublime, aux dernières minutes magistrales, renouant avec la tension du 3x13 (cet épisode aurait d’ailleurs très bien pu être le season finale !). Les deux derniers épisodes s’annoncent très très intenses. J’ai hâte.

 

Typh.

 

Repost 0
Published by Typh - dans Breaking Bad
commenter cet article
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 19:41

 

Breaking Bad

 

 

Et bien, c’est encore un épisode brillant que Breaking Bad nous offre cette semaine. On entre dans la dernière ligne droite (plus que 3 épisodes dorénavant) et les scénaristes mettent le paquet !

 

C’est l’anniversaire de Walt Jr. qui fête ses 16 ans ! Alors que maman est là à son réveil pour lui offrir une voiture, papa est toujours chez lui à dormir. Il faut dire que Walt sort d’une nuit agitée, puisqu’il s’était battu la veille au soir avec Jesse. Walt Jr. choisit donc de lui rendre visite, et tombe donc sur son père en piteux état.

Une partie d’épisode que j’ai personnellement adoré. Walt Jr. sert enfin à quelque chose cette année, nous montrant un Walt plus humain que d’habitude, très émouvant. Son fils parvient à lui faire craquer un peu sa carapace, cette espèce de masque d’Heisenberg qu’il ne quittait presque plus. Walt Jr. avait bien remarqué que son père n’était plus le même, qu’il ne jouait qu’un rôle. En fait, Walt Jr. jouait un peu le rôle des spectateurs, et osent enfin dire à Walt ce que l’on ressentait tous de plus en plus à propos de lui.

 

De son côté Skyler a toujours son histoire avec Ted, qui est tout de même un super crétin. Alors que Skyler trouve une combine pour lui donner de l’argent anonymement celui-ci se dépêche d’acheter une voiture, et tenter de remettre son entreprise à flot, sans pour autant payer ce qu’il doit au fisc. Skyler se voit contrainte de lui avouer avoir déboursé l’argent. Que va-t-il se passer à présent ? Je ne vois pas comment Skyler va parvenir à s’expliquer. C’est un peu la merde de ce côté…

 

Le gros de l’épisode vient sans doute de Jesse, parti au Mexique avec Gus et Mike, afin de livrer la recette de Walt au cartel. Toutes les scènes sont ici excellentes, surtout celle où Jesse tente de s’imposer en vrai chef.

La fin de l’épisode n’est pas très surprenante vu le déroulement de l’épisode : Gus empoisonne tous les membres du cartel (mais lui aussi par la même occasion…). Jesse se retrouve avec la vie de Mike et Gus entre les mains à présent. Cas de figure intéressant, que je n’aurais pas imaginé.

En tout cas cette dernière partie était excellente, et toujours brillamment mise en scène.

 

Bref, encore et toujours un Breaking Bad au top. La suite risque de bouger !

 

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans Breaking Bad
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 00:33

 

Breaking Bad

 

 

Très bon épisode, comme d’habitude, au final déjà culte. La fin de saison est proche (bouhou) et ça se voit. La tension est à son maximum de tous les côtés, et c’est loin d’aller en s’arrangeant.

 

Pré-générique en forme de flash forward cette semaine. Les lunettes de Walt sont au sol, et des gouttes de sang perlent sur le parquet… Que s’est-il passé ?

 

Walt tente cette semaine de s’en sortir avec Hank, toujours convaincu de l’implication de Gus dans le trafic de drogues. Même si la technique du GPS collé sur la voiture ne fonctionne pas (Gus étant au courant), Hank ne désespère pas et trouve les entrepôts de Gus. Il en fait part à Walt, qui a heureusement le temps de prévenir Gus. Bref, Walt arrive encore, pour le moment, à éviter la catastrophe. Mais pour combien de temps ? On nous réserve peut-être du très lourd du côté de Hank pour la fin de saison…

 

Alors que les ennuis s’accumulent pour à peu près tout le monde voilà que l’ancien boss de Skyler fait son retour. Et bien évidemment ce n’est pas pour annoncer une bonne nouvelle, puisqu’il va subir un contrôle à son bureau, suite à des revenus non déclarés. Il demande donc l’aide de Skyler, qui, après avoir jouer la cruche (passage pas très crédible d’ailleurs) parvient à le tirer d’affaire, pour le moment. Il doit encore rembourser l’argent qu’il doit. Et notre chère Skyler a l’air très tenté de lui donner. Si même Skyler commence à faire des conneries qui pourrait attirer l’attention sur elle…

 

Jesse, lui, rencontre Gus, car choqué par l’assassinat de l’un des hommes de ce dernier. Gus lui propose d’aller travailler au Mexique, puisqu’il a finalement céder aux exigences du cartel : dévoiler la recette de Walt. Cette petite discussion avec Gus, autour d’un repas, était l’occasion rêvée pour Jesse de lui faire ingérer le poison. Mais, comme on le savait déjà, Jesse n’en a pas le courage.

Voilà qui nous ramène au pré-générique : une altercation au final entre Walt et Jesse ! Walt avait déposé le détecteur GPS sur la voiture de Jesse, et découvre donc que ce dernier n’a pas saisi l’occasion de tuer Gus. Jesse, lui, apprend que Walt le surveillait. Bref, Jesse et Walt sont en train de se monter l’un contre l’autre, comme Gus le voulait en fin de compte. Que va-t-il se passer entre ces deux là maintenant ? Je n’en ai strictement aucune idée. J’espère que leur crise n’est que passagère, parce qu’il ne manquait vraiment plus que ça pour compléter la liste des problèmes qui s’accumulent… Quant au départ de Jesse au Mexique je n’y crois pas trop, mais on ne sait jamais vraiment ce que cette série peut nous réserver.

 

Bref, encore une fois un très bon épisode, qui confirme l’excellence de cette quatrième saison. Les quatre derniers épisodes risquent d’être très très tendus.

 

 

 

Typh. 

Repost 0
Published by Typh - dans Breaking Bad
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 22:29

 

Breaking Bad

 

 

J’en ai presque marre de faire les critiques de Breaking Bad. Franchement qu’est-ce que je peux dire ? « Excellent, splendide, génial, intense, trop court » bla bla bla. J’ai l’impression de dire les mêmes choses chaque semaine. Vivement le retour de 90210 et compagnie pour que mes critiques varient !

Bon, je ne vais pas me plaindre d’un tel niveau non plus. L’épisode est encore parfait, je n’ai rien à dire (ah si peut-être sur le filtre jaune à la toute fin qui est super moche, mais on s’en fout).

 

Je vais débuter par Hank, puisque l’épisode précédent se terminait sur lui. Gus est pour la première fois soupçonné d’avoir un lien avec le trafic de drogues, et se doit de justifier devant la police la présence d’empreintes lui appartenant dans l’appartement de Gale. Bien sûr, notre Gus arrive avec une explication en béton, et un alibi pour le moment de l’assassinat. Il est donc relâché, mais Hank continue de le soupçonner fortement. Malheureusement pour lui (et heureusement pour son beau-frère) c’est à Walt qu’il va demander de l’aide, lui expliquant ses théories sur Gus, et lui demandant de coller un émetteur GPS sur la voiture de Gus. Walt est ainsi mis au courant que l’étau se referme de plus en plus sur lui, et qu’il doit se débarrasser de Gus au plus vite. Mais Jesse n’a pas l’air très pressé de le faire, toujours traumatisé du meurtre qu’il a commis.

En gros, c’est tendu du slip de tous les côtés. Même Gus est en mauvaise position, lui toujours si serein. Je ne sais pas trop comment Hank pourrait avancer dans son enquête dorénavant, mais il ne fait aucun doute qu’il ne va pas abandonner la piste Gus aussitôt.

Pour Walt la situation est aussi très mauvaise. Pour empirer les choses je pense que le cancer va faire bientôt son retour. Effectivement on nous en reparle dans l’épisode, alors que ça faisait un moment que cette intrigue avait un peu disparue.

 

L’épisode est pas mal concentré sur le personnage de Gus. On en découvre enfin un peu plus sur ce personnage, jusque là très mystérieux. Enfin il en reste quand même beaucoup à découvrir. On sait seulement, grâce à un flash-back, qu’il est resté en vie jusque là grâce à un événement de son passé, grâce à qui il était au Chili. Qu’a-t-il bien pu se passer pour que même les plus gros dealers ne veuillent/puissent pas le tuer ? Notre cher Gus a l’air d’avoir encore beaucoup de choses à révéler, et pourrait être un personnage encore plus important que ce que l’on pensait…

 

A côté de tout ça on a des petites scènes intéressantes, comme Skyler qui trouve une cachette pour le paquet d’argent que Walt ramène, ou Saul chargé par Jesse de remettre de l’argent à son ex. Jesse qui, même dans l’état dans lequel il est, n’oublie pas d’être un type bien.

 

Bref, encore un superbe épisode pour Breaking Bad, qui nous fait un joli sans-faute pour le moment. Plus que 5 épisodes…

 

Typh. 

 

Repost 0
Published by Typh - dans Breaking Bad
commenter cet article

Twitter


Rechercher