Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 14:30

 

Wreck-It Ralph

 

 

Nouvelle création des studios Disney, Wreck-It Ralph (réalisé par Rich Moore) nous plonge dans l'univers - plutôt surprenant - des jeux vidéos d'arcade. Le film pourra donc ravir parents et enfants, les premiers replongeant dans un univers dans lequel ils ont grandi, les seconds se satisferont de l'intrigue, de l'humour, et du monde coloré dans lequel évolue les personnages.

 

Dans une salle d’arcade, Ralph la casse est le héros mal aimé d’un jeu des années 80. Son rôle est simple : il casse tout ! Pourtant il ne rêve que d’une chose, être aimé de tous…

Vanellope Van Schweetz quant à elle, évolue dans un jeu de course, fabriqué uniquement de sucreries. Son gros défaut : être une erreur de programme, ce qui lui vaut d’être interdite de course et rejetée de tous…

Ces deux personnages n’auraient jamais dû se croiser… et pourtant, Ralph va bousculer les règles et voyager à travers les différents mondes de la salle d’arcade pour atteindre son but : prouver à tous qu’il peut devenir un héros… Ensemble, arriveront-ils à atteindre leurs rêves ? (source Allociné)

 

Wreck-It Ralph joue clairement la carte de la nostalgie, accumulant les références aux différents jeux d'arcade, dont on s'amusera de voir les différents personnages sortir de leur univers. Les fantômes de Pac Man, Bowser, Eggman etc. se rendent ainsi dans une réunion réservée aux méchants de jeux vidéo, tandis qu'on s'amusera de voir par exemple Ryu en train de boire un verre dans un bar.

On regrettera peut-être que le réalisateur n'ait pas fait le choix de nous faire voyager entre les différents mondes des jeux vidéos. Une séquence dans l'univers de Sonic, ou bien dans celui de Mario, aurait satisfait tout le monde je pense.

 

Au niveau de l'intrigue il n'y a pas de quoi s'ennuyer. Le personnage de Ralph est de suite sympathique, et l'amitié qui se tisse entre lui et Vanellope (elle aussi un bon personnage) est très jolie. Disney oblige, le film joue aussi clairement la carte de l'émotion et de la morale finale mais sans que cela ne soit véritablement trop lourd.

Du côté des personnages secondaires Felix et Sergeant Calhoun (doublée par la géniale Jane Lynch, alias Sue de Glee) forment un duo qui fonctionne très bien tant il est improbable. King Candy, lui, est un méchant aussi fou qu'insupportable, mais plutôt réussi.

Le film ne manque aussi pas d'humour. L'ensemble marche plutôt, même si certains gags sont plutôt ratés (le passage pipi/caca notamment).

 

L'univers du film est en tout cas très joli et hétéroclite. On passe ainsi notamment de l'univers très sombre de Hero's Duty à celui très coloré de Sugar Rush. Les créateurs ont fait preuve de beaucoup d'imagination en créant des mondes vraiment riches, pensés dans chaque détail. Mention spéciale à ce "volcan", où la lave est remplacée par du Coca, qui rentre en éruption à la chute de Mentos. Il fallait y penser !

L'animation aussi est réussie. Voir des héros 2D passer à la 3D est très agréable et la réalisation dans l'ensemble est des plus correctes (les courses de voiture par exemple sont pas mal du tout).

 

Un petit mot aussi sur le court-métrage précédent Wreck-It Ralph, Paperman. Un court-métrage quasi uniquement en noir et blanc, et non dialogué. C'est vraiment très beau, et plutôt poétique. Il met de suite de bonne humeur pour voir le long-métrage qui suit.

 

En bref Wreck-It Ralph ne marquera certainement pas l'histoire du dessin animé mais se révèle être un excellent divertissement, qui pourra plaire à toute la famille. C'est amplement suffisant.

 

Typh. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher