Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 00:23

 

Top-Of-The-Lake.jpg

 

 

Minisérie de 7 épisodes signée Jane Campion, Top Of The Lake est une vraie réussite. Sur fond d'enquête policière la série nous plonge au cœur d'un village de Nouvelle-Zélande. Une toile originale pour un show intelligent et difficile.

 

Tui, une jeune fille âgée de 12 ans et enceinte de 5 mois, disparaît après avoir été retrouvée dans les eaux gelées d'un lac du coin. Chargée de l'enquête, la détective Robin Griffin se heurte très rapidement à Matt Mitcham, le père de la jeune disparue qui se trouve être aussi un baron de la drogue mais aussi à G.J., une gourou agissant dans un camp pour femmes. Très délicate, l'affaire finit par avoir des incidences personnelles sur Robin Griffin, testant sans cesse ses limites et ses émotions... (source : Allociné)

 

La série doit beaucoup au cadre dans laquelle elle se joue et à ses différents personnages. Elisabeth Moss (Peggy de Mad Men), qui interprète le rôle de Robin est  extraordinaire et nous campe un personnage principal extrêmement touchant.

Il n'y a rien à redire sur le reste du casting, acteurs et personnages. L'univers et riche et inquiétant. Je ne suis pas familière avec le cinéma de Jane Campion mais à ce que j'ai pu lire ses thèmes fétiches se retrouvent dans la série. Les femmes se retrouvent au cœur du show, toutes des êtres blessés d'une façon ou une autre. L'ensemble est terriblement sombre il faut l'avouer, la violence se retrouvant partout (physique ou psychologique) et les personnages ne sont jamais réellement ce qu'ils semblaient être en premier lieu.

 

La résolution de l'affaire (qui finalement n'est que le déclencheur de la série, et non son vrai sujet) n'est en rien surprenante mais tout à fait logique avec ce que Top Of The Lake nous montrait jusque là.

On s'étonnera de voir de nombreux points non élucidés, qui font vivre la série encore même après sa fin. Au final on ne saura jamais vraiment tout.

 

Sur le plan formel la série est magnifique. Le pilote m'avait fait penser un peu à The Killing dans l'ambiance, avec un côté Les Revenants (le lac évidemment), mais en fait les comparaisons ne tiennent pas longtemps. L'univers est vraiment unique, le rythme, la mise en scène et la photographie sont absolument parfaits.

 

Bref, Top Of The Lake est une série à découvrir. Je ne vois pas franchement de défaut et ne peux que vous inciter à la regarder.

 

 

Typh. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher