Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 16:08

The-Playboy-Club.JPG

 

 

Nouvelle série d'NBC, qui ne devrait pas rester longtemps sur les écrans américains vu le flop magistral qu'a été ce pilot (5.02 millions de téléspectateurs).

Voilà une série qui m'avait attiré l'oeil avec son trailer (en grande fan de Mad Men que je suis) mais qui avait finit pas totalement me désintéresser suite aux nombreux problèmes qu'elle avait rencontré (boycottage de la série sur certaines chaînes, retournage du pilot...). Bref, je n'en attendais au final strictement rien, et je m'attendais à être très dure avec ce premier épisode. Mais au final le positif l'emporte presque, j'ai plutôt aimé malgré de nombreux trucs ridicules. C'est Mad Men sauce très grand public, ça n'arrive pas une seule seconde à la cheville de la série d'AMC, mais ça se regarde tout à fait.

 

Alors The Playboy Club qu'est-ce donc ? C'est tout simplement l'histoire du premier Playboy Club de Chicago, en 1963.

 

Je vais commencer par le négatif, histoire de finir sur une bonne note. Le pire vient côté casting. Sérieusement Eddie Cibrian ???!!! Dites-moi que c'est une blague c'est qu'il vient de nous faire là ! L'une des prestations les plus ridicules que j'ai vu de ma vie. Une imitation hilarante de Jon Hamm (Don Draper de Mad Men) ! Enfin, hilarante au début. A la longue ça devient vraiment lourd, et j'ai presque peur en retrouvant Jon Hamm de repenser à ce vieux gars pas capable de construire un rôle de lui-même. Comment peut-on accepter ça sincèrement ? Toutes les mimiques sont copiées, idem pour la gestuelle. Ca va même jusqu'aux intonations ! C'est honteux. Mais voyons le positif : Eddie Cibrian a bons goûts en matière de séries télé puisqu'il regarde Mad Men ! (je suis en train de l'imaginer là, s'entraîner devant son miroir à imiter Jon Hamm...)

Bon, en dehors de son jeu, ce mec est quand même une grosse endive (l'endive étant pour moi une personne dénuée de charisme). Bref, lui confier le rôle principal était quand même une énorme erreur.

 

Tout ce qui concerne son personnage ne me plaît pas d'ailleurs. Je n'aime pas l'intrigue du meurtre. Mais que voulez-vous, je crois que quand on propose une série à un network on est forcé de faire ce genre de choses... C'est mal géré, tout va trop vite, et les mecs aux trousses de Nick Dalton sont de grosses caricatures.

 

Enfin, c'est quoi cette voix-off ? Faire appel à Hugh Hefner franchement ?! Je trouve ça d'un ridicule... Et puis faut voir la profondeur de ses discours aussi...

 

Passons au positif, c'est-à-dire à peu près tout ce qui concerne les intrigues secondaires en fait ! Comme à peu près toujours dans un pilot je trouve que tout va trop trop vite, on présente les gens très superficiellement en espérant que les spectateurs reviennent la semaine d'après pour en apprendre davantage. C'est le cas dans cette série, même s'il me semble déceler un vrai potentiel dans tout ça. En fait j'aime particulièrement la brune (l'ex de Nick), qui m'a l'air assez complexe (impossible de savoir si elle est vraiment sincère avec Maureen en fin d'épisode, ou jalouse de cette jeune montante). Idem, l'intrigue sur l'homosexualité de certains personnages peut se révéler intéressante, mais c'est tellement survolé qu'il est difficile de se faire un avis.

Sinon côté casting je trouve l'ensemble plutôt bon (à moins qu'ils paraissent tous bons face à Eddie Cibrian...). J'ai bien aimé Amber Heard, que je ne connaissais pas, et je la félicite d'être parvenue à garder son sérieux face à son partenaire.

 

Sur le plan formel je n'ai pas grand chose à dire. La mise en scène est très série télé, c'est donc le minimum syndical. Et je ne trouve pas que la série parvienne à créer une ambiance fascinante à la Mad Men (loin de là).

 

Bref, mon avis est peut-être assez dur, mais j'ai tout de même passé un bon moment (à titre de comparaison j'ai assez largement préféré ce pilot à celui de Ringer, par exemple). Dommage que la série ait fait un score si mauvais, elle n'aura pas le temps de prouver de quoi elle était capable, même si elle le méritait tout à fait à mon avis.

 

Typh.

 

 


 

Je ne vais pas trop m'étendre étant donné que je suis tout fait du même avis que Typh. La série a un très bon potentiel qui a, malheureusement, été gâché lorsque le pilot a dû être retourné pour satisfaire la population choquée par le thème de la série.

 

Au final, du bon et du mauvais.
L'histoire du meurtre intervient trop vite, n'est pas traitée de la bonne manière. Le tout va beaucoup trop vite et les réactions des protagonistes sont complètement inadaptée.

Il est vrai que les intrigues secondaires sont beaucoup plus plaisantes même si pas encore assez développées.

 

En clair, je vais continuer la série, il reste (au maximum) 12 épisodes vu l'audience de ce pilot...

 

Alex. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh et Alex - dans Pilot
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher