Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 19:20

 

The Killing

 

 

Courte critique des deux derniers épisodes de The Killing. Pas grand chose à redire sur ces épisodes, tout évolue très bien, on nous balade toujours de piste en piste, sans savoir très bien où tout ça va nous mener.

 

Comme je l'avais déjà dit dans ma critique précédente de la série les différents points de vue sur l'histoire (famille, police, politique) ne sont plus aussi découpés que dans la saison 1. Néanmoins la partie de Richmond me paraît encore et toujours bien éloignée du reste. Si le Maire est cependant lié à toute cette histoire mon sentiment changera évidemment.

 

La partie sur la famille est toujours très bonne, et rejoint la policière : nous avons la révélation, en fin d'épisode 6, que Stan n'est pas le père de Rosie. On le sent un peu venir à l'avance mais ce n'est pas grave, ça suffit largement à vouloir se jeter sur l'épisode suivant.

Le choix de ne pas avoir finie l'histoire en fin de saison dernière crée un sentiment assez étrange devant la série, puisqu'on ne peut absolument pas savoir quand l'intrigue prendra fin. A chaque épisode que l'on lance on se demande si on va enfin avoir la révélation de l'identité du coupable... C'est assez inédit dans une série je pense, et un bon moyen de maintenir le suspense.

 

En bref, The Killing reste une excellente série. Elle a retrouvé de suite son rythme de croisière. Rien à redire.

 

Typh. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans The Killing
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher