Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 23:36

The Killing

 

 

Sans aucun doute l'épisode le plus intense de The Killing. L'accélération soudaine de l'enquête m'a un peu perturbée dans les premières minutes, mais j'ai fini par vraiment entrer dans l'épisode. Et une fois dedans impossible d'en sortir, évidemment. Surtout qu'on comprend assez vite que l'identité du tueur va nous être révélée durant l'épisode, donc on met son cerveau en marche, et on commence à soupçonner tout le monde.

 

Après l'épisode "stand-alone" de la semaine dernière on reprend l'enquête. Les policiers ne trainent pas, et sont vite sur la piste d'un site de rencontre, Beau Soleil, que Rosie aurait fréquentée (Teri, soeur de Mitch, y est également inscrite). On nous met également sur la voie de Tom Drexley, milliardaire et gros investisseur dans la campagne de Richmond. Il serait également inscrit sur le site, et connu pour sa violence.

J'avais très peur que Tom soit vraiment le tueur. Pas spécialement parce qu'on ne l'a pas beaucoup vu, mais parce que j'ai mis du temps à savoir qui était ce personnage, trouvant chacune de ses apparitions plutôt mal amenées. 

J'étais persuadée depuis pas mal de temps que Teri avait quelque chose à cacher, et je la voyais bien coupable. Finalement j'avais bien raison de la trouver louche, mais elle n'est en rien une meurtrière en réalité.

 

On nous finit l'épisode sur la révélation de l'identité du tueur (à moins qu'on est le droit à un énième rebondissement dans l'épisode 13) : Darren Richmond est vraisemblablement l'assassin de Rosie. Trois personnages le découvrent au même instant (oui, énorme coïncidence) : Linden, alors chez Darren, Holder, grâce à une des filles de Beau Soleil, et Gwen, suite à des photos qu'on lui a transmises.

La révélation n'est pas du tout surprenante car tout à fait logique, et absolument pas décevante. En y réfléchissant beaucoup d'éléments pointaient vers lui depuis le début. Le fait qu'il soit l'un des personnages principaux et un suspect majeur lors des premiers épisodes fait qu'on l'a éliminé assez vite de la liste des coupables potentiels. C'est vraiment très bien foutu de la part des scénaristes. Finalement c'est normal que Rosie ait été retrouvée dans l'une de ses voitures, qu'il ait autant soutenu Bennet (il le savait innocent), que son histoire publique et personnelle ait été développée alors qu'on n'en voyait pas forcément l'intérêt etc.

Le mobile n'est donc pas une histoire de complot, ou je ne sais quoi. Richmond semble être un psychopathe, point barre. Ca me convient tout à fait. Ce côté pervers lui vient peut-être de la mort de sa femme.

 

A côté de ça l'histoire des Larsen et l'intrigue politique avant la grosse révélation font assez pâle figure. Ce n'est pas inintéressant, mais très loin du niveau de l'intrigue policière.

 

Bref, très bon épisode, même si je dois avouer que je l'ai trouvé un peu rapide. Les scénaristes ont fait un choix étrange en faisant durer la piste Bennet plusieurs épisodes, et en résolvant cette piste en seulement un épisode. On va me dire qu'en réalité les choses se passent souvent ainsi, mais j'aurais vraiment pas été contre un développement plus lent de l'affaire Beau Soleil. Enfin bon, j'ai très hâte de voir le dernier épisode de la série, je me demande ce qu'ils vont nous réserver.

 

Typh. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans The Killing
commenter cet article

commentaires

Watcher 20/06/2011 20:24


Pour Richmond, j'ai trouvé que le personnage était trop rarement nuancé, et les deux fronts politiques s'opposaient trop de façon manichéenne, alors quand on voit qu'ils peuvent avoir une écriture
fine sur d'autres personnages, on se pose des questions sur celui-ci (et d'un côté, c'est pas plus mal qu'il soit le suspect, parce qu'autrement, j'aurais reproché son côté trop "bon", au moins
ici, il a une utilité). Avec la saison 2, on va voir comment ils vont s'en sortir, espérons qu'ils regleront les quelques défauts pour nous offrir quelque chose d'excellent (parce qu'il y a des
épisodes franchement très réussis aussi).


Watcher 20/06/2011 17:36


Je te suis sur ton bilan, c'était le risque d'une telle série (trop longue au milieu et une résolution rapide en fin). J'attends de voir la fin pour vraiment juger mais je suis pas trop satisfaite
par le fait que Richmond soit présenté comme le tueur (j'attends encore, peut-être n'est-ce pas lui... Après tout, on ne sait d'où viennent les photo données au maire, entre autres), vu que c'était
trop évident autant dans les intrigues que dans la structure de la série (le groupe politique a été déconnecté trop longtemps, ce qui fait qu'obligatoirement, on a un suspect dans cette partie, et
comme Richmond était un personnage beaucoup trop gentil et qu'on a encore insisté dessus dans l'épisode, bref, j'aurais aimé être surprise, et j'espère encore l'être dans le finale). Je pense qu'il
aurait fallu mettre en place plus vite et plus explicitement des connexions entre politique et enquête, et je me dis d'ailleurs que la série aurait été plus efficace avec moins d'épisodes (8 ou 10
peut-être).

Sinon, je vous ai "tagué" pour le "kreativ blogger award" ^^ (ici pour les infos : http://jenesaispaslire.over-blog.com/article-kreativ-blogger-77283328.html), si ça vous tente de le faire !


Typh 20/06/2011 19:54



Moi je suis plutôt satisfaite de l'identité du tueur, si il s'agit véritablement de lui en définitif (j'ai de plus en plus le sentiment que non... réponse dans le final que je me ferai ce soir).
Pas déçue peut-être parce que je ne le soupçonnais pas du tout en fait. Ce que tu dis est vrai, ça ne pouvait être que quelqu'un de la partie politique, vu que cette histoire ne sert à rien (un
des gros soucis de la série quand même). Perso je m'attardais plus sur les secondaires (du type Gwen) que sur Richmond lui-même (j'ai tendance à vite éliminer les personnages principaux)


J'ai longtemps pensé aussi que la série aurait mérité moins d'épisodes, mais je pense en fait qu'elle aurait du adopter une structure différente. On est d'accord pour dire que l'histoire Bennet a
trop duré, et l'intrigue Beau Soleil a été bien trop rapide. L'inverse n'aurait pas franchement été plus mal à mon avis...


 


Merci sinon de nous avoir citer au "kreativ blogger award". J'en parle à Alex pour voir si on le fait ou non ;)



Twitter


Rechercher