Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 23:17

The Killing

 

 

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'épisode, m'ennuyant un peu devant, ce qui est sans doute une première. Néanmoins la dernière partie de l'épisode est assez énorme et donne vraiment envie de se jeter sur le prochain !

 

L'enquête piétine un peu durant cet épisode, car Linden et Holder n'obtiennent finalement pas de mandat pour aller chez les Bennet. Ils sont donc à la recherche de Muhammed, qu'ils trouveront grâce à l'aide de la femme du professeur. Muhammed leur révélera en réalité que lui et Bennet ne sont en aucun reliés à l'intrigue Rosie, mais aident tout simplement une jeune fille à fuir sa famille, pour ne pas être exciser...

L'histoire est terrible et fait basculer notre jugement du Bennet du tout au tout. Il passe de l'ordure ayant tuée une de ses élèves au mec réellement bon et courageux. Ses scènes à l'école n'étaient d'ailleurs pas forcément très touchantes puisqu'il apparaissait encore clairement comme le coupable à ce moment.

Du coup l'enquête revient au point de départ puisque les flics se sont enfoncés dans une mauvaise piste. Que va-t-il se passer ensuite ? Peut-être saura-t-on enfin pourquoi la soeur de Mitch était si bouleversée après avoir vu le père de Jasper (cette scène n'a, pour le moment, servi à rien...)

 

Du côté des Larsen c'est également assez terrible... La mère est persuadée que Bennet est l'assassin de sa fille (Linden lui a clairement fait comprendre...) et est furieuse de savoir que celui-ci est toujours en liberté. Elle en fait part à son mari, l'accusant d'y être pour quelque chose (il veut laisser faire la police). Du coup le papa est furax, et décide de se débarasser de Bennet, alors que sa femme et nous apprenons au même moment son innocence (aveu de Muhammad et le pull rose de Rosie retrouvé).

Bon tout ça ressemble quand même énormément à un film de Clint Eastwood (je ne dis pas lequel pour ne spoiler personne, ceux qui l'ont vu devront comprendre je pense) mais ça ne me déplait pas forcément. C'est vraiment dramatique, un peu facile (le coup du t-shirt rose qui est exactement le même) mais pas forcément gênant. J'ai vraiment de la peine pour les Larsen et ce pauvre Bennet... Je me demande ce qu'il va se passer à présent pour eux. 

 

Encore une fois la partie politique ne me fait ni chaud ni froid. C'est pas forcément mauvais, mais The Good Wife par exemple parvenait à largement plus me passionner cette année avec une histoire assez similaire (les coups bas entre les candidats). Et j'ai toujours autant de mal à voir où les scénaristes veulent nous amener avec ça... 

 

Bref, un épisode correct, assez moyen dans sa première partie mais absolument génial dans ses dernières minutes. J'ai très hâte de voir le prochain pour voir comment certains personnages vont s'en tirer (le père Larsen) et dans quelle direction l'enquête va dorénavant partir. 

 

Typh. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans The Killing
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher