Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 00:20

The Killing

 

 

Un superbe épisode cette semaine de The Killing, probablement même le meilleur de la saison. Toutes mes craintes des semaines passées se sont envolées et je trouve que la série part vraiment dans de bonnes directions. Et puis c'est quand même terriblement prenant, impossible de décrocher durant l'épisode. Toutes les parties m'ont plu, y compris celle politique, alors que je n'avais plus franchement d'espoir à ce niveau.

 

Bennet ne sera finalement pas tuer par Stan. Heureusement pour Stan, ça lui évite d'avoir un mort sur la conscience, mais surtout il évite de faire du mal à un innocent (pas qu'un coupable doive mourir non plus hein...). Les enquêteurs partent en effet sur une nouvelle piste, celle d'un certain Muhammad, qui possède les clés de la maison des Bennet.
Il était certain que l'intrigue allait prendre un sérieux tournant et je craignais vraiment ce moment. Les scénaristes ont finalement choisi quelque chose de plutôt simple, qui passe comme une lettre à la poste. Simple sur le coup, mais qui nous amène dans une histoire aux proportions visiblement inimaginables. Il suffit de voir la dernière scène, excellente (quelle mise en scène !), qui nous amène le FBI. Dans quoi Linden et Holder sont-ils tombés ? Très très envie de découvrir la suite.

 

Les scènes concernant les Larsen étaient vraiment sublimes, loin des reproches que j'ai pu faire lors des deux derniers épisodes. Stan tente de se recontruire, de rester l'homme qu'il est et de ne pas redevenir celui qu'il était autrefois. Mitch quant à elle voudrait elle aussi remonter la pente, répondre aux baisers de son mari, s'occuper de ses enfants, mais n'y parvient pas. Les scènes sont très bien filmées, et il y a une très grande alchimie entre les acteurs qui interprètent Mitch et Stan. C'est vraiment fort.
Bennet n'est visiblement pas sorti d'affaire puisque Mitch semble vouloir se venger. Toujours persuadée qu'il s'agit du coupable elle a probablement demandé à ce qu'on se débarrasse de lui...

 

La partie politique est toujours, pour moi, le plus faible de la série, mais je dois avouer que cette semaine c'était plutôt bon. Pas forcément transcendant mais assez agréable à suivre. Richmond doit à présent subir le fait de soutenir le programme de Seattle, dont Bennet fait parti. Richmond a l'air d'être un bon type pour le moment, prêt à soutenir Bennet, déjà condamné par tous (il est Noir et Musulman, ça n'aide pas...) alors que pas encore juger coupable.

On devrait en découvrir plus sur Richmond la semaine prochaine, puisque la meutrière de sa femme (si j'ai bien compris) sort de prison. Je suis curieuse de voir ça.

 

Bref, un excellent épisode vraiment très prenant et bien mis en scène. J'ai très hâte de découvrir la suite de l'enquête, riche en rebondissements mais jamais dans la surenchère.

 

Typh. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans The Killing
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher