Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 14:27

 

The Good Wife

 

 

Un épisode franchement brillant de The Good Wife, définitivement ma série actuelle préférée. C'est parfait à quasi tous les niveaux (oui parce que bon, il y a Grace quand même...) et les enjeux sont assez énormes. D'habitude il faut attendre la mi-saison pour que la série joue véritablement sur le feuilletonnant, et les fins de saisons pour voir les choses bouger, mais là on est déjà en plein dedans.

 

L'épisode dernier se terminait sur l'interview de Diane, qui avait fini par se contraindre à balancer sur les agissements de Will. C'est aujourd'hui la crise à Lochkart/Gardner, tous les partenaires veulent se débarrasser au plus vite de Diane, qui a osé dire du mal du cabinet.

J'ai trouvé en premier lieu que Will s'énervait bien vite, qu'il n'essayait même pas de comprendre pourquoi Diane agissait ainsi. Mais la qualité de la suite de l'épisode prend le dessus. C'est absolument génial, tout en étant dramatique : c'est terrible de voir comment les choses se terminent entre Will et Diane (le magnifique "I must have really hurt you to make you want to hurt me this way" de Diane).

Je ne sais pas comment tout ça va se finir, j'espère que Diane quittera l'entreprise sur une bonne note néanmoins (et qu'on continuera de la voir évidemment).

 

Cette histoire est déjà assez énorme, mais elle est couplée à la création de la nouvelle boîte par Carry et Alicia. Alicia est toujours tiraillée entre les autres quatrièmes années et ses partenaires de Lochkart/Gardner, sa position l'empêchant de révéler quoique ce soit.

Notre héroïne n'est pas épargnée par les dilemmes car voici que Will lui offre une position très confortable dans l'entreprise après le départ de Diane. Alicia doit donc se résoudre à choisir entre le confort, la facilité, ou oser se jeter à l'eau et devenir sa propre patronne.

C'est la seconde décision qu'elle prendra, choisissant en plus d'accélérer son départ (une question de contrat de partenariat à ce que j'ai compris). En clair on approche vraiment du moment de basculement de la série, où tout sera changé.

Un petit mot sur Kalinda aussi, que je trouve un peu trop mise en retrait, mais qui en un regard aura su me toucher cette semaine. Elle m'a fait beaucoup de peine en découvrant qu'Alicia était également sur le point de partir. Je pense que c'est surtout le fait que celle qu'elle considère comme sa meilleure amie ne l'ai pas prévenue qui l'a particulièrement touchée.

 

Avec tout ça je n'ai même pas parlé du cas judiciaire de l'épisode qui était lui aussi très bon. Une histoire très délicate autour d'une mère porteuse qui ne veut pas avorter alors même que le bébé qu'elle porte a de fortes chances de ne pas survivre plus que quelques jours après sa naissance.

Je ne vais pas m'étaler dessus, j'ai trouvé ça très bien géré, avec beaucoup de tact. C'est un sujet très casse-gueule mais je félicite les scénaristes pour la qualité de leur écriture.

 

Le seul point noir de l'épisode viendra de Grace. Franchement pourquoi ce personnage est-il mis autant en avant chaque année ? Il y a des gens qui l'aime bien ? Même Zach est bien plus intéressant. Les intrigues de Grace sont toujours ridicules et cette fille est juste insupportable.

 

Bref, un excellent épisode tout simplement. L'attente d'un nouvel épisode de la série me semble toujours interminable...

 

 

Typh. 

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans The Good Wife
commenter cet article

commentaires

Elise 15/10/2013 20:37

Haha je te trouve dure avec la pauvre Grace! Et tu n'as pas parlé du retour de la collaboratrice "virée" dans le bureau du gouverneur Florick! Je me demande ce qu'ils vont en faire. Mais oui, bon
épisode.

Typh 15/10/2013 23:22



Oui c'est vrai que j'ai zappé la fille qui travaille avec Peter. Ils essaient de nous faire croire qu'il va y avoir tromperie (j'avais d'ailleurs complètement oublié qu'Alicia et Peter devaient
renouveler leurs voeux).


Ca me paraît un peu simple, les scénaristes ont sans doute quelque chose derrière la tête !



Twitter


Rechercher