Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 15:30

The Good Wife

 

 

Pfiou, quel brillant épisode encore une fois ! J'avais un peu peur au début, tant je ne comprenais rien à l'affaire judiciaire qui avait lieu. En fait, cela était voulu, les scénaristes nous amenant encore une fois là où on ne pensait pas vraiment aller, en tenant un discours toujours intelligent sur l'actualité.

 

Encore une fois la série brille par l'originalité de ses cas judiciaires. Ici l'affaire initiale est mise un peu de côté (histoire de complots, détournements d'argent, tout ça), et est une excuse pour permettre aux scénaristes de parler du mariage homosexuel, et de ses limites aux Etats-Unis. En effet, il s'agit de savoir si une conversation privée entre deux hommes mariés peut servir de preuve devant le tribunal (dans le cas d'un couple hétérosexuel marié cela ne serait pas possible). Un point intéressant donc, que je découvre d'ailleurs (j'imaginais que le mariage homosexuel était strictement identique à celui hétérosexuel...).

De plus les scénaristes ont la bonne idée de rajouter un nouvel avocat, allié à Alicia et Diane. Mais celui-ci prend l'affaire bien trop à cœur, et se fiche de savoir si son client peut être reconnu coupable : il veut en faire un exemple de la cause homosexuelle, cherchant alors intentionnellement à faire perdre le procès pour pouvoir amener l'affaire en Cour Suprême.

Je trouve ça vraiment très malin de la part des scénaristes, de placer des obstacles devant Alicia et Diane, alors même que l'autre avocat est normalement de leur côté. De plus difficile pour le spectateur de savoir où se placer. Evidemment on souhaite que le client gagne son procès, mais si son cas avait été amené en Cour Suprême les droits des homosexuels auraient pu faire un grand pas en avant.

 

Cette semaine on découvre la mère d'Alicia, qui vient de perdre son mari. Ce dernier avait modifié son testament peu avant son décès, après que son fils lui ait avoué l'infidélité de sa femme. La mère d'Alicia n'aurait donc rien du tout, mais c'est sans compter sur David Lee (une nouvelle fois excellent) et le faux témoignage d'Owen, qui viennent tout arranger...

J'étais heureuse de revoir Owen, et très contente de découvrir la mère d'Alicia qui est tout simplement hilarante. C'est bien tout l'opposé de sa fille en tout cas. Il semblerait bien même que si Alicia est comme ça c'est bien en opposition avec le modèle de sa mère. La fin d'épisode est d'ailleurs assez triste je trouve. Alicia ne veut toujours pas laisser tomber ses principes, être heureuse tout simplement, et retourne une nouvelle fois dans les bras de Peter, comme pour contredire une nouvelle fois sa mère.

 

Quasi pas de Kalinda ici (ça fait bizarre d'ailleurs) et un peu de Cary, qui semble près à affronter Nick. Moi j'attends surtout le moment où Kalinda va découvrir ce que son mari a fait à Cary, histoire que tout pète et qu'on avance enfin réellement.

 

Bref, un épisode brillant. Je me répète sans doute mais ce début de saison est vraiment magistral.

 

Typh.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans The Good Wife
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher