Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 17:39

 

Southland

 

Attention l'article révèle des éléments importants sur ces saisons !   

 

J'aurais avalé en un rien de temps ces quatre saisons de Southland. Il est néanmoins difficile d'en dire quoique ce soit de plus que dans ma critique de la première saison : cette série reste constante, demeure dans un esprit réaliste et ne joue pas sur les rebondissements, les cliffs, le suspense etc.

 

On pourra néanmoins regretter la facilité avec laquelle elle se débarrasse de certains personnages. Ainsi, Russel part brusquement, ne s'expliquant jamais clairement avec Lydia, Chickie n'est plus présente en dernière saison sans qu'aucune raison ne soit évoquée... Le pire restant tout de même le nouvel équipier de Lydia en saison 2 qui, alors qu'il semblait prendre de l'importance, disparaît entre deux épisodes...

La disparition tragique de Nate est par contre très bien traitée, et représente peut-être l'élément le plus surprenant de la série (cela se déroule en plein milieu de saison, sans que rien ne soit amené à l'avance, au contraire du traitement de la mort de personnages dans la plupart des séries). Tout ce qui s'en suit du côté de Sammy est certainement l'un des arcs les plus passionnants de la série.

 

Au delà de tout ça la série ne faiblit jamais vraiment, aucun épisode n'est à jeter. Certaines histoires peuvent sembler certes un peu moins intéressantes à suivre au premier abord, mais le traitement est tellement original et immersif qu'on ne trouve jamais rien à redire.

La dernière saison en date, la 4, remet en cause certains éléments de la série : Sammy fait désormais équipe avec Ben, tandis que John, lui, fait équipe avec une nouvelle du show : Jessica (Lucy Liu). Ca nous fait un peu sortir de la routine à laquelle on était jusque là habitué, et ce n'est pas mal du tout. J'ai particulièrement aimé le duo John/Jessica, et particulièrement toute l'intrigue de fin concernant le tir accidentel de Jessica sur un adolescent.

 

Bref, pas grand chose à rajouter de plus sur cette série. Peu de défauts à noter donc, et un côté addictif qui ne la quitte jamais.

 

 

Typh. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher