Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 22:12

 

Sons-of-Anarchy.jpg

 

 

L'article ne révèle pas d'informations importantes sur la saison.

 

 

En cette période estivale il est temps de rattraper les séries dont tout le monde parle. Je me suis donc attaquée au cas Sons Of Anarchy, même si je n’y allais pas en étant super confiante. Je ne sais pas trop pourquoi, mais je ne la sentais pas cette série. Et comme bien souvent mes à-prioris ne se sont pas révélés fondés. J’ai au final beaucoup aimé cette première saison, surtout dans sa deuxième partie. Il paraît que la série est encore meilleure par la suite (à ce que j’ai compris elle s’améliore chaque année), j’ai donc très hâte de voir ça.

 

Sons Of Anarchy traite d’un club de motards qui règne sur la ville de Charming. Le club doit faire face à d’autres gangs mais également à certains membres de la police. En plus de cela, Jax Teller, fils de co-fondateur du club et actuel vice-président, commence petit à petit à remettre en cause les manières de faire du club...

 

Comme je l’ai dit dans l’introduction la seconde partie de saison est, à mon avis, bien meilleure que la première. Les 7 premiers épisodes se regardent avec plaisir même si n’offrant rien de vraiment extraordinaire. L’univers unique de la série est bien posé, le fond de l’histoire aussi (la guerre des gangs) mais, au final, les épisodes sont un peu trop stand-alone (une « affaire » par épisode pour les Sons).

A partir de l’épisode 8 la série passe la seconde et décide de rentrer à fond dans l’histoire (la guerre des gangs, mais pas seulement ; je n’en dis pas plus). L’arrivée du personnage de Stahl apporte un grand plus à la saison. Elle incarne une « méchante » (le terme n’est franchement pas exact) parfaite.

Les deux derniers épisodes sont vraiment excellents (avec une préférence pour le 12 et son immense fin), les meilleurs de la série, et annoncent une saison 2 sans doute supérieure.

 

Ma première crainte avec cette série était de me retrouver dans un univers bien trop masculin qui m’aurait complètement laissé de côté. Finalement les femmes gravitant autour du club sont excellentes, que ce soient Gemma, Stahl ou encore Tara. Ma préférence va à cette dernière (Maggie Siff, déjà excellente dans Mad Men) qui offre un aspect vraiment différent à la série.

Les hommes aussi sont excellents évidemment. Bizarrement je crois que celui que j’aime le moins est Jax, le héros (un peu de mal en fait avec le léger sur-jeu de l’acteur). Enfin il fait quand même un bon personnage principal, même si certains personnages secondaires me paraissent plus intéressants (Opie, qui a purgé une peine de 5 ans de prison, ou encore « Half-Sack », l’apprenti).

 

La réalisation de la série est plus que correcte mais j’ai quand même un gros souci avec l’utilisation de la musique. Franchement on est parfois à deux doigts du Grey’s Anatomy  sur certaines scènes (le début de l’épisode 12, où on les voit tous dans leurs lits sérieux…). Bon j’exagère un peu, mais je trouve que ça s’incorpore mal à l’ambiance générale de la série.

Bon et sinon je n’aime pas du tout le générique, mais c’est pas dramatique.

 

Bref, Sons Of Anarchy offre une très bonne saison, à l’ambiance singulière et aux personnages plutôt attachants. La suite s’annonce très prometteuse. Je pense d’ailleurs que vous ne devriez pas attendre très longtemps avant de voir ma critique de la saison 2…

 

 

Typh. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher