Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 00:04

 

Sons of Anarchy

 

 

Retour de nos bikers préférés pour leur sixième saison. L'événement était attendu des spectateurs américains apparemment car la série réalise avec ce season premiere son record historique (5.87 millions de téléspectateurs).

J'étais personnellement assez excitée à l'idée de débuter une nouvelle saison mais aussi un peu craintive. Après une saison 4 exceptionnelle, la série nous avait livré une saison 5 plutôt moyenne. Ce premier épisode confirme malheureusement un peu mes craintes.

 

Déjà je dois avouer que l'épisode passe très vite. La série a toujours eu un très bon rythme, on ne s'ennuie quasiment jamais. Ici, c'est encore le cas. On entre très vite dans l'épisode et, même si je ne me souvenais plus trop de la saison 5, je n'ai pas été vraiment larguée.

Ce qui me pose problème avec Sons Of Anarchy à présent c'est son côté vraiment "over the top". Ca devient franchement gratuit et désagréable à voir. En un épisode, on a Otto qui se fait violer, des Iraniens spécialistes en torture porn, un gamin qui commet une fusillade dans son école... Et je passe sur les trucs "classiques" de la série (Gemma qui casse le nez d'une prostituée, Chibs qui casse la gueule de Juice, Tara qui se défoule sur une codétenue, Jax qui trompe Tara avec la première venue)... Vraiment, ça fait beaucoup non ?

 

Sinon on retrouve le schéma habituel de la série en histoire principale : un enquêteur (ici un ancien marshal) taré et absolument près à tout pour faire tomber les Sons... Après Juice qui jouait la balance, c'est au tour de Clay. Il souhaite passer un deal avec le marshal, vu qu'il a un peu la pétoche de se retrouver au sein de la prison.

 

La série s'offre aussi son lot de guest stars annuelles. Peter Weller fait son arrivée, tout comme, plus étonnamment, Dave Navarro dans le rôle d'un membre du gang de Nero. Il est également apparemment le beau-père du gamin ayant commis la fusillade à l'école.

En parlant de ça je ne sais pas du tout à quoi cette histoire (assez malvenue...) va servir. Je pensais que l'enfant n'avait qu'une portée symbolique durant l'épisode (un peu comme la clocharde que l'on voyait de temps en temps dans les saisons précédentes), puisqu'il est d'ailleurs assimilé à Jax au tout début. Mais non, le gamin est un psychopathe qui tue ses camarades... L'arme est sans doute celle du personnage de Dave Navarro, ce qui devrait le mettre en très mauvaise position. A voir donc...

 

Bref, un season premiere efficace dans son rythme et dans sa manière de lancer ses intrigues. Reste que dans le fond la série est tout de même sur une pente douteuse qui, je l'espère, ne lui sera pas fatale sur le long terme...

 

Typh. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher