Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 15:30

Shrek The Third

 

Après deux très bons volets, ce Shrek 3 était forcément attendu au tournant. Le film allait-il réussir à surpasser le second opus ? La réponse est simple : non. Ce film est tout simplement nul, complètement mauvais et assez aberrant. Une grosse erreur. On a même l'impression que le film était uniquement destiné au marché du DVD, et non à celui du cinéma. Sidérant. 

 

C'est bien simple, mais rien ne va et après les 5 premières minutes plutôt sympa, on s'ennuie ferme et on attend avec impatience que le massacre s'arrête.
Je me demande même si l'équipe des scénaristes n'a pas été changée, entre les deux films, tant on ne retrouve rien de ce qui faisait la force de la saga. Les gags sont lourds (le public cible doit être les 5-8 ans) et le pire, c'est que chaque "blague" est répétée un nombre incalculable de fois (la mort du crapaud, Fiona qui n'arrive pas à annoncer qu'elle est enceinte, ...). D'une lourdeur sans égale, on se rend bien vite compte que le film n'a rien à raconter, et cela se ressent.

 

Toute la partie sur Shrek, Donkey et Puss In Boots qui vont chercher Artie (doublé par Justin Timberlake) est incroyablement feignante, puisque le personnage du Roi Arthur est plus lourd qu'autre chose. La palme revient tout de même à Merlin, une espèce de parodie de Panoramix. Mon Dieu que ce personnage est ignoble.

 

Du côté de Fiona, c'est un petit peu mieux, puisque toutes les filles décident de se transformer en badass pour combattre Charming. Ce n'est pas top, mais ça se laisse regarder.

 

Au final, le film se termine, mais n'a rien rajouté à l'univers de la saga. On se perd dans une histoire complètement inintéressante, le tout parsemé d'un humour plus que douteux. 

 

En clair, Shrek The Third est une énorme déception. Le genre de film qu'on regrette d'avoir vu, et encore plus lorsqu'on est fan des deux premiers.

Partager cet article

Repost 0
Published by Alex - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher