Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 21:02

Scream

 

En 1996, Wes Craven sort le premier d'une grande saga horophique : Scream. Il s'agit tout simplement de mes films d'horreur préférés, tant je les trouve excellents, en terme de divertissement, mais aussi parce qu'ils font preuve d'une autodérision complètement assumée. Après, de là à dire que ça fait peur, non, mais quelques moments font sursauter.

 

Ce premier Scream a tout pour plaire. Un casting sympa, une histoire simple, mais très bien maîtrisée, et beaucoup d'humour. Et tout marche !
À commencer par cette première scène d'ouverture tout simplement culte : la mort de Drew Barrymore. Une scène culte qui nous scotche littéralement et qui fait monter, petit à petit, une pression qui ne retombera qu'au bout de 12 minutes.

 

Il serait dur d'énoncer toutes les qualités du film, tant il regorge, mais il faut bien avouer qu'il a complètement réinventer le genre.
En effet, le film a conscience que ce n'est qu'un film et s'en amuse sans remords. Du coup, les protagonistes se moquent des films d'horreur et ça, ça fait du bien.
À noter cette hilarante séquence où les héros discutent d'une éventuelle adaptation cinématographique et où Sidney dit que, avec sa chance, son rôle serait probablement joué par Tori Spelling

 

En parlant d'acteurs, même si ce ne sont pas des lumières, il faut tout de même avouer qu'ils disposent tous d'un petit charme qui rend ce film si unique. Entre une Neve Campbell à l'aise dans son rôle, un David Arquette amusant et une Courtney Cox en forme, nous n'avons pas de quoi nous ennuyer. 

 

Au niveau des morts du film, elles sont plutôt basiques, ce qui permet de ne pas entrer dans une surenchère du n'importe quoi.
Il faut, bien évidemment, mettre de côté la mort de Rose McGowan qui, à elle toute seule, justifie de voir le film tant elle est ridiculement admirable. 

 

À noter, également, l'utilisation de règles. En effet, le personnage de Randy (meilleur personnage du film), en tant que grand amateur de films d'horreur, connaît toutes les ficelles du genre et n'hésite pas à nous les donner. C'est là où le film se montre intelligent, puisqu'il dénonce lui-même ses propres défauts.


Les trois règles sont les suivantes (dans une traduction approximative) :
- Vous ne survivrez probablement pas si vous avez un rapport sexuel
- Vous ne survivrez probablement pas si vous buvez ou consommez de la drogue
- Vous ne survivrez probablement pas si vous dîtes : "Je reviens", "Y a quelqu'un ?" ou "Qui est là ?"


Ce qui est drôle, c'est que chaque personnage mort dans le film a au moins enfreint l'une des règles.

 

Ce qui fait aussi la force de ce film, c'est ce dénouement final complètement hallucinant (pour l'époque) : il y a deux meurtriers. Du coup, un peu dur de trouver les coupables (mais pas impossible). Un twist souvent utilisé, maintenant.

 

Vous l'aurez compris, Scream est, pour moi, le maître du genre (je trouve que c'est plus un thriller horrifique qu'un film d'horreur à proprement parler, mais bon). Il a également la chance de bénéficier de suites de qualité (chose quasiment inexistante pour les autres films de ce genre).

 

Alex.

Partager cet article

Repost 0
Published by Alex - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher