Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 17:10

Scandal

 

Il ne m'aura pas fallu longtemps pour rattraper mon retard sur Scandal, les 9 épisodes s'enchaînant très rapidement.
D'ailleurs, ma critique risque d'être un peu la même que pour la saison 1, puisque la série ne change pas profondément. 
Mais il faut bien avouer que la série, loin d'être parfaite, tient parfaitement son rôle guilty pleasure.
Mention spéciale à la phrase de Huck, au sujet d'une télé-réalité : "Ce n'est pas parfait, mais c'est très addictif." Je ne peux m'empêcher de penser que Shonda Rhimes parle, via cette phrase, de sa série. 

 

La saison 1 s'était terminé sur un cliff intéressant : Qui est Quinn ? C'est une question à laquelle le Season Premiere répondra. Ce que j'aime bien, c'est que cette intrigue n'est pas totalement terminé, puisqu'elle ressort peu à peu dans les derniers épisodes.
Dans ma précédente critique, je disais trouver dommage que les personnages secondaires soient vraiment trop en retrait. J'ai bien fait, puisque je les trouve bien plus développé, dans ces 9 premiers épisodes !
Abby et Huck disposent d'une histoire bien à eux, donc c'est plutôt intéressant. Il n'y a qu'Harrison, qui lui, demeure vraiment en retrait. C'est dommage, le personnage pouvant réellement être sympa. 
 

Cette saison 2 étant complète, la mise en place du fil rouge s'est fait plus délicatement qu'en saison 1, ce qui est normal. Néanmoins, on ne perd rien en rythme et le tout se suit toujours avec autant de plaisir.
L'intrigue autour des machines de voter dispose d'un réel atout, j'ai vraiment hâte de voir la suite.

 

On ne va pas se mentir, tout l'intérêt de cette saison 2 a été relancé lors de l'épisode 7 dans cet incroyable cliff : le Président se fait tirer dessus. Une fin d'épisode complètement dingue.
Une intrigue maîtrisée de bout en bout et qui n'arrête pas de nous sortir des twists plus fous les uns que les autres (Huck ?!).
Le Winter Finale se termine sur un cliff peu surprenant, mais diablement efficace.

 

En clair, Scandal est un divertissement, mais elle ne prétend pas être autre chose. Le pire, c'est que ça marche et que c'est très addictif. J'avais réellement besoin d'une série comme ça (je trouve le genre disparu depuis quelques années). Merci, Shonda Rhimes.
Vivement le 10 janvier.

 

Alex.

 

Trailer pour l'épisode 10 :

 

 


 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alex - dans Scandal
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher