Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 20:30

Ringer

 

Le tant attendu pilot de Ringer a enfin été diffusé ! Marquant le retour de Sarah Michelle Gellar, cette série a fait le buzz durant des mois. C'est incroyable à quel point le seul nom de l'actrice a fait d'une série de The CW, un pur évènement. Malheureusement, seul 2,7 millions de téléspectateurs ont assisté au lancement. C'est peu, même pour la chaîne, surtout en comparaison avec le bruit que faisait la série.

 

Ringer, qu'est-ce que c'est ? C'est l'histoire de Bridget (SMG) qui a été témoin d'un meurtre. Son témoignage peut permettre au coupable de finir en prison. Bien entendu, des gens veulent sa peau. Elle s'enfuit de l'hôtel dans lequel elle est cachée et protégée par un flic (au passage, elle lui vole son flingue), et part retrouver sa soeur jumelle, Siobhan (à prononcer Shivone, j'adore déjà ce prénom). Je n'ai été choqué plus que ça par le jeu de SMG, elle se débrouille normal. Par contre, lorsqu'on voit les deux soeurs ensemble, c'est plutôt mal fait, surtout dans la scène sur le bateau. Une scène si importante mais Ô combien gâchée par des effets pourris. Siobhan se suicide en pleine mer et Bridget décide de prendre son identité.

 

S'en suit alors la découverte de la vie de Siobhan par Birdget. Bon, ce n'est pas très crédible parce que son mari, ses amis ou autres, peuvent les coincer à tout moment en lui demandant quelque chose que seule Siobhan sait. Néanmoins, j'ai bien aimé. On découvre alors qu'elle est mariée, mais que ce mariage est plutôt froid, qu'elle trompe son marie avec le mari de sa meilleure amie (il me semble) et qu'elle a une belle fille.

 

Malheureusement, nous avions déjà tout vu dans les divers trailers et du coup, l'effet de surprise n'est pas présent. Néanmoins, j'ai bien aimé ce pilot qui pose les bases et au vu de la série, je pense qu'il faudra attendre plusieurs épisodes afin de voir ce que la suite va donner. C'est un réel plaisir de revoir Sarah Michelle Gellar à l'écran (fan de Buffy oblige) et aussi Nestor Carbonell (l'inoubliable Richard de Lost).

 

Le twist final est bon (sauf qu'il était présent dans les promos, c'est intelligent...). Alors que Bridget se fait attaquer, elle pense que c'est la Mafia qui l'a retrouvée suite à son témoignage alors qu'en réalité, c'est Siobhan qui était visée. Bridget, qui a pris l'identité de soeur, est donc à nouveau en danger. Que cache Siobhan ? Petit cliff final, à Paris, quelqu'un appelle Siobhan en lui disant qu'ils ont un problème. Elle n'est donc pas morte et se cache à l'étranger !

 

Au final, un bon pilot qui nous donne les bases. Le casting est agréable, la mise en scène basique (si on enlève ses zooms horribles à certains moments), et j'ai beaucoup aimé l'utilisation des miroirs durant tout l'épisode. Je ne suis, par contre, pas du tout fan des musiques.

 

Alex.


 

 

Personnellement je n'attendais pas grand chose de ce pilot. Le casting est alléchant c’est sûr, les trailers étaient plutôt pas mal foutus, mais le synopsis m’avait quand même l’air d’être un grand n’importe quoi. Au final je ne peux vraiment pas dire que ce premier épisode était excellent, il y a un nombre incalculable de défauts. Mais, presque sans explication, j'ai assez aimé. Un certain charme se dégage de l’ensemble et me donne envie de voir la suite, même si de nombreux éléments m’ont franchement gênée.

 

Alors que n’ai-je pas aimé ? Déjà l’histoire en elle-même. Je continue de trouver cela bien trop tiré par les cheveux. Pourtant l’idée de prendre l’identité de sa propre sœur jumelle est franchement bien et pourrait donner un super truc. Cependant je n’arrive pas à concevoir qu’on parvienne à le faire aussi rapidement (perdre sa sœur, qui plus est sa jumelle, est quand même le pire truc du monde) et avec autant de faciliter (je ne vois pas bien comment on ne peut pas se faire griller en 3 minutes auprès de son mari ou de sa meilleure amie…). Et puis bien sûr les emmerdes s’accumulent pour Bridget/Siobhan (c’est quoi ce prénom ?). Evidemment sa sœur a une liaison. Evidemment avec le mari de sa meilleure amie (et meilleur ami de son mari aussi…). Evidemment sa sœur est enceinte. Probablement de ce dernier d’ailleurs. Et sa belle-fille a des problèmes de drogues. Tout comme elle qui tente de rester clean. Et puis il faut ajouter à cela que sa sœur aussi est recherchée par des types pas nets. Sœur qui n’est en fait pas morte !! Sérieusement je ne pense pas être la seule à trouver que tout ça fait quand même un peu beaucoup…

 

La réalisation et le montage n’aident pas franchement à faire avaler la pilule. C’est vraiment atroce à ce niveau. Des plans sont d’une laideur incroyable. Ajouté à cela l’une des pires utilisations du fond vert qui m’ait été donné de voir (la scène du bateau est vraiment hilarante).

Le rythme de l’épisode est soutenu, très soutenu, trop soutenu ! Tout va à une vitesse folle, on ne se pose jamais, une scène ne dure jamais plus d’une minute. On enchaîne les événements sans pouvoir souffler. Ca méritait au moins un double épisode pour bien poser les bases…

 

Après tout ça il peut paraître étonnant de me voir écrire aimer assez l’épisode. A vrai dire ça m’étonne un peu aussi moi-même… Mais je dois avouer que la série a un beau potentiel, que les histoires de double me plaisent en général, que j’ai envie de voir Bridget se débrouiller pour vivre dans la peau d’une autre, et que j’aime Sarah Michelle Gellar, Nestor Carbonell et Kristoffer Polaha.

Je ne me fais pas trop d’illusions non plus sur la suite de la série, qui va sans doute se limiter au genre « thriller », mais ça peut tout de même être intéressant à voir.

 

Bref, un pilot pas franchement réussi mais qui laisse entrevoir un certain potentiel qui, je l’espère, sera exploité.

 

Typh. 

 

 

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh et Alex - dans Séries terminées
commenter cet article

commentaires

Watcher 20/09/2011 08:22


Je suis pas totalement convaincue non plus, je suppose plutôt que les procédés ont pu être les mêmes mais qu'il n'y a guère plus de référence, puisqu'en effet, il est récurrent pour le thème du
double (je parle du miroir).
Après, l'intérêt est qu'on a bien cette ambiance vieillie qui peut être soit irritante façon téléfilm, soit sympathique en jouant sur la nostalgie. Voulu ou pas, au moins, on a une certaine
cohérence d'ensemble ^^


Watcher 19/09/2011 18:25


Certains disent que cette scène en question pourrait être une référence à Hitchcock (ici, on recense les références possibles :
http://desnewsenseries.canalblog.com/archives/2011/09/18/22079040.html) donc qui sait, peut-être était-ce voulu ? Après tout, j'aime assez le cachet vieux film noir de la série, ça irait dans la
même logique.

Pareil sinon : le problème c'est le trailer qui révèle tout, du coup, bah... On reste sur notre faim et on a du mal à juger le résultat (remarque, comme ça, on continue).
J'espère qu'on va pas trop jouer dans le soap aussi.
Bref, d'accord avec vous !


Typh 19/09/2011 23:20



Oui ça me fait presque rire ces pseudo références dont la série fourmillerait... Je n'y crois absolument pas, et même si c'est vrai je trouve ça stupide. Là c'est du niveau d'un OSS 117
comme référence (et dans la comédie ça marche à fond évidemment) : la scène est quasi copiée/collée et fait rire aujourd'hui, sortie de son contexte. Mais sans les FX horribles la référence
aurait aussi été évidente, et actualisée...


L'influence d'Hitchcock est évidente au fond (dans tout l'épisode), mais dans ce cas-là on pourrait l'évoquer dans n'importe quel film ou série je pense... Toutes celles présentant un minimum
d'action déjà.


Enfin pour moi une influence ça s'assimile, on balance pas un plan qu'on aurait pu piquer à l'autre film...


 


Je viens de lire l'article des newsenseries et l'évocation de Douglas Sirk à propos des miroirs aussi m'a fait rire... Franchement l'idée du double est TOUJOURS traduite par l'utilisation de
miroir. C'est vu, revu, rerevu. Alors oui c'est sans aucun doute Sirk qui fut l'un des premiers à utiliser autant les miroirs, les reflets, les décadrages pour montrer les clivages internes aux
personnages (des sortes de double donc) mais c'est utilisé à tout va aujourd'hui. Il suffit de voir le dernier Arosnofsky qui en fait une utilisation à outrance aussi...


 


Et puis franchement ça : "Richard Shepard, réalisateur lauréat d’un Emmy Award pour la réalisation du pilote de Ugly Betty" ça m'a un peu cassé tout le raisonnement désolée...


 


 Et oui le trailer révèle effectivement tout, mais on est pas mal dans le flou maintenant pour la suite de la série. A voir... 


 


(J'ai l'impression d'avoir été super dure dans mon commentaire... Ce que dit des News En Séries est tout de même intéressant, mais pas pertinent à mon avis c'est tout).



Sniv 15/09/2011 22:15


Je viens aussi de voir et d'écrire sur le pilote. Depuis, je fais le tour des blogs et c'est dingue que tout le monde relève cette scène du bateau, risible tant c'est mal foutu. Je vous rejoins, je
pense que Ringer a du potentiel et puis Sarah est là ! Enfin ! :))


Typh 16/09/2011 00:18



Non mais c'était quelque chose cette scène quand même ! En 2011 je vois pas franchement comment on peut nous sortir un truc pareil. Surtout que la série fait pas particulièrement fauchée. Non
vraiment je comprends pas.



Twitter


Rechercher