Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 14:00

Pretty Little Liars

 

Je ne sais trop quelle direction la série tente de prendre, cette année, mais on s'y perd un peu. La preuve avec cet épisode, encore une fois complètement décousu. On passe d'un truc à l'autre et on essaye de relier le tout d'une manière complètement maladroite. Dommage. Néanmoins, l'épisode se regarde sans prise de tête et est relativement rapide.

 

La première scène est déjà mythique et c'est ça que je veux voir dans chaque épisode : des scènes ridicules qui n'ont pas peur de l'être. L'attaque de Mona dans sa voiture était quand même une grande scène, et puis, A. qui fonce sur les filles, manquant de peu de les écraser, ça m'a bien fait rire. C'est tellement mal joué et réalisé que ça fait tout son charme. J'aime quand la série est ainsi.

 

Le reste de l'épisode sera un peu plus basique. Par exemple, Aria, Spencer et Emily ont des histoires bien détachées du reste et seule Hanna se retrouve au coeur de l'intrigue A.
Aria rencontre un nouveau mec (un prof de self-defense). D'ailleurs, le pauvre va visiblement sortir avec une crado, puisqu'Aria ne se change même pas après sa séance de sport. Sinon, la romance en soi ne me gêne pas, mais si c'est juste en attendant qu'elle se remette avec Ezra... Et à part ça, elle va constamment sortir avec des profs ?
Emily, elle, blessée va rater la compétition de sa vie. Voilà. Je crois qu'il n'y a pas besoin de s'attarder sur une histoire qui n'a elle-même rien à raconter. Du coup, pas de bourse pour Emily qui ne pourra pas aller dans sa fac et qui se retrouvera donc bloquée dans sa ville.
Même chose pour Spencer qui a été refusée dans une grande école. L'intérêt d'une telle histoire ?

 

Du côté d'Hanna, c'est un peu plus sympa puisque tout tourne de sa mère, visiblement impliquée dans la mort de Wilden. Soit c'est une énorme fausse piste, soit le personnage prend une importance considérable dans l'avancement des intrigues. À suivre de près, donc.

 

Parlons du gros ridicule de l'épisode, sinon. D'où sort cet oiseau qui connaît Alison et qui parle un peu beaucoup ?!?! Le must revient à la chanson qu'il chante et qui est en fait un numéro de téléphone (le bruit des touches). Je crois qu'on a définitivement touché le fond. Ça aura au moins eu le mérite de me faire rire.

 

En clair, ça se regarde, mais, et surtout, ça s'égare.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

early signs of pregnancy 09/09/2014 14:58

I guess this is the problem with every single series out there in the media. When we see those a lot, then the story goes boring and the viewers of that series starve for good story.

Critiques-Films-Adrien 19/06/2013 18:13

Et oui ils auraient pu changer Aria, elle reste tout l'épisode avec ses fringues de sport...

Critiques-Films-Adrien 19/06/2013 18:09

Moi j'ai vraiment adoré cet épisode, je l'ai trouvé entrainant et très bon. En plus,je trouve qu'on s'ennui beaucoup moins que durant les premiers épisodes de la saison 3 que je n'avais pas
tellement aimé. J'ai vraiment l'impression d'être devant la saison 1, j'aime beaucoup !

Twitter


Rechercher