Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 00:01

Pretty Little Liars

 

Nouvel épisode de Pretty Little Liars. Comment dire... Je pense que la série ne devrait avoir que des saisons de 12 épisodes. Comme je l'ai déjà dit, on part souvent bien, avant de retomber dans le n'importe quoi chiant des épisodes diffusés de janvier à mars. Du coup, on se retrouve avec des histoires qui stagnent, qui n'avancent pas d'un poil, ou qui disparaissent pour réapparaître 10 épisodes après. Le genre de procédé très lourd.

 

J'ai l'impression que chaque épisode est un remplissage de n'importe quoi, il n'y a pratiquement plus de continuité entre chaque semaine et le résultat final s'avère plutôt désastreux. Il y a encore deux/trois semaines, on ne parlait que Lucas qui appelait dans le centre d'appel, par exemple. J'ai l'impression que c'était il y a des mois. Pourquoi ? Parce que la série lance un nombre incalculables de pistes, ça dure généralement deux épisodes et on parle plus. Les scénaristes ne se foulent pas...

 

Cette semaine, c'est un épisode à huit clos. La série nous a déjà fait le coup, en début de saison 1 (épisode 9, il me semble), mais c'était beaucoup plus sympa. Ici, beaucoup de bruit pour pas grand chose. Chaque personnage poursuit sa petite histoire, nous endort avec et puis... c'est tout. Ne parlons pas des scènes ridicules et de la révélation de l'épisode, le tout était ridicule.

 

Le casting presque tout entier se retrouve dans le lycée pour la Truth Up Night. Une soirée que le soirée organise pour je ne sais quelle raison. L'idée est complètement absurde, les élèves, certains professeurs et parents passent la nuit dans le lycée. Passez-moi l'adresse de l'école, pour que je n'y aille jamais !

 

Aria décide de ne plus continuer à faire des fausses soirées avec Holden. L'épisode nous permet de découvrir qu'Holden est super fort en karaté (ou je ne sais pas quel sport), lorsqu'il "sauve" Aria se faisant poursuivre par Noel. Je n'ai strictement rien compris à cette scène. L'intérêt ? Le sens ? Elle débarque comme ça, et se termine de la même manière. Le coup de pied était quand même assez honteux... Je n'ai pas pu m'empêcher d'exploser de rire.
De plus, Holden n'est pas le complice de "A". En fait, pendant ses "rendez-vous" avec Aria, il participait à des combats illégaux. J'ai envie de dire : "LOL !". Tout ça pour ça ? Encore une fois, les scénaristes ne se foulent pas expliquer certaines choses.
Sinon, où est Ezra ? Non, je rigole.

 

Nous étions restés sur un cliffangher de folie, avec Hanna et cette photo nue de Kate envoyée à tous les contacts d'Hanna. Cette intrigue plombe tout l'épisode, pour qu'on apprenne, au final, que c'est Kate elle-même qui a fait ça. Quel retournement de situation... Sérieusement, ce n'est même pas intéressant, pas la peine de créer un suspense artificiel autour de ça... Et les raisons pour lesquelles Kate fait ça sont honteuses : elle voulait se faire passer pour une victime et avoir tous les mecs à ses pieds. N'importe quoi... Et pour couronner le tout, Kate a bien évidemment photoshopé sa tête sur le corps d'une autre fille nue. Pas bête, la guêpe ! Et bien entendu, elle a trouvé une photo d'une fille nue dans un vestiaire ressemblant énormément à celui de son lycée. Un gros délire, cette intrigue, quand j'y repense. Puis, sympa, la mère d'Hanna qui ne la croit pas, au début...

 

Je n'ai strictement rien compris à l'intrigue d'Emily. Elle fait appel à Mona pour regagner l'équipe de natation (elle a été exclue, suite à ses travaux d'intérêts généraux). Mona est donc super douée en informatique (?!?!) et pirate l'ordinateur du proviseur (?!?!) dans le bureau même du directeur, alors que toute l'école n'est pas loin (?!?!). Un gros WTF, si vous voulez mon avis. Et le personnage de Mona était juste ridicule. J'ai l'impression que les scénaristes ne savent pas quoi faire avec ce personnage, du coup, ils essaient de la caser un peu partout, mais c'est très mal fait...

 

Enfin, c'est l'heure de la révélation, chez les Hastings ! Emily découvre enfin que Jason est son frère. Je ne sais plus si ça avait été dit en début de saison ou juste fortement insinué, mais comme j'avais l'impression de déjà le savoir, ça m'a bien fait rire. Encore quelque chose dont on va parler pendant 3 épisodes... Et le jeu d'actrice de Spenser était hilarant, notamment lorsqu'elle s'engueule avec sa mère.

 

Au niveau de l'intrigue principale, deux choses :


1. Noel et Jenna lisent les messages à l'encre invisible écrits par les élèves du lycée. On y trouve un fameux : "I know who killed Alison DiLaurentis." Le grand mystère reste quand même de savoir si les scénaristes vont enchaîner sur cette intrigue dès la semaine prochaine ou la garder au chaud (ou froid) pour un futur épisode !


2. Spenser a récupéré une veste appartenant à Vivian (l'alias d'Alison). Dedans, elles trouvent un papier comportant un numéro de téléphone. Mais oui... Déjà, le pressing avait toujours la veste après tout ce temps, et le papier est resté intact après le lavage... Mais bien sûr... Mais bon, je vais être gentil, on va dire que c'est "A" qui a placé le papier dans la veste.
Elles décident donc d'appeler et de se faire passer pour une amie de Vivian et tombent sur une femme qui dit ne connaître aucune personne répondant à ce nom. La fin de l'épisode est censée nous intriguer : un homme rappelle et demande à Emily de la rencontrer. De qui s'agit-il ?!
Pour la femme, j'ai un doute sur Mona. Je ne sais pas, mais elle appelle Emily via le microphone du lycée juste après l'appel où une mystérieuse femme dit ne connaître aucune Vivian et Emily lui précise, plus tard, qu'elle n'a pas reconnu sa voix, dans le microphone. Un lien avec l'appel et le microphone ? Je vais peut-être chercher un peu loin...

 

En clair, la série s'enfonce, encore une fois, dans des stoylines inutiles et déplorables.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher