Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 08:55

Once Upon A Time In Wonderland

 

Face au "succès" de Once Upon A Time, ABC n'a pas trop traîné pour annoncer la mise en chantier d'un spin-off. D'abord réticent, puis trouvant le concept pas trop mal (une saison = un nouveau lieu et une nouvelle histoire - un peu à la manière de American Horror Story). Puis, la bande-annonce m'a refroidi. Je n'avais pas envie de voir quelque chose dans le même univers que Once Upon A Time (la série me gonfle au plus haut point).
Visiblement, je n'étais pas le seul, puisque moins de 6 millions de téléspectateurs étaient présents pour ce lancement. Une saison deux s'annonce déjà difficile.

 

Dans l'Angleterre victorienne, Alice, une jolie jeune femme, raconte à qui veut l'entendre l'existence d'un autre monde de l'autre côté d'un terrier de lapin. Chat invisible, cartes à jouer vivantes sont parmi les nombreuses merveilles de ce nouveau lieu magique... (Source: AlloCiné)

 

Au niveau de l'histoire, rien de spécial à redire. Si vous aviez vu la bande-annonce, vous avez déjà vu tout l'épisode. Je trouve l'histoire basique, elle se regarde, sans plus. La meilleure partie de l'épisode vient des scènes dans l'hôpital psychiatrique. Une très bonne idée, malheureusement peu développée.
Ce que je reprocherais à l'épisode, c'est son côté très confu, au début. Je n'ai pas trouvé le récit vraiment très clair (Alice petite, Alice dans Wonderland, Alice internée...). Du coup, j'ai mis un petit peu de temps à rentrer dans l'épisode.

 

Là où il faut s'étendre longuement, c'est sur les effets spéciaux de la série. Mon Dieu... Je crois que c'est encore pire que dans la série mère. Je ne comprends pas... Pour moi, si l'on ne dispose pas du budget requis, on ne fait pas une série entièrement faîte en effets spéciaux... 
Chaque plan est choquant (les falaises, le château de la Reine, les tapis volants...). Le must revient tout de même au plan final de l'épisode... Une blague à part entière, je me suis passé plusieurs fois la scène pour bien voir si je n'avais pas rêvé. Je crois que même un jeu vidéo sans budget de la PS1 en 1997 était mieux fait. C'est vraiment honteux.
Et le pire, c'est que ça m'a complètement sorti de l'épisode. Avec de tels effets, je n'arrive pas à croire à ce que je vois. Un peu con, pour une série se déroulant à Wonderland...

 

En clair, un pilot pas si mauvais, mais qui souffre de par sa qualité visuelle.

 

Alex. 

 

Trailer pour le prochain épisode :

 


 


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher