Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 00:20

Once Upon A Time

 

Cette semaine, Once Upon A Time nous livre un épisode plutôt sympathique. Ça se suit avec plaisir et ça arrive même à être assez touchant. Un épisode classique, mais efficace.

 

On s'intéresse à Rumple, dans ce quatrième épisode, et je dois dire que toute la partie dans le monde des contes était vraiment fun. On y fait la connaissance du capitaine Crochet (Hook), qui est d'ailleurs bien plus jeune et sexy que dans la version Disney. Ce dernier enlève la femme de Rumple, le laissant seul avec son enfant. Le personnage de Rumple avant sa transformation me fait vraiment de la peine (même si la série fait passer tous les méchants pour des victimes qui étaient autrefois très gentils...).
C'est l'occasion pour l'acteur d'en faire des tonnes et de s'éclater lorsqu'il devient méchant. C'est surjoué, mais c'est diablement efficace tant c'est fun et décalé, à l'image de la série.
On découvre aussi comment Hook perd sa main ! C'est en fait Rumple qui lui cause cet accident. Pas de crocodile, donc (même si on devine très tôt la fin de cette histoire lorsqu'Hook surnomme Rumple "Crocodile").
Avec tout ça, on a également cette histoire des haricots magiques qui permettent de voyager entre les mondes. Si le fils de Rumple en avait un, ça voudrait dire qu'il y a de fortes chances pour que ce soit l'homme aperçu dans la première scène du Season Premiere
Hook en possède un aussi, de son côté, et l'utilise pour se rendre à Neverland. La scène était jouissive à mort et ne me donne qu'une seule envie : voir ce Neverland.

 

Dans notre monde, on se concentre sur Belle. La pauvre n'a pas une vie facile. Son père l'enlève pour la retrouver (agréable...) et lui demande de ne plus traîner avec Rumple. Celle-ci refusant, il n'aura d'autres choix (d'après lui...) que de lui faire traverser les limites de la ville afin qu'elle oublie tout (et donc son amour pour Rumple). Mais c'est qu'il est sympa, ce papa... La scène dans les souterrains étaient assez énorme dans son genre, au passage.

 

Pas d'Evil Queen, ni d'Emma et Snow, cette semaine, et ça, c'est le gros point faible de l'épisode, par contre, surtout pour Regina.

 

Enfin, l'épisode se termine sur un petit cliff. On voit le monde des contes (mais dans le présent) et Hook travaille avec Cora. À voir.

 

En clair, la série réussit à nous transporter dans leur univers sans aucune difficulté. J'en redemande.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode (qui a l'air glauque, mais excellent) :

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher