Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 14:38

Nikita

 

 

Pour ceux qui suivent le blog régulièrement, vous avez sans doute remarqué que Typh et moi avions abandonné Nikita au bout de 4 épisodes, pour elle, et de 5, pour moi. La série ne convenait pas à Typh et moi je n'avais aucune raison valable, la série me plaisait bien.

 

J'ai donc décidé de rattraper mon retard et de voir cette première saison. Et j'ai bien fait ! Ce premier chapitre des aventures de Nikita est vraiment bon et la série sait divertir. Car oui, ce n'est que du pur divertissement donc la série possède ses défauts mais le tout s'enchaîne parfaitement et au final, Nikita remplit son contrat. Je regrette d'ailleurs de ne pas avoir suivi la série chaque semaine avec ses pauses et ses cliffs, ça doit ajouter à la qualité. Mais que voulez-vous, ça sera pour la saison 2 !

 

Niveau rythme, la saison est découpée en deux parties : épisodes 1 à 11 et épisodes 12 à 22.
Si la première partie n'est composée que de stand-alone avec en fond le fil rouge, la seconde est totalement l'inverse : le fil rouge avec des intrigues pas épisode.
Je n'ai rien contre la première partie de la saison mais c'est vrai que c'est tout de même beaucoup moins prenant.
 

Au niveau des intrigues, la saison se découpe en 3 parties (qui suivent les hiatus de la chaîne). Ainsi, les épisodes 1 à 11 nous présentent Nikita, une femme qui veut se venger de la Division, une organisation secrète qui a assassiné  son copain, Daniel. Pour ce faire, elle est aidée par Alex (l'actrice vient prêter main forte à Nikita en attendant que son père lui révèle l'identité de sa fucking mother dans How I Met Your Mother) qui s'infiltre dans la Division.

On y découvre Percy, le chef de la Division. Xander Berkeley (24) est très convainquant, ce rôle lui correspond bien. Melinda Clark (The O.C.) joue Amanda, une femme très mystérieuse. Son rôle dans l'agence reste assez flou. L'actrice s'amuse à en faire des tonnes et c'est tant mieux, elle est là pour ça.
Un personnage assez fade, Michael, vient plomber un peu le rythme. L'acteur ne possède qu'une seule expression du visage, c'est un peu dommage...

Cette première partie se concentre donc sur Alex qui infiltre la Division et donne des informations à Nikita via un chat privé.
Les missions sont sympas, le rythme est là et Nikita est énorme. On ne s'ennuie jamais et cette première partie se termine de façon grandiose avec un épisode 11 excellent qui nous offre un duo Alex/Nikita au sommet de sa forme.
L'épisode se termine sur Alex tuant Thom, un camarade. Il passe alors pour la taupe de Nikita et Alex s'en sort au point d'être nommée Agent. Elle peut donc quitter la Division et vivre en ville. Un bon petit cliff pour terminer les 11 premiers épisodes. Plus de chat pour Nikita et Alex puisqu'elles pourront se voir directement et surtout, plus de missions pour Alex ! Elle va être sur le terrain à 100%.

 

La deuxième partie, des épisodes 12 à 16, est plus courte mais est déjà beaucoup mieux.
Le duo Nikita/Alex est très plaisant à voir et Alex a enfin une vie privée grâce à l'introduction de son voisin, Nathan. J'avais peur que ça virer trop CW mais non, ça va, c'était pas lourd.
De son côté, Nikita doit retrouver les boîtes noires de la Division qui comportent des informations capitales. Elle est aidée par Owen, un ancien agent. L'acteur a bien changé depuis Final Destination... Je ne suis pas trop fan de lui, il est assez lourd même mais n'est pas trop présent donc ça va.
L'épisode 13 est l'exemple parfait du stand-alone de qualité. L'intrigue de la prise d'otage est super bien ficelée et on ne s'ennuie jamais.
Ce qui est bien aussi, c'est que la série s'attarde sur la vie d'Alex grâce à un excellent épisode 15 qui nous fait découvrir son passé. La pauvre, la vie qu'elle a eu... Horrible...
Le dernier épisode, le 16, se fait en mode Inception. Bon, c'est pas excellent, mais y'a de bonnes idées et certaines scènes sont captivantes. Lyndsy Fonseca se montre être une assez bonne actrice et elle s'en tire réellement bien dans certaines scènes.
Pendant l'épisode, Michael enquête sur un coup de fil qu'Alex a passé et comprend qu'elle est de mêche avec Nikita. Cette partie se termine sur lui, attendant Nikita chez elle.
Encore une fois, un bon petit cliff. Maintenant que Michael es au courant, la donne va changer pour la fin de la saison. Que va-t-il se passer ?
Cette seconde partie est vraiment meilleure, tout se suit et Nikita et Alex se parlent réelllement (et non par l'intermédiaire d'un ordinateur...), c'est peut-être un détail mais ça fait plaisir à voir.

 

L'ultime partie, des épisodes 17 à 22, est tout simplement excellente. Michael rejoint Nikita et Alex dans leur combat et tout va à 100 à l'heure. L'épisode 19 met un peu plus en avant Jaden, la rivale d'Alex, et leur mission est vraiment sympathique à voir. Surtout qu'Alex devait y simuler sa mort pour quitter la Division pour de bon mais a dû sauver la Jaden. Un exellent épisode.
L'épisode 20 marque un tournant pour la série puisque Jaden attaque Alex dans son appartement mais Nathan lui tire dessus. Alex appelle donc Nikita au secours qui lui dit de contacter la Division et de parler d'auto-défense. L'épisode se termine sur un cliff terriblement bon : Amanda annonce à Alex qu'ils ont instaurés des micros dans les nouvelles recrues. Ainsi, Amanda a entendu l'appel au secours d'Alex à Nikita...
Les épisodes 21 et 22 (un Season Finale en deux parties) sont énormes. J'avais peur que la saison se termine mal (c'est souvent le cas pour les séries de ce genre) mais ça n'a pas été le cas. J'ai été pris dedans pendant 1h20.
Tout vole en éclat puisque Percy découvre toute la vérité sur Alex et Michael. C'était très bon et cet épisode se termine sur un cliffander de dingue !! Alex, après avoir découvert que la meurtrière de son père est Nikita, part la retrouver et lui tire dessus. Bon, on se doute qu'elle ne peut pas mourir mais c'était suffisamment bien fichu pour être prenant.
L'épisode 22 commence donc sur la mort de Nikita. J'ai directement compris qu'Alex lui avait injecté une toxine permettant de simuler sa mort auprès de la Division, ça a déjà été vu dans une autre série mais ce n'est pas grave, la série a très bien joué le coup.
Je ne vais pas résumer tout l'épisode mais il contient plusieurs surprises : Amanda qui aide Alex, Burkoff qui aide Michael, etc... C'était imprévisible et ça relance l'intrigue.
Les deux scènes finales sont sympas, Alex veut faire sa vie seule mais Amanda lui propose d'intégrer une autre sorte de Division avec elle et Nikita part avec Michael à la recherche des boîtes.

 

Au final, cette première saison remplit complètement son statut de divertissement. Nikita et Alex sont toutes les deux très intéressantes et il y a une bonne alchimie entre les deux actrices.
Niveau réalisation, il n'y a rien à redire, c'est très beau (surtout les plans larges) et les couleurs sont très chouettes.
Les scènes d'actions (assez présentes) sont excellentes, elles n'ont rien à envier de certains films et pour un si petit budget, la série s'en sort vraiment très bien.
Les résumés sont énormes avec la musique qui accentue le drama et l'apparition du titre fait vraiment choc, ça correspond tout à fait à l'univers de la série !
Les épisodes 11, 21 et 22 sont des poids lourds pour ce genre de séries et on a là un show qui n'a rien à faire sur la CW. C'est véritablement la meilleure série de la chaîne pour l'instant.

 

J'espère que la deuxième saison tiendra ses promesses et que la série ne deviendra pas niaise et chiante comme c'est souvent le cas avec ce genre de show...

 

Alex. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher