Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 22:08

Misfits

 

Attention, cet article contient des spoilers sur la première saison.

 

Misfits n'est plus, je pense, à présenter, on entend parler d'elle un peu partout, sur le net, depuis maintenant deux ans. Je n'avais jamais pris le temps de m'y coller, d'autant plus que ça ne me tentait pas vraiment.
Au final, ces 6 épisodes qui composent cette première saison sont sympa. La série est loin d'être excellente, mais elle a le mérite de divertir.

 

De quoi ça parle, concrètement ? C'est tout simple, 5 "délinquants" font, ensemble, leurs heures de travaux à intérêts généraux. Lors d'une tempête, ils se voient doter de pouvoirs.
Bon, dis comme ça, ça ne donne absolument pas envie, l'histoire fait vraiment cheap. Néanmoins, le pilot est intéressant, et l'introduction des pouvoirs passe agréablement, une fois qu'on est plongé dans l'épisode.

 

Au niveau des personnages, c'est assez inégal.

Kelly est le personnage féminin rebelle et assez insupportable, au début. Mais très vite, le personnage va se montrer plutôt touchant, elle souffre, mais elle ne le montre pas. Et sous ses airs de "voyous" (du moins, le reste des personnage la considère comme tel), elle est vraiment gentille.

Curtis est un ancien sportif de haut niveau. Sa personnalité n'est que très peu développé, dans cette première saison, mais il ne me déplaît pas. Le personnage est gentil, et certaines de ses scènes m'ont fait rire.

Alisha est la deuxième fille du casting. Très belle et aux phrases "chocs", c'est surtout sa relation avec Curtis qui est très intéressante, je trouve. J'en attends d'ailleurs plus, à ce niveau là !

Simon est le personnage plutôt absent, que tout le monde emmerde. Le geek, seul dans son coin, quoi. Je n'arrive pas à le cerner, du coup, je n'arrive pas à m'attacher à lui. Dommage, je pense qu'il peut se révéler être très touchant.

Enfin, il y a Nathan. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, je le déteste. Il est insupportable, ne m'a jamais fait rire, est lourd, ... Bref, la liste est longue. C'est le personnage arrogant, mais qui fait tellement pitié que ça n'apporte rien de bien. D'ailleurs, ses scènes ont vraiment plombé la série, pour moi. Puis, l'acteur était plutôt mauvais, ça n'aide pas.

 

Au niveau des pouvoirs, ils sont assez basiques, pour la plupart.

Kelly peut lire dans les pensées, un pouvoir vu et revu, mais qui n'est pas utilisé comme d'habitude. Puis, j'ai beaucoup aimé qu'on ait pas droit au fameux moment où elle craque car elle entend toutes les pensées des gens en même temps. J'espère que ça ne sera jamais le cas, car ça a déjà été vu, vu, vu, revu, revu, revu et encore vu des millions de fois ! Par rapport à sa personnalité, ce pouvoir vient sans doute de son côté égoïste, un peu présent au début de la série. Elle n'avait vraiment pas l'air de se soucier des autres.

Simon, lui, peut devenir invisible. Encore une fois, on rappellera pour l'originalité ! Néanmoins, le pouvoir a été bien géré, puisqu'il est souvent ignoré par les gens qui l'entourent.

Curtis a un pouvoir qu'on ne voit pas souvent, il peut remonter le temps. J'aime beaucoup. Je pense que de très bonnes histoires peuvent venir de ce pouvoir.

Alisha, elle, a un pouvoir qui peut paraître vraiment débile, au premier abord, mais qui est, en fait, réellement horrible. En effet, dès qu'un homme la touche (et les femmes ?), il est pris d'une folle envie de faire l'amour avec elle. Elle ne peut donc toucher personne sans se faire violer. C'est terrible.

Pour Nathan, on nous joue le gros suspense de la mort, puisqu'on ne nous dit pas quel est son pouvoir. C'était intéressant (d'ailleurs, c'est le seul intérêt que je portais au personnage...), mais malheureusement, ça finira très mal.

 

Concernant l'histoire, on alternait entre le très bon, le bon, et le très mauvais.

Premièrement, j'ai beaucoup apprécie l'histoire principale, à savoir, le meurtre du black, au début. Ça lie directement les personnages. Puis, la venue de sa petite-amie, venue enquêter sur le meurtre, apporte son lot de bonnes scènes (bien qu'on se doute en deux secondes qu'elle a quelque chose à cacher et que c'est elle qui parle à Simon via internet).

Après avoir présenté les bases, dans le pilot, la série rempile avec un seconde épisode tout simplement horrible. Honnêtement, je ne voyais jamais la fin arriver, il ne se passait rien, et le personnage de Nathan (présent dans 90% des scènes) me donnait des envies de meurtres.

Heureusement, la série s'améliore dès l'épisode 3. La relation entre Curtis et Alisha est vraiment intéressante. Ils ont envie d'être ensemble, mais ne peuvent pas se toucher. Cela offre de jolies scènes, souvent gâchée par de l'humour lourd (principalement venant de Nathan, encore une fois...). D'ailleurs, c'est l'un des défauts de la série, elle ne se prend pas assez au sérieux, et c'est bien dommage, car à travers son côté fantastique, elle explore des thèmes plutôt intéressants.

L'épisode 4 en est la preuve. Curtis revit encore et encore son arrestation, plusieurs mois auparavant, et se rend compte qu'il ne peut faire changer le passé comme il le veut, car il y aura toujours des conséquences. Ça aurait pu être mieux, mais c'était intéressant.

L'épisode 6, le dernier de la saison, est une réelle catastrophe, par contre. C'était tellement débile... L'histoire de cette femme, qui, dotée de pouvoirs, peut persuader les gens de ne faire que le bien en arrêtant l'alcool, le sexe, la drogue, est l'un des pires trucs que j'ai vu cette année. J'avais l'impression de regarder un mauvais film amateur. C'est vraiment dommage de terminer la saison sur ça... Non mais franchement, quand j'y repense...
Cette histoire se termine, d'ailleurs, sur la tragique mort de Nathan, empalé. Honnêtement... Pourquoi nous faire croire un seul instant qu'il est mort ? On sait très bien, à ce moment là (mais j'avais ma petite idée avant), que son pouvoir va être révélé : il est immortel. La scène finale, interminable, nous montre Nathan, immortel, oui, mais bloqué dans son cercueil.
Quel est l'intérêt de faire patienter le téléspectateur pendant 15 minutes en espérant lui faire croire qu'il est mort ? Nous prendrait-on pour des cons ?

 

La série s'inspire beaucoup d'Heroes, j'ai l'impression. Par rapport à l'histoire des pouvoirs, ça ne veut rien dire, mais dans sa façon de gérer les intrigues (les retours dans le passé, par exemple). C'est comme ça qu'on comprend, assez tôt dans la saison, que le super pouvoir secret de Nathan risque d'être un bon petit coup de : "Je ne peux pas mourir !"
Sinon, l'homme qu'on ne voit pas, et qui sauve Nathan, au milieu de l'épisode 6, je dirai bien que c'est quelqu'un du groupe. C'est l'influence d'Heros qui parle ! Alors, je me lance un petit pari, et je dirais Simon ! Pourquoi ? Parce qu'il a une allure de garçon, que Curtis est trop grand, et que Nathan est trop fin. Il reste donc Simon. Je dis ça, mais ça se trouve, j'ai complètement faux...

 

La saison se termine donc sur un gros suspense !!! Comment Nathan va t-il sortir de là ?!?! C'est vraiment nul... Deuxième pari : Kelly va aller sur sa tombe et entendre ses pensées ? Si c'est ça, je rigole...

 

Niveau réalisation, la série était assez catastrophie, au début. Et vas-y que je bouge la caméra dans tous sens, sans raison, que je fais des zooms, et que je rajoute des filtres de couleur complètement hors-sujet. Heureusement, ça s'améliore un peu. Et il faut s'habituer aux tons gris de la série, c'est pas forcément évident, au début.
Les acteurs sont assez convaincants, dans l'ensemble, sauf pour l'interprète de Nathan, qui surjoue un max... L'actrice incarnant Alisha est un peu en retrait, de son côté.
Enfin, le générique est sympa et va bien avec la série ! 

 

En clair, une bonne première saison. Ce n'est pas excellent, il y a largement mieux, mais ça fait son boulot, ça divertit. J'espère que la saison 2 corrigera les défauts de son aînée.

 

Alex.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher