Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 17:55

Homeland

 

 

Je ne sais jamais à trop quoi m'attendre avec Homeland. La série était réellement irrégulière l'an passé et sa fin de saison m'avait pas mal déçue. Je craignais un peu ce premier épisode qui pouvait soit me replonger totalement dans la série, soit être la preuve qu'elle m'indiffère totalement aujourd'hui. Heureusement le premier cas est le bon. Je ne me suis pas ennuyée, j'ai trouvé ça très prenant et bien écrit. L'émotion vient même pointer le bout de son nez à la fin, du tout bon.

 

Surprise de l'épisode : Brody est totalement absent. Mais c'est en soi tout à fait logique. On suit en effet les conséquences de son départ sur le reste des personnages, près de deux mois après.

 

Carrie est en bien mauvaise position puisqu'elle est en convoquée à une espèce de tribunal (je n'ai pas compris ce que cela était véritablement...). Ses agissements sont passés au crible et tout le monde semble la trouver suspecte. Pire, sa relation avec Brody vient à être révélée et confirmée par Saul en fin d'épisode. Saul viendra également affirmer la bipolarité de Carrie devant tout le monde.

J'ai personnellement trouvé ça très dur à voir, ça m'a fait énormément de peine. Cela est vécue comme une vraie trahison pour Carrie, et c'est bien normal. Je me demande bien pourquoi Saul a agit de cette manière. Est-ce seulement pour "dédommager" la CIA des agissements de Carrie ? Le personnage a toujours été très intelligent, je me demande s'il n'a pas une autre idée derrière la tête.

 

La CIA aussi donc est très touchée par l'attentat de fin de saison 2. L'agence est remise en question. Saul, qui a pris la place d'Estes, doit donc agir rapidement pour montrer l'efficacité de la CIA et faire oublier "l'erreur" de la saison dernière.

Toute cette partie était réellement excellente, notamment Quinn au Venezuela. Beaucoup de tension et une mise en scène vraiment précise. Ca m'a un peu rappelée la dernière partie du très bon Zero Dark Thirty.

 

La partie sur la famille de Brody m'a bien moins intéressée car j'ai franchement toujours du mal avec Dana. Elle sort d'un institut après une tentative de suicide. Elle y rencontre un garçon et on sent que cela va finir par partir en vrilles.

Je pense qu'il y a de quoi faire quelque chose de très bien avec ce personnage, au parcours incroyablement dramatique. Mais ça ne marche franchement pas, je trouve l'écriture beaucoup trop grosse, faite de clichés... Puis, passons sur le jeu de l'actrice...

 

Bref, un retour pour moi réussi d'Homeland. Je croise les doigts pour que la qualité reste cette année constante tout du long.

 

Typh.

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher