Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 21:41

Homeland

 

 

 

Après 5 épisodes mouvementés la série devient un peu plus calme. On nous livre un épisode certes plus classique, mais tout de même vraiment très bon. Et puis il n'est pas non plus sans surprise, il n'est pas certain que la série soit totalement entrée dans un rythme de croisière...

 

Brody est donc désormais du côté de la CIA, leur livrant des informations sur ses contacts, et notamment sur le tailleur qu'il a éliminé dans l'épisode 3. L'agence envoie donc logiquement des hommes dans la boutique du tailleur, où des hommes armés feront malheureusement irruption, éliminant presque tout le monde (il semblerait que Quinn survive).

Cette histoire est un prétexte a de grandes scènes d'intensité dont la série est reine (la filature au début, la scène chez le tailleur).

On notera aussi que l'on retrouve un peu de la saison 1, et de son aspect totalement paranoïaque : peut-on faire confiance à Brody ? Carrie le croit au début, mais finit elle-même par en douter. Et puis ses sentiments pour lui peuvent évidemment l'empêcher à toute objectivité. On revient donc un scénario un peu semblable à la première saison, mais pour le moment ça ne m'embête pas, je trouve ça même plutôt bien joué de la part des scénaristes.

 

Les surprises viennent du côté de Mike, qui continue, avec un ancien combattant, d'enquêter sur la mort de Walker. Mike découvre ni plus ni moins que Brody est l'assassin de Walker, et fait même part de cette découverte à Jess !

Sincèrement je ne pensais pas que tout ça irait si vite. Je vois mal Mike arrêter de fouiner sur les affaires de Brody maintenant, même si la CIA lui a gentiment demandé de se retirer.

Et puis que va-t-il se passer pour la famille Brody désormais ? Jess va sûrement gagner un peu d'intérêt désormais (j'espère), elle aussi incapable de pouvoir faire entièrement confiance à son mari dorénavant...

 

L'histoire de Dana continue elle d'être toujours aussi inintéressante, et n'a strictement rien à faire dans la série. C'est simple, on la transforme en Kim Bauer. Ca marchait un peu dans 24 mais pas du tout ici. Car Homeland s'ancre dans un monde bien plus "réel", marche sur des choses simples, et n'a pas besoin d'histoires artificielles de ce type pour captiver. Et puis avouons franchement que tout est vu et revu, j'ai l'impression d'avoir déjà suivi des intrigues du type des vingtaines de fois dans tous types de séries...

 

Bref, un épisode encore une fois très bon, apportant sa dose d'intensité et de surprises. Malheureusement la fille Brody vient une nouvelle fois entacher quelque peu l'épisode, mais il va falloir s'y habituer...  

 

 

Typh.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher