Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 00:18

 

Homeland

 

 

Très bon retour de Homeland cette semaine. Il faut un certain temps pour se replonger dans la série, se remémorer les événements de la saison dernière, mais une fois les éléments en tête on retrouve tout le brio de la série.

 

Un certain temps s'est déroulé depuis le season finale de la saison 1, qui voyait Carrie subir des électrochocs. Elle est dorénavant rangée de la CIA, et enseigne l'anglais à des adultes parlant arabe. Mais voilà, il fallait bien la faire retrouver les rangs de la CIA rapidement : une ancienne de ses contacts, au courant d'un attentat à venir, ne veut traiter qu'avec elle.

C'est certes un peu facile et rapide (j'aurais imaginé Carrie en dehors de tout ça un peu plus longtemps) mais ça passe bien. Carrie reste un personnage vraiment touchant mais aussi très fort (la scène où elle tente de semer un homme dans le souk était excellente).

 

Du côté de Brody c'est aussi très bon. Il est très intéressant de voir dorénavant toutes ses activités qui nous étaient jusque là cacher (la saison 1 jouait sur le doute méchant/gentil, alors que cette année nous savons très bien qu'il comptait commettre un acte terroriste). Il va donc jouer cette saison le rôle d'une sorte d'antihéros. Alors que l'on sait que ce qu'il commet est mal (la scène où il fouille le coffre de Estes par exemple) on ne peut s'empêcher de stresser pour lui et souhaiter qu'il ne se fasse pas prendre.

C'est intéressant de voir le changement radical qui s'est opéré entre les deux saisons, et de nous rendre aussi proches des deux camps (on est aussi bien du côté de Carrie que de celui de Brody).

 

Tout comme en saison 1 la famille de Brody n'est pas mise de côté. On s'intéresse ici à sa fille et sa femme, et la révélation pour cette dernière que Nicholas est devenu musulman. J'ai trouvé sa réaction assez absurde, j'imaginais le personnage plus compréhensif, mais cela permet de mettre en avant la fille de Brody qui m'a étrangement plutôt émue (je signale que je détestais pas mal ce personnage l'an passé). La scène finale de l'épisode, où père et fille enterrent le Coran, était simple mais vraiment jolie.

 

En clair, un retour réussi pour Homeland qui parvient à relancer l'histoire pour cette seconde saison (on se demandait bien tous en début de saison 1 comment la série ferait pour perdurer).

 

 

Typh.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher