Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 00:07

 

Homeland

 

 

J’ai enfin terminé cette première saison d’Homeland, série que j'avais quelque peu délaissée, après quelques épisodes qui m'avaient ennuyée (depuis l'épisode 6 à peu près), alors que la première partie de saison m’avait bluffée. Cela s’est de nouveau inversé à partir de l’épisode 10, où j’ai eu le sentiment de retrouver le haut niveau du début de saison.

 

Je ne vais pas tenter de résumer ses quatre derniers épisodes, bien trop riches en événements. Je vais me contenter de faire une sorte de bilan de la saison, et surtout du dernier épisode.

Donc, comme je l’ai dit en introduction, la série est redevenue vraiment passionnante dans ses 3 derniers épisodes. Peut-être tout simplement parce que l’on se refocalise plus sur l’histoire principale, après quelques épisodes que j’ai trouvé assez vides.

Une histoire principale passionnante à suivre. On comprend tous les événements à chaque fois un peu avant qu’ils ne se produisent mais pourtant ça ne gêne jamais vraiment, tout étant très cohérent.

Le dernier épisode est, lui, quasiment parfait. Très intense et passionnant à suivre durant les 1h20 qui le composent. Pourquoi donc seulement « quasiment » ? Et bien parce que j’aurais imaginé les scénaristes un peu plus couillus que ça, avec un Brody qui fait exploser la bombe. Certes cela aurait obligé les scénaristes à partir sur une toute nouvelle base en saison 2 mais ça aurait été vraiment une terrible fin de saison, qui aurait probablement beaucoup marqué. Mais surtout j’ai été déçue des raisons pour laquelle la bombe n’explose pas, des facilités dont la série s’était pourtant bien passée auparavant (ici des câbles mal branchés, puis l’appel pile au bon moment de sa fille).

Enfin, j’aimerais qu’une âme charitable m’explique : il ne devait pas y avoir une taupe au sein même de la CIA ? En effet les terroristes étaient très souvent au courant des agissements de la CIA, et Brody ne peut pas être, il me semble, le seul à transmettre des informations, puisqu’il ne pouvait pas tout savoir. Par exemple, comment Walker a-t-il pu savoir que la CIA lui tendait un piège dans le 10 ? Il me semble que Brody n’est pas au courant de cela… Sur Internet personne n’en parle, je pense donc être passée à côté de quelque chose (surtout que j’étais persuadée que ça serait le cliff de fin de saison…). Il est également dommage, je trouve, de ne pas connaître les motivations de Walker. Parvenir à retourner deux Marines c’est tout de même fort…

 

Dans l’ensemble c’est donc une très bonne première saison. Je ne crie pas au chef d’œuvre, ayant décrochée pendant quelques épisodes en milieu de saison. C’est tout de même très bien, je continue de trouver Rubicon dans le même genre plus passionnante, mais c’est très efficace, très bien écrit.

J’ai été assez gênée des « performances » de Claire Danes et Damian Lewis dans les deux derniers épisodes, les deux semblants chercher à tout prix l’Emmy à chacune de leurs apparitions. En dehors de ça c’était tout de même très bien joué la plupart du temps, et très bien réalisé.

 

Bref, une fin de saison très efficace, qui rattrape la petite baisse de milieu de saison. J’ai plutôt hâte de voir ce que les scénaristes nous réservent pour la saison 2, qui s’annonce assez différente.

 

Typh. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher