Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 15:02

Homeland

 

 

Autant j'hésite chaque semaine à dire qu'Homeland a livré son meilleur épisode, autant je n'ai aucun mal à dire que celui-là est, de loin, celui qui m'a le moins plu. Bizarrement j'ai trouvé l'ensemble des situations vues et revues, et presque tout était prévisble à des kilomètres à l'avance. J'espère que ce n'était qu'une erreur de parcours et que la suite retrouvera le niveau des précédents épisodes. 

 

Tout d'abord, une bonne partie de l'épisode est consacrée à Faisel, en fuite avec sa femme. Comme on pouvait s'en douter lui est en fait plutôt un suiveur, sa femme étant celle réellement impliquée dans le réseau terroriste. Ils sont pris en chasse par on ne sait trop qui, Faisel finit par se faire tuer, et la femme continue sa fuite. Bref une partie d'épisode pas franchement excitante j'ai trouvé, j'ai l'impression d'avoir vu ce genre de truc des millions de fois. Et j'ai un peu peur qu'on nous sorte un "méchant" différent à chaque fois, genre un nouveau "boss" (Faisel n'est pas le méchant, c'est sa femme, elle même travaillant pour untel, qui travaille pour truc etc.). J'espère qu'on aura une construction un peu plus originale de l'ensemble.

 

Comme dans toutes séries portant sur les complots on a le droit à un épisode "détecteur de mensonges". J'étais très contente de ça, j'adore ce genre de truc (Rubicon avait livré un de ses meilleurs épisodes l'an dernier avec cette trame). Au final il n'y a pas grand chose à retenir... On a essayé pendant quelques instants de nous faire douter de Saul mais il semblait plus perturbé par ses problèmes de couple qu'autre chose. Brody, lui, arrive à faire douter de l'appareil en répondant "non" lorsqu'on lui demande s'il a déjà été infidèle à sa femme, ce qui est faux. Je ne vois d'ailleurs par l'intérêt du personnage de mentir à ce moment-là, je pense que les mecs de la CIA s'en balancent qu'il trompe sa femme. En plus il doit se douter que Carrie observe ses réponses, et peut donc remettre en cause toutes les réponses qu'il a donné auparavant... 

 

Du côté des Brody les choses vont mal puisque Nick découvre la relation entre Max et sa femme. Cette partie d'épisode m'a plutôt plu, la réception dans le jardin était une bonne scène, et ce secret est enfin levé. Par contre je n'ai pas compris pourquoi Jessica a voulu retenir son mari en l'appelant "Brody". C'est la première fois que je le remarque, je ne sais pas si elle l'a déjà fait auparavant, mais c'est tout de même bizarre d'appeler son mari par son nom de famille non ?

 

Brody est triste, Carrie va pas top, donc ils se bourrent la gueule au bar et finissent par coucher ensemble... Depuis le pilot on se doute bien qu'il va se passer quelque chose entre eux, mais je trouve que c'est allé bien vite, et le coup des personnages saouls je trouve ça plutôt moyen. Je trouve toujours ce procédé très facile.

La fin d'épisode est un peu un grand n'importe quoi, puisque Carrie accepte de rejoindre Nick lorsqu'il lui propose de monter dans sa voiture. Je ne sais pas ce que Carrie est en train de faire, je ne sais même pas si elle même le sait, mais ça ne ressemble pas trop au personnage qu'on nous avait montré jusque là d'agir de la sorte. En tout cas ce n'est vraisemblablement pas une bonne idée de sa part de fricoter avec son principal suspect...

 

Bref, un épisode décevant d'Homeland à mon avis. Ce n'est que le premier épisode moyen de la série pour le moment, donc je ne me fais pas trop trop de soucis. Les scénaristes parviendront sans doute à rectifier le tir dès le prochain.

 

Typh.

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher