Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 15:47

 

Homeland.png

 

 

Showtime a gentiment mis à disposition le pilot de Homeland sur son site internet (début officiel le 2 octobre).

J’avais vu la bande-annonce de cette série il y a quelques temps déjà, et elle m’avait assez intriguée. Bien loin des séries pseudo sulfureuses mais surtout très futiles dont la chaîne s’est fait la spécialité depuis un certain temps, Showtime laissait ici prévoir une série solide, au scénario complexe et prenant. Ce pilot va tout à fait dans ce sens. J’ai trouvé ça très bien à un peu près chaque niveau. J’ai très envie de découvrir la suite de cette histoire qui s’annonce passionnante.

 

Homeland narre le retour du sergent Bordy, porté disparu en Irak depuis 2003. Alors que tout le monde l’acclame en héros à son retour aux Etats-Unis, Carrie Mathison, une agente de la CIA, est convenue que l’homme joue en fait un double-jeu, et travaillerait donc pour Al-Qaïda.

 

Je trouve personnellement le pitch déjà très convaincant, même si, évidemment, cela ne fait pas tout. L’épisode est vraiment bien ficelé, on se prend très vite à l’histoire, et les personnages m’ont beaucoup plu.

Cette série marque le grand retour de Claire Danes à la télévision, qui, je dois le dire, m’a vraiment surprise. Elle est impeccable dans le rôle de Carrie, personnage bien plus fragile qu’il n’en a l’air. Alors que je m’attendais à voir une femme forte prête à tout pour faire tomber Brody il s’avère que Carrie est une femme paumée, instable (vraiment, elle prend des médicaments), certes prête à presque tout pour son travail mais plutôt touchante, et douée dans son boulot (il suffit de voir la fin de l’épisode !).

De son côté Damian Lewis, qui campe le sergent Nicholas Brody, est également très bon. Difficile de lire quoique ce soit sur ce visage. Bien sûr il cache des choses, on le découvre assez vite grâce à des flash-back, mais les choses ne risquent pas d’être aussi simples qu’elles en ont l’air.

Je suis heureuse de retrouver Mandy Patinkin, toujours très charismatique. Le personnage n’est pas trop développé pour le moment, mais semble être indispensable pour Carrie, puisqu'il est son mentor.

 

La série n’oublie pas non plus de développer le retour de Brody auprès de sa famille, ce que j’ai plutôt aimé. Evidemment, comme toujours, la femme s’est mise avec un des amis du mari… Brody n’ayant pas l’air net, je n’aimerais pas être à la place de l’amant.

 

Niveau réalisation la série s’en tire très très bien. C’est sobre, classe. Niveau décor j’ai trouvé le début en Irak vraiment bien foutu. On est loin des horribles fonds verts et des décors en carton d’un Lost par exemple (lors des flash-back sur Sayid)…

 

Bref c’est un pilot très solide que nous offre là Homeland, que je suivrai sans doute avec beaucoup de plaisir cette saison. Je suis heureuse qu’elle bénéficie du lead-in de Dexter (le dimanche soir sur Showtime s’annonce très bon, que ce soit au niveau des audiences ou de la qualité). Bon, maintenant le problème avec les pre-airs c’est qu’il faut attendre longtemps pour voir la suite…

 

Typh.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans Homeland
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher