Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 14:04

Fringe

 

Détestant complètement cette saison, je me base sur des critères absolument pas objectifs afin de terminer mon avis sur un épisode. En effet, moins je m'ennuie, plus "j'apprécie" l'épisode (et peu importe ce qu'il se passe dedans).
C'est le cas, cette semaine, avec un épisode que je n'ai pas trouvé trop chiant (j'ai dû regarder l'heure une fois, contre 20 pour les épisodes précédents). L'histoire n'était pas top (et complètement inutile), mais bon.

 

Les 9 premières minutes (toute la partie avant le générique) étaient, d'ailleurs, pas trop mal. J'ai même trouvé la conversation entre Peter et Olivia plus touchante que d'habitude.
Après, on retombe dans du classique de la saison. Je trouve les scénaristes vraiment paresseux, cette année. Un épisode = une nouvelle cassette. Ils ne se cassent même plus la tête pour introduire les histoires...
C'est le cas ici avec cet autre monde qui est amené tel un cheveux sur la soupe. Bon, je ne vais pas être trop méchant, puisque je ne suis pas trop ennuyé, mais il faut bien avouer que, à part marcher dans des couloirs pendant 30 minutes, il ne s'est pas passé grand chose. Le but de cette expédition ? Je l'ai déjà oublié.
On notera le clin d'oeil aux images des coupures pub (les logos) sur les portes des appartements.

 

La fin tente de faire un lien avec les évènements des épisodes précédents : Peter commence à devenir un vrai Observer. Pas grand chose à se mettre sous la dent, donc.

 

En clair, cette saison est clairement la saison de trop. Les scénaristes ne savaient vraisemblablement pas quoi faire et ont donc pondu une histoire dans le futur sans intérêt ni originalité. 

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher