Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 13:28

Fringe

 

On continue la saison sur un épisode assez classique mais que j'ai préféré au précédent. On se focalise principalement sur la coexistence des deux univers, et on oublie Astrid et Walter qui ne sont que peu présents.

 

L'affaire de la semaine était sympa, un homme, de l'autre réalité, tue les gens en "prenant" leur bonheur car il n'est pas heureux lui-même. Du coup, Fauxlivia demande à Olivia d'amener le même homme, mais notre réalité, pour en apprendre plus. Bon, ma phrase n'est absolument pas claire, mais je n'arrive pas à l'expliquer...
C'était vraiment bien, l'interraction entre les deux Olivia est toujours un réel plaisir (j'ai l'impression qu'on a deux actrices différentes en face de nous tellement
Anna Torv joue bien) et l'intrigue se suit agréablement.

 

Le thème de l'épisode était, encore une fois, lié à la disparition de Peter puisque on parle de se rappeler des propos d'une personne même si on a aucune idée que cette personne a existé (bon, je simplifie). J'ai bien aimé aussi l'allusion d'Astrid à Olivia lors de leur discussion sur Lee :
- Olivia : Il n'est pas mon genre.
- Astrid : Ton genre n'existe pas.
C'était bien glissé, je trouve, de parler de Peter comme ça.

 

On termine par le même cliff que la semaine dernière avec Walter qui entend Peter (au lieu de le voir). Mouais, c'est un peu facile de nous sortir deux fois la même chose.

 

En clair, un épisode que j'ai bien aimé, notamment grâce aux deux Olivia (je suis fan de ça), l'autre monde et les petites allusions à Peter ici et là.

 

Alex.

 

Trailer pour le troisième épisode :

 


 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher