Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 00:17

 

Engrenages

 

 

Deux épisodes assez bons pour conclure cette saison 4 d'Engrenages. Bien sûr on est toujours loin du meilleur de la série, mais les épisodes m'ont paru plutôt supérieurs à la moyenne de la saison. La toute dernière scène est elle vraiment bonne, et pas mal touchante. Dommage qu'il m'ait fallu attendre les dernières secondes de la saison pour retrouver l'émotion présente largement durant les années précédentes...

 

L'histoire du trafic d'armes et des activistes d'extrême gauche se termine plutôt faiblement. La police restera toujours à la ramasse, et les rivalités entre le chef de la DCRI et celui de la DPJ sont absolument ridicules. D'accord je veux bien qu'ils aient tous les deux de grandes ambitions professionnelles, pouvant les amener à faire des conneries, mais se tirer dans les pattes alors qu'une bombe est sur le point d'exploser c'est difficile à croire quand même... Le monde d'Engrenages est vraiment parsemé de personnes pitoyables...

Il faudra attendre la fin dans le commissariat pour retrouver un peu de la tension caractéristique de la série. Bon réunir à peu près tous les personnages de la série au même endroit nous indique bien que le commissariat entier ne va pas sauter... Restait à savoir si les scénaristes allaient osé se débarrasser d'au moins de l'un de ses personnages... C'est notre pauvre Sami qui y passera, qui préférait jouer au héros en tentant de désamorcer la bombe plutôt que de se mettre à l'abri. Bizarrement la perte de ce personnage ne m'attriste pas plus que ça (la fin de saison 2, où je stressais comme pas possible pour qu'il s'en sorte, me paraît très loin...). C'est plutôt la réaction de Laure face à cela qui m'a réellement touchée. J'ai trouvé ça assez bouleversant, mais ça aurait pu l'être bien plus si leur relation avait été mieux traitée au cours de cette saison...

Je me demande si on va pas aussi dire adieu à Tintin, enfin s'il ne va pas quitter la police. Le personnage était déjà très mal en point, mais là il risque de ne pas s'en remettre...

 

On s'étonnera de voir à quel point les choses se terminent bien pour Joséphine, Pierre et Roban. J'étais persuadée que les scénaristes allaient, comme en saison 3, nous sortir des fins dramatiques pour tous les personnages. Je suis donc étonnée, et plutôt heureuse.

Joséphine parvient à sauver les sans-abris (je n'arrive toujours pas à croire que ce personnage puisse agir comme ça) tandis que Pierre n'a plus de souci avec Jorkal, puisque tué par sa femme (l'histoire aura été jusqu'au bout inutile et ridicule...). Et puis Pierre revient vers Joséphine et les voilà heureux...

Roban s'en sort lui aussi très bien, retrouvant son travail. Par contre il a maintenant une dette envers les Francs-Maçons qui sont derrière tout ça... Peut-être une piste pour la saison 5 à venir, pourquoi pas. Sa greffière à la fin m'a plutôt fait de la peine, mais on sait bien que ces deux là vont finir par se mettre ensemble...

 

Dans l'ensemble cette saison n'aura donc pas été très glorieuse... Il s'agit sans problème de la moins bonne de la série (la saison 1 avait certes de gros soucis de mise en scène et d'écriture mais parvenait à être par moment réellement captivante). Cette saison aura été très terne, n'aura jamais vraiment connu de moments d'éclat. Le pire vient sans doute des problèmes d'écriture qui ont grandement tiré la saison vers le bas, notamment en ce qui concerne les personnages. Jamais la série n'avait brossé ses personnages aussi grossièrement, notamment en ce qui concerne les secondaires. La vision de l'extrême-gauche des scénaristes notamment est tout de même vraiment ridicule... Les histoires aussi auront été traitées souvent par dessus la jambe (l'histoire de Gilou et le club voulant resté ouvert après 2h, Laure et l'enquête de l'IGS etc.). La saison a souffert à mon avis d'un trop gros nombres d'histoires.

Ne crachons tout de même pas sur tout, la série reste supérieure à beaucoup d'autres actuelles. Je suis loin d'avoir détesté la saison, elle a connu de bons moments, et la réalisation reste très soignée.

 

Bref, Engrenages s'en va sur deux épisodes assez bons. J'espère néanmoins que la saison 5 (qui devrait normalement réunir tous les personnages autour d'une même histoire) sera de meilleure qualité, et me refera revivre l'intensité connue durant les premières saisons de la série.

 

 

Typh. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher