Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 01:52

 

Engrenages

 

 

Encore et toujours les mêmes soucis avec Engrenages cette année... Il y a de gros problèmes de rigueur dans l'écriture, et cela se ressent aussi bien dans les affaires qu'au niveau des personnages. La saison 2 de la série paraît bien loin...

 

Au niveau des affaires policières l'intrigue autour de Thomas semble avoir disparue. Tout du moins elle ne concerne plus du tout Laure et les autres mais uniquement le personnage de Joséphine. La grosse affaire de la saison étant donc apparemment plutôt du côté du trafic d'armes, histoire loin d'être follement passionnante... Rien de vraiment captivant ici, même l'échange (que Tintin a raté) n'avait rien de stressant.

Ce qu'il arrive à Tintin est peut-être le plus intéressant d'ailleurs, permettant enfin à son personnage d'exister. Et puis maintenant ça va être au tour de Gillou de l'aider (à couvrir son erreur, et à l'aider dans ses problèmes médicaux) ce qui est inédit.

 

Tout ce qui concerne Joséphine, Thomas, et les flics qui exercent du chantage sur l'avocate manque également de moments forts. Et puis aussi bien Thomas que le flic de la DCRI sont tout de même des personnages très caricaturaux...

Joséphine est un personnage toujours aussi incompréhensible, se permettant de vrais moments de gentillesse (son attitude envers les sans-abris) comme des pires crasses (ici en remettant les fautes sur Sophie). La trajectoire du personnage de Sophie est d'ailleurs particulièrement dramatique...

Il reste que Joséphine reste un personnage intéressant de part son côté totalement autodestructeur, comme se refusant à tout bonheur (elle pourrait vivre une histoire simple avec Pierre mais continue de jouer avec le feu en étant proche de Thomas).

 

Pierre, lui, est toujours aussi inintéressant. Son histoire est bien trop éloignée du reste pour vraiment passionner, et certaines choses sont résolues avec une facilité déconcertante... Le procès de son client était bien ridicule, Pierre faisant pression sur le juge qui commet l'erreur totalement stupide de donner clairement son avis sur le suspect devant les jurés. Il a donc de la chance de tomber sur le juge le plus incompétent du monde...

Bon et puis notre gentil Pierre devient méconnaissable, devenant une sorte de Joséphine bis, n'ayant plus peur de rien pour faire du fric. Je ne sais pas, les scénaristes trouvent peut-être que c'est donner de la profondeur au personnage de le faire agir comme ça parce que "personne n'est tout blanc ou tout noir". Ok, mais c'est complètement incohérent avec le personnage présenté dans les saisons passées...

 

On a le droit à une petite surprise cette semaine (sauf si vous vous êtes faits spoiler comme moi...) : le retour de Sami, petit ami de Laure en saison 2.

Je suis plutôt contente de ça, je l'aimais beaucoup, et je trouve qu'ils formaient un couple original et joli tous les deux.

On essaie de justifier son départ de la série après la saison 2 par le fait qu'il avait été assigné à une autre mission d'infiltration, qui l'a empêché de dire au revoir à Laure. Mais si il revient (je ne sais combien d'années après) c'est pour elle. Bon, passons...

J'attends de voir ce que va donner ce retour. J'espère que ça donnera un peu d'épaisseur au personnage de Laure, qui me paraît très fade et lointain cette année.

 

Je passe sur Roban qui a une histoire inutile qui ne m'intéresse pas du tout (les scénaristes essaient encore de le couler au maximum, comme si tout ce qu'il avait vécu ne suffisait pas), ou encore l'histoire de Gillou résolue de manière totalement bâclée (les mecs du bar sont arrêtés, et Gillou arrive à récupérer les preuves l'incriminant).

 

En clair Engrenages continue de me décevoir cette année. J'ai l'impression de me retrouver devant une saison écrite au fur et à mesure, et non pensée comme un tout (ce qui était le cas lors des deux premières saisons). Les intrigues se multiplient, les histoires se dispersent, et rien n'arrive à me captiver. Dommage.

 

 

Typh. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Thomas 28/09/2012 11:44

"les flics qui exercent du chantage sur l'avocate manque également de moments forts. Et puis aussi bien Thomas que le flic de la DCRI sont tout de même des personnages très caricaturaux..."

Comme vous dites, chère amie.

Je sais bien que l'exigence de réalisme est une idiotie dans beaucoup de cas (je n'ai pas manqué de l'écrire plus d'une fois), mais bon, ce serait quand même bien de se renseigner un minimum avant
d'écrire n'importe quoi. La vision de la DCRI donnée dans la série est proche de l'imaginaire d'un enfant de 6e, faut quand même pas déconner, c'est purement et simplement ridicule.

Twitter


Rechercher