Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 22:12

 

Emily-Owens.png

 

 

Ce n'est pas avec Emily Owens, M.D. que la CW va surprendre. Encore une fois la chaîne nous délivre une nouveauté très moyenne (pour ne pas dire plus), inintéressante, mal filmée et jouée... On notera quand même que l'ambiance générale de la série se différencie tout de même pas mal des autres séries de la chaîne. Ici rien de tape à l'œil, mais plutôt un univers sans âme, plat, qui rappelle ces séries qui peuvent passer en pleine après-midi sur des chaînes du type Lifetime... Je pense d'ailleurs que le public visé est plus proche de celui de la chaîne précédemment citée que celui adolescent habituel de la CW.

 

Diplômée de la Fac de médecine, Emily Owens est heureuse d'entrer enfin dans l'âge adulte. Finis les doutes et l'insécurité, elle est persuadée qu'en devenant interne au Denver Memorial Hospital, elle passera à la prochaine étape de sa vie. Sans compter qu'elle aura enfin la chance de côtoyer la célèbre cardiologue Gina Beckett, mais aussi de revoir l'inoubliable et charmant Will Rider, croisé lors de ses études. Mais, les années lycée qu'elle a si souvent tenté d'oublier reviennent la hanter comme jamais lorsqu'elle découvre que l'hôpital est la version adulte du lycée où toutes les castes se regroupent à nouveau : les sportifs sont devenus des chirurgiens orthopédistes, les pestes sont en chirurgie plastique, les rebelles sont aux Urgences et cauchemar parmi tous les cauchemars, Cassandra Kopelson, qui lui a mené la vie dure au lycée, est elle aussi interne et semble plus que séduite par Will. Emily est peut-être toujours la geek qu'elle a été mais il se pourrait aussi qu'elle devienne un grand docteur... (source : Allociné)

 

Toute ressemblance avec une série médicale d'ABC n'est à mon avis absolument pas fortuite (je parle évidemment de Grey's Anatomy). Le point de départ de la série est le même, et on va jusqu'à nous coller une voix-off semblable à celle de Meredith. Mais ce pilot est un peu un ersatz raté de Grey's Anatomy. Même si je ne suis pas fan de cette dernière il faut avouer qu'elle arrivait de suite à nous présenter des personnages et nous installer un univers crédible. Ici tout sonne faux, l'hôpital semble en carton... Les personnages, même le principal, sont eux totalement transparents.

On retrouve Mamie Gummer (qui est excellente en fausse avocate stupide dans The Good Wife) à la tête de la série. Malheureusement le charme n'opère pas du tout, son jeu est très moyen, et le personnage au lieu d'attirer la sympathie est au mieux transparent, au pire agaçant... Les autres personnages sont tout aussi insipides et je n'ai d'ailleurs retenu aucun prénom...

On notera au casting des visages connus de la chaîne, tel que l'Oliver de Smallville, ou encore Jonah de la nouvelle version de Melrose Place... Bref, pas des acteurs qui risquent de marquer l'histoire de la télé de part leur talent...

 

Au niveau des histoires on aura bien sûr quelques romances, avec la mise en place dès à présent d'un triangle amoureux (Emily amoureuse de son collègue qui semble sur le point de sortir avec son ex-ennemie du lycée... Sans commentaire...).

On nous livre aussi plusieurs cas médicaux ultra basiques, dont aucun ne retiendra l'attention.

 

Au niveau formel cette série est laide, mais loin de la cata Beauty and The Beast. Les plans sont vraiment vides, les cadres mal choisis, et l'éclairage extrèmement plat...

 

Bref, un pilot vraiment dispensable. Il n'y a rien de vraiment honteux, mais la série ne présente réellement aucun intérêt. Je me demande ce que la chaîne espérait en commandant la série qui risque, à mon avis, de ne pas faire long feu.

 

Typh. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans Pilot
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher