Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 17:42

Dexter

 

 

 

Dexter ronronne depuis le début de saison, on est rentrés dans une routine tiédasse. La série fait son travail, elle limite la casse mais elle n'ose malheureusement rien, et ne semble n'avoir véritablement plus rien à offrir (et ce depuis la fin de la saison 5).

 

Le gros de l'épisode vient de l'intrigue Hannah (Isaak étant pour le moment derrière les barreaux). Cette semaine, à l'exception de la ridicule dernière scène, ça marchait bien mieux que d'habitude entre elle et Dexter j'ai trouvé. Cela vient probablement d'une mise en scène plus légère et d'un jeu moins appuyé d'Yvonne Strahovski.

Malheureusement le déroulement de la relation Dexter/Hannah prend une tournure ultra prévisible : la rencontre de deux psychopathes qui s'engagent dans une relation passion/haine qui va prendre un virage probablement destructeur. Je l'ai déjà dit la semaine passée, mais je le réitère ici : ce n'est ni plus ni moins que ce que l'on voyait en saison 2 avec Lila, et les choses étaient traitées avec bien plus de subtilités (si l'on accepte le season finale). La dernière scène de l'épisode était ainsi très mauvaise et fait craindre le pire pour la suite.

 

Si je devais retenir un très bon point dans l'épisode néanmoins cela serait la conversation Deb/Dexter autour de l'intrigue de la saison 5. Passons sur le fait que LaGuerta parvient à faire le lien entre le Bay Harbor Butcher et l'intrigue Jordan Chase sans aucune preuve ni indice... Cela permet cependant à Deb et Dexter d'avoir une conversation autour de la relation qu'entretenait Dexter avec Lumen et d'injecter à cette saison, enfin, un peu d'émotion. C'était de loin le moment de l'épisode qui m'a plus frappé et j'espère que cela ne sera pas sans suite (si on pouvait revoir Lumen je serais franchement heureuse, mais je n'y crois malheureusement pas...)

 

Quinn aussi a le droit à sa petite histoire. Il se met dans une sacrée merde en acceptant de subtiliser des preuves pour les Ukrainiens, craignant qu'ils s'en prennent à Nadia.

Personnellement cette affaire ne me gène pas du tout. Quinn est un personnage que j'aime plutôt et je trouve ça bien que les scénaristes cherchent un peu à le développer ces derniers temps. Bon ça ne casse certes pas trois pattes à un canard...

Batista est lui aussi un peu remis en avant, puisqu'il envisage de prendre sa retraite pour ouvrir un restaurant. Là aussi rien d'exceptionnel mais j'aime bien voir que les personnages secondaires ne sont pas totalement oubliés et qu'ils ont eux aussi une vie (comme on pouvait le voir dans les premières saisons de la série).

 

J'aimerais tout de même revenir sur ce qui me semble être le gros problème de cette saison. Dexter a toujours été une série intéressante pour ce qu'elle avait à dire au fond. Les histoires n'étaient que des prétextes, elles ne marchaient jamais véritablement en elles-mêmes. Il fallait voir ce qu'il y avait derrière pour vraiment saisir tout ce que la série avait à dire. Plus qu'une simple série sur un tueur en série tuant des criminels Dexter était avant tout une série qui scrutait en profondeur la personnalité humaine, en prenant comme exemple un personnage tout à fait extrême (il ne fallait plus le considérer réellement comme un tueur en série, mais plutôt comme une métaphore du genre humain).

Que reste-t-il aujourd'hui de cela ? Et bien malheureusement rien du tout. La série ne dit plus rien, elle est à voir à son strict premier degré parce qu'il n'y a plus rien derrière. L'humour, très important dans la série dans ses 5 premières années, étaient un moyen de distanciation et un révélateur du recul qu'il fallait prendre sur l'histoire qui nous était présentée. Ici il a lui aussi disparu... Ainsi le fait que Deb puisse comprendre les agissements de Dexter ne fonctionne pas tout à fait, car on ne parvient plus réellement à voir Dexter comme un être "malade", un marginal qui tente d'appréhender la société dans laquelle il vit, mais bien comme un serial killer et rien d'autre...

Dexter est ainsi devenue une série basique, qui n'a plus rien de la grande série qu'elle était auparavant. Elle n'a rien d'honteux, mais ne cherche plus qu'à divertir (et encore, elle n'y parvient plus très bien) et rien de plus. C'est triste d'en arriver à ce constat, mais il vaut sans doute mieux ça que l'horreur à laquelle on a eu le droit l'an passé...

 

Bref, un épisode dans la lignée de ses précédents, et sans doute dans celle de ses successeurs. Rien de bien mauvais, mais rien de vraiment fou non plus...

 

 

Typh.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans Dexter
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher